httpd-cvs mailing list archives

Site index · List index
Message view « Date » · « Thread »
Top « Date » · « Thread »
From lgen...@apache.org
Subject svn commit: r1023474 [2/5] - in /httpd/httpd/trunk/docs/manual: ./ howto/ misc/ mod/
Date Sun, 17 Oct 2010 12:26:39 GMT
Modified: httpd/httpd/trunk/docs/manual/mod/core.xml.fr
URL: http://svn.apache.org/viewvc/httpd/httpd/trunk/docs/manual/mod/core.xml.fr?rev=1023474&r1=1023473&r2=1023474&view=diff
==============================================================================
--- httpd/httpd/trunk/docs/manual/mod/core.xml.fr (original)
+++ httpd/httpd/trunk/docs/manual/mod/core.xml.fr Sun Oct 17 12:26:38 2010
@@ -1,7 +1,7 @@
 <?xml version="1.0"?>
 <!DOCTYPE modulesynopsis SYSTEM "../style/modulesynopsis.dtd">
 <?xml-stylesheet type="text/xsl" href="../style/manual.fr.xsl"?>
-<!-- English Revision : 966890 -->
+<!-- English Revision : 1021924 -->
 <!-- French translation : Lucien GENTIS -->
 <!-- Reviewed by : Vincent Deffontaines -->
 
@@ -25,14 +25,14 @@
 <modulesynopsis metafile="core.xml.meta">
 
 <name>core</name>
-<description>Fonctionnalités de base du serveur HTTP Apache toujours
+<description>Fonctionnalit&eacute;s de base du serveur HTTP Apache toujours
 disponibles</description>
 <status>Core</status>
 
 <directivesynopsis>
 <name>AcceptFilter</name>
 <description>Permet d'optimiser la configuration d'une socket pour
-l'écoute d'un protocole</description>
+l'&eacute;coute d'un protocole</description>
 <syntax>AcceptFilter <var>protocole</var> <var>filtre
 d'acceptation</var></syntax>
 <contextlist><context>server config</context></contextlist>
@@ -41,53 +41,53 @@ sur les autres plates-formes.</compatibi
 
 <usage>
     <p>Cette directive permet d'effectuer une optimisation de la socket
-    d'écoute d'un type de protocole en fonction du système
+    d'&eacute;coute d'un type de protocole en fonction du syst&egrave;me
     d'exploitation. Le but premier est de faire en sorte que le noyau
-    n'envoie pas de socket au processus du serveur jusqu'à ce que
-    des données soient reçues, ou qu'une requête HTTP complète soit mise
+    n'envoie pas de socket au processus du serveur jusqu'&agrave; ce que
+    des donn&eacute;es soient re&ccedil;ues, ou qu'une requ&ecirc;te HTTP compl&egrave;te soit mise
     en tampon. Seuls les <a
     href="http://www.freebsd.org/cgi/man.cgi?query=accept_filter&amp;
     sektion=9">Filtres d'acceptation de FreeBSD</a>, le filtre plus
     primitif <code>TCP_DEFER_ACCEPT</code> sous Linux, et la version
-    optimisée d'AcceptEx() de Windows sont actuellement supportés.</p>
+    optimis&eacute;e d'AcceptEx() de Windows sont actuellement support&eacute;s.</p>
 
-    <p>L'utilisation de l'argument <code>none</code> va désactiver tout
-    filtre d'acceptation pour ce protocole. Ceci s'avère utile pour les
-    protocoles qui nécessitent l'envoi de données par le serveur en
+    <p>L'utilisation de l'argument <code>none</code> va d&eacute;sactiver tout
+    filtre d'acceptation pour ce protocole. Ceci s'av&egrave;re utile pour les
+    protocoles qui n&eacute;cessitent l'envoi de donn&eacute;es par le serveur en
     premier, comme <code>ftp:</code> ou <code>nntp</code>:</p>
     <example>AcceptFilter nntp none</example>
 
-    <p>Sous FreeBSD, les valeurs par défaut sont :</p>
+    <p>Sous FreeBSD, les valeurs par d&eacute;faut sont :</p>
     <example>
         AcceptFilter http httpready <br/>
         AcceptFilter https dataready
     </example>
 
     <p>Le filtre d'acceptation <code>httpready</code> met en tampon des
-    requêtes HTTP entières au niveau du noyau. Quand une requête
-    entière a été reçue, le noyau l'envoie au serveur. Voir la page de
+    requ&ecirc;tes HTTP enti&egrave;res au niveau du noyau. Quand une requ&ecirc;te
+    enti&egrave;re a &eacute;t&eacute; re&ccedil;ue, le noyau l'envoie au serveur. Voir la page de
     manuel de <a
     href="http://www.freebsd.org/cgi/man.cgi?query=accf_http&amp;
-    sektion=9">accf_http(9)</a> pour plus de détails. Comme les requêtes
-    HTTPS sont chiffrées, celles-ci n'autorisent que le filtre <a
+    sektion=9">accf_http(9)</a> pour plus de d&eacute;tails. Comme les requ&ecirc;tes
+    HTTPS sont chiffr&eacute;es, celles-ci n'autorisent que le filtre <a
     href="http://www.freebsd.org/cgi/man.cgi?query=accf_data&amp;
     sektion=9">accf_data(9)</a>.</p>
 
-    <p>Sous Linux, les valeurs par défaut sont :</p>
+    <p>Sous Linux, les valeurs par d&eacute;faut sont :</p>
     <example>
         AcceptFilter http data <br/>
         AcceptFilter https data
     </example>
 
     <p>Le filtre <code>TCP_DEFER_ACCEPT</code> de Linux ne supporte pas
-    la mise en tampon des requêtes http. Toute valeur autre que
+    la mise en tampon des requ&ecirc;tes http. Toute valeur autre que
     <code>none</code> active le filtre <code>TCP_DEFER_ACCEPT</code>
-    pour ce protocole. Pour plus de détails, voir la page de
+    pour ce protocole. Pour plus de d&eacute;tails, voir la page de
     manuel Linux de <a
     href="http://homepages.cwi.nl/~aeb/linux/man2html/man7/
     tcp.7.html">tcp(7)</a>.</p>
 
-    <p>Sous Windows, les valeurs par défaut sont :</p>
+    <p>Sous Windows, les valeurs par d&eacute;faut sont :</p>
     <example>
         AcceptFilter http data <br/>
         AcceptFilter https data
@@ -96,19 +96,19 @@ sur les autres plates-formes.</compatibi
     <p>Le module MPM pour Windows mpm_winnt utilise la directive
     AcceptFilter comme commutateur de l'API AcceptEx(), et ne supporte
     pas la mise en tampon du protocole http. Deux valeurs utilisent
-    l'API Windows AcceptEx() et vont recycler les sockets réseau entre
-    les connexions. <code>data</code> attend jusqu'à ce que les données
-    aient été transmises comme décrit plus haut, et le tampon de données
-    initiales ainsi que les adresses réseau finales sont tous extraits
-    grâce à une seule invocation d'AcceptEx(). <code>connect</code>
-    utilise l'API AcceptEx(), extrait aussi les adresses réseau finales,
-    mais à l'instar de <code>none</code>, la valeur <code>connect</code>
-    n'attend pas la transmission des données initiales.</p>
+    l'API Windows AcceptEx() et vont recycler les sockets r&eacute;seau entre
+    les connexions. <code>data</code> attend jusqu'&agrave; ce que les donn&eacute;es
+    aient &eacute;t&eacute; transmises comme d&eacute;crit plus haut, et le tampon de donn&eacute;es
+    initiales ainsi que les adresses r&eacute;seau finales sont tous extraits
+    gr&acirc;ce &agrave; une seule invocation d'AcceptEx(). <code>connect</code>
+    utilise l'API AcceptEx(), extrait aussi les adresses r&eacute;seau finales,
+    mais &agrave; l'instar de <code>none</code>, la valeur <code>connect</code>
+    n'attend pas la transmission des donn&eacute;es initiales.</p>
 
     <p>Sous Windows, <code>none</code> utilise accept() au lieu
     d'AcceptEx(), et ne recycle pas les sockets entre les connexions.
-    Ceci s'avère utile pour les interfaces réseau dont le pilote est
-    défectueux, ainsi que pour certains fournisseurs de réseau comme les
+    Ceci s'av&egrave;re utile pour les interfaces r&eacute;seau dont le pilote est
+    d&eacute;fectueux, ainsi que pour certains fournisseurs de r&eacute;seau comme les
     pilotes vpn, ou les filtres anti-spam, anti-virus ou
     anti-spyware.</p>
 
@@ -118,7 +118,7 @@ sur les autres plates-formes.</compatibi
 <directivesynopsis>
 <name>AcceptPathInfo</name>
 <description>Les ressources acceptent des informations sous forme d'un
-nom de chemin en fin de requête.</description>
+nom de chemin en fin de requ&ecirc;te.</description>
 <syntax>AcceptPathInfo On|Off|Default</syntax>
 <default>AcceptPathInfo Default</default>
 <contextlist><context>server config</context>
@@ -126,58 +126,58 @@ nom de chemin en fin de requête.</des
 <context>.htaccess</context></contextlist>
 <override>FileInfo</override>
 <compatibility>Disponible dans Apache httpd version 2.0.30 et
-supérieures</compatibility>
+sup&eacute;rieures</compatibility>
 
 <usage>
 
-    <p>Cette directive permet de définir si les requêtes contenant des
+    <p>Cette directive permet de d&eacute;finir si les requ&ecirc;tes contenant des
     informations sous forme d'un nom de chemin suivant le nom d'un
-    fichier réel (ou un fichier qui n'existe pas dans un répertoire qui
-    existe) doivent être acceptées ou rejetées. Les scripts peuvent
-    accéder à cette information via la variable d'environnement
+    fichier r&eacute;el (ou un fichier qui n'existe pas dans un r&eacute;pertoire qui
+    existe) doivent &ecirc;tre accept&eacute;es ou rejet&eacute;es. Les scripts peuvent
+    acc&eacute;der &agrave; cette information via la variable d'environnement
     <code>PATH_INFO</code>.</p>
 
     <p>Supposons par exemple que <code>/test/</code> pointe vers un
-    répertoire qui ne contient que le fichier <code>here.html</code>.
-    Les requêtes pour <code>/test/here.html/more</code> et
+    r&eacute;pertoire qui ne contient que le fichier <code>here.html</code>.
+    Les requ&ecirc;tes pour <code>/test/here.html/more</code> et
     <code>/test/nothere.html/more</code> vont affecter la valeur
-    <code>/more</code> à la variable d'environnement
+    <code>/more</code> &agrave; la variable d'environnement
     <code>PATH_INFO</code>.</p>
 
     <p>L'argument de la directive <directive>AcceptPathInfo</directive>
-    possède trois valeurs possibles :</p>
+    poss&egrave;de trois valeurs possibles :</p>
     <dl>
-    <dt><code>Off</code></dt><dd>Une requête ne sera acceptée que si
-    elle correspond à un chemin qui existe. Par conséquent, une requête
-    contenant une information de chemin après le nom de fichier réel
+    <dt><code>Off</code></dt><dd>Une requ&ecirc;te ne sera accept&eacute;e que si
+    elle correspond &agrave; un chemin qui existe. Par cons&eacute;quent, une requ&ecirc;te
+    contenant une information de chemin apr&egrave;s le nom de fichier r&eacute;el
     comme <code>/test/here.html/more</code> dans l'exemple ci-dessus
     renverra une erreur "404 NOT FOUND".</dd>
 
-    <dt><code>On</code></dt><dd>Une requête sera acceptée si la partie
-    principale du chemin correspond à un fichier existant. Dans
-    l'exemple ci-dessus <code>/test/here.html/more</code>, la requête
-    sera acceptée si <code>/test/here.html</code> correspond à un nom de
+    <dt><code>On</code></dt><dd>Une requ&ecirc;te sera accept&eacute;e si la partie
+    principale du chemin correspond &agrave; un fichier existant. Dans
+    l'exemple ci-dessus <code>/test/here.html/more</code>, la requ&ecirc;te
+    sera accept&eacute;e si <code>/test/here.html</code> correspond &agrave; un nom de
     fichier valide.</dd>
 
-    <dt><code>Default</code></dt><dd>Le traitement des requêtes est
-    déterminé par le <a
-    href="../handler.html">gestionnaire</a> responsable de la requête.
-    Le gestionnaire de base pour les fichiers normaux rejette par défaut
-    les requêtes avec <code>PATH_INFO</code>. Les gestionnaires qui
+    <dt><code>Default</code></dt><dd>Le traitement des requ&ecirc;tes est
+    d&eacute;termin&eacute; par le <a
+    href="../handler.html">gestionnaire</a> responsable de la requ&ecirc;te.
+    Le gestionnaire de base pour les fichiers normaux rejette par d&eacute;faut
+    les requ&ecirc;tes avec <code>PATH_INFO</code>. Les gestionnaires qui
     servent des scripts, comme<a
     href="mod_cgi.html">cgi-script</a> et <a
-    href="mod_isapi.html">isapi-handler</a>, acceptent en général par
-    défaut les requêtes avec <code>PATH_INFO</code>.</dd>
+    href="mod_isapi.html">isapi-handler</a>, acceptent en g&eacute;n&eacute;ral par
+    d&eacute;faut les requ&ecirc;tes avec <code>PATH_INFO</code>.</dd>
     </dl>
 
     <p>Le but premier de la directive <code>AcceptPathInfo</code> est de
     vous permettre de remplacer le choix du gestionnaire d'accepter ou
-    de rejeter <code>PATH_INFO</code>. Ce remplacement est nécessaire
+    de rejeter <code>PATH_INFO</code>. Ce remplacement est n&eacute;cessaire
     par exemple, lorsque vous utilisez un <a
     href="../filter.html">filtre</a>, comme <a
-    href="mod_include.html">INCLUDES</a>, pour générer un contenu basé
-    sur <code>PATH_INFO</code>. Le gestionnaire de base va en général
-    rejeter la requête, et vous pouvez utiliser la configuration
+    href="mod_include.html">INCLUDES</a>, pour g&eacute;n&eacute;rer un contenu bas&eacute;
+    sur <code>PATH_INFO</code>. Le gestionnaire de base va en g&eacute;n&eacute;ral
+    rejeter la requ&ecirc;te, et vous pouvez utiliser la configuration
     suivante pour utiliser un tel script :</p>
 
     <example>
@@ -195,7 +195,7 @@ supérieures</compatibility>
 
 <directivesynopsis>
 <name>AccessFileName</name>
-<description>Nom du fichier de configuration distribué</description>
+<description>Nom du fichier de configuration distribu&eacute;</description>
 <syntax>AccessFileName <var>nom-du-fichier</var>
 [<var>nom-du-fichier</var>] ...</syntax>
 <default>AccessFileName .htaccess</default>
@@ -204,11 +204,11 @@ host</context>
 </contextlist>
 
 <usage>
-    <p>Au cours du traitement d'une requête, le serveur recherche le
-    premier fichier de configuration existant à partir de la liste
-    de noms dans chaque répertoire composant le chemin du document, à
-    partir du moment où les fichiers de configuration distribués sont <a
-    href="#allowoverride">activés pour ce répertoire</a>. Par exemple
+    <p>Au cours du traitement d'une requ&ecirc;te, le serveur recherche le
+    premier fichier de configuration existant &agrave; partir de la liste
+    de noms dans chaque r&eacute;pertoire composant le chemin du document, &agrave;
+    partir du moment o&ugrave; les fichiers de configuration distribu&eacute;s sont <a
+    href="#allowoverride">activ&eacute;s pour ce r&eacute;pertoire</a>. Par exemple
     :</p>
 
     <example>
@@ -219,8 +219,8 @@ host</context>
     <code>/usr/local/web/index.html</code>, le serveur va rechercher les
     fichiers <code>/.acl</code>, <code>/usr/.acl</code>,
     <code>/usr/local/.acl</code> et <code>/usr/local/web/.acl</code>
-    pour y lire d'éventuelles directives, à moins quelles n'aient été
-    désactivées avec</p>
+    pour y lire d'&eacute;ventuelles directives, &agrave; moins quelles n'aient &eacute;t&eacute;
+    d&eacute;sactiv&eacute;es avec</p>
 
     <example>
       &lt;Directory /&gt;<br />
@@ -237,10 +237,10 @@ host</context>
 
 <directivesynopsis>
 <name>AddDefaultCharset</name>
-<description>Paramètre jeu de caractères par défaut à ajouter quand le
-type de contenu d'une réponse est <code>text/plain</code> ou
+<description>Param&egrave;tre jeu de caract&egrave;res par d&eacute;faut &agrave; ajouter quand le
+type de contenu d'une r&eacute;ponse est <code>text/plain</code> ou
 <code>text/html</code></description>
-<syntax>AddDefaultCharset On|Off|<var>jeu de caractères</var></syntax>
+<syntax>AddDefaultCharset On|Off|<var>jeu de caract&egrave;res</var></syntax>
 <default>AddDefaultCharset Off</default>
 <contextlist><context>server config</context>
 <context>virtual host</context><context>directory</context>
@@ -248,22 +248,22 @@ type de contenu d'une réponse est <co
 <override>FileInfo</override>
 
 <usage>
-    <p>Cette directive spécifie une valeur par défaut pour le paramètre
-    jeu de caractères du type de média (le nom d'un codage de
-    caractères) à ajouter à une réponse, si et seulement si le type de
-    contenu de la réponse est soit <code>text/plain</code>, soit
+    <p>Cette directive sp&eacute;cifie une valeur par d&eacute;faut pour le param&egrave;tre
+    jeu de caract&egrave;res du type de m&eacute;dia (le nom d'un codage de
+    caract&egrave;res) &agrave; ajouter &agrave; une r&eacute;ponse, si et seulement si le type de
+    contenu de la r&eacute;ponse est soit <code>text/plain</code>, soit
     <code>text/html</code>. Ceci va remplacer
-    tout jeu de caractères spécifié dans le corps de la réponse via un
-    élément <code>META</code>, bien que cet effet dépende en fait
+    tout jeu de caract&egrave;res sp&eacute;cifi&eacute; dans le corps de la r&eacute;ponse via un
+    &eacute;l&eacute;ment <code>META</code>, bien que cet effet d&eacute;pende en fait
     souvent de la configuration du client de l'utilisateur. La
-    définition de <code>AddDefaultCharset Off</code> désactive cette
-    fonctionnalité. <code>AddDefaultCharset On</code> ajoute un jeu de
-    caractères par défaut de <code>iso-8859-1</code>. Toute autre valeur
-    peut être définie via le paramètre <var>jeu de caractères</var>, qui
-    doit appartenir à la liste des <a
+    d&eacute;finition de <code>AddDefaultCharset Off</code> d&eacute;sactive cette
+    fonctionnalit&eacute;. <code>AddDefaultCharset On</code> ajoute un jeu de
+    caract&egrave;res par d&eacute;faut de <code>iso-8859-1</code>. Toute autre valeur
+    peut &ecirc;tre d&eacute;finie via le param&egrave;tre <var>jeu de caract&egrave;res</var>, qui
+    doit appartenir &agrave; la liste des <a
     href="http://www.iana.org/assignments/character-sets">valeurs de
-    jeux de caractères enregistrés par l'IANA</a> à utiliser dans les
-    types de média Internet (types MIME).
+    jeux de caract&egrave;res enregistr&eacute;s par l'IANA</a> &agrave; utiliser dans les
+    types de m&eacute;dia Internet (types MIME).
     Par exemple :</p>
 
     <example>
@@ -271,50 +271,50 @@ type de contenu d'une réponse est <co
     </example>
 
     <p>La directive <directive>AddDefaultCharset</directive> ne doit
-    être utilisée que lorsque toutes les ressources textes auxquelles
-    elle s'applique possèdent le jeu de caractère spécifié, et qu'il est
-    trop contraignant de définir leur jeu de caractères
-    individuellement. Un exemple de ce type est l'ajout du paramètre jeu
-    de caractères aux ressources comportant un contenu généré, comme les
-    scripts CGI hérités qui peuvent être vulnérables à des attaques de
-    type cross-site scripting à cause des données utilisateurs incluses
+    &ecirc;tre utilis&eacute;e que lorsque toutes les ressources textes auxquelles
+    elle s'applique poss&egrave;dent le jeu de caract&egrave;re sp&eacute;cifi&eacute;, et qu'il est
+    trop contraignant de d&eacute;finir leur jeu de caract&egrave;res
+    individuellement. Un exemple de ce type est l'ajout du param&egrave;tre jeu
+    de caract&egrave;res aux ressources comportant un contenu g&eacute;n&eacute;r&eacute;, comme les
+    scripts CGI h&eacute;rit&eacute;s qui peuvent &ecirc;tre vuln&eacute;rables &agrave; des attaques de
+    type cross-site scripting &agrave; cause des donn&eacute;es utilisateurs incluses
     dans leur sortie. Notez cependant qu'une meilleur solution consiste
-    à corriger (ou supprimer) ces scripts, car la définition d'un jeu de
-    caractères par défaut ne protège pas les utilisateurs qui ont activé
-    la fonctionnalité "Détection automatique de l'encodage des
-    caractères" dans leur navigateur.</p>
+    &agrave; corriger (ou supprimer) ces scripts, car la d&eacute;finition d'un jeu de
+    caract&egrave;res par d&eacute;faut ne prot&egrave;ge pas les utilisateurs qui ont activ&eacute;
+    la fonctionnalit&eacute; "D&eacute;tection automatique de l'encodage des
+    caract&egrave;res" dans leur navigateur.</p>
 </usage>
 <seealso><directive module="mod_mime">AddCharset</directive></seealso>
 </directivesynopsis>
 
 <directivesynopsis>
 <name>AllowEncodedSlashes</name>
-<description>Détermine si les séparateurs de chemin encodés sont
-autorisés à transiter dans les URLs tels quels</description>
+<description>D&eacute;termine si les s&eacute;parateurs de chemin encod&eacute;s sont
+autoris&eacute;s &agrave; transiter dans les URLs tels quels</description>
 <syntax>AllowEncodedSlashes On|Off</syntax>
 <default>AllowEncodedSlashes Off</default>
 <contextlist><context>server config</context><context>virtual
 host</context>
 </contextlist>
 <compatibility>Disponible dans Apache httpd version 2.0.46 et
-supérieures</compatibility>
+sup&eacute;rieures</compatibility>
 
 <usage>
     <p>La directive <directive>AllowEncodedSlashes</directive> permet
-    l'utilisation des URLs contenant des séparateurs de chemin encodés
-    (<code>%2F</code> pour <code>/</code> et même <code>%5C</code> pour
-    <code>\</code> sur les systèmes concernés). Habituellement, ces URLs
-    sont rejetées avec un code d'erreur 404 (Not found).</p>
+    l'utilisation des URLs contenant des s&eacute;parateurs de chemin encod&eacute;s
+    (<code>%2F</code> pour <code>/</code> et m&ecirc;me <code>%5C</code> pour
+    <code>\</code> sur les syst&egrave;mes concern&eacute;s). Habituellement, ces URLs
+    sont rejet&eacute;es avec un code d'erreur 404 (Not found).</p>
 
-    <p>Définir <directive>AllowEncodedSlashes</directive> à
+    <p>D&eacute;finir <directive>AllowEncodedSlashes</directive> &agrave;
     <code>On</code> est surtout utile en association avec
     <code>PATH_INFO</code>.</p>
 
     <note><title>Note</title>
-      <p>Permettre les slashes encodés n'implique <em>pas</em> leur
-      <em>décodage</em>. Toutes les occurrences de <code>%2F</code> ou
-      <code>%5C</code> (<em>seulement</em> sur les systèmes concernés)
-      seront laissés telles quelles dans la chaîne de l'URL décodée.</p>
+      <p>Permettre les slashes encod&eacute;s n'implique <em>pas</em> leur
+      <em>d&eacute;codage</em>. Toutes les occurrences de <code>%2F</code> ou
+      <code>%5C</code> (<em>seulement</em> sur les syst&egrave;mes concern&eacute;s)
+      seront laiss&eacute;s telles quelles dans la cha&icirc;ne de l'URL d&eacute;cod&eacute;e.</p>
     </note>
 </usage>
 <seealso><directive module="core">AcceptPathInfo</directive></seealso>
@@ -322,7 +322,7 @@ supérieures</compatibility>
 
 <directivesynopsis>
 <name>AllowOverride</name>
-<description>Types de directives autorisées dans les fichiers
+<description>Types de directives autoris&eacute;es dans les fichiers
 <code>.htaccess</code></description>
 <syntax>AllowOverride All|None|<var>type directive</var>
 [<var>type directive</var>] ...</syntax>
@@ -331,31 +331,31 @@ supérieures</compatibility>
 
 <usage>
     <p>Lorsque le serveur trouve un fichier <code>.htaccess</code> (dont
-    le nom est défini par la directive <directive
+    le nom est d&eacute;fini par la directive <directive
     module="core">AccessFileName</directive>), il doit savoir lesquelles
-    des directives placées dans ce fichier sont autorisées à modifier la
-    configuration préexistante.</p>
+    des directives plac&eacute;es dans ce fichier sont autoris&eacute;es &agrave; modifier la
+    configuration pr&eacute;existante.</p>
 
     <note><title>Valable seulement dans les sections
     &lt;Directory&gt;</title>
-    La directive <directive>AllowOverride</directive> ne peut être
-    utilisée que dans les sections <directive type="section"
-    module="core">Directory</directive> définies sans expressions
+    La directive <directive>AllowOverride</directive> ne peut &ecirc;tre
+    utilis&eacute;e que dans les sections <directive type="section"
+    module="core">Directory</directive> d&eacute;finies sans expressions
     rationnelles, et non dans les sections <directive
     type="section" module="core">Location</directive>, <directive
     module="core" type="section">DirectoryMatch</directive> ou
     <directive type="section" module="core">Files</directive>.
     </note>
 
-    <p>Lorsque cette directive est définie à <code>None</code>, les
+    <p>Lorsque cette directive est d&eacute;finie &agrave; <code>None</code>, les
     fichiers <a href="#accessfilename">.htaccess</a> sont totalement
-    ignorés. Dans ce cas, le serveur n'essaiera même pas de lire les
-    fichiers <code>.htaccess</code> du système de fichiers.</p>
+    ignor&eacute;s. Dans ce cas, le serveur n'essaiera m&ecirc;me pas de lire les
+    fichiers <code>.htaccess</code> du syst&egrave;me de fichiers.</p>
 
-    <p>Lorsque cette directive est définie à <code>All</code>, toute
+    <p>Lorsque cette directive est d&eacute;finie &agrave; <code>All</code>, toute
     directive valable dans le <a
     href="directive-dict.html#Context">Contexte</a> .htaccess sera
-    autorisée dans les fichiers <code>.htaccess</code>.</p>
+    autoris&eacute;e dans les fichiers <code>.htaccess</code>.</p>
 
     <p>L'argument <var>type directive</var> peut contenir les
     groupements de directives suivants :</p>
@@ -377,7 +377,7 @@ supérieures</compatibility>
       <dt>FileInfo</dt>
 
       <dd>
-      Permet l'utilisation des directives qui contrôlent les types de
+      Permet l'utilisation des directives qui contr&ocirc;lent les types de
       documents (directives  <directive
       module="core">ErrorDocument</directive>, <directive
       module="core">ForceType</directive>, <directive
@@ -385,7 +385,7 @@ supérieures</compatibility>
       <directive module="core">SetHandler</directive>, <directive
       module="core">SetInputFilter</directive>, <directive
       module="core">SetOutputFilter</directive>, et directives du
-      module <module>mod_mime</module> Add* et Remove*), des metadonnées
+      module <module>mod_mime</module> Add* et Remove*), des metadonn&eacute;es
       des documents (<directive
       module="mod_headers">Header</directive>, <directive
       module="mod_headers">RequestHeader</directive>, <directive
@@ -410,8 +410,8 @@ supérieures</compatibility>
       <dt>Indexes</dt>
 
       <dd>
-      Permet l'utilisation des directives qui contrôlent l'indexation
-      des répertoires (<directive
+      Permet l'utilisation des directives qui contr&ocirc;lent l'indexation
+      des r&eacute;pertoires (<directive
       module="mod_autoindex">AddDescription</directive>,
       <directive module="mod_autoindex">AddIcon</directive>, <directive
       module="mod_autoindex">AddIconByEncoding</directive>,
@@ -428,7 +428,7 @@ supérieures</compatibility>
       <dt>Limit</dt>
 
       <dd>
-      Permet l'utilisation des directives contrôlant l'accès au serveur
+      Permet l'utilisation des directives contr&ocirc;lant l'acc&egrave;s au serveur
       (<directive
       module="mod_authz_host">Allow</directive>, <directive
       module="mod_authz_host">Deny</directive> et <directive
@@ -437,12 +437,12 @@ supérieures</compatibility>
       <dt>Options[=<var>Option</var>,...]</dt>
 
       <dd>
-      Permet l'utilisation des directives contrôlant les fonctionnalités
-      spécifiques d'un répertoire (<directive
+      Permet l'utilisation des directives contr&ocirc;lant les fonctionnalit&eacute;s
+      sp&eacute;cifiques d'un r&eacute;pertoire (<directive
       module="core">Options</directive> et <directive
-      module="mod_include">XBitHack</directive>). "Options" doit être
-      suivi d'un signe "égal", puis d'une liste d'options séparées par des
-      virgules (pas d'espaces) ; ces options doivent être définies à
+      module="mod_include">XBitHack</directive>). "Options" doit &ecirc;tre
+      suivi d'un signe "&eacute;gal", puis d'une liste d'options s&eacute;par&eacute;es par des
+      virgules (pas d'espaces) ; ces options doivent &ecirc;tre d&eacute;finies &agrave;
       l'aide de la commande <directive
       module="core">Options</directive>.</dd>
     </dl>
@@ -458,11 +458,11 @@ supérieures</compatibility>
     <code>Indexes</code>, provoquent une erreur "internal
     server error".</p>
 
-    <note><p>Pour des raisons de sécurité et de performance, ne
-    définissez pas <code>AllowOverride</code> à autre chose que
+    <note><p>Pour des raisons de s&eacute;curit&eacute; et de performance, ne
+    d&eacute;finissez pas <code>AllowOverride</code> &agrave; autre chose que
     <code>None</code> dans votre bloc <code>&lt;Directory /&gt;</code>.
-    Recherchez plutôt (ou créez) le bloc <code>&lt;Directory&gt;</code>
-    qui se réfère au répertoire où vous allez précisément placer un
+    Recherchez plut&ocirc;t (ou cr&eacute;ez) le bloc <code>&lt;Directory&gt;</code>
+    qui se r&eacute;f&egrave;re au r&eacute;pertoire o&ugrave; vous allez pr&eacute;cis&eacute;ment placer un
     fichier <code>.htaccess</code>.</p>
     </note>
 </usage>
@@ -474,7 +474,7 @@ supérieures</compatibility>
 
 <directivesynopsis>
 <name>CGIMapExtension</name>
-<description>Technique permettant de localiser l'interpréteur des
+<description>Technique permettant de localiser l'interpr&eacute;teur des
 scripts CGI</description>
 <syntax>CGIMapExtension <var>chemin CGI</var> <var>.extension</var></syntax>
 <contextlist><context>directory</context><context>.htaccess</context>
@@ -483,18 +483,18 @@ scripts CGI</description>
 <compatibility>NetWare uniquement</compatibility>
 
 <usage>
-    <p>Cette directive permet de contrôler la manière dont Apache httpd trouve
-    l'interpréteur servant à exécuter les scripts CGI. Par exemple, avec
-    la définition <code>CGIMapExtension sys:\foo.nlm .foo</code>, tous
-    les fichiers scripts CGI possédant une extension <code>.foo</code>
-    seront passés à l'interpréteur FOO.</p>
+    <p>Cette directive permet de contr&ocirc;ler la mani&egrave;re dont Apache httpd trouve
+    l'interpr&eacute;teur servant &agrave; ex&eacute;cuter les scripts CGI. Par exemple, avec
+    la d&eacute;finition <code>CGIMapExtension sys:\foo.nlm .foo</code>, tous
+    les fichiers scripts CGI poss&eacute;dant une extension <code>.foo</code>
+    seront pass&eacute;s &agrave; l'interpr&eacute;teur FOO.</p>
 </usage>
 </directivesynopsis>
 
 <directivesynopsis>
 <name>ContentDigest</name>
-<description>Active la génération d'un en-tête <code>Content-MD5</code>
-dans la réponse HTTP</description>
+<description>Active la g&eacute;n&eacute;ration d'un en-t&ecirc;te <code>Content-MD5</code>
+dans la r&eacute;ponse HTTP</description>
 <syntax>ContentDigest On|Off</syntax>
 <default>ContentDigest Off</default>
 <contextlist><context>server config</context><context>virtual
@@ -502,49 +502,49 @@ host</context>
 <context>directory</context><context>.htaccess</context>
 </contextlist>
 <override>Options</override>
-<status>Expérimental</status>
+<status>Exp&eacute;rimental</status>
 
 <usage>
-    <p>Cette directive active la génération d'un en-tête
-    <code>Content-MD5</code> selon les définitions des RFC 1864 et
+    <p>Cette directive active la g&eacute;n&eacute;ration d'un en-t&ecirc;te
+    <code>Content-MD5</code> selon les d&eacute;finitions des RFC 1864 et
     2616.</p>
 
-    <p>MD5 est un algorithme permettant de générer un condensé (parfois
-    appelé "empreinte") à partir de données d'une taille aléatoire ; le
-    degré de précision est tel que la moindre altération des données
-    d'origine entraîne une altération de l'empreinte.</p>
-
-    <p>L'en-tête <code>Content-MD5</code> permet de vérifier
-    l'intégrité de la réponse HTTP dans son ensemble. Un serveur mandataire
-    ou un client peut utiliser cet en-tête pour rechercher une
-    éventuelle modification accidentelle de la réponse au cours de sa
-    transmission. Exemple d'en-tête :</p>
+    <p>MD5 est un algorithme permettant de g&eacute;n&eacute;rer un condens&eacute; (parfois
+    appel&eacute; "empreinte") &agrave; partir de donn&eacute;es d'une taille al&eacute;atoire ; le
+    degr&eacute; de pr&eacute;cision est tel que la moindre alt&eacute;ration des donn&eacute;es
+    d'origine entra&icirc;ne une alt&eacute;ration de l'empreinte.</p>
+
+    <p>L'en-t&ecirc;te <code>Content-MD5</code> permet de v&eacute;rifier
+    l'int&eacute;grit&eacute; de la r&eacute;ponse HTTP dans son ensemble. Un serveur mandataire
+    ou un client peut utiliser cet en-t&ecirc;te pour rechercher une
+    &eacute;ventuelle modification accidentelle de la r&eacute;ponse au cours de sa
+    transmission. Exemple d'en-t&ecirc;te :</p>
 
     <example>
       Content-MD5: AuLb7Dp1rqtRtxz2m9kRpA==
     </example>
 
-    <p>Notez que des problèmes de performances peuvent affecter votre
-    serveur, car l'empreinte est générée pour chaque requête (il n'y a
+    <p>Notez que des probl&egrave;mes de performances peuvent affecter votre
+    serveur, car l'empreinte est g&eacute;n&eacute;r&eacute;e pour chaque requ&ecirc;te (il n'y a
     pas de mise en cache).</p>
 
-    <p>L'en-tête <code>Content-MD5</code> n'est envoyé qu'avec les
-    documents servis par le module <module>core</module>, à l'exclusion
+    <p>L'en-t&ecirc;te <code>Content-MD5</code> n'est envoy&eacute; qu'avec les
+    documents servis par le module <module>core</module>, &agrave; l'exclusion
     de tout autre module. Ainsi, les documents SSI, les sorties de
-    scripts CGI, et les réponses à des requêtes partielles (byte range)
-    ne comportent pas cet en-tête.</p>
+    scripts CGI, et les r&eacute;ponses &agrave; des requ&ecirc;tes partielles (byte range)
+    ne comportent pas cet en-t&ecirc;te.</p>
 </usage>
 </directivesynopsis>
 
 <directivesynopsis>
 <name>DefaultType</name>
-<description>Les seuls effets de cette directive sont des émissions
-d'avertissements si sa valeur est différente de <code>none</code>. Dans
-les versions précédentes, DefaultType permettait de spécifier un type de
-média à assigner par défaut au contenu d'une réponse pour lequel aucun
-autre type de média n'avait été trouvé.
+<description>Les seuls effets de cette directive sont des &eacute;missions
+d'avertissements si sa valeur est diff&eacute;rente de <code>none</code>. Dans
+les versions pr&eacute;c&eacute;dentes, DefaultType permettait de sp&eacute;cifier un type de
+m&eacute;dia &agrave; assigner par d&eacute;faut au contenu d'une r&eacute;ponse pour lequel aucun
+autre type de m&eacute;dia n'avait &eacute;t&eacute; trouv&eacute;.
 </description>
-<syntax>DefaultType <var>type média|none</var></syntax>
+<syntax>DefaultType <var>type m&eacute;dia|none</var></syntax>
 <default>DefaultType none</default>
 <contextlist><context>server config</context><context>virtual
 host</context>
@@ -552,54 +552,54 @@ host</context>
 </contextlist>
 <override>FileInfo</override>
 <compatibility>L'argument <code>none</code> est disponible dans les
-versions d'Apache httpd 2.2.7 et supérieures. Tous les autres choix sont
-DESACTIVÉS à partir des version 2.3.x.</compatibility>
+versions d'Apache httpd 2.2.7 et sup&eacute;rieures. Tous les autres choix sont
+DESACTIV&Eacute;S &agrave; partir des version 2.3.x.</compatibility>
 
 <usage>
-    <p>Cette directive a été désactivée. Pour la compatibilité
+    <p>Cette directive a &eacute;t&eacute; d&eacute;sactiv&eacute;e. Pour la compatibilit&eacute;
     ascendante avec les anciens fichiers de configuration, elle peut
-    être spécifiée avec la valeur <code>none</code>, c'est à dire sans
-    type de médium par défaut. Par exemple :</p>
+    &ecirc;tre sp&eacute;cifi&eacute;e avec la valeur <code>none</code>, c'est &agrave; dire sans
+    type de m&eacute;dium par d&eacute;faut. Par exemple :</p>
 
     <example>
       DefaultType None
     </example>
     <p><code>DefaultType None</code> n'est disponible que dans les
-    versions d'Apache 2.2.7 et supérieures.</p>
+    versions d'Apache 2.2.7 et sup&eacute;rieures.</p>
 
     <p>Utilisez le fichier de configuration mime.types et la directive
     <directive module="mod_mime">AddType</directive> pour configurer
-    l'assignement d'un type de médium via les extensions de fichiers, ou
+    l'assignement d'un type de m&eacute;dium via les extensions de fichiers, ou
     la directive <directive module="core">ForceType</directive> pour
-    attribuer un type de médium à des ressources spécifiques. Dans le
-    cas contraire, le serveur enverra sa réponse sans champ d'en-tête
-    Content-Type, et le destinataire devra déterminer lui-même le type
-    de médium.</p>
+    attribuer un type de m&eacute;dium &agrave; des ressources sp&eacute;cifiques. Dans le
+    cas contraire, le serveur enverra sa r&eacute;ponse sans champ d'en-t&ecirc;te
+    Content-Type, et le destinataire devra d&eacute;terminer lui-m&ecirc;me le type
+    de m&eacute;dium.</p>
 </usage>
 </directivesynopsis>
 
 <directivesynopsis>
 <name>Define</name>
-<description>Permet de définir l'existence d'une variable</description>
+<description>Permet de d&eacute;finir l'existence d'une variable</description>
 <syntax>Define <var>nom variable</var></syntax>
 <contextlist><context>server config</context></contextlist>
 
 <usage>
-    <p>Cette directive produit le même effet que l'argument
+    <p>Cette directive produit le m&ecirc;me effet que l'argument
     <code>-D</code> du programme <program>httpd</program>.</p>
     <p>Elle permet de faire basculer le fonctionnement de sections
     <directive module="core" type="section">IfDefine</directive> sans
-    avoir à modifier les arguments de l'option <code>-D</code> dans
-    aucun script de démarrage.</p>
+    avoir &agrave; modifier les arguments de l'option <code>-D</code> dans
+    aucun script de d&eacute;marrage.</p>
 </usage>
 </directivesynopsis>
 
 <directivesynopsis type="section">
 <name>Directory</name>
 <description>Regroupe un ensemble de directives qui ne s'appliquent
-qu'au répertoire concerné du système de fichiers et à ses
-sous-répertoires</description>
-<syntax>&lt;Directory <var>chemin répertoire</var>&gt;
+qu'au r&eacute;pertoire concern&eacute; du syst&egrave;me de fichiers et &agrave; ses
+sous-r&eacute;pertoires</description>
+<syntax>&lt;Directory <var>chemin r&eacute;pertoire</var>&gt;
 ... &lt;/Directory&gt;</syntax>
 <contextlist><context>server config</context><context>virtual
 host</context>
@@ -608,16 +608,16 @@ host</context>
 <usage>
     <p>Les balises <directive type="section">Directory</directive> et
     <code>&lt;/Directory&gt;</code> permettent de regrouper un ensemble
-    de directives qui ne s'appliquent qu'au répertoire précisé
-    et à ses sous-répertoires. Toute directive
-    autorisée dans un contexte de répertoire peut être utilisée.
-    <var>chemin répertoire</var> est soit le chemin absolu d'un
-    répertoire, soit une chaîne de caractères avec caractères génériques
-    utilisant la comparaison Unix de style shell. Dans une chaîne de
-    caractères avec caractères génériques, <code>?</code> correspond à
-    un caractère quelconque, et <code>*</code> à toute chaîne de
-    caractères. Les intervalles de caractères <code>[]</code> sont aussi
-    autorisés. Aucun caractère générique ne peut remplacer le caractère
+    de directives qui ne s'appliquent qu'au r&eacute;pertoire pr&eacute;cis&eacute;
+    et &agrave; ses sous-r&eacute;pertoires. Toute directive
+    autoris&eacute;e dans un contexte de r&eacute;pertoire peut &ecirc;tre utilis&eacute;e.
+    <var>chemin r&eacute;pertoire</var> est soit le chemin absolu d'un
+    r&eacute;pertoire, soit une cha&icirc;ne de caract&egrave;res avec caract&egrave;res g&eacute;n&eacute;riques
+    utilisant la comparaison Unix de style shell. Dans une cha&icirc;ne de
+    caract&egrave;res avec caract&egrave;res g&eacute;n&eacute;riques, <code>?</code> correspond &agrave;
+    un caract&egrave;re quelconque, et <code>*</code> &agrave; toute cha&icirc;ne de
+    caract&egrave;res. Les intervalles de caract&egrave;res <code>[]</code> sont aussi
+    autoris&eacute;s. Aucun caract&egrave;re g&eacute;n&eacute;rique ne peut remplacer le caract&egrave;re
     `/', si bien que l'expression <code>&lt;Directory
     /*/public_html&gt;</code> ne conviendra pas pour le chemin
      * <code>/home/user/public_html</code>, alors que <code>&lt;Directory
@@ -632,32 +632,32 @@ host</context>
     </example>
 
     <note>
-      <p>Soyez prudent avec l'argument <var>chemin répertoire</var> : il
-      doit correspondre exactement au chemin du système de fichier
-      qu'Apache httpd utilise pour accéder aux fichiers. Les directives
+      <p>Soyez prudent avec l'argument <var>chemin r&eacute;pertoire</var> : il
+      doit correspondre exactement au chemin du syst&egrave;me de fichier
+      qu'Apache httpd utilise pour acc&eacute;der aux fichiers. Les directives
       comprises dans une section <code>&lt;Directory&gt;</code> ne
-      s'appliqueront pas aux fichiers du même répertoire auxquels on
-      aura accédé via un chemin différent, per exemple via un lien
+      s'appliqueront pas aux fichiers du m&ecirc;me r&eacute;pertoire auxquels on
+      aura acc&eacute;d&eacute; via un chemin diff&eacute;rent, per exemple via un lien
       symbolique.</p>
     </note>
 
     <p> Les <glossary ref="regex">Expressions rationnelles</glossary>
-    peuvent aussi être utilisées en ajoutant le caractère
+    peuvent aussi &ecirc;tre utilis&eacute;es en ajoutant le caract&egrave;re
     <code>~</code>. Par exemple :</p>
 
     <example>
       &lt;Directory ~ "^/www/.*/[0-9]{3}"&gt;
     </example>
 
-    <p>pourra correspondre à tout répertoire situé dans /www/ et dont le
+    <p>pourra correspondre &agrave; tout r&eacute;pertoire situ&eacute; dans /www/ et dont le
     nom se compose de trois chiffres.</p>
 
     <p>Si plusieurs sections <directive
     type="section">Directory</directive> (sans expression rationnelle)
-    correspondent au répertoire (ou à un de ses parents) qui contient le
+    correspondent au r&eacute;pertoire (ou &agrave; un de ses parents) qui contient le
     document, les directives de la section <directive
     type="section">Directory</directive> dont le chemin est le plus
-    court sont appliquées en premier, en s'intercalant avec les
+    court sont appliqu&eacute;es en premier, en s'intercalant avec les
     directives des fichiers <a href="#accessfilename">.htaccess</a>. Par
     exemple, avec</p>
 
@@ -675,27 +675,27 @@ host</context>
       &lt;/Directory&gt;
     </example>
 
-    <p>l'accès au document <code>/home/web/dir/doc.html</code> emprunte
+    <p>l'acc&egrave;s au document <code>/home/web/dir/doc.html</code> emprunte
     le chemin suivant :</p>
 
     <ul>
       <li>Aplication de la directive <code>AllowOverride None</code>
-      (qui désactive les fichiers <code>.htaccess</code>).</li>
+      (qui d&eacute;sactive les fichiers <code>.htaccess</code>).</li>
 
       <li>Application de la directive <code>AllowOverride
-      FileInfo</code> (pour le répertoire <code>/home</code>).</li>
+      FileInfo</code> (pour le r&eacute;pertoire <code>/home</code>).</li>
 
       <li>Application de toute directive <code>FileInfo</code> qui se
-      trouverait dans d'éventuels fichiers <code>/home/.htaccess</code>,
+      trouverait dans d'&eacute;ventuels fichiers <code>/home/.htaccess</code>,
       <code>/home/web/.htaccess</code> ou
       <code>/home/web/dir/.htaccess</code>, dans cet ordre.</li>
     </ul>
 
-    <p>Les directives associées aux répertoires sous forme d'expressions
+    <p>Les directives associ&eacute;es aux r&eacute;pertoires sous forme d'expressions
     rationnelles ne sont prises en compte qu'une fois toutes les
-    directives des sections sans expressions rationnelles appliquées.
-    Alors, tous les répertoires avec expressions rationnelles sont
-    testés selon l'ordre dans lequel ils apparaissent dans le fichier de
+    directives des sections sans expressions rationnelles appliqu&eacute;es.
+    Alors, tous les r&eacute;pertoires avec expressions rationnelles sont
+    test&eacute;s selon l'ordre dans lequel ils apparaissent dans le fichier de
     configuration. Par exemple, avec</p>
 
     <example>
@@ -707,18 +707,18 @@ host</context>
     </example>
 
     <p>la section avec expression rationnelle ne sera prise en compte
-    qu'après les sections <directive
+    qu'apr&egrave;s les sections <directive
     type="section">Directory</directive> sans expression rationnelle
     et les fichiers <code>.htaccess</code>. Alors, l'expression
     rationnelle conviendra pour <code>/home/abc/public_html/abc</code>
     et la section <directive type="section">Directory</directive>
     correspondante s'appliquera.</p>
 
-   <p><strong>Notez que la politique d'accès par défaut
+   <p><strong>Notez que la politique d'acc&egrave;s par d&eacute;faut
    dans les sections <code>&lt;Directory /&gt;</code> est <code>Allow
    from All</code>. Ceci signifie qu'Apache httpd va servir tout fichier
-   correspondant à une URL. Il est recommandé de modifier cette
-   situation à l'aide d'un bloc du style</strong></p>
+   correspondant &agrave; une URL. Il est recommand&eacute; de modifier cette
+   situation &agrave; l'aide d'un bloc du style</strong></p>
 
     <example>
       &lt;Directory /&gt;<br />
@@ -729,29 +729,28 @@ host</context>
       &lt;/Directory&gt;
     </example>
 
-    <p><strong>puis d'affiner la configuration pour les répertoires que vous
+    <p><strong>puis d'affiner la configuration pour les r&eacute;pertoires que vous
     voulez rendre accessibles. Voir la page <a
-    href="../misc/security_tips.html">Conseils à propos de sécurité</a>
-    pour plus de détails.</strong></p>
+    href="../misc/security_tips.html">Conseils &agrave; propos de s&eacute;curit&eacute;</a>
+    pour plus de d&eacute;tails.</strong></p>
 
     <p>Les sections <directive type="section">Directory</directive> se situent
     dans le fichier <code>httpd.conf</code>. Les directives <directive
-    type="section">Directory</directive> ne peuvent pas être imbriquées
-    et ne sont pas autorisées dans les sections <directive module="core"
+    type="section">Directory</directive> ne peuvent pas &ecirc;tre imbriqu&eacute;es
+    et ne sont pas autoris&eacute;es dans les sections <directive module="core"
     type="section">Limit</directive> ou <directive module="core"
     type="section">LimitExcept</directive>.</p>
 </usage>
 <seealso><a href="../sections.html">Comment fonctionnent les sections
 &lt;Directory&gt;, &lt;Location&gt; et &lt;Files&gt;</a> pour des
-explications à propos de la manière dont ces différentes sections se
-combinent entre elles à la réception d'une requête</seealso>
+explications &agrave; propos de la mani&egrave;re dont ces diff&eacute;rentes sections se
+combinent entre elles &agrave; la r&eacute;ception d'une requ&ecirc;te</seealso>
 </directivesynopsis>
 
 <directivesynopsis type="section">
 <name>DirectoryMatch</name>
-<description>Regroupe des directives qui s'appliquent à des répertoires
-du système de fichiers correspondant à une expression rationnelle et à
-leurs sous-répertoires</description>
+<description>Regroupe des directives qui s'appliquent &agrave; des r&eacute;pertoires
+du syst&egrave;me de fichiers correspondant &agrave; une expression rationnelle</description>
 <syntax>&lt;DirectoryMatch <var>regex</var>&gt;
 ... &lt;/DirectoryMatch&gt;</syntax>
 <contextlist><context>server config
@@ -761,68 +760,84 @@ leurs sous-répertoires</description>
 <usage>
     <p>Les balises <directive type="section">DirectoryMatch</directive>
     et <code>&lt;/DirectoryMatch&gt;</code> permettent de regrouper un
-    ensemble de directives qui ne s'appliqueront qu'au répertoire
-    précisé et à ses sous-répertoires, comme pour la section <directive
+    ensemble de directives qui ne s'appliqueront qu'au r&eacute;pertoire
+    pr&eacute;cis&eacute;, comme pour la section <directive
     module="core" type="section">Directory</directive>. Cependant, le
-    répertoire est précisé sous la forme d'une <glossary
+    r&eacute;pertoire est pr&eacute;cis&eacute; sous la forme d'une <glossary
     ref="regex">expression rationnelle</glossary>. Par exemple :</p>
 
     <example>
       &lt;DirectoryMatch "^/www/(.+/)?[0-9]{3}"&gt;
     </example>
 
-    <p>conviendrait pour les sous-répertoires de <code>/www/</code> dont
+    <p>conviendrait pour les sous-r&eacute;pertoires de <code>/www/</code> dont
     le nom se compose de trois chiffres.</p>
+
+    <note><title>Compatibilit&eacute;</title>
+      Avant la version 2.3.9, cette directive s'appliquait aussi aux
+      sous-r&eacute;pertoires (comme la directive <directive module="core"
+      type="section">Directory</directive>), et ne tenait pas compte du
+      symbole de fin de ligne ($). Depuis la version 2.3.9, seuls les
+      r&eacute;pertoires qui correspondent &agrave; l'expression sont affect&eacute;s par les
+      directives contenues dans la section.
+    </note>
+
+    <note><title>slash de fin</title>
+      Cette directive s'applique aux requ&ecirc;tes pour des r&eacute;pertoires avec
+      ou sans slash de fin ; les expressions contenant un symbole de fin
+      de ligne ($) doivent donc faire l'objet d'une attention
+      particuli&egrave;re.
+    </note>
 </usage>
 <seealso><directive type="section" module="core">Directory</directive>
-pour une description de la manière dont les expressions rationnelles
-sont traitées en présence d'autres sections <directive
+pour une description de la mani&egrave;re dont les expressions rationnelles
+sont trait&eacute;es en pr&eacute;sence d'autres sections <directive
 type="section">Directory</directive> sans expressions rationnelles</seealso>
 <seealso><a
 href="../sections.html">Comment fonctionnent les sections
 &lt;Directory&gt;, &lt;Location&gt; et &lt;Files&gt;</a> pour une
-explication à propos de la manière dont ces différentes sections se
-combinent entre elles à la réception d'une requête</seealso>
+explication &agrave; propos de la mani&egrave;re dont ces diff&eacute;rentes sections se
+combinent entre elles &agrave; la r&eacute;ception d'une requ&ecirc;te</seealso>
 </directivesynopsis>
 
 <directivesynopsis>
 <name>DocumentRoot</name>
 <description>Racine principale de l'arborescence des documents visible
 depuis Internet</description>
-<syntax>DocumentRoot <var>chemin répertoire</var></syntax>
+<syntax>DocumentRoot <var>chemin r&eacute;pertoire</var></syntax>
 <default>DocumentRoot /usr/local/apache/htdocs</default>
 <contextlist><context>server config</context><context>virtual
 host</context>
 </contextlist>
 
 <usage>
-    <p>Cette directive permet de définir le répertoire à partir duquel
+    <p>Cette directive permet de d&eacute;finir le r&eacute;pertoire &agrave; partir duquel
     <program>httpd</program> va servir les fichiers. S'il ne correspond
-    pas à un <directive module="mod_alias">Alias</directive>, le chemin
-    de l'URL sera ajouté par le serveur à la racine des documents afin
-    de construire le chemin du document recherché. Exemple :</p>
+    pas &agrave; un <directive module="mod_alias">Alias</directive>, le chemin
+    de l'URL sera ajout&eacute; par le serveur &agrave; la racine des documents afin
+    de construire le chemin du document recherch&eacute;. Exemple :</p>
 
     <example>
       DocumentRoot /usr/web
     </example>
 
-    <p>un accès à <code>http://www.my.host.com/index.html</code> se
-    réfère alors à <code>/usr/web/index.html</code>. Si <var>chemin
-    répertoire</var> n'est pas un chemin absolu, il est considéré comme
-    relatif au chemin défini par la directive <directive
+    <p>un acc&egrave;s &agrave; <code>http://www.my.host.com/index.html</code> se
+    r&eacute;f&egrave;re alors &agrave; <code>/usr/web/index.html</code>. Si <var>chemin
+    r&eacute;pertoire</var> n'est pas un chemin absolu, il est consid&eacute;r&eacute; comme
+    relatif au chemin d&eacute;fini par la directive <directive
     module="core">ServerRoot</directive>.</p>
 
-    <p>Le répertoire défini par la directive
+    <p>Le r&eacute;pertoire d&eacute;fini par la directive
     <directive>DocumentRoot</directive> ne doit pas comporter de slash
     final.</p>
 </usage>
 <seealso><a href="../urlmapping.html#documentroot">Mise en
-correspondance des URLs avec le système de fichiers</a></seealso>
+correspondance des URLs avec le syst&egrave;me de fichiers</a></seealso>
 </directivesynopsis>
 
 <directivesynopsis>
 <name>EnableMMAP</name>
-<description>Utilise la projection en mémoire (Memory-Mapping) pour
+<description>Utilise la projection en m&eacute;moire (Memory-Mapping) pour
 lire les fichiers pendant qu'ils sont servis</description>
 <syntax>EnableMMAP On|Off</syntax>
 <default>EnableMMAP On</default>
@@ -833,39 +848,39 @@ host</context>
 <override>FileInfo</override>
 
 <usage>
-    <p>Cette directive définit si <program>httpd</program> peut utiliser
-    la projection en mémoire (Memory-Mapping) quand il doit lire le contenu
-    d'un fichier pendant qu'il est servi. Par défaut, lorsque le
-    traitement d'une requête requiert l'accès aux données contenues dans
-    un fichier -- par exemple, pour servir un fichier interprété par le
-    serveur à l'aide de <module>mod_include</module> -- Apache httpd projette
-    le fichier en mémoire si le système d'exploitation le permet.</p>
-
-    <p>Cette projection en mémoire induit parfois une amélioration des
-    performances. Sur certains systèmes cependant, il est préférable de
-    désactiver la projection en mémoire afin d'éviter certains problèmes
-    opérationnels :</p>
+    <p>Cette directive d&eacute;finit si <program>httpd</program> peut utiliser
+    la projection en m&eacute;moire (Memory-Mapping) quand il doit lire le contenu
+    d'un fichier pendant qu'il est servi. Par d&eacute;faut, lorsque le
+    traitement d'une requ&ecirc;te requiert l'acc&egrave;s aux donn&eacute;es contenues dans
+    un fichier -- par exemple, pour servir un fichier interpr&eacute;t&eacute; par le
+    serveur &agrave; l'aide de <module>mod_include</module> -- Apache httpd projette
+    le fichier en m&eacute;moire si le syst&egrave;me d'exploitation le permet.</p>
+
+    <p>Cette projection en m&eacute;moire induit parfois une am&eacute;lioration des
+    performances. Sur certains syst&egrave;mes cependant, il est pr&eacute;f&eacute;rable de
+    d&eacute;sactiver la projection en m&eacute;moire afin d'&eacute;viter certains probl&egrave;mes
+    op&eacute;rationnels :</p>
 
     <ul>
-    <li>Sur certains systèmes multi-processeurs, la projection en
-    mémoire peut dégrader les performances du programme
+    <li>Sur certains syst&egrave;mes multi-processeurs, la projection en
+    m&eacute;moire peut d&eacute;grader les performances du programme
     <program>httpd</program>.</li>
-    <li>S'il fait l'objet d'une projection en mémoire par
+    
+    </ul>
+
+    <p>Pour les configurations de serveur sujettes &agrave; ce genre de
+    probl&egrave;me, il est pr&eacute;f&eacute;rable de d&eacute;sactiver la projection en m&eacute;moire
+    des fichiers servis en sp&eacute;cifiant :</p>
+    <li>S'il fait l'objet d'une projection en m&eacute;moire par
     <program>httpd</program>, la suppression ou la troncature d'un
     fichier peut provoquer un crash de <program>httpd</program> avec une
     erreur de segmentation.</li>
-    </ul>
-
-    <p>Pour les configurations de serveur sujettes à ce genre de
-    problème, il est préférable de désactiver la projection en mémoire
-    des fichiers servis en spécifiant :</p>
-
     <example>
       EnableMMAP Off
     </example>
 
-    <p>Pour les montages NFS, cette fonctionnalité peut être
-    explicitement désactivée pour les fichiers concernés en spécifiant
+    <p>Pour les montages NFS, cette fonctionnalit&eacute; peut &ecirc;tre
+    explicitement d&eacute;sactiv&eacute;e pour les fichiers concern&eacute;s en sp&eacute;cifiant
     :</p>
 
     <example>
@@ -883,72 +898,73 @@ host</context>
 <description>Utilise le support sendfile du noyau pour servir les
 fichiers aux clients</description>
 <syntax>EnableSendfile On|Off</syntax>
-<default>EnableSendfile On</default>
+<default>EnableSendfile Off</default>
 <contextlist><context>server config</context><context>virtual
 host</context>
 <context>directory</context><context>.htaccess</context>
 </contextlist>
 <override>FileInfo</override>
 <compatibility>Disponible dans les versions 2.0.44 et
-supérieures</compatibility>
+sup&eacute;rieures. Par d&eacute;faut &agrave; Off depuis la version 2.3.9.</compatibility>
 
 <usage>
-    <p>Cette directive définit si le programme <program>httpd</program>
+    <p>Cette directive d&eacute;finit si le programme <program>httpd</program>
     peut utiliser le support sendfile du noyau pour transmettre le
-    contenu des fichiers aux clients. Par défaut, lorsque le traitement
-    d'une requête ne requiert pas l'accès aux données contenues dans un
+    contenu des fichiers aux clients. Par d&eacute;faut, lorsque le traitement
+    d'une requ&ecirc;te ne requiert pas l'acc&egrave;s aux donn&eacute;es contenues dans un
     fichier -- par exemple, pour la transmission d'un fichier statique
     -- Apache httpd utilise sendfile pour transmettre le contenu du fichier
-    sans même lire ce dernier, si le système d'exploitation le
+    sans m&ecirc;me lire ce dernier, si le syst&egrave;me d'exploitation le
     permet.</p>
 
-    <p>Ce mécanisme sendfile évite la séparation des opérations de
-    lecture et d'envoi, ainsi que les réservations de tampons. sur
-    certains systèmes cependant, ou sous certains systèmes de fichiers,
-    il est préférable de désactiver cette fonctionnalité afin d'éviter
-    certains problèmes opérationnels :</p>
+    <p>Ce m&eacute;canisme sendfile &eacute;vite la s&eacute;paration des op&eacute;rations de
+    lecture et d'envoi, ainsi que les r&eacute;servations de tampons. sur
+    certains syst&egrave;mes cependant, ou sous certains syst&egrave;mes de fichiers,
+    il est pr&eacute;f&eacute;rable de d&eacute;sactiver cette fonctionnalit&eacute; afin d'&eacute;viter
+    certains probl&egrave;mes op&eacute;rationnels :</p>
 
     <ul>
-    <li>Certains systèmes peuvent présenter un support sendfile
-    défectueux que le système de compilation n'a pas détecté, en
-    particulier si les exécutables ont été compilés sur une autre
-    machine, puis copiés sur la première avec un support sendfile
-    défectueux.</li>
+    <li>Certains syst&egrave;mes peuvent pr&eacute;senter un support sendfile
+    d&eacute;fectueux que le syst&egrave;me de compilation n'a pas d&eacute;tect&eacute;, en
+    particulier si les ex&eacute;cutables ont &eacute;t&eacute; compil&eacute;s sur une autre
+    machine, puis copi&eacute;s sur la premi&egrave;re avec un support sendfile
+    d&eacute;fectueux.</li>
     <li>Sous Linux, l'utilisation de sendfile induit des bogues lors de
-    la récupération des paquets de vérification TCP (TCP-checksum) avec
-    certaines cartes réseau lorsqu'on utilise IPv6.</li>
-    <li>Sous Linux sur Itanium, sendfile peut s'avérer incapable de
+    la r&eacute;cup&eacute;ration des paquets de v&eacute;rification TCP (TCP-checksum) avec
+    certaines cartes r&eacute;seau lorsqu'on utilise IPv6.</li>
+    <li>Sous Linux sur Itanium, sendfile peut s'av&eacute;rer incapable de
     traiter les fichiers de plus de 2 Go.</li>
-    <li>Avec un montage réseau de <directive
-    module="core">DocumentRoot</directive> (par exemple NFS ou SMB), le
-    noyau peut s'avérer incapable de servir un fichier de ce montage
-    réseau en passant par son propre cache.</li>
+    <li>Avec un montage r&eacute;seau de <directive
+    module="core">DocumentRoot</directive> (par exemple NFS, SMB, CIFS,
+    FUSE), le
+    noyau peut s'av&eacute;rer incapable de servir un fichier de ce montage
+    r&eacute;seau en passant par son propre cache.</li>
     </ul>
 
-    <p>Pour les configurations de serveur sujettes à ce genre de
-    problème, il est recommandé de désactiver cette fonctionnalité en
-    spécifiant :</p>
+    <p>Pour les configurations de serveur non sujettes &agrave; ce genre de
+    probl&egrave;me, vous pouvez activer cette fonctionnalit&eacute; en
+    sp&eacute;cifiant :</p>
 
     <example>
-      EnableSendfile Off
+      EnableSendfile On
     </example>
 
-    <p>Pour les montages NFS ou SMB, cette fonctionnalité peut être
-    explicitement désactivée pour les fichiers concernés en spécifiant
+    <p>Pour les montages r&eacute;seau, cette fonctionnalit&eacute; peut &ecirc;tre
+    explicitement d&eacute;sactiv&eacute;e pour les fichiers concern&eacute;s en sp&eacute;cifiant
     :</p>
 
     <example>
-      &lt;Directory "/chemin vers montage réseau"&gt;
+      &lt;Directory "/chemin vers montage r&eacute;seau"&gt;
       <indent>
         EnableSendfile Off
       </indent>
       &lt;/Directory&gt;
     </example>
     <p>Veuillez noter que la configuration de la directive
-    <directive>EnableSendfile</directive> dans un contexte de répertoire
-    ou de fichier .htaccess n'est pas supportée par
+    <directive>EnableSendfile</directive> dans un contexte de r&eacute;pertoire
+    ou de fichier .htaccess n'est pas support&eacute;e par
     <module>mod_disk_cache</module>. Le module ne prend en compte la
-    définition de <directive>EnableSendfile</directive> que dans un
+    d&eacute;finition de <directive>EnableSendfile</directive> que dans un
     contexte global.
     </p>
 </usage>
@@ -965,52 +981,52 @@ host</context>
 </contextlist>
 <override>FileInfo</override>
 <compatibility>La syntaxe des guillemets pour les messages textes est
-différente dans la version 2.0 du serveur HTTP Apache</compatibility>
+diff&eacute;rente dans la version 2.0 du serveur HTTP Apache</compatibility>
 
 <usage>
-    <p>Apache httpd peut traiter les problèmes et les erreurs de quatre
-    manières,</p>
+    <p>Apache httpd peut traiter les probl&egrave;mes et les erreurs de quatre
+    mani&egrave;res,</p>
 
     <ol>
       <li>afficher un simple message d'erreur au contenu fixe</li>
 
-      <li>afficher un message personnalisé</li>
+      <li>afficher un message personnalis&eacute;</li>
 
       <li>rediriger vers un <var>chemin d'URL</var> local pour traiter
-      le problème ou l'erreur</li>
+      le probl&egrave;me ou l'erreur</li>
 
       <li>rediriger vers une <var>URL</var> externe pour traiter
-      le problème ou l'erreur</li>
+      le probl&egrave;me ou l'erreur</li>
     </ol>
 
-    <p>La première option constitue le comportement par défaut; pour
-    choisir une des trois autres options, il faut configurer Apache à
+    <p>La premi&egrave;re option constitue le comportement par d&eacute;faut; pour
+    choisir une des trois autres options, il faut configurer Apache &agrave;
     l'aide de la directive <directive>ErrorDocument</directive>, suivie
-    du code de la réponse HTTP et d'une URL ou d'un message. Apache
-    httpd fournit parfois des informations supplémentaires à propos du
-    problème ou de l'erreur.</p>
+    du code de la r&eacute;ponse HTTP et d'une URL ou d'un message. Apache
+    httpd fournit parfois des informations suppl&eacute;mentaires &agrave; propos du
+    probl&egrave;me ou de l'erreur.</p>
 
     <p>Les URLs peuvent commencer par un slash (/) pour les chemins web
-    locaux (relatifs au répertoire défini par la directive <directive
-    module="core">DocumentRoot</directive>), ou se présenter sous la
-    forme d'une URL complète que le client pourra résoudre.
-    Alternativement, un message à afficher par le navigateur pourra être
+    locaux (relatifs au r&eacute;pertoire d&eacute;fini par la directive <directive
+    module="core">DocumentRoot</directive>), ou se pr&eacute;senter sous la
+    forme d'une URL compl&egrave;te que le client pourra r&eacute;soudre.
+    Alternativement, un message &agrave; afficher par le navigateur pourra &ecirc;tre
     fourni. Exemples :</p>
 
     <example>
       ErrorDocument 500 http://foo.example.com/cgi-bin/tester<br />
       ErrorDocument 404 /cgi-bin/bad_urls.pl<br />
       ErrorDocument 401 /subscription_info.html<br />
-      ErrorDocument 403 "Désolé, vous n'avez pas l'autorisation d'accès
+      ErrorDocument 403 "D&eacute;sol&eacute;, vous n'avez pas l'autorisation d'acc&egrave;s
       aujourd'hui"
     </example>
 
-    <p>De plus, on peut spécifier la valeur spéciale <code>default</code>
-    pour indiquer l'utilisation d'un simple message d'Apache httpd codé en
-    dur. Bien que non nécessaire dans des circonstances normales, la
-    spécification de la valeur <code>default</code> va permettre de
-    rétablir l'utilisation du simple message d'Apache httpd codé en dur pour
-    les configurations qui sans cela, hériteraient d'une directive
+    <p>De plus, on peut sp&eacute;cifier la valeur sp&eacute;ciale <code>default</code>
+    pour indiquer l'utilisation d'un simple message d'Apache httpd cod&eacute; en
+    dur. Bien que non n&eacute;cessaire dans des circonstances normales, la
+    sp&eacute;cification de la valeur <code>default</code> va permettre de
+    r&eacute;tablir l'utilisation du simple message d'Apache httpd cod&eacute; en dur pour
+    les configurations qui sans cela, h&eacute;riteraient d'une directive
     <directive>ErrorDocument</directive> existante.</p>
 
     <example>
@@ -1022,62 +1038,62 @@ différente dans la version 2.0 du ser
       &lt;/Directory&gt;
     </example>
 
-    <p>Notez que lorsque vous spécifiez une directive
+    <p>Notez que lorsque vous sp&eacute;cifiez une directive
     <directive>ErrorDocument</directive> pointant vers une URL distante
-    (c'est à dire tout ce qui commence par le préfixe http), le serveur
+    (c'est &agrave; dire tout ce qui commence par le pr&eacute;fixe http), le serveur
     HTTP Apache va
-    envoyer une redirection au client afin de lui indiquer où trouver le
-    document, même dans le cas où ce document se trouve sur le serveur
-    local. Ceci a de nombreuses conséquences dont la plus importante
-    réside dans le fait que le client ne recevra pas le code d'erreur
+    envoyer une redirection au client afin de lui indiquer o&ugrave; trouver le
+    document, m&ecirc;me dans le cas o&ugrave; ce document se trouve sur le serveur
+    local. Ceci a de nombreuses cons&eacute;quences dont la plus importante
+    r&eacute;side dans le fait que le client ne recevra pas le code d'erreur
     original, mais au contraire un code de statut de redirection. Ceci
     peut en retour semer la confusion chez les robots web et divers
-    clients qui tentent de déterminer la validité d'une URL en examinant
+    clients qui tentent de d&eacute;terminer la validit&eacute; d'une URL en examinant
     le code de statut. De plus, si vous utilisez une URL distante avec
     <code>ErrorDocument 401</code>, le client ne saura pas qu'il doit
-    demander un mot de passe à l'utilisateur car il ne recevra pas le
+    demander un mot de passe &agrave; l'utilisateur car il ne recevra pas le
     code de statut 401. C'est pourquoi, <strong>si vous utilisez une
-    directive <code>ErrorDocument 401</code>, elle devra faire référence
-    à un document par le biais d'un chemin local.</strong></p>
+    directive <code>ErrorDocument 401</code>, elle devra faire r&eacute;f&eacute;rence
+    &agrave; un document par le biais d'un chemin local.</strong></p>
 
-    <p>Microsoft Internet Explorer (MSIE) ignore par défaut les messages
-    d'erreur générés par le serveur lorsqu'ils sont trop courts et
+    <p>Microsoft Internet Explorer (MSIE) ignore par d&eacute;faut les messages
+    d'erreur g&eacute;n&eacute;r&eacute;s par le serveur lorsqu'ils sont trop courts et
     remplacent ses propres messages d'erreur "amicaux". Le seuil de
-    taille varie en fonction du type d'erreur, mais en général, si la
-    taille de votre message d'erreur est supérieure à 512 octets, il y a
-    peu de chances pour que MSIE l'occulte, et il sera affiché par ce
+    taille varie en fonction du type d'erreur, mais en g&eacute;n&eacute;ral, si la
+    taille de votre message d'erreur est sup&eacute;rieure &agrave; 512 octets, il y a
+    peu de chances pour que MSIE l'occulte, et il sera affich&eacute; par ce
     dernier. Vous trouverez d'avantage d'informations dans l'article de
     la base de connaissances Microsoft <a
     href="http://support.microsoft.com/default.aspx?scid=kb;en-us;Q294807"
     >Q294807</a>.</p>
 
     <p>Bien que la plupart des messages d'erreur internes originaux
-    puissent être remplacés, ceux-ci sont cependant conservés dans
-    certaines circonstances sans tenir compte de la définition de la
+    puissent &ecirc;tre remplac&eacute;s, ceux-ci sont cependant conserv&eacute;s dans
+    certaines circonstances sans tenir compte de la d&eacute;finition de la
     directive <directive module="core">ErrorDocument</directive>. En
-    particulier, en cas de détection d'une requête mal formée, le
-    processus de traitement normal des requêtes est immédiatement
-    interrompu, et un message d'erreur interne est renvoyé, ceci afin de
-    se prémunir contre les problèmes de sécurité liés aux requêtes mal
-    formées.</p>
+    particulier, en cas de d&eacute;tection d'une requ&ecirc;te mal form&eacute;e, le
+    processus de traitement normal des requ&ecirc;tes est imm&eacute;diatement
+    interrompu, et un message d'erreur interne est renvoy&eacute;, ceci afin de
+    se pr&eacute;munir contre les probl&egrave;mes de s&eacute;curit&eacute; li&eacute;s aux requ&ecirc;tes mal
+    form&eacute;es.</p>
 
-    <p>Si vous utilisez mod_proxy, il est en général préférable
+    <p>Si vous utilisez mod_proxy, il est en g&eacute;n&eacute;ral pr&eacute;f&eacute;rable
     d'activer <directive
-    module="mod_proxy">ProxyErrorOverride</directive> afin d'être en
-    mesure de produire des messages d'erreur personnalisés pour le
+    module="mod_proxy">ProxyErrorOverride</directive> afin d'&ecirc;tre en
+    mesure de produire des messages d'erreur personnalis&eacute;s pour le
     compte de votre serveur d'origine. Si vous n'activez pas
-    ProxyErrorOverride, Apache httpd ne générera pas de messages d'erreur
-    personnalisés pour le contenu mandaté.</p>
+    ProxyErrorOverride, Apache httpd ne g&eacute;n&eacute;rera pas de messages d'erreur
+    personnalis&eacute;s pour le contenu mandat&eacute;.</p>
 
 </usage>
 
 <seealso><a href="../custom-error.html">documentation sur la
-personnalisation des réponses</a></seealso>
+personnalisation des r&eacute;ponses</a></seealso>
 </directivesynopsis>
 
 <directivesynopsis>
 <name>ErrorLog</name>
-<description>Définition du chemin du journal des erreurs</description>
+<description>D&eacute;finition du chemin du journal des erreurs</description>
 <syntax> ErrorLog <var>chemin fichier</var>|syslog[:<var>facility</var>]</syntax>
 <default>ErrorLog logs/error_log (Unix) ErrorLog logs/error.log (Windows and OS/2)</default>
 <contextlist><context>server config</context><context>virtual
@@ -1085,10 +1101,10 @@ host</context>
 </contextlist>
 
 <usage>
-    <p>La directive <directive>ErrorLog</directive> permet de définir le
+    <p>La directive <directive>ErrorLog</directive> permet de d&eacute;finir le
     nom du fichier dans lequel le serveur va journaliser toutes les
     erreurs qu'il rencontre. Si le <var>chemin fichier</var> n'est pas
-    absolu, il est considéré comme relatif au chemin défini par la
+    absolu, il est consid&eacute;r&eacute; comme relatif au chemin d&eacute;fini par la
     directive <directive module="core">ServerRoot</directive>.</p>
 
     <example><title>Exemple</title>
@@ -1096,19 +1112,22 @@ host</context>
     </example>
 
     <p>Si le <var>chemin fichier</var> commence par une barre verticale
-    (|), il est considéré comme une commande à lancer pour traiter la
+    "<code>(|)</code>", il est consid&eacute;r&eacute; comme une commande &agrave; lancer pour traiter la
     journalisation de l'erreur.</p>
 
     <example><title>Exemple</title>
     ErrorLog "|/usr/local/bin/erreurs_httpd"
     </example>
 
-    <p>L'utilisation de <code>syslog</code> à la place d'un nom de
-    fichier active la journalisation via syslogd(8) si le système le
-    supporte. Le dispositif syslog par défaut est <code>local7</code>,
-    mais vous pouvez le modifier à l'aide de la syntaxe
-    <code>syslog:<var>facility</var></code>, où <var>facility</var> peut
-    être remplacé par un des noms habituellement documentés dans la page
+    <p>Voir les notes &agrave; propos des <a href="../logs.html#piped">journaux
+    redirig&eacute;s</a> pour plus d'informations.</p>
+
+    <p>L'utilisation de <code>syslog</code> &agrave; la place d'un nom de
+    fichier active la journalisation via syslogd(8) si le syst&egrave;me le
+    supporte. Le dispositif syslog par d&eacute;faut est <code>local7</code>,
+    mais vous pouvez le modifier &agrave; l'aide de la syntaxe
+    <code>syslog:<var>facility</var></code>, o&ugrave; <var>facility</var> peut
+    &ecirc;tre remplac&eacute; par un des noms habituellement document&eacute;s dans la page
     de man syslog(1).</p>
 
     <example><title>Exemple</title>
@@ -1116,16 +1135,16 @@ host</context>
     </example>
 
     <p>SECURITE : Voir le document <a
-    href="../misc/security_tips.html#serverroot">conseils à propos de
-    sécurité</a> pour des détails sur les raisons pour lesquelles votre
-    sécurité peut être compromise si le répertoire contenant les
-    fichiers journaux présente des droits en écriture pour tout autre
-    utilisateur que celui sous lequel le serveur est démarré.</p>
+    href="../misc/security_tips.html#serverroot">conseils &agrave; propos de
+    s&eacute;curit&eacute;</a> pour des d&eacute;tails sur les raisons pour lesquelles votre
+    s&eacute;curit&eacute; peut &ecirc;tre compromise si le r&eacute;pertoire contenant les
+    fichiers journaux pr&eacute;sente des droits en &eacute;criture pour tout autre
+    utilisateur que celui sous lequel le serveur est d&eacute;marr&eacute;.</p>
     <note type="warning"><title>Note</title>
-      <p>Lors de la spécification d'un chemin de fichier sur les
-      plates-formes non-Unix, on doit veiller à n'utiliser que des
-      slashes (/), même si la plate-forme autorise l'utilisation des
-      anti-slashes (\). Et d'une manière générale, il est recommandé de
+      <p>Lors de la sp&eacute;cification d'un chemin de fichier sur les
+      plates-formes non-Unix, on doit veiller &agrave; n'utiliser que des
+      slashes (/), m&ecirc;me si la plate-forme autorise l'utilisation des
+      anti-slashes (\). Et d'une mani&egrave;re g&eacute;n&eacute;rale, il est recommand&eacute; de
       n'utiliser que des slashes (/) dans les fichiers de
       configuration.</p>
     </note>
@@ -1135,37 +1154,219 @@ host</context>
 </directivesynopsis>
 
 <directivesynopsis>
+<name>ErrorLogFormat</name>
+<description>Sp&eacute;cification du format des entr&eacute;es du journal des erreurs</description>
+<syntax> ErrorLog [connection|request] <var>format</var></syntax>
+<contextlist><context>server config</context><context>virtual host</context>
+</contextlist>
+<compatibility>Disponible depuis la version 2.3.9 d'Apache</compatibility>
+
+<usage>
+    <p>La directive <directive>ErrorLogFormat</directive> permet de
+    sp&eacute;cifier quelles informations suppl&eacute;mentaires vont &ecirc;tre enregistr&eacute;es
+    dans le journal des erreurs en plus du message habituel.</p>
+
+    <example><title>Exemple simple</title>
+        ErrorLogFormat "[%t] [%l] [pid %P] %F: %E: [client %a] %M"
+    </example>
+
+    <p>La sp&eacute;cification de <code>connection</code> ou
+    <code>request</code> comme premier param&egrave;tre permet de d&eacute;finir des
+    formats suppl&eacute;mentaires, ce qui a pour effet de journaliser des
+    informations additionnelles lorsque le premier message est
+    enregistr&eacute; respectivement pour une connexion ou une requ&ecirc;te
+    sp&eacute;cifique. Ces informations additionnelles ne sont enregistr&eacute;es
+    qu'une seule fois par connexion/requ&ecirc;te. Si le traitement d'une
+    connexion ou d'une requ&ecirc;te ne g&eacute;n&egrave;re aucun message dans le journal,
+    alors aucune information additionnelle n'est enregistr&eacute;e.</p>
+
+    <p>Il peut arriver que certains items de la cha&icirc;ne de format ne
+    produisent aucune sortie. Par exemple, l'en-t&ecirc;te Referer n'est
+    pr&eacute;sent que si le message du journal est associ&eacute; &agrave; une requ&ecirc;te et s'il
+    est g&eacute;n&eacute;r&eacute; &agrave; un moment o&ugrave; l'en-t&ecirc;te Referer a d&eacute;j&agrave; &eacute;t&eacute; lu par le
+    client. Si aucune sortie n'est g&eacute;n&eacute;r&eacute;e, le comportement par d&eacute;faut
+    consiste &agrave; supprimer tout ce qui se trouve entre l'espace pr&eacute;c&eacute;dent
+    et le suivant. Ceci implique que la ligne de journalisation est
+    divis&eacute;e en champs ne contenant pas d'espace s&eacute;par&eacute;s par des espaces.
+    Si un item de la cha&icirc;ne de format ne g&eacute;n&egrave;re aucune sortie,
+    l'ensemble du champ est omis. Par exemple, si l'adresse distante
+    <code>%a</code> du format <code>[%t] [%l] [%a] %M&nbsp;</code> n'est
+    pas disponible, les crochets qui l'entourent ne seront eux-m&ecirc;mes pas
+    enregistr&eacute;s. Il est possible d'&eacute;chapper les espaces par un anti-slash
+    afin qu'ils ne soient pas consid&eacute;r&eacute;s comme s&eacute;parateurs de champs.
+    La combinaison '%&nbsp;' (pourcentage espace) est un d&eacute;limiteur de
+    champ de taille nulle qui ne g&eacute;n&egrave;re aucune sortie.</p>
+
+    <p>Ce comportement peut &ecirc;tre chang&eacute; en ajoutant des modificateurs &agrave;
+    l'item de la cha&icirc;ne de format. Le modificateur <code>-</code>
+    (moins) provoque l'enregistrement d'un signe moins si l'item
+    consid&eacute;r&eacute; ne g&eacute;n&egrave;re aucune sortie. Pour les formats &agrave; enregistrement
+    unique par connexion/requ&ecirc;te, il est aussi possible d'utiliser le
+    modificateur <code>+</code> (plus). Si un item ne g&eacute;n&eacute;rant aucune
+    sortie poss&egrave;de le modificateur plus, la ligne dans son ensemble est
+    omise.</p>
+
+    <p>Un modificateur de type entier permet d'assigner un niveau de
+    s&eacute;v&eacute;rit&eacute; &agrave; un item de format. L'item consid&eacute;r&eacute; ne
+    sera journalis&eacute; que si la s&eacute;v&eacute;rit&eacute; du message n'est pas
+    plus haute que le niveau de s&eacute;v&eacute;rit&eacute; sp&eacute;cifi&eacute;. Les
+    valeurs possibles vont de 1 (alert) &agrave; 15 (trace8), en passant par 4
+    (warn) ou 7 (debug).</p>
+
+    <p>Certains items de format acceptent des param&egrave;tres suppl&eacute;mentaires
+    entre accolades.</p>
+
+    <table border="1" style="zebra">
+    <columnspec><column width=".2"/><column width=".8"/></columnspec>
+
+    <tr><th>Cha&icirc;ne&nbsp;de&nbsp;format</th> <th>Description</th></tr>
+
+    <tr><td><code>%%</code></td>
+        <td>Le signe pourcentage</td></tr>
+
+    <tr><td><code>%...a</code></td>
+        <td>Adresse IP et port distants</td></tr>
+
+    <tr><td><code>%...A</code></td>
+        <td>Adresse IP et port locaux</td></tr>
+
+    <tr><td><code>%...{name}e</code></td>
+        <td>Variable d'environnement de requ&ecirc;te <code>name</code></td></tr>
+
+    <tr><td><code>%...E</code></td>
+        <td>Etat d'erreur APR/OS et cha&icirc;ne</td></tr>
+
+    <tr><td><code>%...F</code></td>
+        <td>Nom du fichier source et num&eacute;ro de ligne de l'appel du
+	journal</td></tr>
+
+    <tr><td><code>%...{name}i</code></td>
+        <td>En-t&ecirc;te de requ&ecirc;te <code>name</code></td></tr>
+
+    <tr><td><code>%...k</code></td>
+        <td>Nombre de requ&ecirc;tes persistantes pour cette connexion</td></tr>
+
+    <tr><td><code>%...l</code></td>
+        <td>S&eacute;v&eacute;rit&eacute; du message</td></tr>
+
+    <tr><td><code>%...L</code></td>
+        <td>Identifiant journal de la requ&ecirc;te</td></tr>
+
+    <tr><td><code>%...{c}L</code></td>
+        <td>Identifiant journal de la connexion</td></tr>
+
+    <tr><td><code>%...{C}L</code></td>
+        <td>Identifiant journal de la connexion si utilis&eacute; dans la
+	port&eacute;e de la connexion, vide sinon</td></tr>
+
+    <tr><td><code>%...m</code></td>
+        <td>Nom du module qui effectue la journalisation du message</td></tr>
+
+    <tr><td><code>%M</code></td>
+        <td>Le message effectif</td></tr>
+
+    <tr><td><code>%...{name}n</code></td>
+        <td>Note de requ&ecirc;te <code>name</code></td></tr>
 
+    <tr><td><code>%...P</code></td>
+        <td>Identifiant du processus courant</td></tr>
+
+    <tr><td><code>%...T</code></td>
+        <td>Identifiant du thread courant</td></tr>
+
+    <tr><td><code>%...t</code></td>
+        <td>L'heure courante</td></tr>
+
+    <tr><td><code>%...{u}t</code></td>
+        <td>L'heure courante avec les microsecondes</td></tr>
+
+    <tr><td><code>%...{cu}t</code></td>
+        <td>L'heure courante au format compact ISO 8601, avec les
+	microsecondes</td></tr>
+
+    <tr><td><code>%...v</code></td>
+        <td>Le nom de serveur canonique <directive
+	module="core">ServerName</directive> du serveur courant.</td></tr>
+
+    <tr><td><code>%...V</code></td>
+        <td>Le nom de serveur du serveur qui sert la requ&ecirc;te en accord
+	avec la d&eacute;finition de la directive <directive module="core"
+	>UseCanonicalName</directive>.</td></tr>
+
+    <tr><td><code>\&nbsp;</code> (anti-slash espace)</td>
+        <td>Espace non d&eacute;limiteur</td></tr>
+
+    <tr><td><code>%&nbsp;</code> (pourcentage espace)</td>
+        <td>D&eacute;limiteur de champ (aucune sortie)</td></tr>
+    </table>
+
+    <p>L'item de format identifiant journal <code>%L</code> g&eacute;n&egrave;re un
+    identifiant unique pour une connexion ou une requ&ecirc;te. Il peut servir
+    &agrave; d&eacute;terminer quelles lignes correspondent &agrave; la m&ecirc;me connexion ou
+    requ&ecirc;te ou quelle requ&ecirc;te est associ&eacute;e &agrave; tel connexion. Un item de
+    format <code>%L</code> est aussi disponible dans le module
+    <module>mod_log_config</module>, mais il permet dans ce contexte de
+    corr&eacute;ler les entr&eacute;es du journal des acc&egrave;s avec celles du journal des
+    erreurs. Si le module <module>mod_unique_id</module> est charg&eacute;,
+    c'est son identifiant unique qui sera utilis&eacute; comme identifiant de
+    journal pour les requ&ecirc;tes.</p>
+
+    <example><title>Exemple (assez similaire au format par d&eacute;faut)</title>
+        ErrorLogFormat "[%{u}t] [%-m:%l] [pid %P] %7F: %E: [client\ %a]
+        %M%&nbsp;,\&nbsp;referer\&nbsp;%{Referer}i"
+    </example>
+
+    <example><title>Exemple (similaire au format 2.2.x)</title>
+        ErrorLogFormat "[%t] [%l] %7F: %E: [client\ %a]
+        %M%&nbsp;,\&nbsp;referer\&nbsp;%{Referer}i"
+    </example>
+
+    <example><title>Exemple avanc&eacute; avec identifiants journal de
+    requ&ecirc;te/connexion</title>
+        ErrorLogFormat "[%{uc}t] [%-m:%-l] [R:%L] [C:%{C}L] %7F: %E: %M"<br/>
+        ErrorLogFormat request "[%{uc}t] [R:%L] Request %k on C:%{c}L pid:%P tid:%T"<br/>
+        ErrorLogFormat request "[%{uc}t] [R:%L] UA:'%+{User-Agent}i'"<br/>
+        ErrorLogFormat request "[%{uc}t] [R:%L] Referer:'%+{Referer}i'"<br/>
+        ErrorLogFormat connection "[%{uc}t] [C:%{c}L] local\ %a remote\ %A"<br/>
+    </example>
+
+</usage>
+<seealso><directive module="core">ErrorLog</directive></seealso>
+<seealso><directive module="core">LogLevel</directive></seealso>
+<seealso><a href="../logs.html">Fichiers journaux du serveur HTTP Apache</a></seealso>
+</directivesynopsis>
+
+<directivesynopsis>
 <name>ExtendedStatus</name>
-<description>Extrait des informations d'état étendues pour chaque
-requête</description>
+<description>Extrait des informations d'&eacute;tat &eacute;tendues pour chaque
+requ&ecirc;te</description>
 <syntax>ExtendedStatus On|Off</syntax>
 <default>ExtendedStatus Off</default>
 <contextlist><context>server config</context></contextlist>
 
 <usage>
 
-	<p>Cette option permet d'extraire des données supplémentaires
-	concernant la requête en cours de traitement pour un processus
-	donné, ainsi qu'un résumé d'utilisation ; vous pouvez accéder à
-	ces variables pendant l'exécution en configurant
+	<p>Cette option permet d'extraire des donn&eacute;es suppl&eacute;mentaires
+	concernant la requ&ecirc;te en cours de traitement pour un processus
+	donn&eacute;, ainsi qu'un r&eacute;sum&eacute; d'utilisation ; vous pouvez acc&eacute;der &agrave;
+	ces variables pendant l'ex&eacute;cution en configurant
 	<module>mod_status</module>. Notez que d'autres modules sont
 	susceptibles de s'appuyer sur ce tableau de bord.</p>
 
     <p>Cette directive s'applique au serveur dans son ensemble, et ne
-    peut pas être activée/désactivée pour un serveur virtuel
-    particulier. Notez que l'extraction des informations d'état étendues
-    peut ralentir le serveur. Notez aussi que cette définition ne peut
-    pas être modifiée au cours d'un redémarrage graceful.</p>
+    peut pas &ecirc;tre activ&eacute;e/d&eacute;sactiv&eacute;e pour un serveur virtuel
+    particulier. Notez que l'extraction des informations d'&eacute;tat &eacute;tendues
+    peut ralentir le serveur. Notez aussi que cette d&eacute;finition ne peut
+    pas &ecirc;tre modifi&eacute;e au cours d'un red&eacute;marrage graceful.</p>
 
     <note>
-    <p>Notez que le chargement de <module>mod_status</module> définit
-    automatiquement ExtendedStatus à On, et que d'autres modules tiers
-    sont susceptibles d'en faire de même. De tels modules ont besoin
-    d'informations détaillées à propos de l'état de tous les processus.
-    Depuis la version 2.3.6, <module>mod_status</module> a définit la
-    valeur par défaut à On, alors qu'elle était à Off dans les versions
-    antérieures.</p>
+    <p>Notez que le chargement de <module>mod_status</module> d&eacute;finit
+    automatiquement ExtendedStatus &agrave; On, et que d'autres modules tiers
+    sont susceptibles d'en faire de m&ecirc;me. De tels modules ont besoin
+    d'informations d&eacute;taill&eacute;es &agrave; propos de l'&eacute;tat de tous les processus.
+    Depuis la version 2.3.6, <module>mod_status</module> a d&eacute;finit la
+    valeur par d&eacute;faut &agrave; On, alors qu'elle &eacute;tait &agrave; Off dans les versions
+    ant&eacute;rieures.</p>
     </note>
 
 </usage>
@@ -1174,8 +1375,8 @@ requête</description>
 
 <directivesynopsis>
 <name>FileETag</name>
-<description>Caractéristiques de fichier utilisées lors de la génération
-de l'en-tête de réponse HTTP ETag pour les fichiers statiques</description>
+<description>Caract&eacute;ristiques de fichier utilis&eacute;es lors de la g&eacute;n&eacute;ration
+de l'en-t&ecirc;te de r&eacute;ponse HTTP ETag pour les fichiers statiques</description>
 <syntax>FileETag <var>composant</var> ...</syntax>
 <default>FileETag INode MTime Size</default>
 <contextlist><context>server config</context><context>virtual
@@ -1186,63 +1387,63 @@ host</context>
 
 <usage>
     <p>
-    La directive <directive>FileETag</directive> définit les
-    caractéristiques de fichier utilisées lors de la génération de
-    l'en-tête de réponse HTTP <code>ETag</code> (entity tag) quand le
+    La directive <directive>FileETag</directive> d&eacute;finit les
+    caract&eacute;ristiques de fichier utilis&eacute;es lors de la g&eacute;n&eacute;ration de
+    l'en-t&ecirc;te de r&eacute;ponse HTTP <code>ETag</code> (entity tag) quand le
     document est contenu dans un fichier statique(la valeur de
     <code>ETag</code>
-    est utilisée dans le cadre de la gestion du cache pour préserver la
-    bande passante réseau). La directive
+    est utilis&eacute;e dans le cadre de la gestion du cache pour pr&eacute;server la
+    bande passante r&eacute;seau). La directive
     <directive>FileETag</directive> vous permet maintenant de choisir
-    quelles caractéristiques du fichier vont être utilisées, le cas
-    échéant. Les mots-clés reconnus sont :
+    quelles caract&eacute;ristiques du fichier vont &ecirc;tre utilis&eacute;es, le cas
+    &eacute;ch&eacute;ant. Les mots-cl&eacute;s reconnus sont :
     </p>
 
     <dl>
      <dt><strong>INode</strong></dt>
-     <dd>Le numéro d'i-node du fichier sera inclus dans le processus de
-     génération</dd>

[... 3449 lines stripped ...]


Mime
View raw message