httpd-cvs mailing list archives

Site index · List index
Message view « Date » · « Thread »
Top « Date » · « Thread »
From lgen...@apache.org
Subject svn commit: r1730220 [2/3] - in /httpd/httpd/branches/2.2.x/docs/manual: mod/mod_proxy.xml.fr upgrading.xml.fr
Date Sat, 13 Feb 2016 14:43:05 GMT

Modified: httpd/httpd/branches/2.2.x/docs/manual/mod/mod_proxy.xml.fr
URL: http://svn.apache.org/viewvc/httpd/httpd/branches/2.2.x/docs/manual/mod/mod_proxy.xml.fr?rev=1730220&r1=1730219&r2=1730220&view=diff
==============================================================================
--- httpd/httpd/branches/2.2.x/docs/manual/mod/mod_proxy.xml.fr (original)
+++ httpd/httpd/branches/2.2.x/docs/manual/mod/mod_proxy.xml.fr Sat Feb 13 14:43:05 2016
@@ -1,7 +1,7 @@
-<?xml version="1.0"?>
+<?xml version="1.0" encoding="UTF-8" ?>
 <!DOCTYPE modulesynopsis SYSTEM "../style/modulesynopsis.dtd">
 <?xml-stylesheet type="text/xsl" href="../style/manual.fr.xsl"?>
-<!-- English Revision: 1696886:1729281 (outdated) -->
+<!-- English Revision: 1729281 -->
 <!-- French translation : Lucien GENTIS -->
 <!-- Reviewed by : Vincent Deffontaines -->
 
@@ -32,40 +32,40 @@
 
 <summary>
     <note type="warning"><title>Avertissement</title>
-      <p>N'activez pas la fonctionnalit&eacute; de mandataire avec la directive
+      <p>N'activez pas la fonctionnalité de mandataire avec la directive
       <directive module="mod_proxy">ProxyRequests</directive> avant
-      d'avoir <a href="#access">s&eacute;curis&eacute; votre serveur</a>. Les serveurs
-      mandataires ouverts sont dangereux pour votre r&eacute;seau,
+      d'avoir <a href="#access">sécurisé votre serveur</a>. Les serveurs
+      mandataires ouverts sont dangereux pour votre réseau,
       mais aussi pour l'Internet au sens large.</p>
     </note>
 
-    <p>Ce module impl&eacute;mente un mandataire/passerelle pour Apache. Il
-    impl&eacute;mente la fonctionnalit&eacute; de mandataire pour <code>AJP13</code>
+    <p>Ce module implémente un mandataire/passerelle pour Apache. Il
+    implémente la fonctionnalité de mandataire pour <code>AJP13</code>
     (Apache JServe Protocol version 1.3), <code>FTP</code>,
     <code>CONNECT</code> (pour SSL), <code>HTTP/0.9</code>,
-    <code>HTTP/1.0</code>, et <code>HTTP/1.1</code>. Le module peut &ecirc;tre
-    configur&eacute; pour se connecter aux autres modules mandataires qui
-    g&egrave;rent ces protocoles.</p>
-
-    <p>Les diverses fonctionnalit&eacute;s de
-    mandataire d'Apache sont r&eacute;parties entre plusieurs modules
-    compl&eacute;mentaires de <module>mod_proxy</module> :
+    <code>HTTP/1.0</code>, et <code>HTTP/1.1</code>. Le module peut être
+    configuré pour se connecter aux autres modules mandataires qui
+    gèrent ces protocoles.</p>
+
+    <p>Les diverses fonctionnalités de
+    mandataire d'Apache sont réparties entre plusieurs modules
+    complémentaires de <module>mod_proxy</module> :
     <module>mod_proxy_http</module>, <module>mod_proxy_ftp</module>,
     <module>mod_proxy_ajp</module>, <module>mod_proxy_balancer</module>,
     et <module>mod_proxy_connect</module>. Ainsi, si vous voulez
-    utiliser une ou plusieurs fonctionnalit&eacute;s de mandataire
-    particuli&egrave;res, chargez <module>mod_proxy</module> <em>et</em> le(s)
-    module(s) appropri&eacute;(s) dans le serveur (soit statiquement &agrave; la
+    utiliser une ou plusieurs fonctionnalités de mandataire
+    particulières, chargez <module>mod_proxy</module> <em>et</em> le(s)
+    module(s) approprié(s) dans le serveur (soit statiquement à la
     compilation, soit dynamiquement via la directive <directive
     module="mod_so">LoadModule</directive>).</p>
 
-    <p>En outre, d'autres modules fournissent des fonctionnalit&eacute;s
-    &eacute;tendues. <module>mod_cache</module> et ses modules associ&eacute;s
+    <p>En outre, d'autres modules fournissent des fonctionnalités
+    étendues. <module>mod_cache</module> et ses modules associés
     fournissent la mise en cache. Les directives <code>SSLProxy*</code>
     du module <module>mod_ssl</module> permettent de contacter des
     serveurs distants en utilisant le protocole SSL/TLS. Ces modules
-    additionnels devront &ecirc;tre charg&eacute;s et configur&eacute;s pour pouvoir
-    disposer de ces fonctionnalit&eacute;s.</p>
+    additionnels devront être chargés et configurés pour pouvoir
+    disposer de ces fonctionnalités.</p>
 </summary>
 <seealso><module>mod_cache</module></seealso>
 <seealso><module>mod_proxy_http</module></seealso>
@@ -76,69 +76,69 @@
 
     <section id="forwardreverse"><title>Mandataires directs et
     mandataires/passerelles inverses</title>
-      <p>Apache peut &ecirc;tre configur&eacute; dans les deux modes mandataire
-      <dfn>direct</dfn> et mandataire <dfn>inverse</dfn> (aussi nomm&eacute;
+      <p>Apache peut être configuré dans les deux modes mandataire
+      <dfn>direct</dfn> et mandataire <dfn>inverse</dfn> (aussi nommé
       mode <dfn>passerelle</dfn>).</p>
 
       <p>Un <dfn>mandataire direct</dfn> standard est un serveur
-      interm&eacute;diaire qui s'intercale entre le client et le <em>serveur
-      demand&eacute;</em>. Pour obtenir un contenu h&eacute;berg&eacute; par
-      le serveur demand&eacute;, le client envoie une requ&ecirc;te au
-      mandataire en nommant le serveur demand&eacute; comme
+      intermédiaire qui s'intercale entre le client et le <em>serveur
+      demandé</em>. Pour obtenir un contenu hébergé par
+      le serveur demandé, le client envoie une requête au
+      mandataire en nommant le serveur demandé comme
       cible, puis le mandataire extrait le contenu depuis le
-      serveur demand&eacute; et le renvoie enfin au client. Le client doit &ecirc;tre
-      configur&eacute; de mani&egrave;re appropri&eacute;e pour pouvoir utiliser le mandataire
-      direct afin d'acc&eacute;der &agrave; d'autres sites.</p>
+      serveur demandé et le renvoie enfin au client. Le client doit être
+      configuré de manière appropriée pour pouvoir utiliser le mandataire
+      direct afin d'accéder à d'autres sites.</p>
 
-      <p>L'acc&egrave;s &agrave; Internet depuis des clients situ&eacute;s derri&egrave;re un
+      <p>L'accès à Internet depuis des clients situés derrière un
       pare-feu est une utilisation typique du mandataire direct. Le
       mandataire direct peut aussi utiliser la mise en cache (fournie
-      par <module>mod_cache</module>) pour r&eacute;duire la charge du
-      r&eacute;seau.</p>
+      par <module>mod_cache</module>) pour réduire la charge du
+      réseau.</p>
 
-      <p>La fonctionnalit&eacute; de mandataire direct est activ&eacute;e via la
+      <p>La fonctionnalité de mandataire direct est activée via la
       directive <directive module="mod_proxy">ProxyRequests</directive>.
-      Comme les mandataires directs permettent aux clients d'acc&eacute;der &agrave;
+      Comme les mandataires directs permettent aux clients d'accéder à
       des sites quelconques via votre serveur et de dissimuler leur
-      v&eacute;ritable origine, il est indispensable de <a
-      href="#access">s&eacute;curiser votre serveur</a> de fa&ccedil;on &agrave; ce que seuls
-      les clients autoris&eacute;s puissent acc&eacute;der &agrave; votre serveur avant
-      d'activer la fonctionnalit&eacute; de mandataire direct.</p>
+      véritable origine, il est indispensable de <a
+      href="#access">sécuriser votre serveur</a> de façon à ce que seuls
+      les clients autorisés puissent accéder à votre serveur avant
+      d'activer la fonctionnalité de mandataire direct.</p>
 
       <p>Un <dfn>mandataire inverse</dfn> (ou <dfn>passerelle</dfn>),
-      quant &agrave; lui, appara&icirc;t au client comme un serveur web standard.
-      Aucune configuration particuli&egrave;re du client n'est n&eacute;cessaire. Le
+      quant à lui, apparaît au client comme un serveur web standard.
+      Aucune configuration particulière du client n'est nécessaire. Le
       client adresse ses demandes de contenus ordinaires dans l'espace
-      de nommage du mandataire inverse. Ce dernier d&eacute;cide alors o&ugrave;
-      envoyer ces requ&ecirc;tes, et renvoie le contenu au client comme s'il
-      l'h&eacute;bergeait lui-m&ecirc;me.</p>
+      de nommage du mandataire inverse. Ce dernier décide alors où
+      envoyer ces requêtes, et renvoie le contenu au client comme s'il
+      l'hébergeait lui-même.</p>
 
-      <p>L'acc&egrave;s des utilisateurs &agrave; Internet pour un serveur situ&eacute;
-      derri&egrave;re un pare-feu est une utilisation typique du mandataire
+      <p>L'accès des utilisateurs à Internet pour un serveur situé
+      derrière un pare-feu est une utilisation typique du mandataire
       inverse. On peut aussi utiliser les mandataires inverses pour
-      mettre en oeuvre une r&eacute;partition de charge entre plusieurs
-      serveurs en arri&egrave;re-plan, ou fournir un cache pour un serveur
-      d'arri&egrave;re-plan plus lent. Les mandataires inverses peuvent aussi
-      tout simplement servir &agrave; rassembler plusieurs serveurs dans le
-      m&ecirc;me espace de nommage d'URLs.</p>
+      mettre en oeuvre une répartition de charge entre plusieurs
+      serveurs en arrière-plan, ou fournir un cache pour un serveur
+      d'arrière-plan plus lent. Les mandataires inverses peuvent aussi
+      tout simplement servir à rassembler plusieurs serveurs dans le
+      même espace de nommage d'URLs.</p>
 
-      <p>La fonctionnalit&eacute; de mandataire inverse est activ&eacute;e via la
+      <p>La fonctionnalité de mandataire inverse est activée via la
       directive <directive module="mod_proxy">ProxyPass</directive> ou
       le drapeau <code>[P]</code> de la directive <directive
       module="mod_rewrite">RewriteRule</directive>. Il n'est
-      <strong>pas</strong> n&eacute;cessaire de d&eacute;finir <directive
-      module="mod_proxy">ProxyRequests</directive> &agrave; on pour configurer
+      <strong>pas</strong> nécessaire de définir <directive
+      module="mod_proxy">ProxyRequests</directive> à on pour configurer
       un mandataire inverse.</p>
     </section> <!-- /forwardreverse -->
 
     <section id="examples"><title>Exemples simples</title>
 
-    <p>Les exemples ci-dessous illustrent de mani&egrave;re tr&egrave;s basique la
-    mise en oeuvre de la fonctionnalit&eacute; de mandataire et ne sont l&agrave; que
-    pour vous aider &agrave; d&eacute;marrer. Reportez-vous &agrave; la documentation de
+    <p>Les exemples ci-dessous illustrent de manière très basique la
+    mise en oeuvre de la fonctionnalité de mandataire et ne sont là que
+    pour vous aider à démarrer. Reportez-vous à la documentation de
     chaque directive.</p>
 
-    <p>Si en outre, vous d&eacute;sirez activer la mise en cache, consultez la
+    <p>Si en outre, vous désirez activer la mise en cache, consultez la
     documentation de <module>mod_cache</module>.</p>
 
     <example><title>Mandataire inverse</title>
@@ -162,22 +162,22 @@
     </section> <!-- /examples -->
 
     <section id="workers"><title>Gestionnaires de serveurs (workers)</title>
-      <p>Le mandataire g&egrave;re la configuration des serveurs originaux,
-      ainsi que leurs param&egrave;tres de communication dans des objets
-      appel&eacute;s <dfn>workers</dfn> ou Gestionnaires de serveur. Deux
-      workers int&eacute;gr&eacute;s par d&eacute;faut sont disponibles : le worker de
+      <p>Le mandataire gère la configuration des serveurs originaux,
+      ainsi que leurs paramètres de communication dans des objets
+      appelés <dfn>workers</dfn> ou Gestionnaires de serveur. Deux
+      workers intégrés par défaut sont disponibles : le worker de
       mandataire direct et le worker de mandataire inverse. Des workers
-      suppl&eacute;mentaires peuvent &ecirc;tre configur&eacute;s explicitement.</p>
+      supplémentaires peuvent être configurés explicitement.</p>
 
-      <p>Les deux workers par d&eacute;faut ont une configuration fixe et
-      seront utilis&eacute;s si aucun autre worker ne correspond &agrave; la requ&ecirc;te.
+      <p>Les deux workers par défaut ont une configuration fixe et
+      seront utilisés si aucun autre worker ne correspond à la requête.
       Ils n'utilisent ni les connexions HTTP persistantes, ni les jeux
       de connexions. Les connexions TCP vers le serveur original seront
-      donc ouvertes et ferm&eacute;es pour chaque requ&ecirc;te.</p>
+      donc ouvertes et fermées pour chaque requête.</p>
 
-      <p>Les workers configur&eacute;s explicitement sont identifi&eacute;s par leur
-      URL. Dans le cas d'un mandataire inverse, ils sont g&eacute;n&eacute;ralement
-      cr&eacute;&eacute;s et configur&eacute;s via les directives <directive
+      <p>Les workers configurés explicitement sont identifiés par leur
+      URL. Dans le cas d'un mandataire inverse, ils sont généralement
+      créés et configurés via les directives <directive
       module="mod_proxy">ProxyPass</directive> ou <directive
       module="mod_proxy">ProxyPassMatch</directive> :</p>
 
@@ -185,10 +185,10 @@
           ProxyPass /example http://backend.example.com connectiontimeout=5 timeout=30
       </example>
 
-      <p>Cet exemple cr&eacute;e un worker associ&eacute; &agrave; l'URL du serveur original
-      <code>http://backend.example.com</code>, qui utilisera les d&eacute;lais
-      sp&eacute;cifi&eacute;s. Dans le cas d'un mandataire direct, les workers sont
-      g&eacute;n&eacute;ralement d&eacute;finis via la directive <directive
+      <p>Cet exemple crée un worker associé à l'URL du serveur original
+      <code>http://backend.example.com</code>, qui utilisera les délais
+      spécifiés. Dans le cas d'un mandataire direct, les workers sont
+      généralement définis via la directive <directive
       module="mod_proxy">ProxySet</directive> directive :</p>
 
       <example>
@@ -207,36 +207,36 @@
         &lt;/Proxy&gt;
       </example>
 
-      <p>L'utilisation de workers configur&eacute;s explicitement dans le mode
-      direct n'est pas tr&egrave;s courante, car les mandataires directs
+      <p>L'utilisation de workers configurés explicitement dans le mode
+      direct n'est pas très courante, car les mandataires directs
       communiquent avec de nombreux serveurs originaux. Il est cependant
-      int&eacute;ressant de cr&eacute;er des workers explicites pour certains serveurs
-      originaux si ces derniers sont utilis&eacute;s tr&egrave;s souvent. Les workers
-      configur&eacute;s explicitement n'ont en eux-m&ecirc;mes aucun concept de
+      intéressant de créer des workers explicites pour certains serveurs
+      originaux si ces derniers sont utilisés très souvent. Les workers
+      configurés explicitement n'ont en eux-mêmes aucun concept de
       mandataire direct ou inverse. Ils encapsulent un concept de
-      communication commun avec les serveurs originaux. Un worker cr&eacute;&eacute;
+      communication commun avec les serveurs originaux. Un worker créé
       via la directive <directive
-      module="mod_proxy">ProxyPass</directive> pour &ecirc;tre utilis&eacute; avec un
-      mandataire inverse, sera aussi utilis&eacute; pour les requ&ecirc;tes mandat&eacute;es
-      en direct chaque fois que l'URL du serveur original correspondra &agrave;
+      module="mod_proxy">ProxyPass</directive> pour être utilisé avec un
+      mandataire inverse, sera aussi utilisé pour les requêtes mandatées
+      en direct chaque fois que l'URL du serveur original correspondra à
       l'URL du worker, et vice versa.</p>
 
-      <p>L'URL identifiant un worker direct correspond &agrave; l'URL de son
-      serveur original comportant tout &eacute;l&eacute;ment de chemin &eacute;ventuel :</p>
+      <p>L'URL identifiant un worker direct correspond à l'URL de son
+      serveur original comportant tout élément de chemin éventuel :</p>
 
       <example>
           ProxyPass /examples http://backend.example.com/examples<br />
           ProxyPass /docs http://backend.example.com/docs
       </example>
 
-      <p>Cet exemple d&eacute;finit deux workers diff&eacute;rents, chacun d'entre eux
-      utilisant une configuration et un jeu de connexions s&eacute;par&eacute;s.</p>
+      <p>Cet exemple définit deux workers différents, chacun d'entre eux
+      utilisant une configuration et un jeu de connexions séparés.</p>
 
       <note type="warning"><title>Partage de worker</title>
         <p>Le partage de worker se produit lorsque les URLs des workers
-	se chevauchent, c'est &agrave; dire lorsque l'URL d'un worker
-	correspond &agrave; une partie du d&eacute;but de l'URL d'un autre worker
-	d&eacute;fini plus loin dans le fichier de configuration. Dans
+	se chevauchent, c'est à dire lorsque l'URL d'un worker
+	correspond à une partie du début de l'URL d'un autre worker
+	défini plus loin dans le fichier de configuration. Dans
 	l'exemple suivant,</p>
 
         <example>
@@ -244,58 +244,58 @@
             ProxyPass /examples http://backend.example.com/examples timeout=10
         </example>
 
-        <p>le second worker n'est pas vraiment cr&eacute;&eacute;. C'est le premier
-	worker qui est utilis&eacute; &agrave; sa place. L'avantage de ceci r&eacute;side
+        <p>le second worker n'est pas vraiment créé. C'est le premier
+	worker qui est utilisé à sa place. L'avantage de ceci réside
 	dans le fait qu'il n'y a plus qu'un jeu de connexions, celles-ci
-	&eacute;tant donc r&eacute;utilis&eacute;es plus souvent. Notez que tous les
-	attributs de configuration d&eacute;finis explicitement pour le second
-	worker et certaines valeurs par d&eacute;faut vont &eacute;craser la
-	configuration d&eacute;finie pour le premier worker, ce qui va
+	étant donc réutilisées plus souvent. Notez que tous les
+	attributs de configuration définis explicitement pour le second
+	worker et certaines valeurs par défaut vont écraser la
+	configuration définie pour le premier worker, ce qui va
 	provoquer la journalisation d'un avertissement. Dans l'exemple
-	pr&eacute;c&eacute;dent, la valeur de d&eacute;lai finale pour l'URL
+	précédent, la valeur de délai finale pour l'URL
 	<code>/apps</code> sera <code>10</code> au lieu de <code>60</code> !</p>
 
-        <p>Pour &eacute;viter ce partage, classez vos d&eacute;finitions de workers de
-	l'URL la plus longue &agrave; la plus courte. Si au contraire, vous
+        <p>Pour éviter ce partage, classez vos définitions de workers de
+	l'URL la plus longue à la plus courte. Si au contraire, vous
 	voulez favoriser ce partage, utilisez l'ordre de classement
-	inverse. Voir aussi l'avertissement en rapport &agrave; propos de
+	inverse. Voir aussi l'avertissement en rapport à propos de
 	l'ordre de classement des directives <directive
 	module="mod_proxy">ProxyPass</directive>.</p>
 
       </note> <!-- /worker_sharing -->
 
-      <p>Les workers configur&eacute;s explicitement sont de deux sortes :
-      <dfn>workers directs</dfn> et <dfn>workers &agrave; r&eacute;partition (de
+      <p>Les workers configurés explicitement sont de deux sortes :
+      <dfn>workers directs</dfn> et <dfn>workers à répartition (de
       charge)</dfn>. Ils supportent de nombreux attributs de
-      configuration importants d&eacute;crits ci-dessous dans la directive
+      configuration importants décrits ci-dessous dans la directive
       <directive module="mod_proxy">ProxyPass</directive>. Tous ces
-      attributs peuvent aussi &ecirc;tre d&eacute;finis via la directive <directive
+      attributs peuvent aussi être définis via la directive <directive
       module="mod_proxy">ProxySet</directive>.</p>
 
-      <p>Le jeu d'options disponibles pour un worker direct d&eacute;pend du
-      protocole, qui est sp&eacute;cifi&eacute; dans l'URL du serveur original. Parmi
+      <p>Le jeu d'options disponibles pour un worker direct dépend du
+      protocole, qui est spécifié dans l'URL du serveur original. Parmi
       les protocoles disponibles, on trouve <code>ajp</code>,
       <code>ftp</code>, <code>http</code> et <code>scgi</code>.</p>
 
-      <p>Les workers &agrave; r&eacute;partition sont des workers virtuels qui
-      utilisent des workers directs consid&eacute;r&eacute;s comme leurs membres pour
-      le traitement effectif des requ&ecirc;tes. Chaque r&eacute;partiteur peut
-      poss&eacute;der plusieurs membres. Pour traiter une requ&ecirc;te, il choisit
-      un de ses membres en fonction de l'algorithme de r&eacute;partition de
-      charge d&eacute;fini.</p>
-
-      <p>Un worker &agrave; r&eacute;partition est cr&eacute;&eacute; si son URL utilise
-      <code>balancer</code> comme protocole. L'URL de r&eacute;partition
-      identifie de mani&egrave;re unique le worker &agrave; r&eacute;partition. On peut
-      ajouter des membres &agrave; un r&eacute;partiteur via la directive <directive
+      <p>Les workers à répartition sont des workers virtuels qui
+      utilisent des workers directs considérés comme leurs membres pour
+      le traitement effectif des requêtes. Chaque répartiteur peut
+      posséder plusieurs membres. Pour traiter une requête, il choisit
+      un de ses membres en fonction de l'algorithme de répartition de
+      charge défini.</p>
+
+      <p>Un worker à répartition est créé si son URL utilise
+      <code>balancer</code> comme protocole. L'URL de répartition
+      identifie de manière unique le worker à répartition. On peut
+      ajouter des membres à un répartiteur via la directive <directive
       module="mod_proxy">BalancerMember</directive>.</p>
 
     </section> <!-- /workers -->
 
-    <section id="access"><title>Contr&ocirc;ler l'acc&egrave;s &agrave; votre
+    <section id="access"><title>Contrôler l'accès à votre
     mandataire</title>
-      <p>Vous pouvez restreindre l'acc&egrave;s &agrave; votre mandataire via le bloc
-      de contr&ocirc;le <directive
+      <p>Vous pouvez restreindre l'accès à votre mandataire via le bloc
+      de contrôle <directive
       module="mod_proxy" type="section">Proxy</directive> comme dans
       l'exemple suivant :</p>
 
@@ -309,71 +309,71 @@
         &lt;/Proxy&gt;
       </example>
 
-      <p>Pour plus de d&eacute;tails sur les directives de contr&ocirc;le d'acc&egrave;s,
+      <p>Pour plus de détails sur les directives de contrôle d'accès,
       voir la documentation du module
       <module>mod_authz_host</module>.</p>
 
-      <p>Restreindre l'acc&egrave;s de mani&egrave;re stricte est essentiel si vous
-      mettez en oeuvre un mandataire direct (en d&eacute;finissant la directive
-      <directive module="mod_proxy">ProxyRequests</directive> &agrave; "on").
-      Dans le cas contraire, votre serveur pourrait &ecirc;tre utilis&eacute; par
-      n'importe quel client pour acc&eacute;der &agrave; des serveurs quelconques,
-      tout en masquant sa v&eacute;ritable identit&eacute;. Ceci repr&eacute;sente un danger
-      non seulement pour votre r&eacute;seau, mais aussi pour l'Internet au
+      <p>Restreindre l'accès de manière stricte est essentiel si vous
+      mettez en oeuvre un mandataire direct (en définissant la directive
+      <directive module="mod_proxy">ProxyRequests</directive> à "on").
+      Dans le cas contraire, votre serveur pourrait être utilisé par
+      n'importe quel client pour accéder à des serveurs quelconques,
+      tout en masquant sa véritable identité. Ceci représente un danger
+      non seulement pour votre réseau, mais aussi pour l'Internet au
       sens large. Dans le cas de la mise en oeuvre d'un mandataire
       inverse (en utilisant la directive <directive
-      module="mod_proxy">ProxyPass</directive> avec <code>ProxyRequests Off</code>), le contr&ocirc;le
-      d'acc&egrave;s est moins critique car les clients ne peuvent contacter
-      que les serveurs que vous avez sp&eacute;cifi&eacute;s.</p>
+      module="mod_proxy">ProxyPass</directive> avec <code>ProxyRequests Off</code>), le contrôle
+      d'accès est moins critique car les clients ne peuvent contacter
+      que les serveurs que vous avez spécifiés.</p>
 
       </section> <!-- /access -->
 
-    <section id="startup"><title>Ralentissement au d&eacute;marragep</title>
+    <section id="startup"><title>Ralentissement au démarragep</title>
       <p>Si vous utilisez la directive <directive module="mod_proxy"
-      >ProxyBlock</directive>, les noms d'h&ocirc;tes sont r&eacute;solus en adresses
-      IP puis ces derni&egrave;res mises en cache au cours du d&eacute;marrage
-      &agrave; des fins de tests de comparaisons ult&eacute;rieurs. Ce processus peut
+      >ProxyBlock</directive>, les noms d'hôtes sont résolus en adresses
+      IP puis ces dernières mises en cache au cours du démarrage
+      à des fins de tests de comparaisons ultérieurs. Ce processus peut
       durer plusieurs secondes (ou d'avantage) en fonction de la vitesse
-      &agrave; laquelle s'effectue la r&eacute;solution des noms d'h&ocirc;tes.</p>
+      à laquelle s'effectue la résolution des noms d'hôtes.</p>
     </section> <!-- /startup -->
 
     <section id="intranet"><title>Mandataire d'Intranet</title>
-      <p>Un serveur mandataire Apache situ&eacute; &agrave; l'int&eacute;rieur d'un Intranet
-      doit faire suivre les requ&ecirc;tes destin&eacute;es &agrave; un serveur externe &agrave;
-      travers le pare-feu de l'entreprise (pour ce faire, d&eacute;finissez la
+      <p>Un serveur mandataire Apache situé à l'intérieur d'un Intranet
+      doit faire suivre les requêtes destinées à un serveur externe à
+      travers le pare-feu de l'entreprise (pour ce faire, définissez la
       directive <directive module="mod_proxy">ProxyRemote</directive> de
-      fa&ccedil;on &agrave; ce qu'elle fasse suivre le <var>protocole</var> concern&eacute;
-      vers le mandataire du pare-feu). Cependant, lorsqu'il doit acc&eacute;der
-      &agrave; des ressources situ&eacute;es dans l'Intranet, il peut se passer du
-      pare-feu pour acc&eacute;der aux serveurs. A cet effet, la directive
+      façon à ce qu'elle fasse suivre le <var>protocole</var> concerné
+      vers le mandataire du pare-feu). Cependant, lorsqu'il doit accéder
+      à des ressources situées dans l'Intranet, il peut se passer du
+      pare-feu pour accéder aux serveurs. A cet effet, la directive
       <directive module="mod_proxy">NoProxy</directive> permet de
-      sp&eacute;cifier quels h&ocirc;tes appartiennent &agrave; l'Intranet et peuvent donc
-      &ecirc;tre acc&eacute;d&eacute;s directement.</p>
+      spécifier quels hôtes appartiennent à l'Intranet et peuvent donc
+      être accédés directement.</p>
 
-      <p>Les utilisateurs d'un Intranet ont tendance &agrave; oublier le nom du
-      domaine local dans leurs requ&ecirc;tes WWW, et demandent par exemple
+      <p>Les utilisateurs d'un Intranet ont tendance à oublier le nom du
+      domaine local dans leurs requêtes WWW, et demandent par exemple
       "http://un-serveur/" au lieu de
       <code>http://un-serveur.example.com/</code>. Certains serveurs
-      mandataires commerciaux acceptent ce genre de requ&ecirc;te et les
+      mandataires commerciaux acceptent ce genre de requête et les
       traitent simplement en utilisant un nom de domaine local
       implicite. Lorsque la directive <directive
-      module="mod_proxy">ProxyDomain</directive> est utilis&eacute;e et si le
-      serveur est <a href="#proxyrequests">configur&eacute; comme
-      mandataire</a>, Apache peut renvoyer une r&eacute;ponse de redirection et
+      module="mod_proxy">ProxyDomain</directive> est utilisée et si le
+      serveur est <a href="#proxyrequests">configuré comme
+      mandataire</a>, Apache peut renvoyer une réponse de redirection et
       ainsi fournir au client l'adresse de serveur correcte,
-      enti&egrave;rement qualifi&eacute;e. C'est la m&eacute;thode &agrave; privil&eacute;gier car le
+      entièrement qualifiée. C'est la méthode à privilégier car le
       fichier des marque-pages de l'utilisateur contiendra alors des
-      noms de serveurs enti&egrave;rement qualifi&eacute;s.</p>
+      noms de serveurs entièrement qualifiés.</p>
     </section> <!-- /intranet -->
 
     <section id="envsettings"><title>Ajustements relatifs au
     protocole</title>
-      <p>Pour les cas o&ugrave; <module>mod_proxy</module> envoie des requ&ecirc;tes
-      vers un serveur qui n'impl&eacute;mente pas correctement les connexions
+      <p>Pour les cas où <module>mod_proxy</module> envoie des requêtes
+      vers un serveur qui n'implémente pas correctement les connexions
       persistantes ou le protocole HTTP/1.1, il existe deux variables
-      d'environnement qui permettent de forcer les requ&ecirc;tes &agrave; utiliser
+      d'environnement qui permettent de forcer les requêtes à utiliser
       le protocole HTTP/1.0 avec connexions non persistantes. Elles
-      peuvent &ecirc;tre d&eacute;finies via la directive <directive
+      peuvent être définies via la directive <directive
       module="mod_env">SetEnv</directive>.</p>
 
       <p>Il s'agit des variables <code>force-proxy-request-1.0</code> et
@@ -391,80 +391,80 @@
 
     </section> <!-- /envsettings -->
 
-    <section id="request-bodies"><title>Corps de requ&ecirc;tes</title>
+    <section id="request-bodies"><title>Corps de requêtes</title>
 
-    <p>Certaines m&eacute;thodes de requ&ecirc;tes comme POST comportent un corps de
-    requ&ecirc;te. Le protocole HTTP stipule que les requ&ecirc;tes qui comportent
+    <p>Certaines méthodes de requêtes comme POST comportent un corps de
+    requête. Le protocole HTTP stipule que les requêtes qui comportent
     un corps doivent soit utiliser un codage de transmission
-    fractionn&eacute;e, soit envoyer un en-t&ecirc;te de requ&ecirc;te
+    fractionnée, soit envoyer un en-tête de requête
     <code>Content-Length</code>. Lorsqu'il fait suivre ce genre de
-    requ&ecirc;te vers le serveur demand&eacute;, <module>mod_proxy_http</module>
-    s'efforce toujours d'envoyer l'en-t&ecirc;te <code>Content-Length</code>.
-    Par contre, si la taille du corps est importante, et si la requ&ecirc;te
-    originale utilise un codage &agrave; fractionnement, ce dernier peut aussi
-    &ecirc;tre utilis&eacute; dans la requ&ecirc;te montante. Ce comportement peut &ecirc;tre
-    contr&ocirc;l&eacute; &agrave; l'aide de <a href="../env.html">variables
-    d'environnement</a>. Ainsi, si elle est d&eacute;finie, la variable
-    <code>proxy-sendcl</code> assure une compatibilit&eacute; maximale avec les
-    serveurs demand&eacute;s en imposant l'envoi de l'en-t&ecirc;te
+    requête vers le serveur demandé, <module>mod_proxy_http</module>
+    s'efforce toujours d'envoyer l'en-tête <code>Content-Length</code>.
+    Par contre, si la taille du corps est importante, et si la requête
+    originale utilise un codage à fractionnement, ce dernier peut aussi
+    être utilisé dans la requête montante. Ce comportement peut être
+    contrôlé à l'aide de <a href="../env.html">variables
+    d'environnement</a>. Ainsi, si elle est définie, la variable
+    <code>proxy-sendcl</code> assure une compatibilité maximale avec les
+    serveurs demandés en imposant l'envoi de l'en-tête
     <code>Content-Length</code>, alors que
     <code>proxy-sendchunked</code> diminue la consommation de ressources
-    en imposant l'utilisation d'un codage &agrave; fractionnement.</p>
+    en imposant l'utilisation d'un codage à fractionnement.</p>
 
     </section> <!-- /request-bodies -->
 
-    <section id="x-headers"><title>En-t&ecirc;tes de requ&ecirc;te du mandataire
+    <section id="x-headers"><title>En-têtes de requête du mandataire
     inverse</title>
 
-    <p>Lorsqu'il est configur&eacute; en mode mandataire inverse (en utilisant
+    <p>Lorsqu'il est configuré en mode mandataire inverse (en utilisant
     par exemple la directive <directive
     module="mod_proxy">ProxyPass</directive>),
-    <module>mod_proxy_http</module> ajoute plusieurs en-t&ecirc;tes de requ&ecirc;te
-    afin de transmettre des informations au serveur demand&eacute;. Ces
-    en-t&ecirc;tes sont les suivants :</p>
+    <module>mod_proxy_http</module> ajoute plusieurs en-têtes de requête
+    afin de transmettre des informations au serveur demandé. Ces
+    en-têtes sont les suivants :</p>
 
     <dl>
       <dt><code>X-Forwarded-For</code></dt>
       <dd>L'adresse IP du client.</dd>
       <dt><code>X-Forwarded-Host</code></dt>
-      <dd>L'h&ocirc;te d'origine demand&eacute; par le client dans l'en-t&ecirc;te de
-      requ&ecirc;te HTTP <code>Host</code>.</dd>
+      <dd>L'hôte d'origine demandé par le client dans l'en-tête de
+      requête HTTP <code>Host</code>.</dd>
       <dt><code>X-Forwarded-Server</code></dt>
-      <dd>Le nom d'h&ocirc;te du serveur mandataire.</dd>
+      <dd>Le nom d'hôte du serveur mandataire.</dd>
     </dl>
 
-    <p>Ces en-t&ecirc;tes doivent &ecirc;tre utilis&eacute;s avec pr&eacute;cautions sur le
-    serveur demand&eacute;, car ils contiendront plus d'une valeur (s&eacute;par&eacute;es
-    par des virgules) si la requ&ecirc;te original contenait d&eacute;j&agrave; un de ces
-    en-t&ecirc;tes. Par exemple, vous pouvez utiliser
-    <code>%{X-Forwarded-For}i</code> dans la cha&icirc;ne de format du journal
-    du serveur demand&eacute; pour enregistrer les adresses IP des clients
+    <p>Ces en-têtes doivent être utilisés avec précautions sur le
+    serveur demandé, car ils contiendront plus d'une valeur (séparées
+    par des virgules) si la requête original contenait déjà un de ces
+    en-têtes. Par exemple, vous pouvez utiliser
+    <code>%{X-Forwarded-For}i</code> dans la chaîne de format du journal
+    du serveur demandé pour enregistrer les adresses IP des clients
     originaux, mais il est possible que vous obteniez plusieurs adresses
-    si la requ&ecirc;te passe &agrave; travers plusieurs mandataires.</p>
+    si la requête passe à travers plusieurs mandataires.</p>
 
     <p>Voir aussi les directives <directive
     module="mod_proxy">ProxyPreserveHost</directive> et <directive
     module="mod_proxy">ProxyVia</directive> directives, qui permettent
-    de contr&ocirc;ler d'autres en-t&ecirc;tes de requ&ecirc;te.</p>
+    de contrôler d'autres en-têtes de requête.</p>
 
    </section> <!--/x-headers -->
 
 
 <directivesynopsis type="section">
 <name>Proxy</name>
-<description>Conteneur de directives s'appliquant &agrave; des ressources
-mandat&eacute;es</description>
+<description>Conteneur de directives s'appliquant à des ressources
+mandatées</description>
 <syntax>&lt;Proxy <var>url-avec-jokers</var>&gt; ...&lt;/Proxy&gt;</syntax>
 <contextlist><context>server config</context><context>virtual host</context>
 </contextlist>
 
 <usage>
-    <p>Les directives situ&eacute;es dans une section <directive
+    <p>Les directives situées dans une section <directive
     type="section">Proxy</directive> ne s'appliquent qu'au contenu
-    mandat&eacute; concern&eacute;. Les jokers de style shell sont autoris&eacute;s.</p>
+    mandaté concerné. Les jokers de style shell sont autorisés.</p>
 
-    <p>Par exemple, les lignes suivantes n'autoriseront &agrave; acc&eacute;der &agrave; un
-    contenu via votre serveur mandataire que les h&ocirc;tes appartenant &agrave;
+    <p>Par exemple, les lignes suivantes n'autoriseront à accéder à un
+    contenu via votre serveur mandataire que les hôtes appartenant à
     <code>votre-reseau.example.com</code> :</p>
 
     <example>
@@ -477,10 +477,10 @@ mandat&eacute;es</description>
       &lt;/Proxy&gt;
     </example>
 
-    <p>Dans l'exemple suivant, tous les fichiers du r&eacute;pertoire
-    <code>foo</code> de <code>example.com</code> seront trait&eacute;s par le
-    filtre <code>INCLUDES</code> lorsqu'ils seront envoy&eacute;s par
-    l'interm&eacute;diaire du serveur mandataire :</p>
+    <p>Dans l'exemple suivant, tous les fichiers du répertoire
+    <code>foo</code> de <code>example.com</code> seront traités par le
+    filtre <code>INCLUDES</code> lorsqu'ils seront envoyés par
+    l'intermédiaire du serveur mandataire :</p>
 
     <example>
       &lt;Proxy http://example.com/foo/*&gt;<br />
@@ -490,19 +490,19 @@ mandat&eacute;es</description>
       &lt;/Proxy&gt;
     </example>
 
-    <note><title>Diff&eacute;rences avec la section de configuration Location</title>
-      <p>Une URL d'arri&egrave;re-plan sera concern&eacute;e par le conteneur Proxy si
-      elle commence par la <var>url-avec-jokers</var>, m&ecirc;me si le
-      dernier segment de chemin de la directive ne correspond qu'&agrave; un
-      pr&eacute;fixe de segment dee chemin de l'URL d'arri&egrave;re-plan. Par exemple, &lt;Proxy
+    <note><title>Différences avec la section de configuration Location</title>
+      <p>Une URL d'arrière-plan sera concernée par le conteneur Proxy si
+      elle commence par la <var>url-avec-jokers</var>, même si le
+      dernier segment de chemin de la directive ne correspond qu'à un
+      préfixe de segment dee chemin de l'URL d'arrière-plan. Par exemple, &lt;Proxy
       http://example.com/foo&gt; correspondra entre autres aux URLs
       http://example.com/foo, http://example.com/foo/bar, et
       http://example.com/foobar. La correspondance de l'URL finale
-      diff&egrave;re du comportement de la section <directive type="section"
+      diffère du comportement de la section <directive type="section"
       module="core">Location</directive> qui, pour le cas de cette note,
       traitera le segment de chemin final comme s'il se terminait par un
       slash.</p>
-      <p>Pour un contr&ocirc;le plus fin de la correspondance des URL, voir la
+      <p>Pour un contrôle plus fin de la correspondance des URL, voir la
       directive <directive type="section">ProxyMatch</directive>.</p>
     </note>
 
@@ -512,8 +512,8 @@ mandat&eacute;es</description>
 
 <directivesynopsis>
 <name>ProxyBadHeader</name>
-<description>D&eacute;termine la mani&egrave;re de traiter les lignes d'en-t&ecirc;te
-incorrectes d'une r&eacute;ponse</description>
+<description>Détermine la manière de traiter les lignes d'en-tête
+incorrectes d'une réponse</description>
 <syntax>ProxyBadHeader IsError|Ignore|StartBody</syntax>
 <default>ProxyBadHeader IsError</default>
 <contextlist><context>server config</context><context>virtual host</context>
@@ -522,35 +522,35 @@ incorrectes d'une r&eacute;ponse</descri
 
 <usage>
     <p>La directive <directive>ProxyBadHeader</directive> permet de
-    d&eacute;terminer le comportement de <module>mod_proxy</module> lorsqu'il
-    re&ccedil;oit des lignes d'en-t&ecirc;te de r&eacute;ponse dont la syntaxe n'est pas valide (c'est
-    &agrave; dire ne contenant pas de caract&egrave;re ':') en provenance du serveur
+    déterminer le comportement de <module>mod_proxy</module> lorsqu'il
+    reçoit des lignes d'en-tête de réponse dont la syntaxe n'est pas valide (c'est
+    à dire ne contenant pas de caractère ':') en provenance du serveur
     original. Les arguments disponibles sont :</p>
 
     <dl>
     <dt><code>IsError</code></dt>
-    <dd>Annule la requ&ecirc;te et renvoie une r&eacute;ponse de code 502 (mauvaise
-    passerelle). C'est le comportement par d&eacute;faut.</dd>
+    <dd>Annule la requête et renvoie une réponse de code 502 (mauvaise
+    passerelle). C'est le comportement par défaut.</dd>
 
     <dt><code>Ignore</code></dt>
-    <dd>Traite les lignes d'en-t&ecirc;te incorrectes comme si elles n'avaient
-    pas &eacute;t&eacute; envoy&eacute;es.</dd>
+    <dd>Traite les lignes d'en-tête incorrectes comme si elles n'avaient
+    pas été envoyées.</dd>
 
     <dt><code>StartBody</code></dt>
-    <dd>A la r&eacute;ception de la premi&egrave;re ligne d'en-t&ecirc;te incorrecte, les
-    autres en-t&ecirc;tes sont lus et ce qui reste est trait&eacute; en tant que
-    corps. Ceci facilite la prise en compte des serveurs d'arri&egrave;re-plan
-    bogu&eacute;s qui oublient d'ins&eacute;rer une ligne vide entre les
-    en-t&ecirc;tes et le corps.</dd>
+    <dd>A la réception de la première ligne d'en-tête incorrecte, les
+    autres en-têtes sont lus et ce qui reste est traité en tant que
+    corps. Ceci facilite la prise en compte des serveurs d'arrière-plan
+    bogués qui oublient d'insérer une ligne vide entre les
+    en-têtes et le corps.</dd>
     </dl>
 </usage>
 </directivesynopsis>
 
 <directivesynopsis>
 <name>ProxyFtpDirCharset</name>
-<description>D&eacute;finit le jeu de caract&egrave;res des listings FTP
-mandat&eacute;s</description>
-<syntax>ProxyFtpDirCharset <var>jeu-caract&egrave;res</var></syntax>
+<description>Définit le jeu de caractères des listings FTP
+mandatés</description>
+<syntax>ProxyFtpDirCharset <var>jeu-caractères</var></syntax>
 <default>ProxyFtpDirCharset ISO-8859-1</default>
 <contextlist><context>server config</context><context>virtual host</context>
 <context>directory</context></contextlist>
@@ -558,23 +558,23 @@ mandat&eacute;s</description>
 
 <usage>
     <p>La directive <directive>ProxyFtpDirCharset</directive> permet de
-    d&eacute;finir le jeu de caract&egrave;res &agrave; utiliser pour les listings FTP en
-    HTML g&eacute;n&eacute;r&eacute;s par <module>mod_proxy_ftp</module>.</p>
+    définir le jeu de caractères à utiliser pour les listings FTP en
+    HTML générés par <module>mod_proxy_ftp</module>.</p>
 </usage>
 </directivesynopsis>
 
 <directivesynopsis type="section">
 <name>ProxyMatch</name>
-<description>Conteneur de directives s'appliquant &agrave; des ressources
-mandat&eacute;es correspondant &agrave; une expression rationnelle</description>
+<description>Conteneur de directives s'appliquant à des ressources
+mandatées correspondant à une expression rationnelle</description>
 <syntax>&lt;ProxyMatch <var>regex</var>&gt; ...&lt;/ProxyMatch&gt;</syntax>
 <contextlist><context>server config</context><context>virtual host</context>
 </contextlist>
 
 <usage>
     <p>La directive <directive type="section">ProxyMatch</directive> est
-    identique &agrave; la directive <directive module="mod_proxy"
-    type="section">Proxy</directive>, &agrave; l'exception qu'elle d&eacute;finit
+    identique à la directive <directive module="mod_proxy"
+    type="section">Proxy</directive>, à l'exception qu'elle définit
     les URLs auxquelles elle s'applique en utilisant une <glossary
     ref="regex">expression rationnelle</glossary>.</p>
 </usage>
@@ -583,7 +583,7 @@ mandat&eacute;es correspondant &agrave;
 
 <directivesynopsis>
 <name>ProxyPreserveHost</name>
-<description>Utilise l'en-t&ecirc;te de requ&ecirc;te entrante Host pour la requ&ecirc;te
+<description>Utilise l'en-tête de requête entrante Host pour la requête
 du mandataire</description>
 <syntax>ProxyPreserveHost On|Off</syntax>
 <default>ProxyPreserveHost Off</default>
@@ -592,22 +592,22 @@ du mandataire</description>
 <compatibility>Disponible depuis la version 2.0.31 d'Apache.</compatibility>
 
 <usage>
-    <p>Lorsqu'elle est activ&eacute;e, cette directive va transmettre l'en-t&ecirc;te
-    Host: de la requ&ecirc;te entrante vers le serveur mandat&eacute;, au lieu du nom
-    d'h&ocirc;te sp&eacute;cifi&eacute; par la directive
+    <p>Lorsqu'elle est activée, cette directive va transmettre l'en-tête
+    Host: de la requête entrante vers le serveur mandaté, au lieu du nom
+    d'hôte spécifié par la directive
     <directive>ProxyPass module="mod_proxy"</directive>.</p>
 
-    <p>Cette directive est habituellement d&eacute;finie &agrave; <code>Off</code>.
-    Elle est principalement utile dans les configurations particuli&egrave;res
-    comme l'h&eacute;bergement virtuel mandat&eacute; en masse &agrave; base de nom, o&ugrave;
-    l'en-t&ecirc;te Host d'origine doit &ecirc;tre &eacute;valu&eacute; par le serveur
-    d'arri&egrave;re-plan.</p>
+    <p>Cette directive est habituellement définie à <code>Off</code>.
+    Elle est principalement utile dans les configurations particulières
+    comme l'hébergement virtuel mandaté en masse à base de nom, où
+    l'en-tête Host d'origine doit être évalué par le serveur
+    d'arrière-plan.</p>
 </usage>
 </directivesynopsis>
 
 <directivesynopsis>
 <name>ProxyRequests</name>
-<description>Active la fonctionnalit&eacute; (standard) de mandataire
+<description>Active la fonctionnalité (standard) de mandataire
 direct</description>
 <syntax>ProxyRequests On|Off</syntax>
 <default>ProxyRequests Off</default>
@@ -615,29 +615,29 @@ direct</description>
 </contextlist>
 
 <usage>
-    <p>Cette directive permet d'activer/d&eacute;sactiver la fonctionnalit&eacute; de
-    serveur mandataire direct d'Apache. D&eacute;finir ProxyRequests &agrave;
+    <p>Cette directive permet d'activer/désactiver la fonctionnalité de
+    serveur mandataire direct d'Apache. Définir ProxyRequests à
     <code>Off</code> n'interdit pas l'utilisation de la directive
     <directive module="mod_proxy">ProxyPass</directive>.</p>
 
     <p>Pour une configuration typique de mandataire inverse ou
-    passerelle, cette directive doit &ecirc;tre d&eacute;finie &agrave;
+    passerelle, cette directive doit être définie à
     <code>Off</code>.</p>
 
-    <p>Afin d'activer la fonctionnalit&eacute; de mandataire pour des sites
+    <p>Afin d'activer la fonctionnalité de mandataire pour des sites
     HTTP et/ou FTP, les modules <module>mod_proxy_http</module> et/ou
-    <module>mod_proxy_ftp</module> doivent aussi &ecirc;tre charg&eacute;s dans le
+    <module>mod_proxy_ftp</module> doivent aussi être chargés dans le
     serveur.</p>
 
-    <p><module>mod_proxy_connect</module> doit &ecirc;tre activ&eacute; pour pouvoir
+    <p><module>mod_proxy_connect</module> doit être activé pour pouvoir
     mandater (en direct) des sites HTTPS.</p>
 
     <note type="warning"><title>Avertissement</title>
-      <p>N'activez pas la fonctionnalit&eacute; de mandataire avec la directive
+      <p>N'activez pas la fonctionnalité de mandataire avec la directive
       <directive module="mod_proxy">ProxyRequests</directive> avant
-      d'avoir <a href="#access">s&eacute;curis&eacute; votre serveur</a>. Les serveurs
+      d'avoir <a href="#access">sécurisé votre serveur</a>. Les serveurs
       mandataires ouverts sont dangereux non seulement pour votre
-      r&eacute;seau, mais aussi pour l'Internet au sens large.</p>
+      réseau, mais aussi pour l'Internet au sens large.</p>
     </note>
 </usage>
 <seealso><a href="#forwardreverse">Mandataires/Passerelles directs et
@@ -646,19 +646,19 @@ inverses</a></seealso>
 
 <directivesynopsis>
 <name>ProxyRemote</name>
-<description>Mandataire distant &agrave; utiliser pour traiter certaines
-requ&ecirc;tes</description>
+<description>Mandataire distant à utiliser pour traiter certaines
+requêtes</description>
 <syntax>ProxyRemote <var>comparaison</var> <var>serveur-distant</var></syntax>
 <contextlist><context>server config</context><context>virtual host</context>
 </contextlist>
 
 <usage>
-    <p>Cette directive permet de d&eacute;finir des mandataires distants pour
+    <p>Cette directive permet de définir des mandataires distants pour
     ce mandataire. <var>comparaison</var> est soit le nom d'un protocole
     que supporte le serveur distant, soit une URL partielle pour
-    laquelle le serveur distant devra &ecirc;tre utilis&eacute;, soit <code>*</code>
-    pour indiquer que le serveur distant doit &ecirc;tre utilis&eacute; pour toutes
-    les requ&ecirc;tes. <var>serveur-distant</var> est une URL partielle
+    laquelle le serveur distant devra être utilisé, soit <code>*</code>
+    pour indiquer que le serveur distant doit être utilisé pour toutes
+    les requêtes. <var>serveur-distant</var> est une URL partielle
     correspondant au serveur distant. Syntaxe : </p>
 
     <example>
@@ -666,11 +666,11 @@ requ&ecirc;tes</description>
           <var>protocole</var>://<var>nom-serveur</var>[:<var>port</var>]
     </example>
 
-    <p><var>protocole</var> est effectivement le protocole &agrave; utiliser
+    <p><var>protocole</var> est effectivement le protocole à utiliser
     pour communiquer avec le serveur distant ; ce module ne supporte que
     <code>http</code> et <code>https</code>. Avec <code>https</code>,
-    les requ&ecirc;tes sont transmises par le mandataire distant via la
-    m&eacute;thode HTTP CONNECT.</p>
+    les requêtes sont transmises par le mandataire distant via la
+    méthode HTTP CONNECT.</p>
 
     <example><title>Exemple</title>
       ProxyRemote http://bons-gars.example.com/ http://gars-mirroirs.example.com:8000<br />
@@ -678,77 +678,77 @@ requ&ecirc;tes</description>
       ProxyRemote ftp http://mandataire-ftp.mon-domaine:8080
     </example>
 
-    <p>Dans la derni&egrave;re ligne de l'exemple, le mandataire va faire
-    suivre les requ&ecirc;tes FTP, encapsul&eacute;es dans une autre requ&ecirc;te mandat&eacute;e
+    <p>Dans la dernière ligne de l'exemple, le mandataire va faire
+    suivre les requêtes FTP, encapsulées dans une autre requête mandatée
     HTTP, vers un autre mandataire capable de les traiter.</p>
 
     <p>Cette directive supporte aussi les configurations de mandataire
-    inverse - un serveur web d'arri&egrave;re-plan peut &ecirc;tre int&eacute;gr&eacute; dans
-    l'espace d'URL d'un serveur virtuel, m&ecirc;me si ce serveur est cach&eacute;
+    inverse - un serveur web d'arrière-plan peut être intégré dans
+    l'espace d'URL d'un serveur virtuel, même si ce serveur est caché
     par un autre mandataire direct.</p>
 </usage>
 </directivesynopsis>
 
 <directivesynopsis>
 <name>ProxyRemoteMatch</name>
-<description>Le mandataire distant &agrave; utiliser pour traiter les requ&ecirc;tes
-correspondant &agrave; une expression rationnelle</description>
+<description>Le mandataire distant à utiliser pour traiter les requêtes
+correspondant à une expression rationnelle</description>
 <syntax>ProxyRemoteMatch <var>regex</var> <var>serveur-distant</var></syntax>
 <contextlist><context>server config</context><context>virtual host</context>
 </contextlist>
 
 <usage>
     <p>La directive <directive>ProxyRemoteMatch</directive> est
-    identique &agrave; la directive <directive
-    module="mod_proxy">ProxyRemote</directive>, &agrave; l'exception que le
+    identique à la directive <directive
+    module="mod_proxy">ProxyRemote</directive>, à l'exception que le
     premier argument est une <glossary ref="regex">expression
-    rationnelle</glossary> &agrave; mettre en correspondance avec l'URL de la
-    requ&ecirc;te.</p>
+    rationnelle</glossary> à mettre en correspondance avec l'URL de la
+    requête.</p>
 </usage>
 </directivesynopsis>
 
 <directivesynopsis>
 <name>BalancerMember</name>
-<description>Ajoute un membre &agrave; un groupe de r&eacute;partition de
+<description>Ajoute un membre à un groupe de répartition de
 charge</description>
 <syntax>BalancerMember [<var>balancerurl</var>] <var>url</var> [<var
-  >cl&eacute;=valeur [cl&eacute;=valeur ...]]</var></syntax>
+  >clé=valeur [clé=valeur ...]]</var></syntax>
 <contextlist><context>directory</context>
 </contextlist>
 <compatibility>Disponible depuis la version 2.2 d'Apache.</compatibility>
 <usage>
-    <p>Cette directive parmet d'ajouter un membre &agrave; un groupe de
-    r&eacute;partition de charge. Elle peut se trouver dans un conteneur
+    <p>Cette directive parmet d'ajouter un membre à un groupe de
+    répartition de charge. Elle peut se trouver dans un conteneur
     <code>&lt;Proxy <var>balancer://</var>...&gt;</code>, et accepte
-    tous les param&egrave;tres de paires cl&eacute;/valeur que supporte la directive
+    tous les paramètres de paires clé/valeur que supporte la directive
     <directive module="mod_proxy">ProxyPass</directive>.</p>
     <p>L'argument balancerurl n'est requis que s'il ne se trouve pas
-    d&egrave;j&agrave; dans la directive de conteneur <code>&lt;Proxy
-    <var>balancer://</var>...&gt;</code>. Il correspond &agrave; l'URL d'un
-    r&eacute;partiteur de charge d&eacute;fini par une directive <directive
+    dèjà dans la directive de conteneur <code>&lt;Proxy
+    <var>balancer://</var>...&gt;</code>. Il correspond à l'URL d'un
+    répartiteur de charge défini par une directive <directive
     module="mod_proxy">ProxyPass</directive>.</p>
 </usage>
 </directivesynopsis>
 
 <directivesynopsis>
 <name>ProxySet</name>
-<description>D&eacute;finit diff&eacute;rents param&egrave;tres relatifs &agrave; la r&eacute;partition de
-charge des mandataires et aux membres des groupes de r&eacute;partition de
+<description>Définit différents paramètres relatifs à la répartition de
+charge des mandataires et aux membres des groupes de répartition de
 charge</description>
-<syntax>ProxySet <var>url</var> <var>cl&eacute;=valeur [cl&eacute;=valeur ...]</var></syntax>
+<syntax>ProxySet <var>url</var> <var>clé=valeur [clé=valeur ...]</var></syntax>
 <contextlist><context>directory</context>
 </contextlist>
 <compatibility>ProxySet n'est disponible que depuis la version 2.2
 d'Apache.</compatibility>
 <usage>
-    <p>Cette directive propose une m&eacute;thode alternative pour d&eacute;finir tout
-    param&egrave;tre relatif aux r&eacute;partiteurs de charge et serveurs cibles de
-    mandataires normalement d&eacute;fini via la directive <directive
+    <p>Cette directive propose une méthode alternative pour définir tout
+    paramètre relatif aux répartiteurs de charge et serveurs cibles de
+    mandataires normalement défini via la directive <directive
     module="mod_proxy">ProxyPass</directive>. Si elle se trouve dans un
-    conteneur <code>&lt;Proxy <var>url de r&eacute;partiteur|url de
+    conteneur <code>&lt;Proxy <var>url de répartiteur|url de
     serveur cible</var>&gt;</code>, l'argument <var>url</var> n'est pas
-    n&eacute;cessaire. Comme effet de bord, le r&eacute;partiteur ou serveur cible respectif
-    est cr&eacute;&eacute;. Ceci peut s'av&eacute;rer utile pour la mise en oeuvre d'un
+    nécessaire. Comme effet de bord, le répartiteur ou serveur cible respectif
+    est créé. Ceci peut s'avérer utile pour la mise en oeuvre d'un
     mandataire inverse via une directive <directive
     module="mod_rewrite">RewriteRule</directive> au lieu de <directive
     module="mod_proxy">ProxyPass</directive>.</p>
@@ -780,10 +780,10 @@ d'Apache.</compatibility>
     </example>
 
    <note type="warning"><title>Avertissement</title>
-      <p>Gardez &agrave; l'esprit qu'une m&ecirc;me cl&eacute; de param&egrave;tre peut avoir
-      diff&eacute;rentes significations selon qu'elle s'applique &agrave; un
-      r&eacute;partiteur ou &agrave; un serveur cible, et ceci est illustr&eacute; par les deux
-      exemples pr&eacute;c&eacute;dents o&ugrave; il est question d'un timeout.</p>
+      <p>Gardez à l'esprit qu'une même clé de paramètre peut avoir
+      différentes significations selon qu'elle s'applique à un
+      répartiteur ou à un serveur cible, et ceci est illustré par les deux
+      exemples précédents où il est question d'un timeout.</p>
    </note>
 
 </usage>
@@ -791,26 +791,26 @@ d'Apache.</compatibility>
 
 <directivesynopsis>
 <name>ProxyPass</name>
-<description>R&eacute;f&eacute;rencer des serveurs distants depuis
+<description>Référencer des serveurs distants depuis
 l'espace d'URLs du serveur local</description>
-<syntax>ProxyPass [<var>chemin</var>] !|<var>url</var> [<var>cl&eacute;=valeur</var>
-  <var>[cl&eacute;=valeur</var> ...]] [nocanon] [interpolate]</syntax>
+<syntax>ProxyPass [<var>chemin</var>] !|<var>url</var> [<var>clé=valeur</var>
+  <var>[clé=valeur</var> ...]] [nocanon] [interpolate]</syntax>
 <contextlist><context>server config</context><context>virtual host</context>
 <context>directory</context>
 </contextlist>
 
 <usage>
-    <p>Cette directive permet r&eacute;f&eacute;rencer des serveurs distants depuis
+    <p>Cette directive permet référencer des serveurs distants depuis
     l'espace d'URLs du serveur local ; le serveur
     local n'agit pas en tant que mandataire au sens conventionnel, mais
-    plut&ocirc;t comme miroir du serveur distant. Le serveur local est
-    souvent nomm&eacute; <dfn>mandataire inverse</dfn> ou
+    plutôt comme miroir du serveur distant. Le serveur local est
+    souvent nommé <dfn>mandataire inverse</dfn> ou
     <dfn>passerelle</dfn>. L'argument <var>chemin</var> est le nom d'un
     chemin virtuel local ; <var>url</var> est une URL partielle pour le
-    serveur distant et ne doit pas contenir de cha&icirc;ne d'arguments.</p>
+    serveur distant et ne doit pas contenir de chaîne d'arguments.</p>
 
-    <note type="warning">En g&eacute;n&eacute;ral, la directive <directive
-    module="mod_proxy">ProxyRequests</directive> doit &ecirc;tre d&eacute;finie &agrave;
+    <note type="warning">En général, la directive <directive
+    module="mod_proxy">ProxyRequests</directive> doit être définie à
     <strong>off</strong> lorsqu'on utilise la directive
     <directive>ProxyPass</directive>.</note>
 
@@ -821,42 +821,42 @@ l'espace d'URLs du serveur local</descri
       ProxyPass /miroir/foo/ http://backend.example.com/
     </example>
 
-    <p>va convertir en interne toute requ&ecirc;te pour
-    <code>http://example.com/miroir/foo/bar</code> en une requ&ecirc;te
-    mandat&eacute;e pour <code>http://backend.example.com/bar</code>.</p>
+    <p>va convertir en interne toute requête pour
+    <code>http://example.com/miroir/foo/bar</code> en une requête
+    mandatée pour <code>http://backend.example.com/bar</code>.</p>
 
     <note type="warning">
     <p>Si le premier argument se termine par un slash
-    <strong>/</strong>, il doit en &ecirc;tre de m&ecirc;me pour le second argument
+    <strong>/</strong>, il doit en être de même pour le second argument
     et vice versa. Dans le cas contraire, il risque de manquer des
-    slashes n&eacute;cessaires dans la requ&ecirc;te r&eacute;sultante vers le serveur
-    d'arri&egrave;re-plan et les r&eacute;sulats ne seront pas ceux attendus.
+    slashes nécessaires dans la requête résultante vers le serveur
+    d'arrière-plan et les résulats ne seront pas ceux attendus.
     </p>
     </note>
 
-    <p>Lorsque cette directive est utilis&eacute;e dans une section <directive
+    <p>Lorsque cette directive est utilisée dans une section <directive
     type="section" module="core">Location</directive>, le premier
-    argument est omis et le r&eacute;pertoire local est obtenu &agrave; partir de
+    argument est omis et le répertoire local est obtenu à partir de
     l'argument de la directive <directive type="section"
-    module="core">Location</directive>. Il en est de m&ecirc;me &agrave; l'int&eacute;rieur
+    module="core">Location</directive>. Il en est de même à l'intérieur
     d'une section <directive type="section"
-    module="core">LocationMatch</directive>, mais le r&eacute;sultat ne sera
-    probablement pas celui attendu car ProxyPassReverse va interpr&eacute;ter
-    l'expression rationnelle litt&eacute;ralement comme un chemin ; si besoin
-    est dans ce cas, d&eacute;finissez la directive ProxyPassReverse en dehors
+    module="core">LocationMatch</directive>, mais le résultat ne sera
+    probablement pas celui attendu car ProxyPassReverse va interpréter
+    l'expression rationnelle littéralement comme un chemin ; si besoin
+    est dans ce cas, définissez la directive ProxyPassReverse en dehors
     de la section, ou dans une section <directive type="section"
-    module="core">Location</directive> s&eacute;par&eacute;e.</p>
+    module="core">Location</directive> séparée.</p>
 
-    <p>La directive ProxyPass ne peut pas &ecirc;tre plac&eacute;e dans une section
+    <p>La directive ProxyPass ne peut pas être placée dans une section
     <directive type="section" module="core">Directory</directive> ou
     <directive type="section" module="core">Files</directive>.</p>
 
     <p>Si vous avez besoin d'un configuration de mandataire inverse plus
-    souple, reportez-vous &agrave; la documentaion de la directive <directive
+    souple, reportez-vous à la documentaion de la directive <directive
     module="mod_rewrite">RewriteRule</directive> et son drapeau
     <code>[P]</code>.</p>
 
-    <p>Le drapeau <code>!</code> permet de soustraire un sous-r&eacute;pertoire
+    <p>Le drapeau <code>!</code> permet de soustraire un sous-répertoire
     du mandat inverse, comme dans l'exemple suivant :</p>    
 
     <example>
@@ -864,58 +864,64 @@ l'espace d'URLs du serveur local</descri
       ProxyPass /miroir/foo http://backend.example.com
     </example>
 
-    <p>va mandater toutes les requ&ecirc;tes pour <code>/miroir/foo</code>
-    vers <code>backend.example.com</code>, <em>sauf</em> les requ&ecirc;tes
+    <p>va mandater toutes les requêtes pour <code>/miroir/foo</code>
+    vers <code>backend.example.com</code>, <em>sauf</em> les requêtes
     pour <code>/miroir/foo/i</code>.</p>
 
     <note type="warning"><title>Ordre de classement des directives
     ProxyPass</title>
       <p>Les directives <directive
       module="mod_proxy">ProxyPass</directive> et <directive
-      module="mod_proxy">ProxyPassMatch</directive> sont trait&eacute;es selon
+      module="mod_proxy">ProxyPassMatch</directive> sont traitées selon
       leur ordre d'apparition dans le fichier de configuration. La
-      premi&egrave;re qui correspond s'applique. Ainsi, vous devez classer les
+      première qui correspond s'applique. Ainsi, vous devez classer les
       directives <directive module="mod_proxy">ProxyPass</directive> qui
-      peuvent entrer en conflit, de l'URL la plus longue &agrave; la plus
+      peuvent entrer en conflit, de l'URL la plus longue à la plus
       courte. Dans le cas contraire, les directives dont l'URL
-      constitue une partie du d&eacute;but de l'URL de directives
+      constitue une partie du début de l'URL de directives
       apparaissant plus loin dans la configuration vont occulter ces
-      derni&egrave;res. Notez que tout ceci est en relation avec le partage de
+      dernières. Notez que tout ceci est en relation avec le partage de
       worker.</p>
 
-      <p>Pour les m&ecirc;mes raisons, les exclusions doivent appara&icirc;tre
+      <p>Pour les mêmes raisons, les exclusions doivent apparaître
       <em>avant</em> les directives <directive>ProxyPass</directive>
-      g&eacute;n&eacute;rales.</p>
+      générales.</p>
 
     </note> <!-- /ordering_proxypass -->
 
-    <p><strong>ProxyPass <code>cl&eacute;=valeur</code> Param&egrave;tres</strong></p>
+    <note type="warning"><title>Ordre d'évaluation des directives ProxyPass et RewriteRule</title>
+      <p>Les directives <directive module="mod_rewrite">RewriteRule</directive>
+      sont évaluées avant les directives <directive
+      module="mod_proxy">ProxyPass</directive>.</p>
++    </note>
+
+    <p><strong>ProxyPass <code>clé=valeur</code> Paramètres</strong></p>
 
     <p>Depuis la version 2.1 du serveur HTTP Apache, mod_proxy supporte
-    les jeux de connexions vers un serveur d'arri&egrave;re-plan. Ainsi, les
-    connexions cr&eacute;&eacute;es &agrave; la demande peuvent &ecirc;tre conserv&eacute;es dans un
-    jeu pour une utilisation ult&eacute;rieure. Les limites de la taille
-    du jeu de connexions et d'autres param&egrave;tres peuvent &ecirc;tre d&eacute;finis au
+    les jeux de connexions vers un serveur d'arrière-plan. Ainsi, les
+    connexions créées à la demande peuvent être conservées dans un
+    jeu pour une utilisation ultérieure. Les limites de la taille
+    du jeu de connexions et d'autres paramètres peuvent être définis au
     niveau de la directive <directive>ProxyPass</directive> via des
-    arguments <code>cl&eacute;=valeur</code> d&eacute;crits dans les
+    arguments <code>clé=valeur</code> décrits dans les
     tables ci-dessous.</p>
 
-    <p>Par d&eacute;faut, mod_proxy permettra de conserver le nombre maximum de
-    connexions pouvant &ecirc;tre utilis&eacute;es simultan&eacute;ment par le processus
-    enfant concern&eacute; du serveur web. Vous pouvez utiliser le param&egrave;tre
-    <code>max</code> pour r&eacute;duire ce nombre par rapport &agrave; la valeur par
-    d&eacute;faut. Vous pouvez aussi utiliser le param&egrave;tre <code>ttl</code>
-    pour d&eacute;finir une dur&eacute;e de vie optionnelle ; ainsi, les connections
-    qui n'ont pas &eacute;t&eacute; utilis&eacute;es au bout de <code>ttl</code> secondes
-    seront ferm&eacute;es. Le param&egrave;tre <code>ttl</code> permet aussi
-    d'emp&ecirc;cher l'utilisation d'une connexion susceptible d'&ecirc;tre ferm&eacute;e
-    suite &agrave; l'expiration de la dur&eacute;e de vie des connexions persistantes
-    sur le serveur d'arri&egrave;re-plan.</p>
+    <p>Par défaut, mod_proxy permettra de conserver le nombre maximum de
+    connexions pouvant être utilisées simultanément par le processus
+    enfant concerné du serveur web. Vous pouvez utiliser le paramètre
+    <code>max</code> pour réduire ce nombre par rapport à la valeur par
+    défaut. Vous pouvez aussi utiliser le paramètre <code>ttl</code>
+    pour définir une durée de vie optionnelle ; ainsi, les connections
+    qui n'ont pas été utilisées au bout de <code>ttl</code> secondes
+    seront fermées. Le paramètre <code>ttl</code> permet aussi
+    d'empêcher l'utilisation d'une connexion susceptible d'être fermée
+    suite à l'expiration de la durée de vie des connexions persistantes
+    sur le serveur d'arrière-plan.</p>
 
     <p>Le jeu de connexions est maintenu au niveau de chaque processus
-    enfant du serveur web, et <code>max</code> et les autres param&egrave;tres
-    ne font l'objet d'aucune coordination entre les diff&eacute;rents processus
-    enfants, sauf bien sur dans le cas o&ugrave; un seul processus enfant est
+    enfant du serveur web, et <code>max</code> et les autres paramètres
+    ne font l'objet d'aucune coordination entre les différents processus
+    enfants, sauf bien sur dans le cas où un seul processus enfant est
     permis par la configuration du module multiprocessus.</p>
 
     <example>
@@ -923,277 +929,277 @@ l'espace d'URLs du serveur local</descri
     </example>
 
     <table>
-    <tr><th>Param&egrave;tre</th>
-        <th>D&eacute;faut</th>
+    <tr><th>Paramètre</th>
+        <th>Défaut</th>
         <th>Description</th></tr>
     <tr><td>min</td>
         <td>0</td>
-        <td>Nombre minimum d'entr&eacute;es dans le jeu de connexions, sans
-	rapport avec le nombre r&eacute;el de connexions. Ne doit &ecirc;tre modifi&eacute;
-	par rapport &agrave; la valeur par d&eacute;faut que dans des circonstances
-	sp&eacute;ciales o&ugrave; la m&eacute;moire du tas associ&eacute;e aux connexions
-	d'arri&egrave;re-plan doit &ecirc;tre pr&eacute;allou&eacute;e ou conserv&eacute;e.</td></tr>
+        <td>Nombre minimum d'entrées dans le jeu de connexions, sans
+	rapport avec le nombre réel de connexions. Ne doit être modifié
+	par rapport à la valeur par défaut que dans des circonstances
+	spéciales où la mémoire du tas associée aux connexions
+	d'arrière-plan doit être préallouée ou conservée.</td></tr>
     <tr><td>max</td>
         <td>1...n</td>
         <td>Nombre maximum de connexions permises vers le serveur
-	d'arri&egrave;re-plan. La valeur par d&eacute;faut pour cette limite est le
+	d'arrière-plan. La valeur par défaut pour cette limite est le
 	nombre de threads par processus pour le module multiprocessus
 	actif. Pour le MPM Prefork, la valeur est toujours 1, alors que
-	pour les autres, on peut la contr&ocirc;ler via la directive
+	pour les autres, on peut la contrôler via la directive
 	<directive>ThreadsPerChild</directive>.</td></tr>
     <tr><td>smax</td>
         <td>max</td>
-        <td>Les entr&eacute;es conserv&eacute;es du jeu de connexions au dessus de
-	cette limite sont lib&eacute;r&eacute;es au cours de certaines op&eacute;rations si
-	elles n'ont pas &eacute;t&eacute; utilis&eacute;es au bout de leur dur&eacute;e de vie
-	d&eacute;finie par le param&egrave;tre <code>ttl</code>. Si l'entr&eacute;e du jeu de
-	connexions est associ&eacute;e &agrave; une connexion, cette derni&egrave;re sera
-	alors ferm&eacute;e. Ce param&egrave;tre ne doit &ecirc;tre modifi&eacute; par rapport &agrave; la
-	valeur par d&eacute;faut que dans des circonstances sp&eacute;ciales o&ugrave; les
-	entr&eacute;es du jeu de connexions, et toutes connexions associ&eacute;es qui
-	ont d&eacute;pass&eacute; leur dur&eacute;e de vie doivent &ecirc;tre respectivement
-	lib&eacute;r&eacute;es ou ferm&eacute;es plus imp&eacute;rativement.</td></tr>
+        <td>Les entrées conservées du jeu de connexions au dessus de
+	cette limite sont libérées au cours de certaines opérations si
+	elles n'ont pas été utilisées au bout de leur durée de vie
+	définie par le paramètre <code>ttl</code>. Si l'entrée du jeu de
+	connexions est associée à une connexion, cette dernière sera
+	alors fermée. Ce paramètre ne doit être modifié par rapport à la
+	valeur par défaut que dans des circonstances spéciales où les
+	entrées du jeu de connexions, et toutes connexions associées qui
+	ont dépassé leur durée de vie doivent être respectivement
+	libérées ou fermées plus impérativement.</td></tr>
     <tr><td>acquire</td>
         <td>-</td>
-        <td>Cette cl&eacute; permet de d&eacute;finir le d&eacute;lai maximum d'attente pour
+        <td>Cette clé permet de définir le délai maximum d'attente pour
 	une connexion libre dans le jeu de connexions, en millisecondes.
 	S'il n'y a pas de connexion libre dans le jeu, Apache renverra
-	l'&eacute;tat <code>SERVER_BUSY</code> au client.
+	l'état <code>SERVER_BUSY</code> au client.
     </td></tr>
     <tr><td>connectiontimeout</td>
         <td>timeout</td>
-        <td>D&eacute;lai d'attente d'une connexion en secondes.
-        La dur&eacute;e en secondes pendant laquelle Apache va attendre pour
-	l'&eacute;tablissement d'une connexion vers le serveur d'arri&egrave;re-plan.
-	Le d&eacute;lai peut &ecirc;tre sp&eacute;cifi&eacute; en millisecondes en ajoutant le
+        <td>Délai d'attente d'une connexion en secondes.
+        La durée en secondes pendant laquelle Apache va attendre pour
+	l'établissement d'une connexion vers le serveur d'arrière-plan.
+	Le délai peut être spécifié en millisecondes en ajoutant le
 	suffixe ms.
     </td></tr>
     <tr><td>disablereuse</td>
         <td>Off</td>
-        <td>Vous pouvez utiliser cette cl&eacute; pour forcer mod_proxy &agrave;
-	fermer imm&eacute;diatement une connexion vers le serveur
-	d'arri&egrave;re-plan apr&egrave;s utilisation, et ainsi d&eacute;sactiver le jeu de
-	connexions permanentes vers ce serveur. Ceci peut s'av&eacute;rer utile
-	dans des situations o&ugrave; un pare-feu situ&eacute; entre Apache et le
-	serveur d'arri&egrave;re-plan (quelque soit le protocole) interrompt
-	des connexions de mani&egrave;re silencieuse, ou lorsque le serveur
-	d'arri&egrave;re-plan lui-m&ecirc;me est accessible par rotation de DNS
-	(round-robin DNS). Pour d&eacute;sactiver la r&eacute;utilisation du jeu de
-	connexions, d&eacute;finissez cette cl&eacute; &agrave; <code>On</code>.
+        <td>Vous pouvez utiliser cette clé pour forcer mod_proxy à
+	fermer immédiatement une connexion vers le serveur
+	d'arrière-plan après utilisation, et ainsi désactiver le jeu de
+	connexions permanentes vers ce serveur. Ceci peut s'avérer utile
+	dans des situations où un pare-feu situé entre Apache et le
+	serveur d'arrière-plan (quelque soit le protocole) interrompt
+	des connexions de manière silencieuse, ou lorsque le serveur
+	d'arrière-plan lui-même est accessible par rotation de DNS
+	(round-robin DNS). Pour désactiver la réutilisation du jeu de
+	connexions, définissez cette clé à <code>On</code>.
     </td></tr>
     <tr><td>flushpackets</td>
         <td>off</td>
-        <td>Permet de d&eacute;finir si le module mandataire doit vider
-	automatiquement le tampon de sortie apr&egrave;s chaque tron&ccedil;on de
-	donn&eacute;es. 'off' signifie que le tampon sera vid&eacute; si n&eacute;cessaire,
-	'on' que le tampon sera vid&eacute; apr&egrave;s chaque envoi d'un
-	tron&ccedil;on de donn&eacute;es, et 'auto' que le tampon sera vid&eacute; apr&egrave;s un
-	d&eacute;lai de 'flushwait' millisecondes si aucune entr&eacute;e n'est re&ccedil;ue.
-	Actuellement, cette cl&eacute; n'est support&eacute;e que par AJP.
+        <td>Permet de définir si le module mandataire doit vider
+	automatiquement le tampon de sortie après chaque tronçon de
+	données. 'off' signifie que le tampon sera vidé si nécessaire,
+	'on' que le tampon sera vidé après chaque envoi d'un
+	tronçon de données, et 'auto' que le tampon sera vidé après un
+	délai de 'flushwait' millisecondes si aucune entrée n'est reçue.
+	Actuellement, cette clé n'est supportée que par AJP.
     </td></tr>
     <tr><td>flushwait</td>
         <td>10</td>
-        <td>Le d&eacute;lai d'attente pour une entr&eacute;e additionnelle, en
+        <td>Le délai d'attente pour une entrée additionnelle, en
 	millisecondes, avant le vidage du tampon en sortie dans le cas
-	o&ugrave; 'flushpackets' est &agrave; 'auto'.
+	où 'flushpackets' est à 'auto'.
     </td></tr>
     <tr><td>keepalive</td>
         <td>Off</td>
-        <td><p>Cette cl&eacute; doit &ecirc;tre utilis&eacute;e lorsque vous avez un pare-feu
-	entre Apache httpd et le serveur d'arri&egrave;re-plan, et si ce dernier tend
-	&agrave; interrompre les connexions inactives. Cette cl&eacute; va faire en
-	sorte que le syst&egrave;me d'exploitation envoie des messages
+        <td><p>Cette clé doit être utilisée lorsque vous avez un pare-feu
+	entre Apache httpd et le serveur d'arrière-plan, et si ce dernier tend
+	à interrompre les connexions inactives. Cette clé va faire en
+	sorte que le système d'exploitation envoie des messages
 	<code>KEEP_ALIVE</code> sur chacune des connexions inactives et
-	ainsi &eacute;viter la	fermeture de la	connexion par le pare-feu.
+	ainsi éviter la	fermeture de la	connexion par le pare-feu.
 	Pour conserver les connexions persistantes, definissez cette
-	propri&eacute;t&eacute; &agrave; <code>On</code>.</p>
-    <p>La fr&eacute;quence de v&eacute;rification des connexions TCP persistantes
-    initiale et subs&eacute;quentes d&eacute;pend de la configuration globale de l'OS,
-    et peut atteindre 2 heures. Pour &ecirc;tre utile, la fr&eacute;quence configur&eacute;e
-    dans l'OS doit &ecirc;tre inf&eacute;rieure au seuil utilis&eacute; par le pare-feu.</p>
+	propriété à <code>On</code>.</p>
+    <p>La fréquence de vérification des connexions TCP persistantes
+    initiale et subséquentes dépend de la configuration globale de l'OS,
+    et peut atteindre 2 heures. Pour être utile, la fréquence configurée
+    dans l'OS doit être inférieure au seuil utilisé par le pare-feu.</p>
     </td></tr>
     <tr><td>lbset</td>
         <td>0</td>
-        <td>D&eacute;finit le groupe de r&eacute;partition de charge dont le serveur cible
-	est membre. Le r&eacute;partiteur de charge va essayer tous les membres
-	d'un groupe de r&eacute;partition de charge de num&eacute;ro inf&eacute;rieur avant
-	d'essayer ceux dont le groupe poss&egrave;de un num&eacute;ro sup&eacute;rieur.
+        <td>Définit le groupe de répartition de charge dont le serveur cible
+	est membre. Le répartiteur de charge va essayer tous les membres
+	d'un groupe de répartition de charge de numéro inférieur avant
+	d'essayer ceux dont le groupe possède un numéro supérieur.
     </td></tr>
     <tr><td>ping</td>
         <td>0</td>
-        <td>Avec la cl&eacute; ping, le serveur web envoie une requ&ecirc;te
+        <td>Avec la clé ping, le serveur web envoie une requête
 	<code>CPING</code> sur la connexion ajp13 avant de rediriger une
-	requ&ecirc;te. La valeur correspond au d&eacute;lai d'attente de la r&eacute;ponse
-	<code>CPONG</code>. Cette fonctionnalit&eacute; a &eacute;t&eacute; ajout&eacute;e afin de
-	pallier aux probl&egrave;mes de blocage et de surcharge des serveurs
-	Tomcat, et n&eacute;cessite le support de ping/pong ajp13 qui a &eacute;t&eacute;
-	impl&eacute;ment&eacute; dans Tomcat 3.3.2+, 4.1.28+ et 5.0.13+. Le trafic
-	r&eacute;seau peut s'en trouver augment&eacute; en fonctionnement normal, ce
-	qui peut poser probl&egrave;me, mais peut s'en trouver diminu&eacute; dans les
-	cas o&ugrave; les noeuds de cluster sont arr&ecirc;t&eacute;s ou surcharg&eacute;s. Cette
-	cl&eacute; n'est actuellement utilisable qu'avec AJP. Le d&eacute;lai peut
-	aussi &ecirc;tre d&eacute;fini en millisecondes en ajoutant le suffixe
+	requête. La valeur correspond au délai d'attente de la réponse
+	<code>CPONG</code>. Cette fonctionnalité a été ajoutée afin de
+	pallier aux problèmes de blocage et de surcharge des serveurs
+	Tomcat, et nécessite le support de ping/pong ajp13 qui a été
+	implémenté dans Tomcat 3.3.2+, 4.1.28+ et 5.0.13+. Le trafic
+	réseau peut s'en trouver augmenté en fonctionnement normal, ce
+	qui peut poser problème, mais peut s'en trouver diminué dans les
+	cas où les noeuds de cluster sont arrêtés ou surchargés. Cette
+	clé n'est actuellement utilisable qu'avec AJP. Le délai peut
+	aussi être défini en millisecondes en ajoutant le suffixe
 	ms.
     </td></tr>
     <tr><td>loadfactor</td>
         <td>1</td>
-        <td>Facteur de charge du serveur cible &agrave; utiliser avec les
-	membres d'un groupe de r&eacute;partition de charge. Il s'agit d'un
-	nombre entre 1 et 100 d&eacute;finissant le facteur de charge appliqu&eacute;
+        <td>Facteur de charge du serveur cible à utiliser avec les
+	membres d'un groupe de répartition de charge. Il s'agit d'un
+	nombre entre 1 et 100 définissant le facteur de charge appliqué
 	au serveur cible.
     </td></tr>
     <tr><td>redirect</td>
         <td>-</td>
         <td>Route pour la redirection du serveur cible. Cette valeur est en
-	g&eacute;n&eacute;ral d&eacute;finie dynamiquement pour permettre une suppression
-	s&eacute;curis&eacute;e du noeud du cluster. Si cette cl&eacute; est d&eacute;finie, toutes
-	les requ&ecirc;tes sans identifiant de session seront redirig&eacute;es vers
-	le membre de groupe de r&eacute;partition de charge dont la route
-	correspond &agrave; la valeur de la cl&eacute;.
+	général définie dynamiquement pour permettre une suppression
+	sécurisée du noeud du cluster. Si cette clé est définie, toutes
+	les requêtes sans identifiant de session seront redirigées vers
+	le membre de groupe de répartition de charge dont la route
+	correspond à la valeur de la clé.
     </td></tr>
     <tr><td>retry</td>
         <td>60</td>
-        <td>D&eacute;lai entre deux essais du serveur cible du jeu de connexions en
+        <td>Délai entre deux essais du serveur cible du jeu de connexions en
 	secondes. Si le serveur cible du jeu de connexions vers le serveur
-	d'arri&egrave;re-plan est dans un &eacute;tat d'erreur, Apache ne redirigera
-	pas de requ&ecirc;te vers ce serveur avant l'expiration du d&eacute;lai
-	sp&eacute;cifi&eacute;. Ceci permet d'arr&ecirc;ter le serveur d'arri&egrave;re-plan pour
+	d'arrière-plan est dans un état d'erreur, Apache ne redirigera
+	pas de requête vers ce serveur avant l'expiration du délai
+	spécifié. Ceci permet d'arrêter le serveur d'arrière-plan pour
 	maintenance, et de le remettre en ligne plus tard. Une valeur de
-	0 signifie toujours essayer les serveurs cibles dans un &eacute;tat d'erreur
-	sans d&eacute;lai.
+	0 signifie toujours essayer les serveurs cibles dans un état d'erreur
+	sans délai.
     </td></tr>
     <tr><td>route</td>
         <td>-</td>
-        <td>La route du serveur cible lorsqu'il est utilis&eacute; au sein d'un
-	r&eacute;partiteur de charge. La route est une valeur ajout&eacute;e &agrave;
+        <td>La route du serveur cible lorsqu'il est utilisé au sein d'un
+	répartiteur de charge. La route est une valeur ajoutée à
 	l'identifiant de session.
     </td></tr>
     <tr><td>status</td>
         <td>-</td>
-        <td>Valeur constitu&eacute;e d'une simple lettre et d&eacute;finissant l'&eacute;tat
-	initial de ce serveur cible : 'D' correspond &agrave; "d&eacute;sactiv&eacute;", 'S' &agrave;
-	"arr&ecirc;t&eacute;", 'I' &agrave; "erreurs ignor&eacute;es", 'H' &agrave; "interruption &agrave; chaud"
-	et 'E' &agrave; "erreur". Une valeur d'&eacute;tat peut &ecirc;tre d&eacute;finie (ce qui
-	correspond au comportement par d&eacute;faut) en pr&eacute;fixant la valeur
-	par '+', ou annul&eacute;e en pr&eacute;fixant la valeur par '-'. Ainsi, la
-	valeur 'S-E' d&eacute;finit l'&eacute;tat de ce serveur cible &agrave; "arr&ecirc;t&eacute;" et supprime
+        <td>Valeur constituée d'une simple lettre et définissant l'état
+	initial de ce serveur cible : 'D' correspond à "désactivé", 'S' à
+	"arrêté", 'I' à "erreurs ignorées", 'H' à "interruption à chaud"
+	et 'E' à "erreur". Une valeur d'état peut être définie (ce qui
+	correspond au comportement par défaut) en préfixant la valeur
+	par '+', ou annulée en préfixant la valeur par '-'. Ainsi, la
+	valeur 'S-E' définit l'état de ce serveur cible à "arrêté" et supprime
 	le drapeau "en-erreur".
     </td></tr>
     <tr><td>timeout</td>
         <td><directive module="mod_proxy">ProxyTimeout</directive></td>
-        <td>D&eacute;lai d'attente de la connexion en secondes. Le nombre de
+        <td>Délai d'attente de la connexion en secondes. Le nombre de
 	secondes pendant lesquelles Apache attend l'envoi de
-	donn&eacute;es vers le serveur d'arri&egrave;re-plan.
+	données vers le serveur d'arrière-plan.
     </td></tr>
     <tr><td>ttl</td>
         <td>-</td>
-        <td>Dur&eacute;e de vie des connexions inactives et des entr&eacute;es
-	associ&eacute;es du jeu de connexions. Lorsque cette limite est
-	atteinte, la connexion concern&eacute;e ne sera plus utilis&eacute;e ; elle
-	sera ensuite ferm&eacute;e au bout d'un certain temps.
+        <td>Durée de vie des connexions inactives et des entrées
+	associées du jeu de connexions. Lorsque cette limite est
+	atteinte, la connexion concernée ne sera plus utilisée ; elle
+	sera ensuite fermée au bout d'un certain temps.
     </td></tr>
 
     </table>
 
-    <p>Si l'URL de la directive <directive>ProxyPass</directive> d&eacute;bute par
+    <p>Si l'URL de la directive <directive>ProxyPass</directive> débute par
     <code>balancer://</code> (par exemple:
     <code>balancer://cluster/</code>, toute information relative au
-    chemin est ignor&eacute;e), alors un serveur cible virtuel ne communiquant pas
-    r&eacute;ellement avec le serveur d'arri&egrave;re-plan sera cr&eacute;&eacute;. Celui-ci sera
-    en fait responsable de la gestion de plusieurs serveurs cibles "r&eacute;els". Dans
-    ce cas, un jeu de param&egrave;tres particuliers s'applique &agrave; ce serveur cible
+    chemin est ignorée), alors un serveur cible virtuel ne communiquant pas
+    réellement avec le serveur d'arrière-plan sera créé. Celui-ci sera
+    en fait responsable de la gestion de plusieurs serveurs cibles "réels". Dans
+    ce cas, un jeu de paramètres particuliers s'applique à ce serveur cible
     virtuel. Voir <module>mod_proxy_balancer</module> pour plus
-    d'informations &agrave; propos du fonctionnement du r&eacute;partiteur de
+    d'informations à propos du fonctionnement du répartiteur de
     charge.
     </p>
     <table>
-    <tr><th>Param&egrave;tre</th>
-        <th>D&eacute;faut</th>
+    <tr><th>Paramètre</th>
+        <th>Défaut</th>
         <th>Description</th></tr>
     <tr><td>lbmethod</td>
         <td>byrequests</td>
-        <td>M&eacute;thode de r&eacute;partition de charge utilis&eacute;e. Permet de
-	s&eacute;lectionner la m&eacute;thode de planification de la r&eacute;partition de
-	charge &agrave; utiliser. La valeur est soit <code>byrequests</code>,
-	pour effectuer un d&eacute;compte de requ&ecirc;tes pond&eacute;r&eacute;es, soit
-	<code>bytraffic</code>, pour effectuer une r&eacute;partition en
-	fonction du d&eacute;compte des octets transmis, soit
-	<code>bybusyness</code> (&agrave; partir de la version 2.2.10 du
-	serveur HTTP Apache), pour effectuer une r&eacute;partition en
-	fonction des requ&ecirc;tes en attente. La valeur par d&eacute;faut est
+        <td>Méthode de répartition de charge utilisée. Permet de
+	sélectionner la méthode de planification de la répartition de
+	charge à utiliser. La valeur est soit <code>byrequests</code>,
+	pour effectuer un décompte de requêtes pondérées, soit
+	<code>bytraffic</code>, pour effectuer une répartition en
+	fonction du décompte des octets transmis, soit
+	<code>bybusyness</code> (à partir de la version 2.2.10 du
+	serveur HTTP Apache), pour effectuer une répartition en
+	fonction des requêtes en attente. La valeur par défaut est
 	<code>byrequests</code>.
     </td></tr>
     <tr><td>maxattempts</td>
         <td>1 de moins que le nombre de workers, ou 1 avec un seul
 	worker</td>
-        <td>Nombre maximum d'&eacute;checs avant abandon.
+        <td>Nombre maximum d'échecs avant abandon.
     </td></tr>
     <tr><td>nofailover</td>
         <td>Off</td>
-        <td>Si ce param&egrave;tre est d&eacute;fini &agrave; <code>On</code>, la session va
-	s'interrompre si le serveur cible est dans un &eacute;tat d'erreur ou
-	d&eacute;sactiv&eacute;. D&eacute;finissez ce param&egrave;tre &agrave; On si le serveur
-	d'arri&egrave;re-plan ne supporte pas la r&eacute;plication de session.
+        <td>Si ce paramètre est défini à <code>On</code>, la session va
+	s'interrompre si le serveur cible est dans un état d'erreur ou
+	désactivé. Définissez ce paramètre à On si le serveur
+	d'arrière-plan ne supporte pas la réplication de session.
     </td></tr>
     <tr><td>stickysession</td>
         <td>-</td>
-        <td>Nom de session persistant du r&eacute;partiteur. La valeur est
-	g&eacute;n&eacute;ralement du style <code>JSESSIONID</code> ou
-	<code>PHPSESSIONID</code>, et d&eacute;pend du serveur d'application
-	d'arri&egrave;re-plan qui supporte les sessions. Si le serveur
-	d'application d'arri&egrave;re-plan utilise des noms diff&eacute;rents pour
-	les cookies et les identifiants cod&eacute;s d'URL (comme les
-	conteneurs de servlet), s&eacute;parez-les par le caract&egrave;re '|'. La
-	premi&egrave;re partie contient le cookie et la seconde le chemin.
+        <td>Nom de session persistant du répartiteur. La valeur est
+	généralement du style <code>JSESSIONID</code> ou
+	<code>PHPSESSIONID</code>, et dépend du serveur d'application
+	d'arrière-plan qui supporte les sessions. Si le serveur
+	d'application d'arrière-plan utilise des noms différents pour
+	les cookies et les identifiants codés d'URL (comme les
+	conteneurs de servlet), séparez-les par le caractère '|'. La
+	première partie contient le cookie et la seconde le chemin.
     </td></tr>
     <tr><td>scolonpathdelim</td>
         <td>Off</td>
-        <td>Si ce param&egrave;tre est d&eacute;fini &agrave; <code>On</code>, le caract&egrave;re
-	';' sera utilis&eacute; comme s&eacute;parateur de chemin de session
+        <td>Si ce paramètre est défini à <code>On</code>, le caractère
+	';' sera utilisé comme séparateur de chemin de session
 	persistante additionnel. Ceci permet principalement de simuler
 	le comportement de mod_jk lorsqu'on utilise des chemins du style
 	<code>JSESSIONID=6736bcf34;foo=aabfa</code>.
     </td></tr>
     <tr><td>timeout</td>
         <td>0</td>

[... 984 lines stripped ...]



Mime
View raw message