httpd-cvs mailing list archives

Site index · List index
Message view « Date » · « Thread »
Top « Date » · « Thread »
From c...@apache.org
Subject cvs commit: httpd-2.0/docs/manual install.xml.fr
Date Tue, 29 Jun 2004 14:15:48 GMT
clar        2004/06/29 07:15:47

  Added:       docs/manual install.xml.fr
  Log:
  Translation submitted by Vincent Deffontaines <vincent@gryzor.com>,
  reviewed by Jean-François El Fouly <jean-francois@elfouly.nom.fr> & Jean-Jacques
Clar
  
  Revision  Changes    Path
  1.1                  httpd-2.0/docs/manual/install.xml.fr
  
  Index: install.xml.fr
  ===================================================================
  <?xml version='1.0' encoding='ISO-8859-1' ?>
  <!DOCTYPE manualpage SYSTEM "./style/manualpage.dtd">
  <?xml-stylesheet type="text/xsl" href="./style/manual.fr.xsl"?>
  <!-- English Revision: 1.30  -->
  
  <!--
   Copyright 2004 The Apache Software Foundation
  
   Licensed under the Apache License, Version 2.0 (the "License");
   you may not use this file except in compliance with the License.
   You may obtain a copy of the License at
  
       http://www.apache.org/licenses/LICENSE-2.0
  
   Unless required by applicable law or agreed to in writing, software
   distributed under the License is distributed on an "AS IS" BASIS,
   WITHOUT WARRANTIES OR CONDITIONS OF ANY KIND, either express or implied.
   See the License for the specific language governing permissions and
   limitations under the License.
  -->
  
  <manualpage metafile="install.xml.meta">
  
    <title>Compilation et Installation</title>
  
  <summary>
  
      <p>Ce document couvre la compilation et l'installation d'Apache sur les
      syst&#232;mes Unix et clones d'Unix. Pour la compilation et l'installation sous
      Windows, voir <a href="platform/windows.html">Utiliser Apache sous Windows
      </a>. Pour les autres plates-formes, voir la documentation des <a
      href="platform/">plates-formes</a>.</p>
  
      <p>L'environnement de configuration et d'installation d'Apache 2.0 a &#233;t&#233;
      compl&#233;tement revu par rapport &#224; celui d'Apache 1.3. Apache 1.3 utilisait
un
      ensemble de scripts pour permettre une installation facile. Apache 2.0
      utilise &#224; pr&#233;sent <code>libtool</code> et <code>autoconf</code>
afin de
      cr&#233;er un environnement le plus proche possible d'autres projets
      Logiciel Libre.</p>
  
      <p>Si vous faite une mise &#224; niveau d'une version mineure &#224; la
suivante (par
      exemple, de 2.0.50 &#224; 2.0.51), veuillez s'il vous pla&#238;t passer directement
&#224;
      la section <a href="#upgrading">Mise &#224; niveau</a>.</p>
  
  </summary>
  
  <seealso><a href="programs/configure.html">Configurer l'arborescence source</a></seealso>
  <seealso><a href="invoking.html">D&#233;marrage d'Apache</a></seealso>
  <seealso><a href="stopping.html">Arr&#234;t et Red&#233;marrage</a></seealso>
  
  <section id="overview"><title>Survol Rapide pour les
      impatients</title>
  
      <table>
        <columnspec><column width=".13"/><column width=".80"/></columnspec>
        <tr>
          <td><a href="#download">T&#233;l&#233;charger</a></td>
  
          <td><code>$ lynx http://httpd.apache.org/download.cgi</code>
          </td>
        </tr>
  
        <tr>
          <td><a href="#extract">Extraire</a></td>
  
          <td><code>$ gzip -d httpd-2_1_<em>NN</em>.tar.gz<br />
           $ tar xvf httpd-2_1_<em>NN</em>.tar</code> </td>
        </tr>
  
        <tr>
          <td><a href="#configure">Configurer</a></td>
  
          <td><code>$ ./configure --prefix=<em>PREFIX</em></code>
          </td>
        </tr>
  
        <tr>
          <td><a href="#compile">Compiler</a></td>
  
          <td><code>$ make</code> </td>
        </tr>
  
        <tr>
          <td><a href="#install">Installer</a></td>
  
          <td><code>$ make install</code> </td>
        </tr>
  
        <tr>
          <td><a href="#customize">Personnaliser</a></td>
  
          <td><code>$ vi <em>PREFIX</em>/conf/httpd.conf</code>
</td>
        </tr>
  
        <tr>
          <td><a href="#test">Tester</a></td>
  
          <td><code>$ <em>PREFIX</em>/bin/apachectl start</code>
          </td>
        </tr>
      </table>
  
      <p><em>NN</em> doit &#234;tre remplac&#233; par le num&#233;ro
de version mineure actuel, et
      <em>PREFIX</em> par le chemin o&#249; le serveur doit &#234;tre
install&#233;. Si
      <em>PREFIX</em> n'est pas sp&#233;cifi&#233;, l'installation se
fait dans
      <code>/usr/local/apache2</code>.</p>
  
      <p>Chacune des sections du processus de compilation et d'installation est
      d&#233;crite ci-apr&#232;s, en commen&#231;ant par les pr&#233;-requis
&#224; la compilation et &#224;
      l'installation d'Apache HTTPD.</p>
  </section>
  
  <section id="requirements"><title>Pr&#233;-requis</title>
  
      <p>Les pr&#233;-requis suivants sont n&#233;cessaire pour  l'installation
d'Apache:</p>
  
      <dl>
        <dt>Espace Disque</dt>
        <dd>Au moins 50 Mo d'espace disque temporaire sont n&#233;cessaires. Apr&#232;s
        installation, Apache occupe environ 10 Mo sur le disque. L'espace disque
        occup&#233; par une installation compl&#232;te d&#233;pend beaucoup de
la configuration
        du serveur, ainsi que de la pr&#233;sence &#233;ventuelle de modules tiers.</dd>
  
        <dt>Compilateur C ANSI et Build</dt>
        <dd>Un compilateur C ANSI doit &#234;tre utilis&#233;. Le <a
        href="http://www.gnu.org/software/gcc/gcc.html">compilateur C GNU
        (GCC)</a> de la <a href="http://www.gnu.org/">Free Software Foundation
        (FSF)</a> est recommand&#233; (la version 2.7.2 convient). En cas
        d'absence de GCC, v&#233;rifiez que le compilateur fourni avec l'architecture
        utilis&#233;e est conforme aux normes ANSI. De plus, les outils de constructions
        de base, tel <code>make</code>, doivent &#234;tre pr&#233;sents
dans votre
        <code>PATH</code>.</dd>
  
        <dt>S'assurer que la machine est et reste &#224; l'heure</dt>
        <dd>Certains &#233;l&#233;ments du protocole HTTP sont exprim&#233;s
en tant qu'heure de
        la journ&#233;e. Aussi est-il important de s'assurer que le syst&#232;me o&#249;
Apache
        doit tourner dispose de m&#233;canismes de synchronisation temporelle. En
        g&#233;n&#233;ral, les programmes <code>ntpdate</code> ou <code>xntpd</code>
sont
        utilis&#233;s; ces programmes impl&#233;mentent le Network Time Protocol (NTP).
        Voir le groupe Usenet <a
        href="news:comp.protocols.time.ntp">comp.protocols.time.ntp</a> et la <a
        href="http://www.eecis.udel.edu/~ntp/">page NTP</a> pour plus de d&#233;tails
        sur les logiciels NTP et les serveurs de temps publics.</dd>
  
        <dt><a href="http://www.perl.org/">Perl 5</a>
        [FACULTATIF]</dt>
        <dd>Certains des scripts fournis avec Apache, tel <a
        href="programs/apxs.html">apxs</a> ou <a
        href="programs/dbmmanage.html">dbmmanage</a> (qui sont &#233;crits en
        Perl) n&#233;cessitent l'interpr&#233;teur Perl 5 (version 5.003 ou sup&#233;rieure).
        Au cas o&#249; le script <code>configure</code> ne trouve pas d'interpr&#233;teur
        Perl, la compilation sera quand m&#234;me r&#233;alis&#233;e sans souci.
Seuls ces
        scripts ne seront pas utilisables. Si plusieurs interpr&#233;teurs Perl sont
        install&#233;s (par exemple, Perl 4 fourni avec l'OS, et Perl 5 install&#233;
par
        l'administrateur), il est conseill&#233; de passer l'option
        <code>--with-perl</code> afin de garantir que le bon interpr&#233;teur
est
        utilis&#233; par <code>./configure</code>.</dd>
      </dl>
  </section>
  
  <section id="download"><title>T&#233;l&#233;charger</title>
  
      <p>Apache est t&#233;l&#233;chargeable depuis le <a
      href="http://httpd.apache.org/download.cgi">site de t&#233;l&#233;chargement
      d'Apache</a> qui fournit la liste de plusieurs miroirs. L&#224; sont disponibles
      les derni&#232;res versions. La plupart des
      utilisateurs d'Apache sur des syst&#232;mes de type Unix devraient
      probablement t&#233;l&#233;charger et compiler une version &#224; partir
du code source.
      Le processus de construction (d&#233;crit ci-dessous) est facile et
      vous permet d'adapter votre serveur pour convenir &#224; vos besoins.
      En outre, les versions binaires ne sont souvent pas &#224; jour avec
      les derni&#232;res versions du code source. Si vous t&#233;l&#233;chargez
une
      version binaire, suivez les instructions dans le dossier
      <code>INSTALL.bindist</code> &#224; l'int&#233;rieur de la distribution.</p>
  
      <p>Apr&#232;s le t&#233;l&#233;chargement, il est important de v&#233;rifier
que les sources
      t&#233;l&#233;charg&#233;es sont bien compl&#232;tes et non modifi&#233;es,
et ce surtout si un
      miroir a &#233;t&#233; utilis&#233; pour le t&#233;l&#233;chargement.
Ceci peut &#234;tre fait en
      testant l'archive tar t&#233;l&#233;charg&#233;e avec la signature PGP.
Cette proc&#233;dure
      s'effectue en 2 &#233;tapes. D'abord, il faut r&#233;cup&#233;rer le fichier
<a
      href="http://www.apache.org/dist/httpd/KEYS"><code>KEYS</code></a>
du site
      de distribution d'Apache. (Pour v&#233;rifier que ce fichier <code>KEYS</code>
      n'a pas &#233;t&#233; modifi&#233;, une bonne id&#233;e peut &#234;tre
d'utiliser un fichier d'une
      distribution pr&#233;c&#233;dente d'Apache ou d'importer les cl&#233;s d'un
serveur de
      cl&#233;s public.) Les cl&#233;s peuvent &#234;tre import&#233;es dans
le keyring de
      l'utilisateur au moyen d'une des commandes (selon la version de PGP):</p>
  
  <example>$ pgp &lt; KEYS</example>
  
      <p>ou </p>
  
  <example>$ gpg --import KEYS</example>
  
      <p>La prochaine &#233;tape est de tester l'archive tar au moyen de la signature
      PGP, qui devrait toujours &#234;tre disponible sur le <a
      href="http://httpd.apache.org/download.cgi">site principal d'Apache</a>.
      Un lien vers cette signature est plac&#233; derri&#232;re le lien de t&#233;l&#233;chargement
      correspondant ou peut &#234;tre trouv&#233; dans le r&#233;pertoire correspondant
sur <a
      href="http://www.apache.org/dist/httpd/">le site de distribution
      d'Apache</a>. Le nom de ce fichier est le m&#234;me que celui de l'archive
      source, avec en plus l'extension <code>.asc</code>. La distribution
      t&#233;l&#233;charg&#233;e peut alors &#234;tre v&#233;rifi&#233;e
au moyen de la commande (&#224; nouveau,
      selon la version de PGP):</p>
  
  <example>$ pgp httpd-2_1_<em>NN</em>.tar.gz.asc</example>
  
      <p>ou</p>
  
  <example>$ gpg --verify httpd-2_1_<em>NN</em>.tar.gz.asc</example>
  
      <p>Un message comme celui-ci devrait s'afficher</p>
  
  <example>Good signature from user "Martin Kraemer
        &lt;martin@apache.org&gt;".</example>
  
      <p>Selon les relations de confiances contenues dans le keyring de
      l'utilisateur, un message peut s'afficher, sp&#233;cifiant que la relation entre
      la cl&#233; et le signataire ne peut &#234;tre v&#233;rifi&#233;e. Ceci
n'est pas un probl&#232;me si
      vous ne mettez pas en doute l'authenticit&#233; du fichier <code>KEYS</code>.</p>
  </section>
  
  <section id="extract"><title>Extraire</title>
  
      <p>Extraire les sources &#224; partir de l'archive tar est une simple affaire
de
      d&#233;compression et d'extraction tar:</p>
  
  <example>
  $ gzip -d httpd-2_1_<em>NN</em>.tar.gz<br />
  $ tar xvf httpd-2_1_<em>NN</em>.tar
  </example>
  
      <p>Un nouveau r&#233;pertoire est cr&#233;&#233; dans le r&#233;pertoire
courant, il contient le
      code source de la distribution. Il faut aller dans ce r&#233;pertoire au moyen
      de la commande <code>cd</code> avant de commencer la compilation du
      serveur.</p>
  </section>
  
  <section id="configure"><title>Configurer l'arborescence source</title>
  
      <p>L'&#233;tape suivante est la configuration de l'arborescence source d'Apache,
      pour votre plate-forme et selon les n&#233;cessit&#233;s du site. Cette configuration
est
      r&#233;alis&#233;e au moyen du script <code>configure</code> fourni
dans le
      r&#233;pertoire racine de la distribution. (Les d&#233;veloppeurs qui t&#233;l&#233;chargent
      Apache via CVS devront utiliser les outils <code>autoconf</code> et
      <code>libtool</code> avant de passer &#224; la suite. Ceci n'est pas
n&#233;cessaire
      pour les versions officielles.)</p>
  
      <p>Pour configurer l'arborescence source en utilisant les options par
      d&#233;faut, tapez <code>./configure</code>. Pour modifier les valeurs
des
      options par d&#233;faut, <code>configure</code> accepte un grand nombre
de
      variables et d'options de ligne de commande.  </p>
  
      <p>La plus importante de ces options est le chemin du r&#233;pertoire o&#249;
      Apache sera install&#233;,
      car Apache doit &#234;tre configur&#233; pour que cet emplacement fonctionne
      correctement. Plusieurs autres options sont disponibles pour
      le contr&#244;le fin de l'emplacement des fichiers r&#233;sultants avec <a
      href="programs/configure.html#installationdirectories">options de
      configuration</a>.</p>
  
     <p>En outre, &#224; ce moment, vous pouvez indiquer quels <a
      href="programs/configure.html#optionalfeatures">fonctionnalit&#233;s</a>
      vous voulez inclure dans Apache en ajoutant et/ou en retranchant
      des <a href="mod/">modules</a>. Apache vient avec un ensemble
      de modules de <a href="mod/module-dict.html#Status">Base</a>
      inclus par d&#233;faut. D'autres modules peuvent &#234;tre ajout&#233;s
en utilisant
      l'option <code>--enable-<var>module</var></code>, o&#249;
      <var>module</var> est le nom du module avec la cha&#238;ne
      <code>mod_</code> coup&#233;e et avec les caract&#232;res de soulignement
      convertis en tirets. Vous pouvez &#233;galement choisir de compiler
      des modules en tant qu'<a href="dso.html">objets partag&#233;s (DSOs)</a>,
      qui peuvent &#234;tre charg&#233;s ou d&#233;charg&#233; &#224;
l'ex&#233;cution -- en employant
      l'option <code>--enable-<var>module</var>=shared</code>.
      De m&#234;me, vous pouvez retrancher les modules de Base avec l'option
      <code>--disable-<var>module</var></code>. Prenez garde lorsque
      vous employez ces options, puisque <code>configure</code> ne peut
      vous informer si le module cible n'existe pas; <code>configure</code>
      ignorera simplement l'option.</p>
  
      <p>Il est parfois n&#233;cessaire de fournir des
      informations suppl&#233;mentaires au script
      <code>configure</code> sur l'emplacement de vos
      compilateur, biblioth&#232;ques ou dossiers d'en-t&#234;te. Ceci se fait en
      passant les variables d'environnement ou des options incluses sur la ligne
      de commande &#224; <code>configure</code>. Pour plus d'information
      sur ce sujet, consultez la page de documentation
      <a href="programs/configure.html">configurer</a>.</p>
  
      <p>L'exemple suivant compile Apache pour &#234;tre install&#233;
      dans <code>/sw/pkg/apache</code> avec un
      compilateur et des options de compilation particuli&#232;res, ainsi que les deux
      modules <module>mod_rewrite</module> et <module>mod_speling</module>,
qui
      pourront &#234;tre charg&#233;s plus tard au moyen des m&#233;canismes DSO:</p>
  
  <example>
        $ CC="pgcc" CFLAGS="-O2" \<br />
         ./configure --prefix=/sw/pkg/apache \<br />
         --enable-rewrite=shared \<br />
         --enable-speling=shared
  </example>
  
      <p>Une fois lanc&#233;, <code>configure</code> peut prendre quelques
minutes
      pour tester les possibilit&#233;s du syst&#232;me et produire les fichiers
      <code>Makefile</code> qui seront utilis&#233;s pour construire le serveur.</p>
  
      <p>Les d&#233;tails de toutes les options <code>configure</code>
sont
      disponibles sur la page de documentation <a href="programs/configure.html">configurer</a>.</p>
  </section>
  
  <section id="compile"><title>Compiler</title>
  
      <p>Les diff&#233;rents composants d'Apache sont &#224; pr&#233;sent
pr&#234;ts &#224;
      &#234;tre compil&#233;s, en tapant simplement la commande:</p>
  
  <example>$ make</example>
  
      <p>Un peu de patience est requise, une configuration standard met environ 3
      minutes &#224; compiler sur un Pentium III sous Linux 2.2. Ce temps peut
      varier largement suivant le mat&#233;riel utilis&#233; et les modules
      selectionn&#233;s.</p>
  </section>
  
  <section id="install"><title>Installer</title>
  
      <p>Il est temps d'installer le 'package' dans le r&#233;pertoire d'installation
      <em>PREFIX</em> configur&#233; auparavant (voir l'option <code>--prefix</code>
      ci-dessus) en tapant:</p>
  
  <example>$ make install</example>
  
      <p>En cas de mise &#224; jour, l'installation n'&#233;crasera ni les fichiers
de
      configuration du serveur, ni ses documents.</p>
  </section>
  
  <section id="customize"><title>Personnaliser la Configuration</title>
  
      <p>Il reste &#224; pr&#233;sent &#224; configurer le serveur HTTP
Apache, en &#233;ditant les
      <a href="configuring.html">fichiers de configuration</a> plac&#233;s
dans
      <code><em>PREFIX</em>/conf/</code>.</p>
  
  <example>$ vi <em>PREFIX</em>/conf/httpd.conf</example>
  
      <p>A consulter : le manuel d'Apache dans
      <a href="./">docs/manual/</a> ou bien <a
      href="http://httpd.apache.org/docs-2.1/"
      >http://httpd.apache.org/docs-2.1/</a> pour la derni&#232;re version de
ce
      manuel, ainsi qu'une r&#233;f&#233;rence compl&#232;te de toutes les
      <a href="mod/directives.html">directives de configuration</a>.</p>
  </section>
  
  <section id="test"><title>Tester</title>
  
      <p>Une fois configur&#233;, le serveur HTTP Apache peut &#234;tre
      <a href="invoking.html">d&#233;marr&#233;</a> en tapant:</p>
  
  <example>$ <em>PREFIX</em>/bin/apachectl start</example>
  
      <p>Vous devriez alors pouvoir tester l'URL <code>http://localhost/</code>.
      La page affich&#233;e se trouve dans le r&#233;pertoire
      <directive module="core">DocumentRoot</directive>, habituellement configur&#233;
      en tant que <code><em>PREFIX</em>/htdocs/</code>.
      Le serveur peut &#234;tre <a href="stopping.html">arr&#234;t&#233;</a>
en tapant:</p>
  
  <example>$ <em>PREFIX</em>/bin/apachectl stop</example>
  </section>
  
  <section id="upgrading"><title>Mise &#224; niveau</title>
  
      <p>La premi&#232;re &#233;tape pour une mise &#224; niveau est de
lire
      l'annonce de la nouvelle version et le fichier <code>CHANGES</code>
      dans la distribution afin de trouver tous les changements qui
      peuvent affecter votre site. Si la mise &#224; jour est effectu&#233;e
      entre deux versions principales (par exemple, de 1.3 &#224; 2.0 ou
      de 2.0 &#224; 2.2), attendez-vous &#224; des diff&#233;rences majeures
      au moment de la compilation et de l'ex&#233;cution, exigeant probablement
      des ajustements manuels. Tous les modules devront &#233;galement
      &#234;tre mis &#224; niveau pour tenir compte des changements de l'API.</p>
  
      <p>La mise &#224; niveau d'une version mineure &#224; une plus r&#233;cente
      (par exemple, de 2.0.55 &#224; 2.0.57) est plus facile. Le processus
      <code>make install</code> n'&#233;crasera aucun de vos documents, 
      fichiers journaux, ou fichiers de configuration existants.
      En outre, les d&#233;veloppeurs font tous les efforts possibles
      pour &#233;viter les changements incompatibles des options 
      <code>configure</code>, de la configuration d'ex&#233;cution,
      ou de l'API entre les versions mineures. Dans la plupart
      des cas vous devriez pouvoir employer une ligne de commande
      <code>configure</code> et un fichier de configuration
      identiques. De plus, tous vos modules devraient continuer &#224; fonctionner.
      (Ceci ne vaut que pour les versions post&#233;rieures &#224; 2.0.41;
      les versions ant&#233;rieures ont des changements incompatibles.)</p>
  
      <p>Si vous avez gard&#233; l'arborescence source de votre derni&#232;re
      installation, la mise &#224; niveau est encore plus facile.
      Le dossier <code>config.nice</code> dans la racine de l'ancienne
      arborescence contient la ligne de commande <code>configure</code>
      exacte que vous avez utilis&#233;e pour configurer l'arborescence des
      sources. Pour faire la mise &#224; niveau d'une version &#224; la suivante,
      vous devez copier le dossier <code>config.nice</code> dans
      l'arborescence des sources de la nouvelle version, l'&#233;diter
      pour faire les changements d&#233;sir&#233;s, puis ex&#233;cuter:</p>
  
      <example>
      $ ./config.nice<br />
      $ make<br />
      $ make install<br />
      $ <em>PREFIX</em>/bin/apachectl stop<br />
      $ <em>PREFIX</em>/bin/apachectl start<br />
      </example>
  
      <note type="warning">Vous devriez toujours essayer une
      nouvelle version dans un environnement de test avant de la
      mettre dans un environnement de production. Par exemple, vous pouvez
      installer et ex&#233;cuter la nouvelle version c&#244;te &#224; c&#244;te
avec l'ancienne
      en employant un <code>--prefix</code> et un port diff&#233;rents 
      (ce qui est possible en ajustant la directive <directive module="mpm_common">Listen</directive>)
      dans le but de tester toutes les incompatibilit&#233;s possibles avant de
      faire la mise &#224; niveau finale.</note>
  </section>
  </manualpage>
  
  
  

Mime
View raw message