httpd-cvs mailing list archives

Site index · List index
Message view « Date » · « Thread »
Top « Date » · « Thread »
From gry...@apache.org
Subject svn commit: r1781647 - in /httpd/httpd/branches/2.4.x/docs/manual/howto: http2.html http2.html.fr http2.xml.fr http2.xml.meta
Date Sat, 04 Feb 2017 09:19:04 GMT
Author: gryzor
Date: Sat Feb  4 09:19:04 2017
New Revision: 1781647

URL: http://svn.apache.org/viewvc?rev=1781647&view=rev
Log:
Adding .fr translation for howto/http2

Added:
    httpd/httpd/branches/2.4.x/docs/manual/howto/http2.html.fr
    httpd/httpd/branches/2.4.x/docs/manual/howto/http2.xml.fr
Modified:
    httpd/httpd/branches/2.4.x/docs/manual/howto/http2.html
    httpd/httpd/branches/2.4.x/docs/manual/howto/http2.xml.meta

Modified: httpd/httpd/branches/2.4.x/docs/manual/howto/http2.html
URL: http://svn.apache.org/viewvc/httpd/httpd/branches/2.4.x/docs/manual/howto/http2.html?rev=1781647&r1=1781646&r2=1781647&view=diff
==============================================================================
--- httpd/httpd/branches/2.4.x/docs/manual/howto/http2.html (original)
+++ httpd/httpd/branches/2.4.x/docs/manual/howto/http2.html Sat Feb  4 09:19:04 2017
@@ -3,3 +3,7 @@
 URI: http2.html.en
 Content-Language: en
 Content-type: text/html; charset=ISO-8859-1
+
+URI: http2.html.fr
+Content-Language: fr
+Content-type: text/html; charset=ISO-8859-1

Added: httpd/httpd/branches/2.4.x/docs/manual/howto/http2.html.fr
URL: http://svn.apache.org/viewvc/httpd/httpd/branches/2.4.x/docs/manual/howto/http2.html.fr?rev=1781647&view=auto
==============================================================================
--- httpd/httpd/branches/2.4.x/docs/manual/howto/http2.html.fr (added)
+++ httpd/httpd/branches/2.4.x/docs/manual/howto/http2.html.fr Sat Feb  4 09:19:04 2017
@@ -0,0 +1,380 @@
+<?xml version="1.0" encoding="ISO-8859-1"?>
+<!DOCTYPE html PUBLIC "-//W3C//DTD XHTML 1.0 Strict//EN" "http://www.w3.org/TR/xhtml1/DTD/xhtml1-strict.dtd">
+<html xmlns="http://www.w3.org/1999/xhtml" lang="fr" xml:lang="fr"><head>
+<meta content="text/html; charset=ISO-8859-1" http-equiv="Content-Type" />
+<!--
+        XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX
+              This file is generated from xml source: DO NOT EDIT
+        XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX
+      -->
+<title>Guide HTTP/2 - Serveur Apache HTTP Version 2.4</title>
+<link href="../style/css/manual.css" rel="stylesheet" media="all" type="text/css" title="Main stylesheet" />
+<link href="../style/css/manual-loose-100pc.css" rel="alternate stylesheet" media="all" type="text/css" title="No Sidebar - Default font size" />
+<link href="../style/css/manual-print.css" rel="stylesheet" media="print" type="text/css" /><link rel="stylesheet" type="text/css" href="../style/css/prettify.css" />
+<script src="../style/scripts/prettify.min.js" type="text/javascript">
+</script>
+
+<link href="../images/favicon.ico" rel="shortcut icon" /></head>
+<body id="manual-page"><div id="page-header">
+<p class="menu"><a href="../mod/">Modules</a> | <a href="../mod/directives.html">Directives</a> | <a href="http://wiki.apache.org/httpd/FAQ">FAQ</a> | <a href="../glossary.html">Glossaire</a> | <a href="../sitemap.html">Plan du site</a></p>
+<p class="apache">Serveur Apache HTTP Version 2.4</p>
+<img alt="" src="../images/feather.png" /></div>
+<div class="up"><a href="./"><img title="&lt;-" alt="&lt;-" src="../images/left.gif" /></a></div>
+<div id="path">
+<a href="http://www.apache.org/">Apache</a> &gt; <a href="http://httpd.apache.org/">Serveur HTTP</a> &gt; <a href="http://httpd.apache.org/docs/">Documentation</a> &gt; <a href="../">Version 2.4</a> &gt; <a href="./">How-To / Tutoriels</a></div><div id="page-content"><div id="preamble"><h1>Guide HTTP/2</h1>
+<div class="toplang">
+<p><span>Langues Disponibles: </span><a href="../en/howto/public_html.html" hreflang="en" rel="alternate" title="English">&nbsp;en&nbsp;</a> |
+<a href="../fr/howto/public_html.html" title="Français">&nbsp;fr&nbsp;</a> |
+<a href="../ja/howto/public_html.html" hreflang="ja" rel="alternate" title="Japanese">&nbsp;ja&nbsp;</a> |
+<a href="../ko/howto/public_html.html" hreflang="ko" rel="alternate" title="Korean">&nbsp;ko&nbsp;</a> |
+<a href="../tr/howto/public_html.html" hreflang="tr" rel="alternate" title="Türkçe">&nbsp;tr&nbsp;</a></p>
+</div>
+
+    <p>Ce document est le guide de l'utilisateur de l'implémentation de HTTP/2
+    dans Apache httpd. Cette fonctionnalité en est au stade
+    <em>expérimental</em>, et des modifications sont à prévoir dans
+    les interfaces et les directives avec les changements de versions.
+    </p>
+  </div>
+<div id="quickview"><ul id="toc"><li><img alt="" src="../images/down.gif" /> <a href="#protocol">Le protocole HTTP/2</a></li>
+<li><img alt="" src="../images/down.gif" /> <a href="#implementation">HTTP/2 dans Apache httpd</a></li>
+<li><img alt="" src="../images/down.gif" /> <a href="#building">Compilation de httpd avec le support de HTTP/2</a></li>
+<li><img alt="" src="../images/down.gif" /> <a href="#basic-config">Configuration de base</a></li>
+<li><img alt="" src="../images/down.gif" /> <a href="#mpm-config">Configuration du MPM</a></li>
+<li><img alt="" src="../images/down.gif" /> <a href="#clients">Clients</a></li>
+<li><img alt="" src="../images/down.gif" /> <a href="#tools">Outils efficaces pour déboguer HTTP/2</a></li>
+<li><img alt="" src="../images/down.gif" /> <a href="#push">Push serveur</a></li>
+</ul><h3>Voir aussi</h3><ul class="seealso"><li><a href="../mod/mod_http2.html">mod_http2</a></li><li><a href="#comments_section">Commentaires</a></li></ul></div>
+<div class="top"><a href="#page-header"><img alt="top" src="../images/up.gif" /></a></div>
+<div class="section">
+<h2><a name="protocol" id="protocol">Le protocole HTTP/2</a></h2>
+    
+    <p>HTTP/2 est une évolution du protocole de la couche application le plus
+    utilisé au monde, HTTP. Cette évolution permet en particulier une utilisation
+    plus efficace des ressources réseau. Il ne modifie pas les aspects
+    fondamentaux de HTTP (sa sémantique). Entre autres, il y a toujours des
+    requêtes, des réponses et des en-têtes. Par conséquent, si vous connaissez
+    HTTP/1, vous connaissez déjà 95% de HTTP/2.</p>
+    <p>Beaucoup a déjà été écrit à propos de HTTP/2 et de son fonctionnement. La
+    documentation la plus officielle est bien entendu sa <a href="https://tools.ietf.org/html/rfc7540">RFC 7540</a> (ou <a href="http://httpwg.org/specs/rfc7540.html">cette version au format plus
+    lisible</a>). Vous trouverez ici une description des rouages de HTTP/2 dans
+    leurs moindres détails.</p>
+    <p>Le premier document à lire lorsqu'on ne connaît pas un mécanisme n'est
+    cependant pas sa RFC. Il est préférable de comprendre tout d'abord <em>ce
+    que</em> ce mécanisme est censé faire, et seulement ensuite de lire sa RFC
+    pour comprendre <em>comment</em> il fonctionne. <a href="https://daniel.haxx.se/http2/">http2  explained</a> de Daniel Stenberg
+    (l'auteur de <a href="https://curl.haxx.se">curl</a>)
+    est un bien meilleur document pour démarrer l'étude de HTTP/2. En outre, de
+    nouveaux langages s'ajoutent régulièrement à sa liste de traductions
+    disponibles !</p>
+    <p>Si vous n'avez pas envie de le lire parce que vous le trouvez trop long,
+    voici certains pièges à éviter et nouveaux termes à connaître avant de lire
+    ce document :</p>
+    <ul>
+        <li>A la différence de HTTP/1 qui est en texte pur, HTTP/2 est un
+	<strong>protocole binaire</strong>, et alors que le premier est lisible par
+	un humain (par exemple pour sniffer le trafic réseau), le second ne
+	l'est pas. Voir la <a href="https://http2.github.io/faq/#why-is-http2-binary">FAQ
+	officielle</a> pour plus de détails.</li>
+        <li><strong>h2</strong> correspond à HTTP/2 sur TLS (négociation de
+	protocole via ALPN).</li>
+        <li><strong>h2c</strong> correspond à HTTP/2 sur TCP.</li>
+	<li>Une <strong>frame</strong> ou trame est la plus petite unité de
+	communication au sein d'une connexion HTTP/2 et comporte une en-tête et
+	une séquence d'octets de longueur variable dont la structure correspond
+	au type de trame. Voir la <a href="http://httpwg.org/specs/rfc7540.html#FramingLayer">section
+	correspondante</a> de la documentation officielle pour plus de
+	détails.</li>
+        <li>Un <strong>stream</strong> est un flux bidirectionnel de frames au
+	sein d'une connexion HTTP/2. La notion correspondante dans HTTP/1 est un
+	échange de messages de type requête et réponse. Voir la <a href="http://httpwg.org/specs/rfc7540.html#StreamsLayer">section
+	correspondante</a> de la documentation officielle pour plus de détails.</li>
+        <li>HTTP/2 peut gérer <strong>plusieurs streams</strong> de données sur
+	la même connexion TCP, ce qui permet d'éviter le point de blocage
+	classique de HTTP/1 pour les requêtes lentes, et de ne pas avoir à
+	ouvrir de nouvelles connexions TCP pour chaque requête/réponse (les
+	connexions persistantes ou KeepAlive avaient contourné le problème dans
+	HTTP/1 mais ne l'avaient pas entièrement résolu)</li>
+    </ul>
+  </div><div class="top"><a href="#page-header"><img alt="top" src="../images/up.gif" /></a></div>
+<div class="section">
+<h2><a name="implementation" id="implementation">HTTP/2 dans Apache httpd</a></h2>
+    
+    <p>Le protocole HTTP/2 est implémenté dans Apache httpd via un module
+    propre, pertinemment nommé <a href="../mod/mod_http2.html">mod_http2</a>. Ce
+    module implémente toutes les fonctionnalités décrites par la RFC 7540 et
+    supporte les connexions en texte pur (http:), ou sécurisées (https:).
+    La variante texte pur se nomme '<code>h2c</code>', et la variante sécurisée
+    '<code>h2</code>'. <code>h2c</code> peut être en mode <em>direct</em> ou
+    <code>Upgrade:</code> via une requête initiale en HTTP/1.</p>
+    <p><a href="#push">Server Push</a> est une nouvelle fonctionnalité offerte
+    aux développeurs web par HTTP/2. La section correspondante de ce document
+    vous indiquera comment votre application peut en tirer parti.</p>
+  </div><div class="top"><a href="#page-header"><img alt="top" src="../images/up.gif" /></a></div>
+<div class="section">
+<h2><a name="building" id="building">Compilation de httpd avec le support de HTTP/2</a></h2>
+    
+    <p><a href="../mod/mod_http2.html">mod_http2</a> se base sur la bibliothèque
+    de <a href="https://nghttp2.org">nghttp2</a> pour son implémentation. Pour
+    pouvoir compiler <code>mod_http2</code>, <code>libnghttp2</code> version
+    1.2.1. ou supérieure doit être installée dans votre système.</p>
+    <p>Pour déclencher la compilation de <code>mod_http2</code>, vous devez
+    ajouter l'argument '<code>--enable-http2</code>' au script
+    <code>./configure</code> que vous exécutez à la racine de l'arborescence des
+    sources de httpd. Si <code>libnghttp2</code> est installée dans un
+    répertoire non connu du chemin de vos bibliothèques, vous devez indiquer ce
+    répertoire au script <code>./configure</code> via l'argument
+    '<code>--with-nghttp2=&lt;path&gt;</code>'.</p>
+    <p>Alors que cette méthode de compilation conviendra à la plupart, certains
+    préféreront lier statiquement <code>nghttp2</code> à ce module. Pour ce
+    faire, utilisez l'argument <code>--enable-nghttp2-staticlib-deps</code>.
+    Cette méthode est pratiquement la même que celle utilisée pour lier
+    statiquement openssl à mod_ssl.</p>
+    <p>En parlant de SSL, vous devez savoir que la plupart des navigateurs ne
+    communiqueront en HTTP/2 que sur des URLs sécurisées de type
+    <code>https:</code> ; votre serveur doit donc supporter SSL. Mais de plus,
+    votre bibliothèque SSL devra supporter l'extension <code>ALPN</code>. Enfin,
+    si la bibliothèque que vous utilisez est OpenSSL, sa version devra être
+    1.0.2. ou supérieure.</p>
+  </div><div class="top"><a href="#page-header"><img alt="top" src="../images/up.gif" /></a></div>
+<div class="section">
+<h2><a name="basic-config" id="basic-config">Configuration de base</a></h2>
+    
+
+    <p>Maintenant que vous disposez d'un binaire <code>httpd</code> compilé avec le
+    module <code>mod_http2</code>, l'activation de ce dernier nécessite un
+    minimum de configuration supplémentaire. En premier lieu, comme pour tout
+    module Apache, vous devez le charger :</p>
+    <pre class="prettyprint lang-config">LoadModule http2_module modules/mod_http2.so</pre>
+
+
+    <p>La seconde directive que vous devez ajouter à votre fichier de
+    configuration est</p>
+    <pre class="prettyprint lang-config">Protocols h2 http/1.1</pre>
+
+    <p>Ceci permet de définir h2, la variante sécurisée, comme le protocole
+    préféré pour les connexions à votre serveur. Si vous souhaitez que toutes les
+    variantes soient disponibles, utilisez la directive suivante :</p>
+    <pre class="prettyprint lang-config">Protocols h2 h2c http/1.1</pre>
+
+    <p>Selon l'endroit où vous placez cette directive, elle affectera l'ensemble
+    de votre serveur, ou seulement un ou plusieurs serveurs virtuels. Vous
+    pouvez aussi l'imbriquer comme dans l'exemple suivant :</p>
+    <pre class="prettyprint lang-config">Protocols http/1.1
+&lt;VirtualHost ...&gt;
+    ServerName test.example.org
+    Protocols h2 http/1.1
+&lt;/VirtualHost&gt;</pre>
+
+
+    <p>Seules les connexions en HTTP/1 seront alors permises, sauf pour le serveur
+    virtuel <code>test.example.org</code> qui acceptera aussi les connexions SSL
+    en HTTP/2.</p>
+    <div class="note"><h3>Utilisez une chaîne d'algorithmes de chiffrement forte</h3>
+    <p>La directive <code class="directive"><a href="../mod/mod_ssl.html#sslciphersuite">SSLCipherSuite</a></code> doit
+    être définie avec une chaîne d'algorithmes de chiffrement TLS forte. Même si
+    la version actuelle de mod_http2 n'impose pas d'algorithmes de chiffrement
+    particuliers, la plupart des clients le font. Faire pointer un navigateur
+    vers un serveur où <code>h2</code> est activé avec une chaîne d'algorithmes
+    de chiffrement inappropriée entraînera un rejet et une retrogradation vers
+    HTTP 1.1. C'est une erreur que l'on fait couramment lorsqu'on configure
+    httpd pour HTTP/2 pour la première fois ; donc gardez la à l'esprit si vous
+    voulez éviter de longues sessions de débogage ! Si vous voulez être sûr de
+    définir une chaîne d'algorithmes de chiffrement appropriée, évitez ceux qui
+    sont listés dans la <a href="http://httpwg.org/specs/rfc7540.html#BadCipherSuites">blacklist TLS HTTP/2
+    </a>.</p>
+    </div>
+    <p>L'ordre des protocoles indiqués est aussi important. Par défaut, le
+    premier sera le protocole préféré. Lorsqu'un client offre plusieurs choix,
+    c'est le plus à gauche qui sera sélectionné. Dans</p>
+    <pre class="prettyprint lang-config">Protocols http/1.1 h2</pre>
+
+    <p>le protocole préféré sera HTTP/1 et il sera toujours sélectionné sauf si
+    un client ne supporte <em>que</em> h2. Comme nous souhaitons communiquer en
+    HTTP/2 avec les clients qui le supportent, la meilleure définition de la
+    directive est</p>
+    <pre class="prettyprint lang-config">Protocols h2 h2c http/1.1</pre>
+
+
+    <p>Toujours à propos de l'ordre des protocoles, le client a lui aussi ses
+    propres préférences en la matière. À ce titre, si vous le souhaitez, vous
+    pouvez configurer votre serveur pour qu'il sélectionne non plus son
+    protocole préféré, mais au contraire le protocole préféré
+    du client :</p>
+    <pre class="prettyprint lang-config">ProtocolsHonorOrder Off</pre>
+
+    <p>Avec cette directive, l'ordre des protocoles que <em>vous</em> avez
+    défini devient caduque et seul l'ordre défini par le client sera pris en
+    compte.</p>
+    <p>Une dernière chose : les protocoles que vous définissez ne sont pas vérifiés
+    quant à leurs validité ou orthographe. Vous pouvez très bien définir des
+    protocoles qui n'existent pas, et il n'est donc pas nécessaire de filtrer
+    les <code>Protocoles</code> avec des vérifications de type
+    <code>IfModule</code>.</p>
+    <p>Pour des conseils plus avancés à propos de la configuration, voir la <a href="../mod/mod_http2.html">Documentation de mod_http2</a>, et en particulier
+    la section à propos de la <a href="../mod/mod_http2.html#dimensioning">consommation supplémentaire de
+    ressources</a>, ainsi que la section expliquant comment gérer les <a href="../mod/mod_http2.html#misdirected">serveurs multiples avec certificat
+    commun</a>.</p>
+  </div><div class="top"><a href="#page-header"><img alt="top" src="../images/up.gif" /></a></div>
+<div class="section">
+<h2><a name="mpm-config" id="mpm-config">Configuration du MPM</a></h2>
+    
+
+    <p>Tous les modules multiprocessus (MPM) fournis avec httpd supportent
+    HTTP/2. Cependant, si vous utilisez le MPM <code>prefork</code>, vous allez
+    faire face à de sévères restrictions.</p>
+    <p>Avec le MPM <code>prefork</code>, <code>mod_http2</code> ne traitera
+    qu'une requête à la fois par connexion alors que les clients tels que les
+    navigateurs internet envoient de nombreuses requêtes au même moment. Si
+    l'une d'entre elles est longue à traiter (ou implique une longue
+    interrogation), les autres requêtes seront mises en attente.</p>
+    <p>Par défaut, <code>mod_http2</code> ne passe pas outre cette limitation pour
+    la simple et bonne raison que le MPM <code>prefork</code> n'est aujourd'hui
+    choisi que si vous exécutez des moteurs de traitement qui ne sont pas préparés
+    pour le multithreading (par exemple qui se crashent lorsque plusieurs
+    requêtes arrivent).</p>
+    <p>Si votre plateforme et votre installation de httpd le supportent, la
+    meilleur solution consiste actuellement à utiliser le MPM
+    <code>event</code>.
+    </p>
+    <p>Si vous n'avez pas d'autre choix que d'utiliser le MPM
+    <code>prefork</code>, mais souhaitez tout de même traiter plusieurs requêtes
+    simultanément, vous pouvez jouer avec la directive <code class="directive"><a href="../mod/mod_http2.html#h2minworkers">H2MinWorkers</a></code>, sans garantie que cela
+    fonctionne.</p>
+  </div><div class="top"><a href="#page-header"><img alt="top" src="../images/up.gif" /></a></div>
+<div class="section">
+<h2><a name="clients" id="clients">Clients</a></h2>
+    
+    <p>La plupart des navigateurs modernes supportent HTTP/2, mais seulement sur
+    des connexions SSL : Firefox v43, Chrome v45, Safari v9, iOS Safari v9,
+    Opera v35, Chrome pour Android v49 et
+    Internet Explorer v11 sous Windows10 (selon cette <a href="http://caniuse.com/#search=http2">source</a>).</p>
+    <p>D'autres clients et serveurs sont listés dans le <a href="https://github.com/http2/http2-spec/wiki/Implementations">wiki des
+    implémentations</a> ; entre autres des implémentations pour c, c++, common
+    lisp, dart, erlang, haskell, java, nodejs, php, python, perl, ruby, rust,
+    scala et swift.</p>
+    <p>De nombreuses implémentations clientes autres que les navigateurs
+    supportent HTTP/2 en texte pur, h2c. L'une des plus efficaces d'entre elles
+    est <a href="https://curl.haxx.se">curl</a>.</p>
+  </div><div class="top"><a href="#page-header"><img alt="top" src="../images/up.gif" /></a></div>
+<div class="section">
+<h2><a name="tools" id="tools">Outils efficaces pour déboguer HTTP/2</a></h2>
+    
+    <p>Le premier d'entre eux est bien entendu <a href="https://curl.haxx.se">curl</a>. Assurez-vous au préalable que votre
+    version supporte HTTP/2 en vérifiant ses <code>Fonctionnalités</code> :</p>
+    <pre class="prettyprint lang-config">    $ curl -V
+    curl 7.45.0 (x86_64-apple-darwin15.0.0) libcurl/7.45.0 OpenSSL/1.0.2d zlib/1.2.8 nghttp2/1.3.4
+    Protocols: dict file ftp ftps gopher http https imap imaps ldap ldaps pop3 [...]
+    Features: IPv6 Largefile NTLM NTLM_WB SSL libz TLS-SRP <strong>HTTP2</strong>
+    </pre>
+
+    <div class="note"><h3>homebrew sous Mac OS :</h3>
+    brew install curl --with-openssl --with-nghttp2
+    </div>
+    <p>Pour une inspection en profondeur : <a href="https://wiki.wireshark.org/HTTP2">wireshark</a>.</p>
+    <p>Le paquet <a href="https://nghttp2.org">nghttp2</a> inclut aussi des
+    outils comme :</p>
+    <ul>
+        <li><a href="https://nghttp2.org/documentation/nghttp.1.html">nghttp</a>
+	- permet de visualiser les trames HTTP/2 et ainsi de se faire une meilleure
+	  idée du protocole.</li>
+        <li><a href="https://nghttp2.org/documentation/h2load-howto.html">h2load</a> -
+	permet de tester votre serveur dans des conditions extremes.</li>
+    </ul>
+    <p>Chrome fournit des journaux détaillés des connexions HTTP/2 via la page
+    <a href="chrome://net-internals/#http2">special net-internals page</a>. Il y
+    a aussi cette extension intéressante pour <a href="https://chrome.google.com/webstore/detail/http2-and-spdy-indicator/mpbpobfflnpcgagjijhmgnchggcjblin?hl=en">Chrome</a>
+    et <a href="https://addons.mozilla.org/en-us/firefox/addon/spdy-indicator/">Firefox</a>
+    qui permet d'indiquer que votre navigateur utilise HTTP/2.</p>
+  </div><div class="top"><a href="#page-header"><img alt="top" src="../images/up.gif" /></a></div>
+<div class="section">
+<h2><a name="push" id="push">Push serveur</a></h2>
+    
+    <p>Le protocole HTTP/2 permet au serveur de proposer (PUSH) des réponses
+    pour lesquelles le client n'a rien demandé. La communication autour de ces
+    réponses est du style : "voici une requête que vous n'avez jamais
+    envoyée, et la réponse vous parviendra bientôt tout de même ..."</p>
+    <p>Il y a cependant des conditions : le client peut désactiver cette
+    fonctionnalité et le serveur ne pourra alors lui proposer des réponses que
+    pour les requêtes qu'il a effectivement envoyées.</p>
+    <p>Cette fonctionnalité a pour but de permettre au serveur d'envoyer au
+    client des ressources dont il va probablement avoir besoin : par exemple une
+    ressource css ou javascript appartenant à une page html que le client a
+    demandée, un jeu d'images référencé par un css, etc...</p>
+    <p>Cette anticipation a pour avantage de permettre au client d'économiser le
+    temps qu'il lui aurait fallu pour envoyer une requête, quelques
+    millisecondes à une demi-seconde en fonction de l'éloignement du serveur.
+    Elle a cependant pour inconvénient d'imposer au client le téléchargement de
+    ressources qu'il possède peut-être déjà dans son cache. Bien entendu, HTTP/2
+    permet d'annuler prématurément de telles requêtes, mais des ressources sont
+    tout de même gaspillées.</p>
+    <p>En résumé : il n'existe pas encore de stratégie efficace pour faire le
+    meilleur usage de cette fonctionnalité de HTTP/2 et tout le monde en est
+    encore au stade de l'expérimentation. À ce titre, voici des conseils pour
+    procéder vous-même à ces expérimentations :</p>
+    <p><code>mod_http2</code> inspecte l'en-tête de la réponse et recherche les
+    en-têtes <code>Link</code> sous un certain format :</p>
+    <pre class="prettyprint lang-config">Link &lt;/xxx.css&gt;;rel=preload, &lt;/xxx.js&gt;; rel=preload</pre>
+
+    <p>Si la connexion supporte PUSH, ces deux ressources seront envoyées au
+    client. En tant que développeur web vous pouvez définir ces en-têtes soit
+    directement au niveau de la réponse de votre application, soit en
+    configurant votre serveur via</p>
+    <pre class="prettyprint lang-config">&lt;Location /xxx.html&gt;
+    Header add Link "&lt;/xxx.css&gt;;rel=preload"
+    Header add Link "&lt;/xxx.js&gt;;rel=preload"
+&lt;/Location&gt;</pre>
+
+    <p>Si vous souhaitez utiliser des liens <code>preload</code> sans déclencher
+    de PUSH, vous pouvez utiliser le paramètre <code>nopush</code> comme suit :</p>
+    <pre class="prettyprint lang-config">Link &lt;/xxx.css&gt;;rel=preload;nopush</pre>
+
+    <p>Vous pouvez aussi désactiver les PUSHes pour l'ensemble de votre
+    serveur via la directive</p>
+    <pre class="prettyprint lang-config">H2Push Off</pre>
+
+    <p>À savoir aussi :</p>
+    <p>Le module maintient un journal des ressources ayant fait l'objet d'un
+    PUSH pour chaque connexion (en général des condensés hash des URLs), et
+    n'effectuera pas deux fois un PUSH pour la même ressource. Cependant,
+    lorsque la connexion est fermée, le journal de ses PUSHes est supprimé.</p>
+    <p>Certains développeurs planchent sur la manière de permettre au client
+    d'informer le serveur des ressources qu'il possède déjà dans son cache afin
+    d'éviter les PUSHes pour ces dernières, mais ceci n'en est actuellement qu'à
+    un stade très expérimental.</p>
+    <p>L'<a href="https://tools.ietf.org/html/draft-ruellan-http-accept-push-policy-00">
+    en-tête Accept-Push-Policy</a> est un autre dispositif expérimental
+    implémenté dans <code>mod_http2</code> ; il permet au client de définir pour
+    chaque requête quels genres de PUSHes il accepte.</p>
+  </div></div>
+<div class="bottomlang">
+<p><span>Langues Disponibles: </span><a href="../en/howto/public_html.html" hreflang="en" rel="alternate" title="English">&nbsp;en&nbsp;</a> |
+<a href="../fr/howto/public_html.html" title="Français">&nbsp;fr&nbsp;</a> |
+<a href="../ja/howto/public_html.html" hreflang="ja" rel="alternate" title="Japanese">&nbsp;ja&nbsp;</a> |
+<a href="../ko/howto/public_html.html" hreflang="ko" rel="alternate" title="Korean">&nbsp;ko&nbsp;</a> |
+<a href="../tr/howto/public_html.html" hreflang="tr" rel="alternate" title="Türkçe">&nbsp;tr&nbsp;</a></p>
+</div><div class="top"><a href="#page-header"><img src="../images/up.gif" alt="top" /></a></div><div class="section"><h2><a id="comments_section" name="comments_section">Commentaires</a></h2><div class="warning"><strong>Notice:</strong><br />This is not a Q&amp;A section. Comments placed here should be pointed towards suggestions on improving the documentation or server, and may be removed again by our moderators if they are either implemented or considered invalid/off-topic. Questions on how to manage the Apache HTTP Server should be directed at either our IRC channel, #httpd, on Freenode, or sent to our <a href="http://httpd.apache.org/lists.html">mailing lists</a>.</div>
+<script type="text/javascript"><!--//--><![CDATA[//><!--
+var comments_shortname = 'httpd';
+var comments_identifier = 'http://httpd.apache.org/docs/2.4/howto/public_html.html';
+(function(w, d) {
+    if (w.location.hostname.toLowerCase() == "httpd.apache.org") {
+        d.write('<div id="comments_thread"><\/div>');
+        var s = d.createElement('script');
+        s.type = 'text/javascript';
+        s.async = true;
+        s.src = 'https://comments.apache.org/show_comments.lua?site=' + comments_shortname + '&page=' + comments_identifier;
+        (d.getElementsByTagName('head')[0] || d.getElementsByTagName('body')[0]).appendChild(s);
+    }
+    else { 
+        d.write('<div id="comments_thread">Comments are disabled for this page at the moment.<\/div>');
+    }
+})(window, document);
+//--><!]]></script></div><div id="footer">
+<p class="apache">Copyright 2017 The Apache Software Foundation.<br />Autorisé sous <a href="http://www.apache.org/licenses/LICENSE-2.0">Apache License, Version 2.0</a>.</p>
+<p class="menu"><a href="../mod/">Modules</a> | <a href="../mod/directives.html">Directives</a> | <a href="http://wiki.apache.org/httpd/FAQ">FAQ</a> | <a href="../glossary.html">Glossaire</a> | <a href="../sitemap.html">Plan du site</a></p></div><script type="text/javascript"><!--//--><![CDATA[//><!--
+if (typeof(prettyPrint) !== 'undefined') {
+    prettyPrint();
+}
+//--><!]]></script>
+</body></html>
\ No newline at end of file

Added: httpd/httpd/branches/2.4.x/docs/manual/howto/http2.xml.fr
URL: http://svn.apache.org/viewvc/httpd/httpd/branches/2.4.x/docs/manual/howto/http2.xml.fr?rev=1781647&view=auto
==============================================================================
--- httpd/httpd/branches/2.4.x/docs/manual/howto/http2.xml.fr (added)
+++ httpd/httpd/branches/2.4.x/docs/manual/howto/http2.xml.fr [utf-8] Sat Feb  4 09:19:04 2017
@@ -0,0 +1,368 @@
+<?xml version='1.0' encoding='UTF-8' ?>
+<!DOCTYPE manualpage SYSTEM "../style/manualpage.dtd">
+<?xml-stylesheet type="text/xsl" href="../style/manual.fr.xsl"?>
+<!-- English Revision: 1765974:1780813 (outdated) -->
+<!-- French translation : Lucien GENTIS -->
+<!-- Reviewed by : Vincent Deffontaines -->
+
+<!--
+ Licensed to the Apache Software Foundation (ASF) under one or more
+ contributor license agreements.  See the NOTICE file distributed with
+ this work for additional information regarding copyright ownership.
+ The ASF licenses this file to You under the Apache License, Version 2.0
+ (the "License"); you may not use this file except in compliance with
+ the License.  You may obtain a copy of the License at
+
+     http://www.apache.org/licenses/LICENSE-2.0
+
+ Unless required by applicable law or agreed to in writing, software
+ distributed under the License is distributed on an "AS IS" BASIS,
+ WITHOUT WARRANTIES OR CONDITIONS OF ANY KIND, either express or implied.
+ See the License for the specific language governing permissions and
+ limitations under the License.
+-->
+
+<manualpage metafile="public_html.xml.meta">
+<parentdocument href="./">How-To / Tutoriels</parentdocument>
+
+  <title>Guide HTTP/2</title>
+
+  <summary>
+    <p>Ce document est le guide de l'utilisateur de l'implémentation de HTTP/2
+    dans Apache httpd. Cette fonctionnalité en est au stade
+    <em>expérimental</em>, et des modifications sont à prévoir dans
+    les interfaces et les directives avec les changements de versions.
+    </p>
+  </summary>
+  <seealso><a href="../mod/mod_http2.html">mod_http2</a></seealso>
+
+  <section id="protocol">
+    <title>Le protocole HTTP/2</title>
+    <p>HTTP/2 est une évolution du protocole de la couche application le plus
+    utilisé au monde, HTTP. Cette évolution permet en particulier une utilisation
+    plus efficace des ressources réseau. Il ne modifie pas les aspects
+    fondamentaux de HTTP (sa sémantique). Entre autres, il y a toujours des
+    requêtes, des réponses et des en-têtes. Par conséquent, si vous connaissez
+    HTTP/1, vous connaissez déjà 95% de HTTP/2.</p>
+    <p>Beaucoup a déjà été écrit à propos de HTTP/2 et de son fonctionnement. La
+    documentation la plus officielle est bien entendu sa <a
+    href="https://tools.ietf.org/html/rfc7540">RFC 7540</a> (ou <a
+    href="http://httpwg.org/specs/rfc7540.html">cette version au format plus
+    lisible</a>). Vous trouverez ici une description des rouages de HTTP/2 dans
+    leurs moindres détails.</p>
+    <p>Le premier document à lire lorsqu'on ne connaît pas un mécanisme n'est
+    cependant pas sa RFC. Il est préférable de comprendre tout d'abord <em>ce
+    que</em> ce mécanisme est censé faire, et seulement ensuite de lire sa RFC
+    pour comprendre <em>comment</em> il fonctionne. <a
+    href="https://daniel.haxx.se/http2/">http2  explained</a> de Daniel Stenberg
+    (l'auteur de <a href="https://curl.haxx.se">curl</a>)
+    est un bien meilleur document pour démarrer l'étude de HTTP/2. En outre, de
+    nouveaux langages s'ajoutent régulièrement à sa liste de traductions
+    disponibles !</p>
+    <p>Si vous n'avez pas envie de le lire parce que vous le trouvez trop long,
+    voici certains pièges à éviter et nouveaux termes à connaître avant de lire
+    ce document :</p>
+    <ul>
+        <li>A la différence de HTTP/1 qui est en texte pur, HTTP/2 est un
+	<strong>protocole binaire</strong>, et alors que le premier est lisible par
+	un humain (par exemple pour sniffer le trafic réseau), le second ne
+	l'est pas. Voir la <a
+	href="https://http2.github.io/faq/#why-is-http2-binary">FAQ
+	officielle</a> pour plus de détails.</li>
+        <li><strong>h2</strong> correspond à HTTP/2 sur TLS (négociation de
+	protocole via ALPN).</li>
+        <li><strong>h2c</strong> correspond à HTTP/2 sur TCP.</li>
+	<li>Une <strong>frame</strong> ou trame est la plus petite unité de
+	communication au sein d'une connexion HTTP/2 et comporte une en-tête et
+	une séquence d'octets de longueur variable dont la structure correspond
+	au type de trame. Voir la <a
+	href="http://httpwg.org/specs/rfc7540.html#FramingLayer">section
+	correspondante</a> de la documentation officielle pour plus de
+	détails.</li>
+        <li>Un <strong>stream</strong> est un flux bidirectionnel de frames au
+	sein d'une connexion HTTP/2. La notion correspondante dans HTTP/1 est un
+	échange de messages de type requête et réponse. Voir la <a
+	href="http://httpwg.org/specs/rfc7540.html#StreamsLayer">section
+	correspondante</a> de la documentation officielle pour plus de détails.</li>
+        <li>HTTP/2 peut gérer <strong>plusieurs streams</strong> de données sur
+	la même connexion TCP, ce qui permet d'éviter le point de blocage
+	classique de HTTP/1 pour les requêtes lentes, et de ne pas avoir à
+	ouvrir de nouvelles connexions TCP pour chaque requête/réponse (les
+	connexions persistantes ou KeepAlive avaient contourné le problème dans
+	HTTP/1 mais ne l'avaient pas entièrement résolu)</li>
+    </ul>
+  </section>
+
+  <section id="implementation">
+    <title>HTTP/2 dans Apache httpd</title>
+    <p>Le protocole HTTP/2 est implémenté dans Apache httpd via un module
+    propre, pertinemment nommé <a href="../mod/mod_http2.html">mod_http2</a>. Ce
+    module implémente toutes les fonctionnalités décrites par la RFC 7540 et
+    supporte les connexions en texte pur (http:), ou sécurisées (https:).
+    La variante texte pur se nomme '<code>h2c</code>', et la variante sécurisée
+    '<code>h2</code>'. <code>h2c</code> peut être en mode <em>direct</em> ou
+    <code>Upgrade:</code> via une requête initiale en HTTP/1.</p>
+    <p><a href="#push">Server Push</a> est une nouvelle fonctionnalité offerte
+    aux développeurs web par HTTP/2. La section correspondante de ce document
+    vous indiquera comment votre application peut en tirer parti.</p>
+  </section>
+
+  <section id="building">
+    <title>Compilation de httpd avec le support de HTTP/2</title>
+    <p><a href="../mod/mod_http2.html">mod_http2</a> se base sur la bibliothèque
+    de <a href="https://nghttp2.org">nghttp2</a> pour son implémentation. Pour
+    pouvoir compiler <code>mod_http2</code>, <code>libnghttp2</code> version
+    1.2.1. ou supérieure doit être installée dans votre système.</p>
+    <p>Pour déclencher la compilation de <code>mod_http2</code>, vous devez
+    ajouter l'argument '<code>--enable-http2</code>' au script
+    <code>./configure</code> que vous exécutez à la racine de l'arborescence des
+    sources de httpd. Si <code>libnghttp2</code> est installée dans un
+    répertoire non connu du chemin de vos bibliothèques, vous devez indiquer ce
+    répertoire au script <code>./configure</code> via l'argument
+    '<code>--with-nghttp2=&lt;path&gt;</code>'.</p>
+    <p>Alors que cette méthode de compilation conviendra à la plupart, certains
+    préféreront lier statiquement <code>nghttp2</code> à ce module. Pour ce
+    faire, utilisez l'argument <code>--enable-nghttp2-staticlib-deps</code>.
+    Cette méthode est pratiquement la même que celle utilisée pour lier
+    statiquement openssl à mod_ssl.</p>
+    <p>En parlant de SSL, vous devez savoir que la plupart des navigateurs ne
+    communiqueront en HTTP/2 que sur des URLs sécurisées de type
+    <code>https:</code> ; votre serveur doit donc supporter SSL. Mais de plus,
+    votre bibliothèque SSL devra supporter l'extension <code>ALPN</code>. Enfin,
+    si la bibliothèque que vous utilisez est OpenSSL, sa version devra être
+    1.0.2. ou supérieure.</p>
+  </section>
+
+  <section id="basic-config">
+    <title>Configuration de base</title>
+
+    <p>Maintenant que vous disposez d'un binaire <code>httpd</code> compilé avec le
+    module <code>mod_http2</code>, l'activation de ce dernier nécessite un
+    minimum de configuration supplémentaire. En premier lieu, comme pour tout
+    module Apache, vous devez le charger :</p>
+    <highlight language="config">
+LoadModule http2_module modules/mod_http2.so
+    </highlight>
+
+    <p>La seconde directive que vous devez ajouter à votre fichier de
+    configuration est</p>
+    <highlight language="config">
+Protocols h2 http/1.1
+</highlight>
+    <p>Ceci permet de définir h2, la variante sécurisée, comme le protocole
+    préféré pour les connexions à votre serveur. Si vous souhaitez que toutes les
+    variantes soient disponibles, utilisez la directive suivante :</p>
+    <highlight language="config">
+Protocols h2 h2c http/1.1
+</highlight>
+    <p>Selon l'endroit où vous placez cette directive, elle affectera l'ensemble
+    de votre serveur, ou seulement un ou plusieurs serveurs virtuels. Vous
+    pouvez aussi l'imbriquer comme dans l'exemple suivant :</p>
+    <highlight language="config">
+Protocols http/1.1
+&lt;VirtualHost ...&gt;
+    ServerName test.example.org
+    Protocols h2 http/1.1
+&lt;/VirtualHost&gt;
+</highlight>
+
+    <p>Seules les connexions en HTTP/1 seront alors permises, sauf pour le serveur
+    virtuel <code>test.example.org</code> qui acceptera aussi les connexions SSL
+    en HTTP/2.</p>
+    <note><title>Utilisez une chaîne d'algorithmes de chiffrement forte</title>
+    <p>La directive <directive module="mod_ssl">SSLCipherSuite</directive> doit
+    être définie avec une chaîne d'algorithmes de chiffrement TLS forte. Même si
+    la version actuelle de mod_http2 n'impose pas d'algorithmes de chiffrement
+    particuliers, la plupart des clients le font. Faire pointer un navigateur
+    vers un serveur où <code>h2</code> est activé avec une chaîne d'algorithmes
+    de chiffrement inappropriée entraînera un rejet et une retrogradation vers
+    HTTP 1.1. C'est une erreur que l'on fait couramment lorsqu'on configure
+    httpd pour HTTP/2 pour la première fois ; donc gardez la à l'esprit si vous
+    voulez éviter de longues sessions de débogage ! Si vous voulez être sûr de
+    définir une chaîne d'algorithmes de chiffrement appropriée, évitez ceux qui
+    sont listés dans la <a
+    href="http://httpwg.org/specs/rfc7540.html#BadCipherSuites">blacklist TLS HTTP/2
+    </a>.</p>
+    </note>
+    <p>L'ordre des protocoles indiqués est aussi important. Par défaut, le
+    premier sera le protocole préféré. Lorsqu'un client offre plusieurs choix,
+    c'est le plus à gauche qui sera sélectionné. Dans</p>
+    <highlight language="config">
+Protocols http/1.1 h2
+</highlight>
+    <p>le protocole préféré sera HTTP/1 et il sera toujours sélectionné sauf si
+    un client ne supporte <em>que</em> h2. Comme nous souhaitons communiquer en
+    HTTP/2 avec les clients qui le supportent, la meilleure définition de la
+    directive est</p>
+    <highlight language="config">
+Protocols h2 h2c http/1.1
+</highlight>
+
+    <p>Toujours à propos de l'ordre des protocoles, le client a lui aussi ses
+    propres préférences en la matière. À ce titre, si vous le souhaitez, vous
+    pouvez configurer votre serveur pour qu'il sélectionne non plus son
+    protocole préféré, mais au contraire le protocole préféré
+    du client :</p>
+    <highlight language="config">
+ProtocolsHonorOrder Off
+    </highlight>
+    <p>Avec cette directive, l'ordre des protocoles que <em>vous</em> avez
+    défini devient caduque et seul l'ordre défini par le client sera pris en
+    compte.</p>
+    <p>Une dernière chose : les protocoles que vous définissez ne sont pas vérifiés
+    quant à leurs validité ou orthographe. Vous pouvez très bien définir des
+    protocoles qui n'existent pas, et il n'est donc pas nécessaire de filtrer
+    les <code>Protocoles</code> avec des vérifications de type
+    <code>IfModule</code>.</p>
+    <p>Pour des conseils plus avancés à propos de la configuration, voir la <a
+    href="../mod/mod_http2.html">Documentation de mod_http2</a>, et en particulier
+    la section à propos de la <a
+    href="../mod/mod_http2.html#dimensioning">consommation supplémentaire de
+    ressources</a>, ainsi que la section expliquant comment gérer les <a
+    href="../mod/mod_http2.html#misdirected">serveurs multiples avec certificat
+    commun</a>.</p>
+  </section>
+
+  <section id="mpm-config">
+    <title>Configuration du MPM</title>
+
+    <p>Tous les modules multiprocessus (MPM) fournis avec httpd supportent
+    HTTP/2. Cependant, si vous utilisez le MPM <code>prefork</code>, vous allez
+    faire face à de sévères restrictions.</p>
+    <p>Avec le MPM <code>prefork</code>, <code>mod_http2</code> ne traitera
+    qu'une requête à la fois par connexion alors que les clients tels que les
+    navigateurs internet envoient de nombreuses requêtes au même moment. Si
+    l'une d'entre elles est longue à traiter (ou implique une longue
+    interrogation), les autres requêtes seront mises en attente.</p>
+    <p>Par défaut, <code>mod_http2</code> ne passe pas outre cette limitation pour
+    la simple et bonne raison que le MPM <code>prefork</code> n'est aujourd'hui
+    choisi que si vous exécutez des moteurs de traitement qui ne sont pas préparés
+    pour le multithreading (par exemple qui se crashent lorsque plusieurs
+    requêtes arrivent).</p>
+    <p>Si votre plateforme et votre installation de httpd le supportent, la
+    meilleur solution consiste actuellement à utiliser le MPM
+    <code>event</code>.
+    </p>
+    <p>Si vous n'avez pas d'autre choix que d'utiliser le MPM
+    <code>prefork</code>, mais souhaitez tout de même traiter plusieurs requêtes
+    simultanément, vous pouvez jouer avec la directive <directive
+    module="mod_http2">H2MinWorkers</directive>, sans garantie que cela
+    fonctionne.</p>
+  </section>
+
+  <section id="clients">
+    <title>Clients</title>
+    <p>La plupart des navigateurs modernes supportent HTTP/2, mais seulement sur
+    des connexions SSL : Firefox v43, Chrome v45, Safari v9, iOS Safari v9,
+    Opera v35, Chrome pour Android v49 et
+    Internet Explorer v11 sous Windows10 (selon cette <a
+    href="http://caniuse.com/#search=http2">source</a>).</p>
+    <p>D'autres clients et serveurs sont listés dans le <a
+    href="https://github.com/http2/http2-spec/wiki/Implementations">wiki des
+    implémentations</a> ; entre autres des implémentations pour c, c++, common
+    lisp, dart, erlang, haskell, java, nodejs, php, python, perl, ruby, rust,
+    scala et swift.</p>
+    <p>De nombreuses implémentations clientes autres que les navigateurs
+    supportent HTTP/2 en texte pur, h2c. L'une des plus efficaces d'entre elles
+    est <a href="https://curl.haxx.se">curl</a>.</p>
+  </section>
+
+  <section id="tools">
+    <title>Outils efficaces pour déboguer HTTP/2</title>
+    <p>Le premier d'entre eux est bien entendu <a
+    href="https://curl.haxx.se">curl</a>. Assurez-vous au préalable que votre
+    version supporte HTTP/2 en vérifiant ses <code>Fonctionnalités</code> :</p>
+    <highlight language="config">
+    $ curl -V
+    curl 7.45.0 (x86_64-apple-darwin15.0.0) libcurl/7.45.0 OpenSSL/1.0.2d zlib/1.2.8 nghttp2/1.3.4
+    Protocols: dict file ftp ftps gopher http https imap imaps ldap ldaps pop3 [...]
+    Features: IPv6 Largefile NTLM NTLM_WB SSL libz TLS-SRP <strong>HTTP2</strong>
+    </highlight>
+    <note><title>homebrew sous Mac OS :</title>
+    brew install curl --with-openssl --with-nghttp2
+    </note>
+    <p>Pour une inspection en profondeur : <a href="https://wiki.wireshark.org/HTTP2">wireshark</a>.</p>
+    <p>Le paquet <a href="https://nghttp2.org">nghttp2</a> inclut aussi des
+    outils comme :</p>
+    <ul>
+        <li><a href="https://nghttp2.org/documentation/nghttp.1.html">nghttp</a>
+	- permet de visualiser les trames HTTP/2 et ainsi de se faire une meilleure
+	  idée du protocole.</li>
+        <li><a
+	href="https://nghttp2.org/documentation/h2load-howto.html">h2load</a> -
+	permet de tester votre serveur dans des conditions extremes.</li>
+    </ul>
+    <p>Chrome fournit des journaux détaillés des connexions HTTP/2 via la page
+    <a href="chrome://net-internals/#http2">special net-internals page</a>. Il y
+    a aussi cette extension intéressante pour <a
+    href="https://chrome.google.com/webstore/detail/http2-and-spdy-indicator/mpbpobfflnpcgagjijhmgnchggcjblin?hl=en">Chrome</a>
+    et <a
+    href="https://addons.mozilla.org/en-us/firefox/addon/spdy-indicator/">Firefox</a>
+    qui permet d'indiquer que votre navigateur utilise HTTP/2.</p>
+  </section>
+
+  <section id="push">
+    <title>Push serveur</title>
+    <p>Le protocole HTTP/2 permet au serveur de proposer (PUSH) des réponses
+    pour lesquelles le client n'a rien demandé. La communication autour de ces
+    réponses est du style : &quot;voici une requête que vous n'avez jamais
+    envoyée, et la réponse vous parviendra bientôt tout de même ...&quot;</p>
+    <p>Il y a cependant des conditions : le client peut désactiver cette
+    fonctionnalité et le serveur ne pourra alors lui proposer des réponses que
+    pour les requêtes qu'il a effectivement envoyées.</p>
+    <p>Cette fonctionnalité a pour but de permettre au serveur d'envoyer au
+    client des ressources dont il va probablement avoir besoin : par exemple une
+    ressource css ou javascript appartenant à une page html que le client a
+    demandée, un jeu d'images référencé par un css, etc...</p>
+    <p>Cette anticipation a pour avantage de permettre au client d'économiser le
+    temps qu'il lui aurait fallu pour envoyer une requête, quelques
+    millisecondes à une demi-seconde en fonction de l'éloignement du serveur.
+    Elle a cependant pour inconvénient d'imposer au client le téléchargement de
+    ressources qu'il possède peut-être déjà dans son cache. Bien entendu, HTTP/2
+    permet d'annuler prématurément de telles requêtes, mais des ressources sont
+    tout de même gaspillées.</p>
+    <p>En résumé : il n'existe pas encore de stratégie efficace pour faire le
+    meilleur usage de cette fonctionnalité de HTTP/2 et tout le monde en est
+    encore au stade de l'expérimentation. À ce titre, voici des conseils pour
+    procéder vous-même à ces expérimentations :</p>
+    <p><code>mod_http2</code> inspecte l'en-tête de la réponse et recherche les
+    en-têtes <code>Link</code> sous un certain format :</p>
+    <highlight language="config">
+Link &lt;/xxx.css&gt;;rel=preload, &lt;/xxx.js&gt;; rel=preload
+    </highlight>
+    <p>Si la connexion supporte PUSH, ces deux ressources seront envoyées au
+    client. En tant que développeur web vous pouvez définir ces en-têtes soit
+    directement au niveau de la réponse de votre application, soit en
+    configurant votre serveur via</p>
+    <highlight language="config">
+&lt;Location /xxx.html&gt;
+    Header add Link "&lt;/xxx.css&gt;;rel=preload"
+    Header add Link "&lt;/xxx.js&gt;;rel=preload"
+&lt;/Location&gt;
+    </highlight>
+    <p>Si vous souhaitez utiliser des liens <code>preload</code> sans déclencher
+    de PUSH, vous pouvez utiliser le paramètre <code>nopush</code> comme suit :</p>
+    <highlight language="config">
+Link &lt;/xxx.css&gt;;rel=preload;nopush
+    </highlight>
+    <p>Vous pouvez aussi désactiver les PUSHes pour l'ensemble de votre
+    serveur via la directive</p>
+    <highlight language="config">
+H2Push Off
+    </highlight>
+    <p>À savoir aussi :</p>
+    <p>Le module maintient un journal des ressources ayant fait l'objet d'un
+    PUSH pour chaque connexion (en général des condensés hash des URLs), et
+    n'effectuera pas deux fois un PUSH pour la même ressource. Cependant,
+    lorsque la connexion est fermée, le journal de ses PUSHes est supprimé.</p>
+    <p>Certains développeurs planchent sur la manière de permettre au client
+    d'informer le serveur des ressources qu'il possède déjà dans son cache afin
+    d'éviter les PUSHes pour ces dernières, mais ceci n'en est actuellement qu'à
+    un stade très expérimental.</p>
+    <p>L'<a href="https://tools.ietf.org/html/draft-ruellan-http-accept-push-policy-00">
+    en-tête Accept-Push-Policy</a> est un autre dispositif expérimental
+    implémenté dans <code>mod_http2</code> ; il permet au client de définir pour
+    chaque requête quels genres de PUSHes il accepte.</p>
+  </section>
+
+</manualpage>

Modified: httpd/httpd/branches/2.4.x/docs/manual/howto/http2.xml.meta
URL: http://svn.apache.org/viewvc/httpd/httpd/branches/2.4.x/docs/manual/howto/http2.xml.meta?rev=1781647&r1=1781646&r2=1781647&view=diff
==============================================================================
--- httpd/httpd/branches/2.4.x/docs/manual/howto/http2.xml.meta (original)
+++ httpd/httpd/branches/2.4.x/docs/manual/howto/http2.xml.meta Sat Feb  4 09:19:04 2017
@@ -8,5 +8,6 @@
 
   <variants>
     <variant>en</variant>
+    <variant outdated="yes">fr</variant>
   </variants>
 </metafile>



Mime
View raw message