httpd-cvs mailing list archives

Site index · List index
Message view « Date » · « Thread »
Top « Date » · « Thread »
From cho...@apache.org
Subject cvs commit: httpd-docs-1.3/htdocs/manual/mod core.html.fr
Date Wed, 18 Jul 2001 15:18:30 GMT
cholet      01/07/18 08:18:30

  Modified:    htdocs/manual/mod core.html.fr
  Log:
  replace entities with iso-8859-1
  
  Revision  Changes    Path
  1.3       +1399 -1400httpd-docs-1.3/htdocs/manual/mod/core.html.fr
  
  Index: core.html.fr
  ===================================================================
  RCS file: /home/cvs/httpd-docs-1.3/htdocs/manual/mod/core.html.fr,v
  retrieving revision 1.2
  retrieving revision 1.3
  diff -u -r1.2 -r1.3
  --- core.html.fr	2001/07/13 07:37:49	1.2
  +++ core.html.fr	2001/07/18 15:18:29	1.3
  @@ -2,8 +2,7 @@
   <!--Traduction anglais 1.188 -->
   <html>
   <head>
  -<meta http-equiv="Content-Type" content=
  -"text/html; charset=iso-8859-1">
  +<meta http-equiv="Content-Type" content="text/html; charset=iso-8859-1">
   <title>Noyau d'Apache</title>
   </head>
   <!-- Background white, links blue (unvisited), navy (visited), red (active) -->
  @@ -12,8 +11,8 @@
   <!--#include virtual="header.html" -->
   <h1 align="center">Noyau d'Apache</h1>
   
  -<p>Ces param&egrave;tres de configuration contr&ocirc;lent les
  -fonctionnalit&eacute;s premi&egrave;res d'Apache, et sont
  +<p>Ces paramètres de configuration contrôlent les
  +fonctionnalités premières d'Apache, et sont
   toujours disponibles.</p>
   
   <h2>Directives</h2>
  @@ -184,20 +183,20 @@
   <a href="directive-dict.html#Syntax" rel="Help"><strong>Syntaxe
   :</strong></a> AccessConfig <em>nomfichier</em><br>
   <a href="directive-dict.html#Default" rel=
  -"Help"><strong>D&eacute;faut :</strong></a> <code>AccessConfig
  +"Help"><strong>Défaut :</strong></a> <code>AccessConfig
   conf/access.conf</code><br>
   <a href="directive-dict.html#Context" rel=
   "Help"><strong>Context:</strong></a> configuration serveur,
  -h&ocirc;tes virtuels<br>
  +hôtes virtuels<br>
   <a href="directive-dict.html#Status" rel="Help"><strong>Statut
   :</strong></a> noyau 
   
   <p>Le serveur lit dans ce fichier des directives
  -suppl&eacute;mentaires apr&egrave;s avoir ouvert le fichier <a
  +supplémentaires après avoir ouvert le fichier <a
   href="#resourceconfig">ResourceConfig</a>. <em>nomfichier</em>
  -est exprim&eacute; relativement &agrave; <a href=
  -"#serverroot">ServerRoot</a>. Cette fonctionnalit&eacute; peut
  -&ecirc;tre d&eacute;sactiv&eacute;e en &eacute;crivant :</p>
  +est exprimé relativement à <a href=
  +"#serverroot">ServerRoot</a>. Cette fonctionnalité peut
  +être désactivée en écrivant :</p>
   
   <blockquote><code>AccessConfig /dev/null</code></blockquote>
   
  @@ -207,17 +206,17 @@
   
   <p>Historiquement, ce fichier ne contenait que des sections <a
   href="#directory">&lt;Directory&gt;</a>; en fait, il pourra
  -maintenant contenir toute directive "serveur" autoris&eacute;e
  +maintenant contenir toute directive "serveur" autorisée
   dans le contexte de la <em>configuration serveur</em>.</p>
   
  -<p>Une nouveaut&eacute; de la version d'Apache 1.3.13 est la
  -possibilit&eacute; qu'<code>AccessConfig</code> repr&eacute;sente
  -un r&eacute;pertoire plutot qu'un fichier. Apache lira tous les
  -fichiers de ce r&eacute;pertoire ainsi que tous les
  -sous-r&eacute;pertoires et analysera tous ces fichiers de
  +<p>Une nouveauté de la version d'Apache 1.3.13 est la
  +possibilité qu'<code>AccessConfig</code> représente
  +un répertoire plutot qu'un fichier. Apache lira tous les
  +fichiers de ce répertoire ainsi que tous les
  +sous-répertoires et analysera tous ces fichiers de
   configuration.</p>
   
  -<p>Voir &eacute;galement <a href=
  +<p>Voir également <a href=
   "#resourceconfig">ResourceConfig</a>.</p>
   
   <hr>
  @@ -228,24 +227,24 @@
   :</strong></a> AccessFileName <em>nomfichier</em>
   [<em>nomfichier</em>] ...<br>
   <a href="directive-dict.html#Default" rel=
  -"Help"><strong>D&eacute;faut :</strong></a> <code>AccessFileName
  +"Help"><strong>Défaut :</strong></a> <code>AccessFileName
   .htaccess</code><br>
   <a href="directive-dict.html#Context" rel=
   "Help"><strong>Context:</strong></a> configuration serveur,
  -h&ocirc;te virtuel<br>
  +hôte virtuel<br>
   <a href="directive-dict.html#Status" rel="Help"><strong>Statut
   :</strong></a> noyau<br>
   <a href="directive-dict.html#Compatibility" rel=
  -"Help"><strong>Compatibilit&eacute; :</strong></a> AccessFileName
  -ne peut accepter plusieurs noms de fichiers qu'&agrave; partir de
  +"Help"><strong>Compatibilité :</strong></a> AccessFileName
  +ne peut accepter plusieurs noms de fichiers qu'à partir de
   la version 1.3 d'Apache 
   
   <p>Lorsqu'il retourne un document au client, le serveur cherche
  -le premier fichier de contr&ocirc;le d'acc&egrave;s existant dans
  -cette liste dans chacun des r&eacute;pertoires inscrit dans le
  -chemin d'acc&egrave;s menant au document, pour d&eacute;terminer
  -si l'acc&egrave;s est autoris&eacute; dan chacun de ces
  -r&eacute;pertoires. Par exemple:</p>
  +le premier fichier de contrôle d'accès existant dans
  +cette liste dans chacun des répertoires inscrit dans le
  +chemin d'accès menant au document, pour déterminer
  +si l'accès est autorisé dan chacun de ces
  +répertoires. Par exemple:</p>
   
   <blockquote><code>AccessFileName .acl</code></blockquote>
   
  @@ -253,14 +252,14 @@
   <code>/usr/local/web/index.html</code>, le serveur lira les
   fichiers <code>/.acl</code>, <code>/usr/.acl</code>,
   <code>/usr/local/.acl</code> et <code>/usr/local/web/.acl</code>
  -&agrave; la recherche de directives, sauf si celles-ci ont
  -&eacute;t&eacute; d&eacute;sactiv&eacute;es par
  -l'&eacute;criture</p>
  +à la recherche de directives, sauf si celles-ci ont
  +été désactivées par
  +l'écriture</p>
   
   <blockquote><code>&lt;Directory /&gt; AllowOverride None
   &lt;/Directory&gt;</code></blockquote>
   
  -<p><strong>Voir &eacute;galement :</strong> <a href=
  +<p><strong>Voir également :</strong> <a href=
   "#allowoverride">AllowOverride</a></p>
   
   <hr>
  @@ -274,24 +273,24 @@
   <a href="directive-dict.html#Status" rel="Help"><strong>Statut
   :</strong></a> noyau<br>
   <a href="directive-dict.html#Default" rel=
  -"Help"><strong>D&eacute;faut :</strong></a>
  +"Help"><strong>Défaut :</strong></a>
   <code>AddDefaultCharset Off</code><br>
   <a href="directive-dict.html#Compatibility" rel=
  -"Help"><strong>Compatibilit&eacute; :</strong></a>
  -AddDefaultCharset n'est disponible qu'&agrave; partir de la
  +"Help"><strong>Compatibilité :</strong></a>
  +AddDefaultCharset n'est disponible qu'à partir de la
   version 1.3.12 
   
  -<p>Cette directive sp&eacute;cifie le nom de la table de
  -caract&egrave;res qui sera ajout&eacute; &agrave; toutes les
  -r&eacute;ponses qui n'ont aucun param&egrave;tre sur le type de
  -contenu dans l'en-t&ecirc;te HTTP. Elle remplace la table de
  -caract&egrave;re sp&eacute;cifi&eacute; dans le corps du document
  +<p>Cette directive spécifie le nom de la table de
  +caractères qui sera ajouté à toutes les
  +réponses qui n'ont aucun paramètre sur le type de
  +contenu dans l'en-tête HTTP. Elle remplace la table de
  +caractère spécifié dans le corps du document
   par l'utilisation du marqueur <code>META</code>. La mise de
  -<code>AddDefaultCharset Off</code> d&eacute;sactive cette
  -fonctionnalit&eacute;. <code>AddDefaultCharset On</code> active
  -la table de caract&egrave;re <code>iso-8859-1</code> par
  -d&eacute;faut d'Apache. Vous pouvez &eacute;galement
  -d&eacute;finir une autre table de caract&egrave;res &agrave;
  +<code>AddDefaultCharset Off</code> désactive cette
  +fonctionnalité. <code>AddDefaultCharset On</code> active
  +la table de caractère <code>iso-8859-1</code> par
  +défaut d'Apache. Vous pouvez également
  +définir une autre table de caractères à
   employer. Par exemple <code>AddDefaultCharset utf-8</code>.</p>
   
   <hr>
  @@ -306,16 +305,16 @@
   <a href="directive-dict.html#Status" rel="Help"><strong>Statut
   :</strong></a> noyau<br>
   <a href="directive-dict.html#Compatibility" rel=
  -"Help"><strong>Compatibilit&eacute; :</strong></a>
  -<tt>AddModule</tt> n'est disponible qu'&agrave; partir de la
  +"Help"><strong>Compatibilité :</strong></a>
  +<tt>AddModule</tt> n'est disponible qu'à partir de la
   version 1.2 d'Apache 
   
  -<p>Le serveur peut int&eacute;grer des modules compil&eacute;s
  -qui ne sont pas mis en service. Cette directive peut &ecirc;tre
  -utilis&eacute;e pour activer ou d&eacute;sactiver ces modules. Le
  -serveur est install&eacute; avec une liste
  -pr&eacute;-configur&eacute;e de modules actifs cette liste peut
  -&ecirc;tre effac&eacute;e par la directive <a href=
  +<p>Le serveur peut intégrer des modules compilés
  +qui ne sont pas mis en service. Cette directive peut être
  +utilisée pour activer ou désactiver ces modules. Le
  +serveur est installé avec une liste
  +pré-configurée de modules actifs cette liste peut
  +être effacée par la directive <a href=
   "#clearmodulelist">ClearModuleList</a>.</p>
   
   <hr>
  @@ -326,31 +325,31 @@
   :</strong></a> AllowOverride All|None|<em>type de directive</em>
   [<em>type de directive</em>] ... <br>
   <a href="directive-dict.html#Default" rel=
  -"Help"><strong>D&eacute;faut :</strong></a> <code>AllowOverride
  +"Help"><strong>Défaut :</strong></a> <code>AllowOverride
   All All</code><br>
   <a href="directive-dict.html#Context" rel="Help"><strong>Contexte
  -:</strong></a> r&eacute;pertoire<br>
  +:</strong></a> répertoire<br>
   <a href="directive-dict.html#Status" rel="Help"><strong>Statut
   :</strong></a> noyau 
   
   <p>Lorsque le serveur trouve un fichier .htaccess (comme
  -sp&eacute;cifi&eacute; par <a href=
  +spécifié par <a href=
   "#accessfilename">AccessFileName</a>) il doit savoir quelles
  -directives declar&eacute;es dans ce fichier peuvent outrepasser
  -les droits fix&eacute;s par des directives
  -pr&eacute;c&eacute;dentes.</p>
  -
  -<p>Si la directive est d&eacute;finie &agrave; <code>None</code>,
  -les fichier .htaccess sont ignor&eacute;s. Dans ce cas, le
  -serveur n'essaie m&ecirc;me pas de lire les fichiers
  +directives declarées dans ce fichier peuvent outrepasser
  +les droits fixés par des directives
  +précédentes.</p>
  +
  +<p>Si la directive est définie à <code>None</code>,
  +les fichier .htaccess sont ignorés. Dans ce cas, le
  +serveur n'essaie même pas de lire les fichiers
   .htaccess.</p>
   
  -<p>Si la directive est d&eacute;finie &agrave; <code>All</code>
  +<p>Si la directive est définie à <code>All</code>
   toutes les directives possibles dans le <a href=
   "directive-dict.html#Context">contexte</a> .htacces sont
  -autoris&eacute;es dans les fichiers .htaccess.</p>
  +autorisées dans les fichiers .htaccess.</p>
   
  -<p>Les <em>types de directives</em> peuvent &ecirc;tre parmi ces
  +<p>Les <em>types de directives</em> peuvent être parmi ces
   groupes de directives :</p>
   
   <dl>
  @@ -368,7 +367,7 @@
   <dt>FileInfo</dt>
   
   <dd><!--%plaintext &lt;?INDEX {\tt FileInfo} override&gt; -->
  -Autorise l'usage de directives contr&ocirc;lant l'acc&egrave;s
  +Autorise l'usage de directives contrôlant l'accès
   aux types de documents (<a href=
   "mod_mime.html#addencoding">AddEncoding</a>, <a href=
   "mod_mime.html#addlanguage">AddLanguage</a>, <a href=
  @@ -381,8 +380,8 @@
   <dt>Indexes</dt>
   
   <dd><!--%plaintext &lt;?INDEX {\tt Indexes} override&gt; -->
  -Autorise l'usage de directives contr&ocirc;lant l'indexation des
  -r&eacute;pertoires (<a href=
  +Autorise l'usage de directives contrôlant l'indexation des
  +répertoires (<a href=
   "mod_autoindex.html#adddescription">AddDescription</a>, <a href=
   "mod_autoindex.html#addicon">AddIcon</a>, <a href=
   "mod_autoindex.html#addiconbyencoding">AddIconByEncoding</a>, <a
  @@ -398,19 +397,19 @@
   <dt>Limit</dt>
   
   <dd><!--%plaintext &lt;?INDEX {\tt Limit} override&gt; -->
  -Autorise l'usage de directives contr&ocirc;lant les acc&egrave;s
  -de certains h&ocirc;tes (allow, deny et order).</dd>
  +Autorise l'usage de directives contrôlant les accès
  +de certains hôtes (allow, deny et order).</dd>
   
   <dt>Options</dt>
   
   <dd><!--%plaintext &lt;?INDEX {\tt Options} override&gt; -->
  -Autorise l'usage de directives contr&ocirc;lant certaines
  -fonctionnalit&eacute;s sp&eacute;cifiques des r&eacute;pertoires
  +Autorise l'usage de directives contrôlant certaines
  +fonctionnalités spécifiques des répertoires
   (<a href="#options">Options</a> et <a href=
   "mod_include.html#xbithack">XBitHack</a>).</dd>
   </dl>
   
  -<p><strong>Voir &eacute;galement :</strong> <a href=
  +<p><strong>Voir également :</strong> <a href=
   "#accessfilename">AccessFileName</a></p>
   
   <hr>
  @@ -418,21 +417,21 @@
   
   <!--%plaintext &lt;?INDEX {\tt AuthName} directive&gt; -->
   <a href="directive-dict.html#Syntax" rel="Help"><strong>Syntaxe
  -:</strong></a> AuthName <em>domaine-autoris&eacute;</em><br>
  +:</strong></a> AuthName <em>domaine-autorisé</em><br>
   <a href="directive-dict.html#Context" rel="Help"><strong>Contexte
  -:</strong></a> r&eacute;pertoire, .htaccess<br>
  +:</strong></a> répertoire, .htaccess<br>
   <a href="directive-dict.html#Override" rel=
   "Help"><strong>Surcharge :</strong></a> AuthConfig<br>
   <a href="directive-dict.html#Status" rel="Help"><strong>Statut
   :</strong></a> noyau 
   
  -<p>Cette directive indique le nom du sch&eacute;ma d'autorisation
  -pour un r&eacute;pertoire. Ce sch&eacute;ma sera donn&eacute; au
  +<p>Cette directive indique le nom du schéma d'autorisation
  +pour un répertoire. Ce schéma sera donné au
   client de sorte que l'utilisateur sache quel nom et quel mot de
   passe envoyer. <samp>AuthName</samp> prend un seul argument. Si
  -le sch&eacute;ma d'autorisation contient des espaces, il doit
  -&ecirc;tre entour&eacute; de guillemets. Pour fonctionner
  -correctement, elle devra &ecirc;tre accompagn&eacute;e des
  +le schéma d'autorisation contient des espaces, il doit
  +être entouré de guillemets. Pour fonctionner
  +correctement, elle devra être accompagnée des
   directives <a href="#authtype">AuthType</a> et <a href=
   "#require">require</a>, et de directives telles que <a href=
   "mod_auth.html#authuserfile">AuthUserFile</a> et <a href=
  @@ -445,18 +444,18 @@
   <a href="directive-dict.html#Syntax" rel="Help"><strong>Syntaxe
   :</strong></a> AuthType <em>type</em><br>
   <a href="directive-dict.html#Context" rel="Help"><strong>Contexte
  -:</strong></a> r&eacute;pertoire, .htaccess<br>
  +:</strong></a> répertoire, .htaccess<br>
   <a href="directive-dict.html#Override" rel=
   "Help"><strong>Surcharge :</strong></a> AuthConfig<br>
   <a href="directive-dict.html#Status" rel="Help"><strong>Statut
   :</strong></a> noyau 
   
   <p>Cette directive selectionne le type d'authentification pour un
  -r&eacute;pertoire. Seul les types <code>Basic</code> et
  -<code>Digest</code> sont actuellement impl&eacute;ment&eacute;s. 
  +répertoire. Seul les types <code>Basic</code> et
  +<code>Digest</code> sont actuellement implémentés. 
   <!--%plaintext &lt;?INDEX {\tt Basic} authentication scheme&gt; -->
  -Pour fonctionner correctement, elle devra &ecirc;tre
  -accompagn&eacute;e des directives <a href=
  +Pour fonctionner correctement, elle devra être
  +accompagnée des directives <a href=
   "#authname">AuthName</a> et <a href="#require">require</a>, et de
   directives telles que <a href=
   "mod_auth.html#authuserfile">AuthUserFile</a> et <a href=
  @@ -470,37 +469,37 @@
   :</strong></a> BindAddress *|<em>addresse IP</em>|<em>nom de
   domaine</em><br>
   <a href="directive-dict.html#Default" rel=
  -"Help"><strong>D&eacute;faut :</strong></a> <code>BindAddress
  +"Help"><strong>Défaut :</strong></a> <code>BindAddress
   *</code><br>
   <a href="directive-dict.html#Context" rel="Help"><strong>Contexte
   :</strong></a> configuration serveur<br>
   <a href="directive-dict.html#Status" rel="Help"><strong>Statut
   :</strong></a> noyau 
   
  -<p>Un serveur http sous Unix&reg; peut soit &eacute;couter toutes
  +<p>Un serveur http sous Unix&reg; peut soit écouter toutes
   les adresses IP de la machine sur lequel il est
  -ex&eacute;cut&eacute;, ou uniquement une de ces adresses. Si
  +exécuté, ou uniquement une de ces adresses. Si
   l'argument de cette directive est *, le serveur traitera les
   connections sur toutes les adresses IP. Sinon, le serveur peut
  -&eacute;couter &agrave; partir d'une <em>adresse IP</em>
  -sp&eacute;cifique ou d'un <em>nom de domaine</em> Internet.</p>
  +écouter à partir d'une <em>adresse IP</em>
  +spécifique ou d'un <em>nom de domaine</em> Internet.</p>
   
   <p>Une et une seule directive <tt>BindAddress</tt> peut
  -&ecirc;tre utilis&eacute;e. Pour contr&ocirc;ler plus finement
  -quels ports et adresses Apache &eacute;coute, utilisez la
  +être utilisée. Pour contrôler plus finement
  +quels ports et adresses Apache écoute, utilisez la
   directive <a href="#listen">Listen</a> au lieu de
   <tt>BindAddress</tt>.</p>
   
  -<p><tt>BindAddress</tt> peut &ecirc;tre utilis&eacute;e comme
  -alternative &agrave; l'implantation d'<a href=
  -"../vhosts/">h&ocirc;tes virtuels</a> utilisant des serveurs
  -multiples ind&eacute;pendants, soit au lieu d'utiliser les
  +<p><tt>BindAddress</tt> peut être utilisée comme
  +alternative à l'implantation d'<a href=
  +"../vhosts/">hôtes virtuels</a> utilisant des serveurs
  +multiples indépendants, soit au lieu d'utiliser les
   sections <a href="#virtualhost">&lt;VirtualHost&gt;</a>.</p>
   
   <p><strong>Voir aussi:</strong> <a href=
   "../dns-caveats.html">Apache et DNS</a><br>
   <strong>Voir aussi:</strong> <a href="../bind.html">Configurer
  -les ports et adresses utilis&eacute;s par Apache</a></p>
  +les ports et adresses utilisés par Apache</a></p>
   
   <hr>
   <h2><a name="bs2000account">BS2000Account directive</a></h2>
  @@ -509,31 +508,31 @@
   <a href="directive-dict.html#Syntax" rel="Help"><strong>Syntaxe
   :</strong></a> BS2000Account <em>account</em><br>
   <a href="directive-dict.html#Default" rel=
  -"Help"><strong>D&eacute;faut :</strong></a> <em>none</em><br>
  +"Help"><strong>Défaut :</strong></a> <em>none</em><br>
   <a href="directive-dict.html#Context" rel="Help"><strong>Contexte
   :</strong></a> configuration serveur<br>
   <a href="directive-dict.html#Status" rel="Help"><strong>Statut
   :</strong></a> noyau<br>
   <a href="directive-dict.html#Compatibility" rel=
  -"Help"><strong>Compatibilit&eacute; :</strong></a> BS2000Account
  -n'est valable que pour les machines BS2000, &agrave; partir de la
  +"Help"><strong>Compatibilité :</strong></a> BS2000Account
  +n'est valable que pour les machines BS2000, à partir de la
   version 1.3 d'Apache. 
   
   <p>La directive <code>BS2000Account</code> n'est disponible que
  -pour les machines BS2000. Elle doit &ecirc;tre employ&eacute;e
  -pour d&eacute;finir le num&eacute;ro de compte pour l'utilisateur
  -non privil&eacute;gi&eacute; (qui est d&eacute;fini par la
  +pour les machines BS2000. Elle doit être employée
  +pour définir le numéro de compte pour l'utilisateur
  +non privilégié (qui est défini par la
   directive <a href="#user">User</a> ). Ceci est requis par le sous
  -syst&egrave;me POSIX du BS2000 afin de changer l'environnement
  -d'ex&eacute;cution sosu jacent du BS200 en effectuant une sous
  -connexion, et &eacute;viter ainsi que des scripts CGI puissent
  -acc&eacute;der &agrave; des ressources accessible &agrave;
  -l'utilisateur privil&eacute;gi&eacute; utilis&eacute; pour lancer
  -le serveur, g&eacute;n&eacute;ralement <samp>SYSROOT</samp>.<br>
  +système POSIX du BS2000 afin de changer l'environnement
  +d'exécution sosu jacent du BS200 en effectuant une sous
  +connexion, et éviter ainsi que des scripts CGI puissent
  +accéder à des ressources accessible à
  +l'utilisateur privilégié utilisé pour lancer
  +le serveur, généralement <samp>SYSROOT</samp>.<br>
   Seulement une directive <code>BS2000Account</code> peut
  -&ecirc;tre utilis&eacute;e.</p>
  +être utilisée.</p>
   
  -<p><strong>Voir &eacute;galement:</strong> <a href=
  +<p><strong>Voir également:</strong> <a href=
   "../ebcdic.html">Portage EBCDIC d'Apache</a></p>
   
   <hr>
  @@ -547,14 +546,14 @@
   <a href="directive-dict.html#Status" rel="Help"><strong>Statut
   :</strong></a> noyau<br>
   <a href="directive-dict.html#Compatibility" rel=
  -"Help"><strong>Compatibilit&eacute; :</strong></a>
  -<tt>ClearModuleList</tt> n'est disponible qu'&agrave; partir de
  +"Help"><strong>Compatibilité :</strong></a>
  +<tt>ClearModuleList</tt> n'est disponible qu'à partir de
   la version 1.2 d'Apache 
   
  -<p>Le serveur dispose &agrave; l'installation d'une liste
  -pr&eacute;-configur&eacute;e de modules actifs. Cette directive
  -efface cette liste. Il est suppos&eacute; que cette liste sera
  -reconstruite &agrave; partir de directives <a href=
  +<p>Le serveur dispose à l'installation d'une liste
  +pré-configurée de modules actifs. Cette directive
  +efface cette liste. Il est supposé que cette liste sera
  +reconstruite à partir de directives <a href=
   "#addmodule">AddModule</a>.</p>
   
   <hr>
  @@ -564,55 +563,55 @@
   <a href="directive-dict.html#Syntax" rel="Help"><strong>Syntaxe
   :</strong></a> ContentDigest <em>on|off</em><br>
   <a href="directive-dict.html#Default" rel=
  -"Help"><strong>D&eacute;faut :</strong></a> <code>ContentDigest
  +"Help"><strong>Défaut :</strong></a> <code>ContentDigest
   off</code><br>
   <a href="directive-dict.html#Context" rel="Help"><strong>Contexte
  -:</strong></a> configuration serveur, h&ocirc;tes virtuels,
  -r&eacute;pertoire, .htaccess<br>
  +:</strong></a> configuration serveur, hôtes virtuels,
  +répertoire, .htaccess<br>
   <a href="directive-dict.html#Override" rel=
   "Help"><strong>Surcharge :</strong></a> Options<br>
   <a href="directive-dict.html#Status" rel="Help"><strong>Statut
  -:</strong></a> exp&eacute;rimental 
  +:</strong></a> expérimental 
   
   <p><a href="directive-dict.html#Compatibility" rel=
  -"Help"><strong>Compatibilit&eacute; :</strong></a> ContentDigest
  -n'est disponible qu'&agrave; partir de la version 1.1
  +"Help"><strong>Compatibilité :</strong></a> ContentDigest
  +n'est disponible qu'à partir de la version 1.1
   d'Apache</p>
   
  -<p>Cette directive active la g&eacute;n&eacute;ration
  -d'en-t&ecirc;tes <code>Content-MD5</code> conformes aux RFC1864
  +<p>Cette directive active la génération
  +d'en-têtes <code>Content-MD5</code> conformes aux RFC1864
   et RFC2068.</p>
   
   <p>MD5 est un algorithme permettant d'extraire un
  -"r&eacute;sum&eacute;" &agrave; partir d'un bloc de
  -donn&eacute;es de longueur arbitraire, avec un degr&eacute; de
  +"résumé" à partir d'un bloc de
  +données de longueur arbitraire, avec un degré de
   confiance suffisant dans la mesure ou une moindre
  -alt&eacute;ration dans les donn&eacute;es sera
  -refl&eacute;t&eacute;e par un changement dans le
  -"r&eacute;sum&eacute;".</p>
  -
  -<p>L'en-t&ecirc;te <code>Content-MD5</code> procure un test de
  -l'int&eacute;grit&eacute; de message de bout en bout (MIC) sur le
  -corps d'entit&eacute;. Un proxy ou client pourra tester cet
  -en-t&ecirc;te pour d&eacute;tecter des modifications
  -accidentelles du corps d'entit&eacute; en cours de transfert.
  -Exemple d'en-t&ecirc;te:</p>
  +altération dans les données sera
  +reflétée par un changement dans le
  +"résumé".</p>
  +
  +<p>L'en-tête <code>Content-MD5</code> procure un test de
  +l'intégrité de message de bout en bout (MIC) sur le
  +corps d'entité. Un proxy ou client pourra tester cet
  +en-tête pour détecter des modifications
  +accidentelles du corps d'entité en cours de transfert.
  +Exemple d'en-tête:</p>
   
   <pre>
     Content-MD5: AuLb7Dp1rqtRtxz2m9kRpA==
    
   </pre>
   
  -<p>Notez que ceci peut r&eacute;duire les performances de votre
  -serveur dans la mesure o&ugrave; le "r&eacute;sum&eacute;" est
  -calcul&eacute; &agrave; chaque requ&ecirc;te (il ne peut
  -&ecirc;tre mis en cache).</p>
  +<p>Notez que ceci peut réduire les performances de votre
  +serveur dans la mesure où le "résumé" est
  +calculé à chaque requête (il ne peut
  +être mis en cache).</p>
   
  -<p><code>Content-MD5</code> n'est &eacute;mis que pour des
  -documents servis par le noyau, et &agrave; l'exception de tout
  +<p><code>Content-MD5</code> n'est émis que pour des
  +documents servis par le noyau, et à l'exception de tout
   module. Par exemple, les documents SSI, la sortie de scripts CGI,
  -et des r&eacute;ponses en flux d'octet binaire ne pourront
  -utiliser cet en-t&ecirc;te.</p>
  +et des réponses en flux d'octet binaire ne pourront
  +utiliser cet en-tête.</p>
   
   <hr>
   <h2><a name="coredumpdirectory">Directive
  @@ -621,26 +620,26 @@
   <!--%plaintext &lt;?INDEX {\tt CoreDumpDirectory} directive&gt; -->
   <a href="directive-dict.html#Syntax" rel="Help"><strong>Syntaxe
   :</strong></a> CoreDumpDirectory
  -<em>nomr&eacute;pertoire</em><br>
  +<em>nomrépertoire</em><br>
   <a href="directive-dict.html#Default" rel=
  -"Help"><strong>D&eacute;faut :</strong></a> m&ecirc;me
  -r&eacute;pertoire que ServerRoot<br>
  +"Help"><strong>Défaut :</strong></a> même
  +répertoire que ServerRoot<br>
   <a href="directive-dict.html#Context" rel="Help"><strong>Contexte
   :</strong></a> configuration serveur<br>
   <a href="directive-dict.html#Status" rel="Help"><strong>Statut
   :</strong></a> noyau 
   
  -<p>Elle d&eacute;finit le r&eacute;pertoire auquel Apache tente
  -d'acc&eacute;der avant d'enregistrer un "noyau dump". Par
  -d&eacute;faut, il s'agit du r&eacute;pertoire <a href=
  -"#serverroot">ServerRoot</a>, cependant, si ce r&eacute;pertoire
  -n'est pas accessible en &eacute;criture par l'utilisateur sous
  -lequel tourne le serveur, le "noyau dump" ne pourra &ecirc;tre
  -g&eacute;n&eacute;r&eacute;. Si vous souha&icirc;tez dans ce cas
  -obtenir un "noyau dump" pour des n&eacute;cessit&eacute;s de
  -d&eacute;bogage, vous pouvez utiliser cette directive pour
  -sp&eacute;cifier un autre r&eacute;pertoire dans lequel vous avez
  -toute autorisation pour &eacute;crire.</p>
  +<p>Elle définit le répertoire auquel Apache tente
  +d'accéder avant d'enregistrer un "noyau dump". Par
  +défaut, il s'agit du répertoire <a href=
  +"#serverroot">ServerRoot</a>, cependant, si ce répertoire
  +n'est pas accessible en écriture par l'utilisateur sous
  +lequel tourne le serveur, le "noyau dump" ne pourra être
  +généré. Si vous souhaitez dans ce cas
  +obtenir un "noyau dump" pour des nécessités de
  +débogage, vous pouvez utiliser cette directive pour
  +spécifier un autre répertoire dans lequel vous avez
  +toute autorisation pour écrire.</p>
   
   <hr>
   <h2><a name="defaulttype">Directive DefaultType</a></h2>
  @@ -649,18 +648,18 @@
   <a href="directive-dict.html#Syntax" rel="Help"><strong>Syntaxe
   :</strong></a> DefaultType <em>mime-type</em><br>
   <a href="directive-dict.html#Default" rel=
  -"Help"><strong>D&eacute;faut :</strong></a> <code>DefaultType
  +"Help"><strong>Défaut :</strong></a> <code>DefaultType
   text/html</code><br>
   <a href="directive-dict.html#Context" rel="Help"><strong>Contexte
  -:</strong></a> configuration serveur, h&ocirc;tes virtuels,
  -r&eacute;pertoire, .htaccess<br>
  +:</strong></a> configuration serveur, hôtes virtuels,
  +répertoire, .htaccess<br>
   <a href="directive-dict.html#Override" rel=
   "Help"><strong>Surcharge :</strong></a> FileInfo<br>
   <a href="directive-dict.html#Status" rel="Help"><strong>Statut
   :</strong></a> noyau 
   
  -<p>Il peut arriver qu'une requ&ecirc;te demande au serveur un
  -document dont le type ne peut &ecirc;tre d&eacute;termin&eacute;
  +<p>Il peut arriver qu'une requête demande au serveur un
  +document dont le type ne peut être déterminé
   par les tables de MIME.</p>
   
   <p>Le serveur doit informer le client du type de contenu
  @@ -669,8 +668,8 @@
   
   <blockquote><code>DefaultType image/gif</code></blockquote>
   
  -<p>sera appropri&eacute; dans un r&eacute;pertoire contenant une
  -majorit&eacute; d'images gif dont certaines ne pr&eacute;sentent
  +<p>sera approprié dans un répertoire contenant une
  +majorité d'images gif dont certaines ne présentent
   pas explicitement l'extension .gif.</p>
   
   <hr>
  @@ -678,28 +677,28 @@
   
   <!--%plaintext &lt;?INDEX {\tt Directory} section directive&gt; -->
   <a href="directive-dict.html#Syntax" rel="Help"><strong>Syntaxe
  -:</strong></a> &lt;Directory <em>nomr&eacute;pertoire</em>&gt;
  +:</strong></a> &lt;Directory <em>nomrépertoire</em>&gt;
   ... &lt;/Directory&gt; <br>
   <a href="directive-dict.html#Context" rel="Help"><strong>Contexte
  -:</strong></a> configuration serveur, h&ocirc;tes virtuels<br>
  +:</strong></a> configuration serveur, hôtes virtuels<br>
   <a href="directive-dict.html#Status" rel="Help"><strong>Statut
   :</strong></a> noyau 
   
   <p><tt>&lt;Directory&gt;</tt> et <tt>&lt;/Directory&gt;</tt> sont
  -utilis&eacute;s pour "encapsuler" un groupe de directives
  -applicables uniquement au r&eacute;prtoire indiqu&eacute; ainsi
  -qu'&agrave; ses sous-r&eacute;pertoires. Toute directive
  -autoris&eacute;e dans un contexte de r&eacute;pertoire peut
  -appara&icirc;tre entre ces deux balises.
  -<em>nomr&eacute;pertoire</em> est soit le chemin
  -enti&egrave;rement qualifi&eacute; du r&eacute;pertoire, ou un
  -motif. Dans un motif, '?' remplace un caract&egrave;re unique
  -quelconque, et '*' remplace toute s&eacute;quence de z&eacute;ro
  -ou plus caract&egrave;res quelconques. Sur Apache 1.3, vous
  -pouvez aussi utiliser les plages de caract&egrave;res '[]' comme
  +utilisés pour "encapsuler" un groupe de directives
  +applicables uniquement au réprtoire indiqué ainsi
  +qu'à ses sous-répertoires. Toute directive
  +autorisée dans un contexte de répertoire peut
  +apparaître entre ces deux balises.
  +<em>nomrépertoire</em> est soit le chemin
  +entièrement qualifié du répertoire, ou un
  +motif. Dans un motif, '?' remplace un caractère unique
  +quelconque, et '*' remplace toute séquence de zéro
  +ou plus caractères quelconques. Sur Apache 1.3, vous
  +pouvez aussi utiliser les plages de caractères '[]' comme
   dans un shell UNIX. De plus aucun des
  -m&eacute;tacaract&egrave;res ne peut remplacer un '/', ce qui
  -correspond plus intimement &agrave; la r&eacute;action des shells
  +métacaractères ne peut remplacer un '/', ce qui
  +correspond plus intimement à la réaction des shells
   UNIX. Exemple:</p>
   
   <pre>
  @@ -708,87 +707,87 @@
      &lt;/Directory&gt;
   </pre>
   
  -<p><strong>A partir d'Apache 1.2 :</strong> peuvent &ecirc;tre
  -utilis&eacute;es les "expressions r&eacute;guli&egrave;res",
  -lesquelles devront &ecirc;tre pr&eacute;c&eacute;d&eacute;es du
  -caract&egrave;re <code>~</code>. Par exemple :</p>
  +<p><strong>A partir d'Apache 1.2 :</strong> peuvent être
  +utilisées les "expressions régulières",
  +lesquelles devront être précédées du
  +caractère <code>~</code>. Par exemple :</p>
   
   <pre>
     &lt;Directory ~"^/www/.*/[0-9]{3}"&gt;
   </pre>
   
  -correspondrait &agrave; des r&eacute;pertoires dans /www/ dont le
  -nom serait constitu&eacute; de trois digits. 
  +correspondrait à des répertoires dans /www/ dont le
  +nom serait constitué de trois digits. 
   
  -<p>Si plusieurs sections de r&eacute;pertoires pointent sur le
  -r&eacute;pertoire d'un document (ou l'un de ses p&egrave;res)
  -sans qu'il s'agisse d'une expression r&eacute;guli&egrave;re,
  -alors les directives sont appliqu&eacute;es selon la loi de "la
  -plus courte qualification d'abord", combin&eacute;es aux
  +<p>Si plusieurs sections de répertoires pointent sur le
  +répertoire d'un document (ou l'un de ses pères)
  +sans qu'il s'agisse d'une expression régulière,
  +alors les directives sont appliquées selon la loi de "la
  +plus courte qualification d'abord", combinées aux
   directives des fichiers <a href="#accessfilename">.htaccess</a>.
  -Par exemple, avec l'&eacute;criture</p>
  +Par exemple, avec l'écriture</p>
   
   <blockquote><code>&lt;Directory /&gt; AllowOverride None
   &lt;/Directory&gt; &lt;Directory /home/*&gt; AllowOverride
   FileInfo &lt;/Directory&gt;</code></blockquote>
   
  -<p>pour le contr&ocirc;le d'acc&egrave;s au document
  -<code>/home/web/dir/doc.html</code> les &eacute;tapes
  -d'&eacute;valuation sont les suivantes :</p>
  +<p>pour le contrôle d'accès au document
  +<code>/home/web/dir/doc.html</code> les étapes
  +d'évaluation sont les suivantes :</p>
   
   <ul>
   <li>Applique la directive <code>AllowOverride None</code>
  -(d&eacute;sactivant les fichiers <code>.htaccess</code>).</li>
  +(désactivant les fichiers <code>.htaccess</code>).</li>
   
   <li>Appliquela directive <code>AllowOverride FileInfo</code>
  -(pour le r&eacute;pertoire <code>/home/web</code>).</li>
  +(pour le répertoire <code>/home/web</code>).</li>
   
   <li>Applique toutes les directives <tt>FileInfo</tt> de
   <code>/home/web/.htaccess</code></li>
   </ul>
   
  -<p>Les sections exprimant des r&eacute;pertoires sous forme
  -d'expressions r&eacute;guli&egrave;res sont g&eacute;r&eacute;s
  -l&eacute;g&egrave;rement diff&eacute;remment par Apache 1.2 et
  -1.3. Sous Apache 1.2, elles sont combin&eacute;es aux sections
  -"normales" et s'appliquent dans l'ordre o&ugrave; elles
  +<p>Les sections exprimant des répertoires sous forme
  +d'expressions régulières sont gérés
  +légèrement différemment par Apache 1.2 et
  +1.3. Sous Apache 1.2, elles sont combinées aux sections
  +"normales" et s'appliquent dans l'ordre où elles
   apparaissent dans le fichier de configuration. Elles ne
   s'appliquent qu'une fois, seulement pour celles qui font partie
  -de la section "&agrave; plus courte correspondance". Sous Apache
  -1.3 les sections bas&eacute;es sur des expressions
  -r&eacute;guli&egrave;res ne sont pas &eacute;valu&eacute;es tant
  -que toutes les sections "normales" n'ont pas &eacute;t&eacute;
  -consid&eacute;r&eacute;es. A ce moment, les sections
  -"r&eacute;guli&egrave;res" sont trait&eacute;es dans l'ordre
  -o&ugrave; elles apparaissent dans le fichier de configuration.
  -Par exemple, avec l'&eacute;criture</p>
  +de la section "à plus courte correspondance". Sous Apache
  +1.3 les sections basées sur des expressions
  +régulières ne sont pas évaluées tant
  +que toutes les sections "normales" n'ont pas été
  +considérées. A ce moment, les sections
  +"régulières" sont traitées dans l'ordre
  +où elles apparaissent dans le fichier de configuration.
  +Par exemple, avec l'écriture</p>
   
   <blockquote><code>&lt;Directory ~ abc$&gt; ... directives ici ...
   &lt;/Directory&gt;</code></blockquote>
   
  -<p>Supposez que le nom de fichier demand&eacute; soit
  +<p>Supposez que le nom de fichier demandé soit
   <code>/home/abc/public_html/abc/index.html</code>. Le serveur
  -consid&egrave;re chacune des sections <code>/</code>,
  +considère chacune des sections <code>/</code>,
   <code>/home</code>, <code>/home/abc</code>,
   <code>/home/abc/public_html</code>, et
   <code>/home/abc/public_html/abc</code> dans cet ordre. Sous
   Apache 1.2, lorsque <code>/home/abc</code> est pris en compte,
  -l'expression r&eacute;guli&egrave;re correspondra et ses termes
  -seront appliqu&eacute;s. Sous Apache 1.3 l'expression
  -r&eacute;guli&egrave;re n'est pas consid&eacute;r&eacute;e du
  -tout &agrave; ce point de l'arbre. Elle ne le sera pas tant que
  +l'expression régulière correspondra et ses termes
  +seront appliqués. Sous Apache 1.3 l'expression
  +régulière n'est pas considérée du
  +tout à ce point de l'arbre. Elle ne le sera pas tant que
   toutes les sections "normales" <tt>&lt;Directory&gt;s</tt> et
   celles des fichiers <code>.htaccess</code> n'ont pas
  -&eacute;t&eacute; appliqu&eacute;es. A ce moment seulement
  -l'expression r&eacute;guli&egrave;re reconna&icirc;tra
  +été appliquées. A ce moment seulement
  +l'expression régulière reconnaîtra
   <code>/home/abc/public_html/abc</code> et les directives seront
  -appliqu&eacute;es.</p>
  +appliquées.</p>
   
  -<p><strong>Notez que l'acc&egrave;s par d&eacute;faut d'Apache
  +<p><strong>Notez que l'accès par défaut d'Apache
   pour les sections <tt>&lt;Directory&gt;</tt> est <code>Allow from
  -All</code>. Ceci veut dire que par d&eacute;faut, Apache
  -desservira tout fichier indiqu&eacute; par une URL. Nous
  -recommandons de modifier ceci &agrave; l'aide d'un bloc tel
  +All</code>. Ceci veut dire que par défaut, Apache
  +desservira tout fichier indiqué par une URL. Nous
  +recommandons de modifier ceci à l'aide d'un bloc tel
   que</strong></p>
   
   <pre>
  @@ -798,26 +797,26 @@
   &lt;/Directory&gt;
   </pre>
   
  -<p><strong>puis d&eacute;sactiver s&eacute;lectivement la
  -protection pour les r&eacute;pertoires devant rester accessibles.
  +<p><strong>puis désactiver sélectivement la
  +protection pour les répertoires devant rester accessibles.
   Voir la page <a href="../misc/security_tips.html">Trucs sur la
  -s&eacute;curit&eacute;</a> pour plus de
  -d&eacute;tails.</strong></p>
  +sécurité</a> pour plus de
  +détails.</strong></p>
   
  -<p>Les sections de r&eacute;pertoires apparaissent habituellement
  -dans le fichier access.conf, mais peuvent &ecirc;tre
  -pr&eacute;sentes dans n'importe quel fichier de configuration.
  -Les directives &lt;Directory&gt; ne peuvent &ecirc;tre
  -imbriqu&eacute;es, et ne peuvent petre incluses dans des sections
  +<p>Les sections de répertoires apparaissent habituellement
  +dans le fichier access.conf, mais peuvent être
  +présentes dans n'importe quel fichier de configuration.
  +Les directives &lt;Directory&gt; ne peuvent être
  +imbriquées, et ne peuvent petre incluses dans des sections
   <a href="#limit">&lt;Limit&gt;</a> ou <a href=
   "#limitexcept">&lt;LimitExcept&gt;</a>.</p>
   
   <p><strong>Voir aussi</strong> : <a href=
   "../sections.html">Comment fonctionnent les sections concernant
  -les r&eacute;pertoires, chemins et fichiers</a> pour une
  -explication plus pr&eacute;cise concernant la mani&egrave;re dont
  -ces sections sont combin&eacute;es lorsqu'une requ&ecirc;te est
  -trait&eacute;e.</p>
  +les répertoires, chemins et fichiers</a> pour une
  +explication plus précise concernant la manière dont
  +ces sections sont combinées lorsqu'une requête est
  +traitée.</p>
   
   <hr>
   <h2><a name="directorymatch">Directive
  @@ -827,38 +826,38 @@
   :</strong></a> &lt;DirectoryMatch <em>regex</em>&gt; ...
   &lt;/DirectoryMatch&gt;<br>
   <a href="directive-dict.html#Context" rel="Help"><strong>Contexte
  -:</strong></a> configuration serveur, h&ocirc;tes virtuels<br>
  +:</strong></a> configuration serveur, hôtes virtuels<br>
   <a href="directive-dict.html#Status" rel="Help"><strong>Statut
   :</strong></a> Core<br>
   <a href="directive-dict.html#Compatibility" rel=
  -"Help"><strong>Compatibilit&eacute; :</strong></a> Disponible
  -&agrave; partir de la version 1.3 d'Apache 
  +"Help"><strong>Compatibilité :</strong></a> Disponible
  +à partir de la version 1.3 d'Apache 
   
   <p><tt>&lt;DirectoryMatch&gt;</tt> et
  -<tt>&lt;/DirectoryMatch&gt;</tt> sont utilis&eacute;s pour
  +<tt>&lt;/DirectoryMatch&gt;</tt> sont utilisés pour
   encapsuler un groupe de directives s'appliquant uniquement aux
  -r&eacute;pertoires nomm&eacute;s et ses sous-r&eacute;pertoires,
  -de mani&egrave;re identique &agrave; la directive <a href=
  +répertoires nommés et ses sous-répertoires,
  +de manière identique à la directive <a href=
   "#directory">&lt;Directory&gt;</a>. Cependant, elle n'accepte
  -comme argument qu'une expression r&eacute;guli&egrave;re. Par
  +comme argument qu'une expression régulière. Par
   exemple :</p>
   
   <blockquote><code>&lt;DirectoryMatch
   "^/www/.*/[0-9]{3}"&gt;</code></blockquote>
   
  -<p>correspondrait aux r&eacute;pertoires de /www/ dont le nom
  +<p>correspondrait aux répertoires de /www/ dont le nom
   consiste en trois chiffres.</p>
   
   <p><strong>Voir aussi :</strong> <a href=
   "#directory">&lt;Directory&gt;</a> pour une description de la
  -mani&egrave;re dont les d&eacute;finitions par expression
  -r&eacute;guli&egrave;re sont combin&eacute;es aux sections
  +manière dont les définitions par expression
  +régulière sont combinées aux sections
   <tt>&lt;Directory&gt;</tt> "normales".<br>
   <strong>Voir aussi</strong> : <a href="../sections.html">Comment
  -fonctionnent les sections concernant les r&eacute;pertoires,
  -chemins et fichiers</a> pour une explication plus pr&eacute;cise
  -concernant la mani&egrave;re dont ces sections sont
  -combin&eacute;es lorsqu'une requ&ecirc;te est trait&eacute;e</p>
  +fonctionnent les sections concernant les répertoires,
  +chemins et fichiers</a> pour une explication plus précise
  +concernant la manière dont ces sections sont
  +combinées lorsqu'une requête est traitée</p>
   
   <hr>
   <h2><a name="documentroot">Directive DocumentRoot</a></h2>
  @@ -867,30 +866,30 @@
   <a href="directive-dict.html#Syntax" rel="Help"><strong>Syntaxe
   :</strong></a> DocumentRoot <em>directory-filename</em><br>
   <a href="directive-dict.html#Default" rel=
  -"Help"><strong>D&eacute;faut :</strong></a> <code>DocumentRoot
  +"Help"><strong>Défaut :</strong></a> <code>DocumentRoot
   /usr/local/apache/htdocs</code><br>
   <a href="directive-dict.html#Context" rel="Help"><strong>Contexte
  -:</strong></a> configuration serveur, h&ocirc;tes virtuels<br>
  +:</strong></a> configuration serveur, hôtes virtuels<br>
   <a href="directive-dict.html#Status" rel="Help"><strong>Statut
   :</strong></a> noyau 
   
  -<p>Cette directive d&eacute;finit le r&eacute;pertoire racine
  -&agrave; partir duquel httpd va distribuer les fichiers. Sauf si
  -le r&eacute;pertoire est point&eacute; par une directive telle
  -que Alias, le serveur ajoute le chemin relatif mentionn&eacute;e
  -dans l'URL pr&eacute;sent&eacute;e &agrave; cette racine pour
  -&eacute;tablir le chemin complet jusqu'au document. Exemple :</p>
  +<p>Cette directive définit le répertoire racine
  +à partir duquel httpd va distribuer les fichiers. Sauf si
  +le répertoire est pointé par une directive telle
  +que Alias, le serveur ajoute le chemin relatif mentionnée
  +dans l'URL présentée à cette racine pour
  +établir le chemin complet jusqu'au document. Exemple :</p>
   
   <blockquote><code>DocumentRoot /usr/web</code></blockquote>
   
  -<p>Un acc&egrave;s &agrave;
  -<code>http://www.my.host.com/index.html</code> se r&eacute;ferre
  +<p>Un accès à
  +<code>http://www.my.host.com/index.html</code> se réferre
   au document <code>/usr/web/index.html</code>.</p>
   
   <p>Un bogue existe pour cette directive mod_dir, laquelle
  -fonctionne mal lorsque DocumentRoot est donn&eacute;e avec un '/'
  -final (c-&agrave;-d. "DocumentRoot /usr/web/"). Il vaut mieux
  -&eacute;viter cette &eacute;criture.</p>
  +fonctionne mal lorsque DocumentRoot est donnée avec un '/'
  +final (c-à-d. "DocumentRoot /usr/web/"). Il vaut mieux
  +éviter cette écriture.</p>
   
   <hr>
   <h2><a name="ebcdicconvert">EBCDICConvert</a></h2>
  @@ -900,40 +899,40 @@
   :</strong></a> EBCDICConvert On|Off[=<em>direction</em>]
   <em>extension</em> [<em>extension</em>] ...<br>
   <a href="directive-dict.html#Context" rel="Help"><strong>Contexte
  -:</strong></a> configuration serveur, h&ocirc;te virtuel,
  -r&eacute;pertoire, .htaccess<br>
  +:</strong></a> configuration serveur, hôte virtuel,
  +répertoire, .htaccess<br>
   <a href="directive-dict.html#Status" rel="Help"><strong>Statut
   :</strong></a> noyau<br>
   <a href="directive-dict.html#Override" rel=
   "Help"><strong>Surcharge :</strong></a> FileInfo<br>
   <a href="directive-dict.html#Compatibility" rel=
  -"Help"><strong>Compatibilit&eacute; :</strong></a> la conversion
  -EBCDIC est disponible &agrave; partir de la version 1.3.19
  -d'Apache sur les plate-formes bas&eacute;es sur EBCDIC. 
  +"Help"><strong>Compatibilité :</strong></a> la conversion
  +EBCDIC est disponible à partir de la version 1.3.19
  +d'Apache sur les plate-formes basées sur EBCDIC. 
   
   <p>La directive EBCDICConvert associe une extension de fichier
  -&agrave; une possible conversion (<samp>On</samp> ou
  +à une possible conversion (<samp>On</samp> ou
   <samp>Off</samp>). Les extensions de fichiers peuvent commencer
   ou non par un point.</p>
   
   <p>Si le format optionnel <samp>On=<i>direction</i></samp> (or
  -<samp>Off=<i>direction</i></samp>) est employ&eacute;, o&ugrave;
  +<samp>Off=<i>direction</i></samp>) est employé, où
   <i>direction</i> est choisi parmi <samp>In</samp>,
   <samp>Out</samp> ou <samp>InOut</samp>, alors la directive ne
   s'applique seulement que dans une direction de transfert
  -donn&eacute;e (<samp>In</samp> : contenu re&ccedil;u par une
  -requ&ecirc;te PUT ou POST , <samp>Out</samp> : contenu
  -renvoy&eacute; &agrave; une requete GET ou POST, et
  +donnée (<samp>In</samp> : contenu reçu par une
  +requête PUT ou POST , <samp>Out</samp> : contenu
  +renvoyé à une requete GET ou POST, et
   <samp>InOut</samp> : conversion dans les deux directions).<br>
    Sinon, <samp>InOut</samp> (conversion dans les deux directions)
  -est d&eacute;fini.</p>
  +est défini.</p>
   
  -<p>La configuration de conversion bas&eacute; sur un type de
  -fichier est test&eacute; avant la configuration bas&eacute; sur
  -les types MIME, afin de permettre aux r&egrave;gles
  -g&eacute;n&eacute;riques MIME d'&ecirc;tre surcharg&eacute;es par
  -une extension sp&eacute;cifique (pplusieurs extensions de fichier
  -peuvent exister pour le m&ecirc;me type MIME).</p>
  +<p>La configuration de conversion basé sur un type de
  +fichier est testé avant la configuration basé sur
  +les types MIME, afin de permettre aux règles
  +génériques MIME d'être surchargées par
  +une extension spécifique (pplusieurs extensions de fichier
  +peuvent exister pour le même type MIME).</p>
   
   <p><strong>Exemple</strong>:<br>
   Avec la configuration suivante, les fichiers <samp>*.html</samp>
  @@ -945,7 +944,7 @@
       # *.html et *.ahtml contiennet du texte HTML :
       AddType  text/html  .html .ahtml
   
  -    # *.ahtml n'est pas converti (il contient d&eacute;j&agrave; du texte ASCII)
  +    # *.ahtml n'est pas converti (il contient déjà du texte ASCII)
       EBCDICConvert       Off .ahtml
   
       # Les autres fichiers text/html contiennent du texte EBCDIC:
  @@ -956,9 +955,9 @@
   <br>
    
   
  -<p><strong>Voir &eacute;galement</strong>: <a href=
  +<p><strong>Voir également</strong>: <a href=
   "#ebcdicconvertbytype">EBCDICConvertByType</a> et <a href=
  -"../ebcdic.html#ebcdic">Aper&ccedil;u des fonctions de conversion
  +"../ebcdic.html#ebcdic">Aperçu des fonctions de conversion
   EBCDIC</a></p>
   
   <hr>
  @@ -969,32 +968,32 @@
   :</strong></a> EBCDICConvertByType On|Off[=<em>direction</em>]
   <em>mimetype</em> [<em>mimetype</em>] ...<br>
   <a href="directive-dict.html#Context" rel="Help"><strong>Contexte
  -:</strong></a> configuration serveur, h&ocirc;te virtuel,
  -r&eacute;pertoire, .htaccess<br>
  +:</strong></a> configuration serveur, hôte virtuel,
  +répertoire, .htaccess<br>
   <a href="directive-dict.html#Status" rel="Help"><strong>Statut
   :</strong></a> noyau<br>
   <a href="directive-dict.html#Override" rel=
   "Help"><strong>Surcharge :</strong></a> FileInfo<br>
   <a href="directive-dict.html#Compatibility" rel=
  -"Help"><strong>Compatibilit&eacute; :</strong></a> la conversion
  -EBCDIC est disponible &agrave; partir de la version 1.3.19
  -d'Apache sur les plate-formes bas&eacute;es sur EBCDIC. 
  +"Help"><strong>Compatibilité :</strong></a> la conversion
  +EBCDIC est disponible à partir de la version 1.3.19
  +d'Apache sur les plate-formes basées sur EBCDIC. 
   
   <p>La directive EBCDICConvertByType associe un type MIME (pouvant
  -contenir une *) &agrave; une &eacute;ventuelle conversion
  +contenir une *) à une éventuelle conversion
   (<samp>On</samp> ou <samp>Off</samp>).</p>
   
   <p>Si le format optionnel <samp>On=<i>direction</i></samp> (or
  -<samp>Off=<i>direction</i></samp>) est employ&eacute;, o&ugrave;
  +<samp>Off=<i>direction</i></samp>) est employé, où
   <i>direction</i> est choisi parmi <samp>In</samp>,
   <samp>Out</samp> ou <samp>InOut</samp>, alors la directive ne
   s'applique seulement que dans une direction de transfert
  -donn&eacute;e (<samp>In</samp> : contenu re&ccedil;u par une
  -requ&ecirc;te PUT ou POST , <samp>Out</samp> : contenu
  -renvoy&eacute; &agrave; une requete GET ou POST, et
  +donnée (<samp>In</samp> : contenu reçu par une
  +requête PUT ou POST , <samp>Out</samp> : contenu
  +renvoyé à une requete GET ou POST, et
   <samp>InOut</samp> : conversion dans les deux directions).<br>
    Sinon, <samp>InOut</samp> (conversion dans les deux directions)
  -est d&eacute;fini.</p>
  +est défini.</p>
   
   <p><strong>Par exemple</strong>:<br>
   Une configuration standard pratique devrait au moins contenir ces
  @@ -1002,11 +1001,11 @@
   
   <pre>
       # All text documents are stored as EBCDIC files:
  -    # Tous les document textes sont stock&eacute;s au format EBCDIC
  +    # Tous les document textes sont stockés au format EBCDIC
       EBCDICConvertByType On  text/* message/* multipart/*
       EBCDICConvertByType On  application/x-www-form-urlencoded \
             model/vrml application/postscript
  -    # Les autres fichiers sont trait&eacute;s comme binaires.
  +    # Les autres fichiers sont traités comme binaires.
       EBCDICConvertByType Off */*
   </pre>
   
  @@ -1014,13 +1013,13 @@
   provenant d'un montage NFS d'un serveur Unix, utilisez : 
   
   <pre>
  -    # Tous les documents sont d&eacute;j&agrave; en ASCII:
  +    # Tous les documents sont déjà en ASCII:
       EBCDICConvertByType Off */*
   </pre>
   
  -<p><strong>Voir &eacute;galement</strong>: <a href=
  +<p><strong>Voir également</strong>: <a href=
   "#ebcdicconvert">EBCDICConvert</a> et <a href=
  -"../ebcdic.html#ebcdic">Aper&ccedil;u des fonctions de conversion
  +"../ebcdic.html#ebcdic">Aperçu des fonctions de conversion
   EBCDIC</a></p>
   
   <hr>
  @@ -1033,61 +1032,61 @@
   "Help"><strong>Default:</strong></a> <code>EBCDICKludge
   Off</code><br>
   <a href="directive-dict.html#Context" rel="Help"><strong>Contexte
  -:</strong></a> configuration serveur, h&ocirc;te virtuel,
  -r&eacute;pertoire, .htaccess<br>
  +:</strong></a> configuration serveur, hôte virtuel,
  +répertoire, .htaccess<br>
   <a href="directive-dict.html#Status" rel="Help"><strong>Statut
   :</strong></a> noyau<br>
   <a href="directive-dict.html#Override" rel=
   "Help"><strong>Surcharge :</strong></a> FileInfo<br>
   <a href="directive-dict.html#Compatibility" rel=
  -"Help"><strong>Compatibilit&eacute; :</strong></a> EBCDICKludge
  -est disponible &agrave; partir de la version 1.3.19 d'Apache sur
  -les plate-formes bas&eacute;es sur EBCDIC. Il est d&eacute;suet
  -et sera abandonn&eacute; dans les versions
  -ult&eacute;rieures.<br>
  +"Help"><strong>Compatibilité :</strong></a> EBCDICKludge
  +est disponible à partir de la version 1.3.19 d'Apache sur
  +les plate-formes basées sur EBCDIC. Il est désuet
  +et sera abandonné dans les versions
  +ultérieures.<br>
    
   
  -<p>The EBCDICKludge est propos&eacute;e par compatibilit&eacute;
  -avec les versions d'Apache 1.3.0 &agrave; 1.3.18. Dans ces
  +<p>The EBCDICKludge est proposée par compatibilité
  +avec les versions d'Apache 1.3.0 à 1.3.18. Dans ces
   versions, tous les fichiers dont le type MIME commence par
   "text/", "message/" ou "multipart/" ou dont le type est
   "application/x-www-form-urlencoded" sont convertis par
  -d&eacute;faut, les autres documents sont retourn&eacute;s sans
  -conversion. Un document est pr&eacute;sum&eacute; &ecirc;tre au
  +défaut, les autres documents sont retournés sans
  +conversion. Un document est présumé être au
   format ASCII iuniquement si il est du type
   "<samp>text/<b>x-ascii-</b><i>sous-type</i></samp>", et ne sera
  -donc pas converti. A la place, le pr&eacute;fixe
  -"<samp><b>x-ascii-</b></samp>" &eacute;tait supprim&eacute; du
  +donc pas converti. A la place, le préfixe
  +"<samp><b>x-ascii-</b></samp>" était supprimé du
   type, obtenant ainsi le type MIME
   "<samp>text/<i>sous-type</i></samp>" comme type du document
  -retourn&eacute;.</p>
  +retourné.</p>
   
  -<p>Si la directive EBCDICKludge est mise &agrave;
  +<p>Si la directive EBCDICKludge est mise à
   <samp>On</samp>, et si aucune des extensions de fichiers ne
   correspondent aux directives <a href=
  -"#ebcdicconvert">EBCDICConvert</a> d&eacute;finis dans le
  +"#ebcdicconvert">EBCDICConvert</a> définis dans le
   contexte , alors le serveur teste avec le type MIME de format
   <samp><i>type/</i><b>x-ascii-</b><i>sous-type</i></samp>. Si le
  -document a un tel type alors la cha&icirc;ne
  -"<samp><b>x-ascii-</b></samp>" est supprim&eacute;e et la
  -conversion est mise &agrave; <samp>Off</samp>. Cela permet de
  +document a un tel type alors la chaîne
  +"<samp><b>x-ascii-</b></samp>" est supprimée et la
  +conversion est mise à <samp>Off</samp>. Cela permet de
   surcharger l'assertion implicite que tous les fichiers sont
  -stock&eacute;s au format EBCDIC, par exemple si Apache sert des
  -fichiers provenant d'un montage NFS d'un r&eacute;pertoire
  +stockés au format EBCDIC, par exemple si Apache sert des
  +fichiers provenant d'un montage NFS d'un répertoire
   contenant des documents ASCII.<br>
   En utilisant EBCDICKludge, Il n'y a aucun moyen de forcer un des
  -autres types MIME (par exemple model/vrml) d'&ecirc;tre
  -trait&eacute; au format EBCDIC. L'utilisation de la directive <a
  +autres types MIME (par exemple model/vrml) d'être
  +traité au format EBCDIC. L'utilisation de la directive <a
   href="#ebcdicconvertbytype">EBCDICConvertByType</a> est
  -pr&eacute;f&eacute;rable pour d&eacute;finir une telle
  +préférable pour définir une telle
   conversion. Avant Apache 1.3.19, il n'y avait aucun moyen de
  -forcer ces document binaires d'&ecirc;tre trait&eacute;s comme
  +forcer ces document binaires d'être traités comme
   des fichiers textes EBCDIC</p>
   
  -<p><strong>Voir &eacute;galement</strong> : <a href=
  +<p><strong>Voir également</strong> : <a href=
   "#ebcdicconvert">EBCDICConvert</a>, <a href=
   "#ebcdicconvertbytype">EBCDICConvertByType</a> and <a href=
  -"../ebcdic.html#ebcdic">Aper&ccedil;u des fonctions de conversion
  +"../ebcdic.html#ebcdic">Aperçu des fonctions de conversion
   EBCDIC</a></p>
   
   <hr>
  @@ -1097,46 +1096,46 @@
   <a href="directive-dict.html#Syntax" rel="Help"><strong>Syntaxe
   :</strong></a> ErrorDocument <em>code d'erreur document</em><br>
   <a href="directive-dict.html#Context" rel="Help"><strong>Contexte
  -:</strong></a> configuration serveur, h&ocirc;tes virtuels,
  -r&eacute;pertoire, .htaccess<br>
  +:</strong></a> configuration serveur, hôtes virtuels,
  +répertoire, .htaccess<br>
   <a href="directive-dict.html#Status" rel="Help"><strong>Statut
   :</strong></a> noyau<br>
   <a href="directive-dict.html#Override" rel=
   "Help"><strong>Surcharge :</strong></a> FileInfo<br>
   <a href="directive-dict.html#Compatibility" rel=
  -"Help"><strong>Compatibilit&eacute; :</strong></a> Les contextes
  -r&eacute;pertoire et .htaccess ne sont utilisables qu'&agrave;
  +"Help"><strong>Compatibilité :</strong></a> Les contextes
  +répertoire et .htaccess ne sont utilisables qu'à
   partir de la version 1.1 d'Apache. 
   
  -<p>Dans l'&eacute;ventualit&eacute; d'un probl&egrave;me ou d'une
  -erreur, Apache peut ex&eacute;cuter l'une des quatre actions
  +<p>Dans l'éventualité d'un problème ou d'une
  +erreur, Apache peut exécuter l'une des quatre actions
   suivantes :</p>
   
   <ol>
   <li>sortie d'un message d'erreur simple standard</li>
   
  -<li>sortie d'un message personnalis&eacute;</li>
  +<li>sortie d'un message personnalisé</li>
   
   <li>redirection vers une URL locale pour traiter le
  -probl&egrave;me (ou l'erreur)</li>
  +problème (ou l'erreur)</li>
   
   <li>redirection vers une URL externe pour traiter le
  -probl&egrave;me (ou l'erreur)</li>
  +problème (ou l'erreur)</li>
   </ol>
   
  -<p>La premi&egrave;re option est celle par d&eacute;faut, les
  -options 2 &agrave; 4 seront obtenues en utilisant la directive
  +<p>La première option est celle par défaut, les
  +options 2 à 4 seront obtenues en utilisant la directive
   <tt>ErrorDocument</tt>, suivi du code HTTP d'erreur et du message
   textuel d'erreur, ou une URL.</p>
   
   <p><em>Messages</em> dans ce contexte, commence par un guillemet
   simple (<code>"</code>), qui ne fait pas partie du message
  -lui-m&ecirc;me. Apache ajoutera souvent des informations
  -compl&eacute;mentaires explicitant le probl&egrave;me (ou
  +lui-même. Apache ajoutera souvent des informations
  +complémentaires explicitant le problème (ou
   l'erreur).</p>
   
  -<p>L'URL peut d&eacute;buter par un slash (/) pour des URL
  -locales, ou &ecirc;tre compl&egrave;tement qualifi&eacute;es.
  +<p>L'URL peut débuter par un slash (/) pour des URL
  +locales, ou être complètement qualifiées.
   Exemples:</p>
   
   <blockquote><code>ErrorDocument 500
  @@ -1146,24 +1145,24 @@
   ErrorDocument 403 "Sorry can't allow you access
   today</code></blockquote>
   
  -<p>Notez que lorsque vous sp&eacute;cifiez un
  +<p>Notez que lorsque vous spécifiez un
   <tt>ErrorDocument</tt> qui pointe vers une URL externe (c'est
  --&agrave;-dire toute adresse commen&ccedil;ant par quelque chose
  -du style "http:") Apache &eacute;mettra une requ&ecirc;te de
  -redirection au client pour lui indiquer o&ugrave; trouver le
  +-à-dire toute adresse commençant par quelque chose
  +du style "http:") Apache émettra une requête de
  +redirection au client pour lui indiquer où trouver le
   document. Ceci peut perturber les robots et d'autres clients qui
  -essaient de d&eacute;terminer si une URL est valide en testant le
  -code retour de la requ&ecirc;te. De plus, si vous utilisez
  -l'&eacute;criture <code>ErrorDocument 401</code> le client ne
  +essaient de déterminer si une URL est valide en testant le
  +code retour de la requête. De plus, si vous utilisez
  +l'écriture <code>ErrorDocument 401</code> le client ne
   saura pas qu'il doit demander un mot de passe puisqu'il ne
  -recevra pas le code retour 401. Par cons&eacute;quent, il est
  -imp&eacute;ratif d'utiliser une URL locale pour une directive
  +recevra pas le code retour 401. Par conséquent, il est
  +impératif d'utiliser une URL locale pour une directive
   "ErrorDocument 401". Ceci est induit par la nature des
  -sch&eacute;mas d'authentification de base d'HTTP.</p>
  +schémas d'authentification de base d'HTTP.</p>
   
   <p><strong>Voir aussi:</strong> <a href=
  -"../custom-error.html">documentation sur les r&eacute;ponses
  -personnalis&eacute;es.</a></p>
  +"../custom-error.html">documentation sur les réponses
  +personnalisées.</a></p>
   
   <hr>
   <h2><a name="errorlog">Directive ErrorLog</a></h2>
  @@ -1172,48 +1171,48 @@
   <a href="directive-dict.html#Syntax" rel="Help"><strong>Syntaxe
   :</strong></a> ErrorLog <em>nomfichier</em><br>
   <a href="directive-dict.html#Default" rel=
  -"Help"><strong>D&eacute;faut :</strong></a> <code>ErrorLog
  +"Help"><strong>Défaut :</strong></a> <code>ErrorLog
   logs/error_log</code> (Unix)<br>
   <a href="directive-dict.html#Default" rel=
  -"Help"><strong>D&eacute;faut :</strong></a> <code>ErrorLog
  +"Help"><strong>Défaut :</strong></a> <code>ErrorLog
   logs/error.log</code> (Windows et OS/2)<br>
   <a href="directive-dict.html#Context" rel="Help"><strong>Contexte
  -:</strong></a> configuration serveur, h&ocirc;tes virtuels<br>
  +:</strong></a> configuration serveur, hôtes virtuels<br>
   <a href="directive-dict.html#Status" rel="Help"><strong>Statut
   :</strong></a> noyau 
   
  -<p>Cette directive d&eacute;finit le nom du fichier dans lequel
  -le serveur marque la trace des erreurs rencontr&eacute;es. Si le
  +<p>Cette directive définit le nom du fichier dans lequel
  +le serveur marque la trace des erreurs rencontrées. Si le
   nom de fichier ne commence pas par un slash (/), alors la partie
  -"chemin d'acc&egrave;s" est consid&eacute;r&eacute;e relativement
  -&agrave; <a href="#serverroot">ServerRoot</a>. Exemple:</p>
  +"chemin d'accès" est considérée relativement
  +à <a href="#serverroot">ServerRoot</a>. Exemple:</p>
   
   <blockquote><code>ErrorLog /dev/null</code></blockquote>
   
  -<p>Cette expression a pour effet de d&eacute;sactiver la trace
  +<p>Cette expression a pour effet de désactiver la trace
   d'erreurs.</p>
   
   Si le fichier commence par une barre verticale (|), il est
  -cens&eacute; &ecirc;tre une commande &agrave; ex&eacute;cuter
  +censé être une commande à exécuter
   pour ttraiter le message d'erreur.<br>
   <br>
    
   
  -<p><strong>Apache 1.3 et ult&eacute;rieur:</strong> en utilisant
  -<code>syslog</code> &agrave; la place d'un fichier permet
  -d'employer syslogd(8) si le syst&egrave;me l'accepte. Le
  -d&eacute;fau est d'utiliser la fonction syslog
  +<p><strong>Apache 1.3 et ultérieur:</strong> en utilisant
  +<code>syslog</code> à la place d'un fichier permet
  +d'employer syslogd(8) si le système l'accepte. Le
  +défau est d'utiliser la fonction syslog
   <code>local7</code>, mais vous pouvez remplacer ceci en utilisant
  -la syntaxe <code>syslog:</code><em>service</em> o&ugrave;
  -<em>service</em> peut &ecirc;tre un des noms document&eacute;
  +la syntaxe <code>syslog:</code><em>service</em> où
  +<em>service</em> peut être un des noms documenté
   dans syslog(1).</p>
   
  -<p><strong>S&eacute;curit&eacute; :</strong> Voir la page <a
  -href="../misc/security_tips.html">note sur la securit&eacute;</a>
  -pour plus d'information concernant une possibilit&eacute; de
  -br&ecirc;che de s&eacute;curit&eacute; si le r&eacute;pertoire
  -d'accueil des fichiers de trace peut &ecirc;tre &eacute;crit par
  -tout autre utilisateur que le propri&eacute;taire du processus
  +<p><strong>Sécurité :</strong> Voir la page <a
  +href="../misc/security_tips.html">note sur la securité</a>
  +pour plus d'information concernant une possibilité de
  +brêche de sécurité si le répertoire
  +d'accueil des fichiers de trace peut être écrit par
  +tout autre utilisateur que le propriétaire du processus
   serveur.</p>
   
   <hr>
  @@ -1223,64 +1222,64 @@
   :</strong></a> &lt;Files <em>nomfichier</em>&gt; ...
   &lt;/Files&gt;<br>
   <a href="directive-dict.html#Context" rel="Help"><strong>Contexte
  -:</strong></a> configuration serveur, h&ocirc;tes virtuels,
  +:</strong></a> configuration serveur, hôtes virtuels,
   .htaccess<br>
   <a href="directive-dict.html#Status" rel="Help"><strong>Statut
   :</strong></a> noyau<br>
   <a href="directive-dict.html#Compatibility" rel=
  -"Help"><strong>Compatibilit&eacute; :</strong></a> Disponible
  -&agrave; partir de la version 1.2 d'Apache. 
  +"Help"><strong>Compatibilité :</strong></a> Disponible
  +à partir de la version 1.2 d'Apache. 
   
   <p>La directive <tt>&lt;Files&gt;</tt> permet une gestion de
  -contr&ocirc;le d'acc&egrave;s fichier par fichier. Elle est
  +contrôle d'accès fichier par fichier. Elle est
   comparable aux directives <a href=
   "#directory">&lt;Directory&gt;</a> et <a href=
  -"#location">&lt;Location&gt;</a>. Elle doit s'apparier &agrave;
  +"#location">&lt;Location&gt;</a>. Elle doit s'apparier à
   une directive <tt>&lt;/Files&gt;</tt>. Les directives applicables
  -au fichier indiqu&eacute; sont encapsul&eacute;es entre ces deux
  -balises. Les sections <tt>&lt;Files&gt;</tt> sont trait&eacute;es
  -dans l'ordre o&ugrave; elles apparaissent dans le fichier de
  -configuration, une fois trait&eacute;es les sections
  +au fichier indiqué sont encapsulées entre ces deux
  +balises. Les sections <tt>&lt;Files&gt;</tt> sont traitées
  +dans l'ordre où elles apparaissent dans le fichier de
  +configuration, une fois traitées les sections
   <tt>&lt;Directory&gt;</tt> et les fichiers .htaccess, mais avant
   les sections <tt>&lt;Location&gt;</tt>.</p>
   
   <p>L'argument <em>filename</em> peut inclure un nom de fichier,
  -o&ugrave; un motif, dans lequel '?' correspond &agrave; tout
  -caract&egrave;re unique quelconque, et '*' correspond &agrave;
  -une s&eacute;quence de z&eacute;ro &agrave; un nombre quelconque
  -de caract&egrave;res. Les "expressions r&eacute;guli&egrave;res"
  -peuvent aussi &ecirc;tre utilis&eacute;es, pourvu qu'elles soient
  -pr&eacute;c&eacute;d&eacute;es du caract&egrave;re
  +où un motif, dans lequel '?' correspond à tout
  +caractère unique quelconque, et '*' correspond à
  +une séquence de zéro à un nombre quelconque
  +de caractères. Les "expressions régulières"
  +peuvent aussi être utilisées, pourvu qu'elles soient
  +précédées du caractère
   <code>~</code>. Par exemple :</p>
   
   <pre>
    &lt;Files ~"\.(gif|jpe?g|png)$"&gt;
   </pre>
   
  -<p>correspondrait &agrave; la majorit&eacute; des fichiers
  -graphiques utilis&eacute;s sur Internet. A partir de la version
  +<p>correspondrait à la majorité des fichiers
  +graphiques utilisés sur Internet. A partir de la version
   1.3 d'Apache, l'usage de la directive <a href=
   "#filesmatch">&lt;FilesMatch&gt;</a> est cependant
  -pr&eacute;f&eacute;rable.</p>
  +préférable.</p>
   
   <p>Notez que, contrairement aux sections <a href=
   "#directory">&lt;Directory&gt;</a> et <a href=
   "#location">&lt;Location&gt;</a>, les sections
  -<tt>&lt;Files&gt;</tt> peuvent appara&icirc;tre dans des fichiers
  +<tt>&lt;Files&gt;</tt> peuvent apparaître dans des fichiers
   <code>.htaccess</code>. Ceci permet aux utilisateurs de
  -contr&ocirc;ler l'acc&egrave;s &agrave; leurs propres fichiers,
  -sur un mode individuel. Lorsqu'elles sont utilis&eacute;es dans
  +contrôler l'accès à leurs propres fichiers,
  +sur un mode individuel. Lorsqu'elles sont utilisées dans
   un fichier <code>.htaccess</code>, si <em>nomfichier</em> ne
  -commence pas par un slash (/), le r&eacute;pertoire courant
  +commence pas par un slash (/), le répertoire courant
   contenant ledit fichier <code>.htaccess</code> y sera
  -pr&eacute;fix&eacute; automatiquement.</p>
  +préfixé automatiquement.</p>
   
   <p><strong>Voir aussi :</strong> <a href=
   "../sections.html">Comment fonctionnent les sections concernant
  -les r&eacute;pertoires, chemins et fichiers</a> pour une
  -explication plus pr&eacute;cise concernant la mani&egrave;re dont
  -ces sections sont combin&eacute;es lorsqu'une requ&ecirc;te est
  -trait&eacute;e</p>
  +les répertoires, chemins et fichiers</a> pour une
  +explication plus précise concernant la manière dont
  +ces sections sont combinées lorsqu'une requête est
  +traitée</p>
   
   <hr>
   <h2><a name="filesmatch">Directive &lt;FilesMatch&gt;</a></h2>
  @@ -1289,32 +1288,32 @@
   :</strong></a> &lt;FilesMatch <em>regex</em>&gt; ...
   &lt;/Files&gt;<br>
   <a href="directive-dict.html#Context" rel="Help"><strong>Contexte
  -:</strong></a> configuration serveur, h&ocirc;tes virtuels,
  +:</strong></a> configuration serveur, hôtes virtuels,
   .htaccess<br>
   <a href="directive-dict.html#Status" rel="Help"><strong>Statut
   :</strong></a> noyau<br>
   <a href="directive-dict.html#Compatibility" rel=
  -"Help"><strong>Compatibilit&eacute; :</strong></a> Disponible
  -&agrave; partir de la version 1.3 d'Apache. 
  +"Help"><strong>Compatibilité :</strong></a> Disponible
  +à partir de la version 1.3 d'Apache. 
   
   <p>La directive <tt>&lt;FilesMatch&gt;</tt> permet un
  -contr&ocirc;le d'acc&egrave;s fichier par fichier, tout comme la
  +contrôle d'accès fichier par fichier, tout comme la
   directive <a href="#files">&lt;Files&gt;</a>. Cependant, elle
   n'accepte qu'un argument sous forme d'expression
  -r&eacute;guli&egrave;re. Par exemple :</p>
  +régulière. Par exemple :</p>
   
   <blockquote><code>&lt;FilesMatch
   "\.(gif|jpe?g|png)$"&gt;</code></blockquote>
   
  -<p>qui correspondrait &agrave; la plupart des fichiers graphiques
  -utilis&eacute;s sur Internet.</p>
  +<p>qui correspondrait à la plupart des fichiers graphiques
  +utilisés sur Internet.</p>
   
   <p><strong>Voir aussi :</strong> <a href=
   "../sections.html">Comment fonctionnent les sections concernant
  -les r&eacute;pertoires, chemins et fichiers</a> pour une
  -explication plus pr&eacute;cise concernant la mani&egrave;re dont
  -ces sections sont combin&eacute;es lorsqu'une requ&ecirc;te est
  -trait&eacute;e</p>
  +les répertoires, chemins et fichiers</a> pour une
  +explication plus précise concernant la manière dont
  +ces sections sont combinées lorsqu'une requête est
  +traitée</p>
   
   <hr>
   <h2><a name="group">Directive Group</a></h2>
  @@ -1323,54 +1322,54 @@
   <a href="directive-dict.html#Syntax" rel="Help"><strong>Syntaxe
   :</strong></a> Group <em>groupeUnix</em><br>
   <a href="directive-dict.html#Default" rel=
  -"Help"><strong>D&eacute;faut :</strong></a> <code>Group
  +"Help"><strong>Défaut :</strong></a> <code>Group
   #-1</code><br>
   <a href="directive-dict.html#Context" rel="Help"><strong>Contexte
  -:</strong></a> configuration serveur, h&ocirc;te virtuel<br>
  +:</strong></a> configuration serveur, hôte virtuel<br>
   <a href="directive-dict.html#Status" rel="Help"><strong>Statut
   :</strong></a> noyau 
   
  -<p>La directive <tt>Group</tt> d&eacute;finit le groupe dont les
  -requ&ecirc;tes seront trait&eacute;es par le serveur. Pour
  +<p>La directive <tt>Group</tt> définit le groupe dont les
  +requêtes seront traitées par le serveur. Pour
   utiliser cette directive, le serveur stand-alone doit tout
  -d'abord &ecirc;tre ex&eacute;cut&eacute; par l'utilisateur
  -"root". <em>groupeUnix</em> est &agrave; choisir parmi :</p>
  +d'abord être exécuté par l'utilisateur
  +"root". <em>groupeUnix</em> est à choisir parmi :</p>
   
   <dl>
   <dt>un nom de groupe</dt>
   
  -<dd>se r&eacute;f&egrave;re &agrave; un groupe unix par son
  +<dd>se réfère à un groupe unix par son
   nom.</dd>
   
  -<dt># suivi d'unnum&eacute;ro de groupe.</dt>
  +<dt># suivi d'unnuméro de groupe.</dt>
   
  -<dd>se r&eacute;f&egrave;re &agrave; un groupe par son
  +<dd>se réfère à un groupe par son
   indice.</dd>
   </dl>
   
  -<p>Il est recommend&eacute; de cr&eacute;er un nouveau groupe
  -d'utilisateurs pour les utilisateurs ex&eacute;cutant le serveur.
  -Certains administrateurs assignent le serveur &agrave;
  +<p>Il est recommendé de créer un nouveau groupe
  +d'utilisateurs pour les utilisateurs exécutant le serveur.
  +Certains administrateurs assignent le serveur à
   l'utilisateur <code>nobody</code>, mais ceci n'est pas toujours
  -possible ou souha&icirc;table.</p>
  +possible ou souhaîtable.</p>
   
  -<p><strong>Note :</strong> si vous d&eacute;marrez le serveur
  +<p><strong>Note :</strong> si vous démarrez le serveur
   sous un compte utilisateur autre que "root", la commutation sur
  -un autre groupe &eacute;chouera, et le groupe utilis&eacute;
  +un autre groupe échouera, et le groupe utilisé
   restera le groupe initial de l'utilisateur.</p>
   
  -<p><strong>Note sp&eacute;ciale :</strong> L'utilisation de cette
  +<p><strong>Note spéciale :</strong> L'utilisation de cette
   directive dans un contexte <tt>&lt;VirtualHost&gt;</tt>
  -n&eacute;cessite un <a href="../suexec.html">suEXEC wrapper</a>
  -correctement configur&eacute;. De cette mani&egrave;re et dans ce
  -contexte, seul le groupe dans lequel sont ex&eacute;cut&eacute;s
  -les CGI sont affect&eacute;s. Toute requ&ecirc;te autre que CGI
  -sont toujours lanc&eacute;es dans le groupe d&eacute;fini par la
  +nécessite un <a href="../suexec.html">suEXEC wrapper</a>
  +correctement configuré. De cette manière et dans ce
  +contexte, seul le groupe dans lequel sont exécutés
  +les CGI sont affectés. Toute requête autre que CGI
  +sont toujours lancées dans le groupe défini par la
   directive Group principale.</p>
   
  -<p><strong>S&eacute;curit&eacute; :</strong> Voir <a href=
  +<p><strong>Sécurité :</strong> Voir <a href=
   "#user">Utilisateur</a> pour une discussion plus
  -d&eacute;taill&eacute;e sur les aspects utilisateurs.</p>
  +détaillée sur les aspects utilisateurs.</p>
   
   <hr>
   <h2><a name="hostnamelookups">Directive HostNameLookups</a></h2>
  @@ -1379,64 +1378,64 @@
   <a href="directive-dict.html#Syntax" rel="Help"><strong>Syntaxe
   :</strong></a> HostNameLookups <em>on | off | double</em><br>
   <a href="directive-dict.html#Default" rel=
  -"Help"><strong>D&eacute;faut :</strong></a> <code>HostNameLookups
  +"Help"><strong>Défaut :</strong></a> <code>HostNameLookups
   off</code><br>
   <a href="directive-dict.html#Context" rel="Help"><strong>Contexte
  -:</strong></a> configuration serveur, h&ocirc;te virtuel,
  -r&eacute;pertoire, .htaccess<br>
  +:</strong></a> configuration serveur, hôte virtuel,
  +répertoire, .htaccess<br>
   <a href="directive-dict.html#Status" rel="Help"><strong>Statut
   :</strong></a> noyau<br>
   <a href="directive-dict.html#Compatibility" rel=
  -"Help"><strong>Compatibilit&eacute; :</strong></a>
  -<code>double</code> n'est disponible qu'&agrave; partir de la
  +"Help"><strong>Compatibilité :</strong></a>
  +<code>double</code> n'est disponible qu'à partir de la
   version 1.3 d'Apache.<br>
   <a href="directive-dict.html#Compatibility" rel=
  -"Help"><strong>Compatibilit&eacute; :</strong></a> La valeur par
  -d&eacute;faut &eacute;tait <code>on</code> pour toute version
  -ant&eacute;rieure &agrave; la version 1.3 d'Apache. 
  +"Help"><strong>Compatibilité :</strong></a> La valeur par
  +défaut était <code>on</code> pour toute version
  +antérieure à la version 1.3 d'Apache. 
   
  -<p>Cette directive autorise la r&eacute;solution DNS pour la
  -trace d'acc&egrave;s (et pour les passer aux CGI/SSI en
  +<p>Cette directive autorise la résolution DNS pour la
  +trace d'accès (et pour les passer aux CGI/SSI en
   <code>REMOTE_HOST</code>). La valeur <code>double</code> signifie
  -une r&eacute;solution DNS inverse double. C'est-&agrave;-dire,
  -apr&egrave;s qu'une r&eacute;solution inverse soit
  -effectu&eacute;e, une r&eacute;solution est ensuite
  -effectu&eacute;e &agrave; partir du r&eacute;sultat obtenu. Au
  -moins une des adresses IP obtenues par la deuxi&egrave;me
  -r&eacute;solution doit correspondre &agrave; l'adresse originale.
  +une résolution DNS inverse double. C'est-à-dire,
  +après qu'une résolution inverse soit
  +effectuée, une résolution est ensuite
  +effectuée à partir du résultat obtenu. Au
  +moins une des adresses IP obtenues par la deuxième
  +résolution doit correspondre à l'adresse originale.
   (Dans le langage des "fous de tcp" ceci s'appelle
   <code>PARANOID</code>.)</p>
   
  -<p>Ind&eacute;pendamment du mode choisi, lorsque <a href=
  -"mod_access.html">mod_access</a> est utilis&eacute; pour faire du
  -contr&ocirc;le d'acc&egrave;s par nom d'h&ocirc;te, une
  -r&eacute;solution inverse double sera effectu&eacute;e. Ceci est
  -indispensable pour des raisons de s&eacute;curit&eacute;. Notez
  -que le r&eacute;sultat de cette r&eacute;solution inverse double
  -n'est en g&eacute;n&eacute;ral pas accessible sauf si l'option
  -<samp>HostnameLookups double</samp> est activ&eacute;e. Par
  +<p>Indépendamment du mode choisi, lorsque <a href=
  +"mod_access.html">mod_access</a> est utilisé pour faire du
  +contrôle d'accès par nom d'hôte, une
  +résolution inverse double sera effectuée. Ceci est
  +indispensable pour des raisons de sécurité. Notez
  +que le résultat de cette résolution inverse double
  +n'est en général pas accessible sauf si l'option
  +<samp>HostnameLookups double</samp> est activée. Par
   exemple, si l'option est simplement <samp>HostnameLookups
  -on</samp> et une requ&ecirc;te est re&ccedil;ue vers un objet
  -soumis &agrave; des restrictions quant aux noms d'h&ocirc;tes, et
  -quelque soit le r&eacute;sultat de la r&eacute;slution inverse
  -double, les CGI recevront le r&eacute;sultat de la
  -r&eacute;solution inverse dans la variable d'environnement
  +on</samp> et une requête est reçue vers un objet
  +soumis à des restrictions quant aux noms d'hôtes, et
  +quelque soit le résultat de la réslution inverse
  +double, les CGI recevront le résultat de la
  +résolution inverse dans la variable d'environnement
   <code>REMOTE_HOST</code>.</p>
   
  -<p>Par d&eacute;faut, l'&eacute;tat choisi &eacute;tait
  -<code>on</code> dans les versions d'apache ant&eacute;rieures
  -&agrave; la version 1.3. Elle est aujourd'hui &agrave;
  +<p>Par défaut, l'état choisi était
  +<code>on</code> dans les versions d'apache antérieures
  +à la version 1.3. Elle est aujourd'hui à
   <code>off</code> afin de diminuer le trafic pour les sites qui
  -n'ont pas un besoin absolu de la r&eacute;solution inverse. C'est
  +n'ont pas un besoin absolu de la résolution inverse. C'est
   aussi un avantage pour les utilisateurs finaux qui n'auront pas
  -&agrave; attendre la fin du processus de r&eacute;solution avant
  -d'&ecirc;tre servis. Des sites charg&eacute;s devraient
  -plut&ocirc;t laisser cette opyion &agrave; <code>off</code>, dans
  -la mesure o&ugrave; une recherche DNS peut consommer un temps non
  -n&eacute;gligeable. L'utilitaire <code>logresolve</code>, fourni
  -dans le r&eacute;pertoire <i>/support</i>, peut &ecirc;tre
  -utilis&eacute; pour r&eacute;soudre des noms d'h&ocirc;tes
  -&agrave; partir des adresses IP trac&eacute;es en mode
  +à attendre la fin du processus de résolution avant
  +d'être servis. Des sites chargés devraient
  +plutôt laisser cette opyion à <code>off</code>, dans
  +la mesure où une recherche DNS peut consommer un temps non
  +négligeable. L'utilitaire <code>logresolve</code>, fourni
  +dans le répertoire <i>/support</i>, peut être
  +utilisé pour résoudre des noms d'hôtes
  +à partir des adresses IP tracées en mode
   "offline".</p>
   
   <hr>
  @@ -1444,88 +1443,88 @@
   
   <!--%plaintext &lt;?INDEX {\tt IdentityCheck} directive&gt; -->
   <a href="directive-dict.html#Syntax" rel="Help"><strong>Syntaxe
  -:</strong></a> IdentityCheck <em>bool&eacute;en</em><br>
  +:</strong></a> IdentityCheck <em>booléen</em><br>
   <a href="directive-dict.html#Default" rel=
  -"Help"><strong>D&eacute;faut :</strong></a> <code>IdentityCheck
  +"Help"><strong>Défaut :</strong></a> <code>IdentityCheck
   off</code><br>
   <a href="directive-dict.html#Context" rel="Help"><strong>Contexte
  -:</strong></a> configuration serveur, h&ocirc;te virtuel,
  -r&eacute;pertoire, .htaccess<br>
  +:</strong></a> configuration serveur, hôte virtuel,
  +répertoire, .htaccess<br>
   <a href="directive-dict.html#Status" rel="Help"><strong>Statut
   :</strong></a> noyau 
   
  -<p>Cette directive autorise une trace conforme &agrave; la
  +<p>Cette directive autorise une trace conforme à la
   RFC1413 du nom d'utilisateur pour chaque connexion, lorsque la
  -machine cliente ex&eacute;cute identd ou un procesus similaire.
  -Cette information est trac&eacute;e dans le fichier <code>access
  -log</code>. <em>bool&eacute;en</em> vaut soit <code>on</code> ou
  +machine cliente exécute identd ou un procesus similaire.
  +Cette information est tracée dans le fichier <code>access
  +log</code>. <em>booléen</em> vaut soit <code>on</code> ou
   <code>off</code>.</p>
   
  -<p>Cette information n'est absolument pas certifi&eacute;e et ne
  -peut &ecirc;tre consid&eacute;r&eacute;e que pour une analyse
  +<p>Cette information n'est absolument pas certifiée et ne
  +peut être considérée que pour une analyse
   sommaire.</p>
   
   <p>Notez que ce fontionnement peut rallonger notablement les
  -d&eacute;lais d'acc&egrave;s &agrave; votre serveur dans la
  -mesure o&ugrave; chaque requ&ecirc;te n&eacute;cessite
  -l'ex&eacute;cution d'une r&eacute;solution. Lorsque des
  -"firewalls" sont pr&eacute;sents chaque r&eacute;solution peut
  -&eacute;ventuellement &eacute;chouer et ajouter ainsi 30 secondes
  -d'attente pour chaque acc&egrave;s. En conclusion, cette option
  -n'est en g&eacute;n&eacute;ral pas opportune pour des serveurs
  +délais d'accès à votre serveur dans la
  +mesure où chaque requête nécessite
  +l'exécution d'une résolution. Lorsque des
  +"firewalls" sont présents chaque résolution peut
  +éventuellement échouer et ajouter ainsi 30 secondes
  +d'attente pour chaque accès. En conclusion, cette option
  +n'est en général pas opportune pour des serveurs
   Internet ouverts au public.</p>
   
   <hr>
   <h2><a name="ifdefine">&lt;IfDefine&gt; directive</a></h2>
   
   <a href="directive-dict.html#Syntax" rel="Help"><strong>Syntaxe
  -:</strong></a> &lt;IfDefine [!]<em>nom-param&egrave;tre</em>&gt;
  +:</strong></a> &lt;IfDefine [!]<em>nom-paramètre</em>&gt;
   <em>...</em> &lt;/IfDefine&gt;<br>
   <a href="directive-dict.html#Default" rel=
  -"Help"><strong>D&eacute;faut :</strong></a> aucun<br>
  +"Help"><strong>Défaut :</strong></a> aucun<br>
   <a href="directive-dict.html#Context" rel="Help"><strong>Contexte
   :</strong></a> tous<br>
   <a href="directive-dict.html#Status" rel="Help"><strong>Statut
   :</strong></a> noyau<br>
   <a href="directive-dict.html#Compatibility" rel=
  -"Help"><strong>Compatibilit&eacute; :</strong></a>
  -&lt;IfDefine&gt; est disponible &agrave; partir de la version
  +"Help"><strong>Compatibilité :</strong></a>
  +&lt;IfDefine&gt; est disponible à partir de la version
   1.3.1 
   
   <p>La section &lt;IfDefine <em>test</em>&gt;...&lt;/IfDefine&gt;
  -est employ&eacute;e pour d&eacute;limiter des directives
  -conditionnelles. Les directives &agrave; l'int&eacute;rieur d'un
  +est employée pour délimiter des directives
  +conditionnelles. Les directives à l'intérieur d'un
   section IfDefine ne sont prises en compte que si <em>test</em>
   est vraie. Si <em>test</em> est faux, tout ce qui se trouve entre
  -le marqueur de d&eacute;but et celui de fin est
  -ignor&eacute;.</p>
  +le marqueur de début et celui de fin est
  +ignoré.</p>
   
   <p>Le <em>test</em> de la section &lt;IfDefine&gt; peut exister
   sous deux formes :</p>
   
   <ul>
  -<li><em>nom-param&egrave;tre</em></li>
  +<li><em>nom-paramètre</em></li>
   
  -<li><code>!</code><em>nom-param&egrave;tre</em></li>
  +<li><code>!</code><em>nom-paramètre</em></li>
   </ul>
   
   <p>Dans le premier cas, les directives entre les marqueurs de
  -d&eacute;but et de fin ne sont trait&eacute; que si le
  -param&egrave;tre nomm&eacute; <em>nom-param&egrave;tre</em> est
  -d&eacute;fini. Dans le deuxi&egrave;me cas, les directives entre
  -les marqueurs de d&eacute;but et de fin ne sont trait&eacute; que
  -si le param&egrave;tre nomm&eacute; <em>nom-param&egrave;tre</em>
  -n'est <strong>pas</strong> d&eacute;fini.</p>
  +début et de fin ne sont traité que si le
  +paramètre nommé <em>nom-paramètre</em> est
  +défini. Dans le deuxième cas, les directives entre
  +les marqueurs de début et de fin ne sont traité que
  +si le paramètre nommé <em>nom-paramètre</em>
  +n'est <strong>pas</strong> défini.</p>
   
  -<p>L'argument <em>nom-param&egrave;tre</em> est une
  -d&eacute;finition qui peut &ecirc;tre donn&eacute;e en ligne de
  +<p>L'argument <em>nom-paramètre</em> est une
  +définition qui peut être donnée en ligne de
   commande d'httpd en utilisant l'option
  -<code>-D</code><em>nom-param&egrave;tre</em>, au lancement du
  +<code>-D</code><em>nom-paramètre</em>, au lancement du
   serveur.</p>
   
   <p>Les sections &lt;IfDefine&gt; peuvent s'imbriquer, ce qui
  -permet de r&eacute;aliser des test sur plusieurs
  -param&egrave;tres. Par exemple :</p>
  +permet de réaliser des test sur plusieurs
  +paramètres. Par exemple :</p>
   
   <pre>
     $ httpd -DReverseProxy ...
  @@ -1542,21 +1541,21 @@
   
   <b>Syntaxe :</b> &lt;IfModule [!]<i>nomModule</i>&gt; <i>...</i>
   &lt;/IfModule&gt;<br>
  -<b>D&eacute;faut :</b> aucun<br>
  +<b>Défaut :</b> aucun<br>
   <b>Contexte :</b> tous<br>
   <b>Statut :</b> noyau<br>
   <a href="directive-dict.html#Compatibility" rel=
  -"Help"><strong>Compatibilit&eacute; :</strong></a> IfModule n'est
  -disponible qu'&agrave; partir de la version 1.2 d'Apache. 
  +"Help"><strong>Compatibilité :</strong></a> IfModule n'est
  +disponible qu'à partir de la version 1.2 d'Apache. 
   
   <p>La section <tt>&lt;IfModule
   <i>test</i>&gt;</tt>...&lt;/IfModule&gt; permet de rendre
  -conditionnelles un groupe de directives. Les directives &agrave;
  -l'int&eacute;rieur d'une section IfModule ne sont
  -consid&eacute;r&eacute;es que si le <i>test</i> est
  -v&eacute;rifi&eacute;. Si <i>test</i> vaut faux, toute directive
  -inclue entre la balise de d&eacute;but et celle de fin sont
  -ignor&eacute;es.</p>
  +conditionnelles un groupe de directives. Les directives à
  +l'intérieur d'une section IfModule ne sont
  +considérées que si le <i>test</i> est
  +vérifié. Si <i>test</i> vaut faux, toute directive
  +inclue entre la balise de début et celle de fin sont
  +ignorées.</p>
   
   <p>Le <em>test</em> d'une section <tt>&lt;IfModule&gt;</tt> peut
   prendre l'une des formes suivantes :</p>
  @@ -1568,19 +1567,19 @@
   </ul>
   
   <p>Dans le premier cas, les directives entre les deux balises de
  -d&eacute;but et de fin ne sont trait&eacute;es que si le module
  -indiqu&eacute; par <em>nomModule</em> est compil&eacute; dans
  +début et de fin ne sont traitées que si le module
  +indiqué par <em>nomModule</em> est compilé dans
   votre version d'Apache. La seconde forme inverse le sens du test,
   et ne traite les directives que si le module <em>nomModule</em>
  -n'est <b>pas</b> compil&eacute;.</p>
  +n'est <b>pas</b> compilé.</p>
   
  -<p>L'argument <em>nomModule</em> sp&eacute;cifie un nom de module
  -par son nom de fichier source, tel qu'appel&eacute; par la
  +<p>L'argument <em>nomModule</em> spécifie un nom de module
  +par son nom de fichier source, tel qu'appelé par la
   compilation. Par exemple, <code>mod_rewrite.c</code>.</p>
   
  -<p>Les sections <tt>&lt;IfModule&gt;</tt> peuvent &ecirc;tre
  -imbriqu&eacute;es, ce qui peut &ecirc;tre utile pour
  -impl&eacute;menter simplement des tests multi-modules.</p>
  +<p>Les sections <tt>&lt;IfModule&gt;</tt> peuvent être
  +imbriquées, ce qui peut être utile pour
  +implémenter simplement des tests multi-modules.</p>
   
   <hr>
   <h2><a name="include">Directive Include</a></h2>
  @@ -1591,69 +1590,69 @@
   <a href="directive-dict.html#Status" rel="Help"><strong>Statut
   :</strong></a> noyau<br>
   <a href="directive-dict.html#Compatibility" rel=
  -"Help"><strong>Compatibilit&eacute; :</strong></a> Include n'est
  -disponible qu'&agrave; partir de la version 1.3 d'Apache. 
  +"Help"><strong>Compatibilité :</strong></a> Include n'est
  +disponible qu'à partir de la version 1.3 d'Apache. 
   
   <p>Cette directive permet l'inclusion d'autres fichiers de
  -configuration &agrave; partir d'autres fichiers de configuration
  +configuration à partir d'autres fichiers de configuration
   serveur.</p>
   
   <p>A partir de la version Apache 1.3.13, si <code>Include</code>
  -pointe vers un r&eacute;pertoire plutot qu'un fichier, Apche lira
  -tous fichiers de ce r&eacute;pertoire, ou des
  -sous-r&eacute;pertoires, et traitera chacun de ces fichiers de
  +pointe vers un répertoire plutot qu'un fichier, Apche lira
  +tous fichiers de ce répertoire, ou des
  +sous-répertoires, et traitera chacun de ces fichiers de
   configuration.</p>
   
   <hr>
   <h2><a name="keepalive">Directive KeepAlive</a></h2>
   
   <strong>Syntaxe : (Apache 1.1)</strong> KeepAlive
  -<em>requ&ecirc;tesMax</em><br>
  -<strong>D&eacute;faut : (Apache 1.1)</strong> <code>KeepAlive
  +<em>requêtesMax</em><br>
  +<strong>Défaut : (Apache 1.1)</strong> <code>KeepAlive
   5</code><br>
   <strong>Syntaxe : (Apache 1.2)</strong> KeepAlive
   <em>on/off</em><br>
  -<strong>D&eacute;faut : (Apache 1.2)</strong> <code>KeepAlive
  +<strong>Défaut : (Apache 1.2)</strong> <code>KeepAlive
   On</code><br>
   <a href="directive-dict.html#Context" rel="Help"><strong>Contexte
   :</strong></a> configuration serveur<br>
   <a href="directive-dict.html#Status" rel="Help"><strong>Statut
   :</strong></a> noyau<br>
   <a href="directive-dict.html#Compatibility" rel=
  -"Help"><strong>Compatibilit&eacute; :</strong></a> KeepAlive est
  -disponible &agrave; partir de la version 1.1 d'Apache. 
  +"Help"><strong>Compatibilité :</strong></a> KeepAlive est
  +disponible à partir de la version 1.1 d'Apache. 
   
   <p>L'extension Keep-Alive d'HTTP/1.0 et les connexions
   persistantes d'HTTP/1.1 fournissent des sessions durables HTTP ,
  -qui autorisent plusieurs requ&ecirc;tes &agrave; &ecirc;tre
  -envoy&eacute;es sur la m&ecirc;me connexion. Dans certains cas,
  -il a &eacute;t&eacute; constat&eacute; une r&eacute;duction de
  +qui autorisent plusieurs requêtes à être
  +envoyées sur la même connexion. Dans certains cas,
  +il a été constaté une réduction de
   50% du temps de latence ppour des documents HTML contenant de
   nombreuses images. Pour activer les connexions persistantes
  -(keep-alive) &agrave; partir d'Apache 1.2 il faut d&eacute;finir
  +(keep-alive) à partir d'Apache 1.2 il faut définir
   la directive <code>KeepAlive On</code>.</p>
   
   <p>Pour les clients HTTP/1.1, Les connexions persistantes ne sont
  -employ&eacute;es que si elles sont sp&eacute;cifiquement
  -demand&eacute;es par un client. De plus, une connexion
  -persistantes ne peut &ecirc;tre employ&eacute;es que si la taille
  -du contenu est connu &agrave; l'avance. Ceci implique que les
  +employées que si elles sont spécifiquement
  +demandées par un client. De plus, une connexion
  +persistantes ne peut être employées que si la taille
  +du contenu est connu à l'avance. Ceci implique que les
   contenus dynamiques, tels que les scripts CGI, les pages SSI, et
  -les listes de r&eacute;pertoires g&eacute;n&eacute;r&eacute;s par
  +les listes de répertoires générés par
   le serveur n'utilisent pas de connexions persistentes pour les
   clients HTTP/1.0. Pour les clients HTTP/1.1, les connexions sont
  -persistantes par d&eacute;faut &agrave; moins d'&ecirc;tre
  -sp&eacute;cifi&eacute;e. Si le client le demande, l'encodage par
  -tranches est utilis&eacute; afin d'envoyer des contenus de
  +persistantes par défaut à moins d'être
  +spécifiée. Si le client le demande, l'encodage par
  +tranches est utilisé afin d'envoyer des contenus de
   tailles inconnus au travers de connxions persistantes.</p>
   
   <p><strong>Sous Apache 1.1</strong>: Mettre
  -<em>requ&ecirc;tesMax</em> au nombre maximum de requ&ecirc;tes
  +<em>requêtesMax</em> au nombre maximum de requêtes
   qu'Apache peut traiter par connexion persistante. Une limitation
  -est impos&eacute;e pour &eacute;viter qu'un client ne vienne
  +est imposée pour éviter qu'un client ne vienne
   asphyxier votre serveur en ressources. Mettre un <code>0</code>
  -pour d&eacute;sactiver ce support. A partir de la version 1.2,
  -ceci est contr&ocirc;l&eacute; par la directive
  +pour désactiver ce support. A partir de la version 1.2,
  +ceci est contrôlé par la directive
   MaxKeepAliveRequests</p>
   
   Voir aussi la directive <a href=
  @@ -1668,27 +1667,27 @@
   <a href="directive-dict.html#Syntax" rel="Help"><strong>Syntaxe
   :</strong></a> KeepAliveTimeout <em>secondes</em><br>
   <a href="directive-dict.html#Default" rel=
  -"Help"><strong>D&eacute;faut :</strong></a>
  +"Help"><strong>Défaut :</strong></a>
   <code>KeepAliveTimeout 15</code><br>
   <a href="directive-dict.html#Context" rel="Help"><strong>Contexte
   :</strong></a> configuration serveur<br>
   <a href="directive-dict.html#Status" rel="Help"><strong>Statut
   :</strong></a> noyau<br>
   <a href="directive-dict.html#Compatibility" rel=
  -"Help"><strong>Compatibilit&eacute; :</strong></a>
  -<tt>KeepAliveTimeout</tt> est disponible &agrave; partir de la
  +"Help"><strong>Compatibilité :</strong></a>
  +<tt>KeepAliveTimeout</tt> est disponible à partir de la
   version 1.1 d'Apache. 
   
   <p>Le nombre de secondes pendant lesquelles Apache attendra une
  -requ&ecirc;te post&eacute;rieure avant de rompre une connexion.
  -D&egrave;s qu'une requ&ecirc;te est re&ccedil;ue, la valeur de la
  -temporisation sp&eacute;cifi&eacute;e par la directive <a href=
  +requête postérieure avant de rompre une connexion.
  +Dès qu'une requête est reçue, la valeur de la
  +temporisation spécifiée par la directive <a href=
   "#timeout">Timeout</a> s'applique.</p>
   
  -<p>Mettre <code>KeepAliveTimeout</code> &agrave; une grande
  -valeur peut cr&eacute;er des probl&egrave;mes de performance pour
  -des serveurs charg&eacute;s. Le plus grand est ce d&eacute;lai,
  -le plus les processus du serveur seront occup&eacute;s en attente
  +<p>Mettre <code>KeepAliveTimeout</code> à une grande
  +valeur peut créer des problèmes de performance pour
  +des serveurs chargés. Le plus grand est ce délai,
  +le plus les processus du serveur seront occupés en attente
   de connexions avec des clients inactifs.</p>
   
   <hr>
  @@ -1696,67 +1695,67 @@
   
   <!--%plaintext &lt;?INDEX {\tt Limit} section directive&gt; -->
   <a href="directive-dict.html#Syntax" rel="Help"><strong>Syntaxe
  -:</strong></a> &lt;Limit <em>m&eacute;thode m&eacute;thode</em>
  +:</strong></a> &lt;Limit <em>méthode méthode</em>
   ... &gt; ... &lt;/Limit&gt;<br>
   <a href="directive-dict.html#Context" rel="Help"><strong>Contexte
   :</strong></a> tous<br>
   <a href="directive-dict.html#Status" rel="Help"><strong>Statut
   :</strong></a> noyau 
   
  -<p>Les contr&ocirc;les d'acc&egrave;s sont normalement actives
  -pour <strong>toutes</strong> les m&eacute;thodes d'acc&egrave;s,
  +<p>Les contrôles d'accès sont normalement actives
  +pour <strong>toutes</strong> les méthodes d'accès,
   et ceci est le comportement normal. <strong>En
  -g&eacute;n&eacute;ral, les directives de contr&ocirc;le
  -d'acc&egrave;s ne doivent &ecirc;tre plac&eacute;es &agrave;
  -l'int&eacute;rieur d'une section
  +général, les directives de contrôle
  +d'accès ne doivent être placées à
  +l'intérieur d'une section
   <code>&lt;limit&gt;</code>.</strong></p>
   
   <p>Le but de la directive &lt;Limit&gt; est de restreindre la
  -port&eacute;e des contr&ocirc;les d'acc&egrave;s &agrave;
  -certaines m&eacute;thodes HTTP. Pour toutes les autres
  -m&eacute;thodes, les restrictions d'acc&egrave;s qui sont
  -situ&eacute;es &agrave; l'int&eacute;rieur de &lt;Limit&gt;
  +portée des contrôles d'accès à
  +certaines méthodes HTTP. Pour toutes les autres
  +méthodes, les restrictions d'accès qui sont
  +situées à l'intérieur de &lt;Limit&gt;
   <strong>sont sans effets</strong>. L'exemple suivant applique le
  -contr&ocirc;le d'acc&egrave;s uniquement aux m&eacute;thodes
  -POST, PUT, and DELETE, laissant les autres m&eacute;thodes non
  -prot&eacute;g&eacute;es :</p>
  +contrôle d'accès uniquement aux méthodes
  +POST, PUT, and DELETE, laissant les autres méthodes non
  +protégées :</p>
   
   <blockquote><code>&lt;Limit POST PUT DELETE&gt;<br>
   Require valid-user<br>
   &lt;/Limit&gt;</code></blockquote>
   
  -Les noms de m&eacute;thodes peuvent &ecirc;tre choisis parmi GET,
  +Les noms de méthodes peuvent être choisis parmi GET,
   POST, PUT, DELETE, CONNECT, OPTIONS, TRACE, PATCH, PROPFIND,
   PROPPATCH, MKCOL, COPY, MOVE, LOCK, et UNLOCK. <strong>Le nom de
  -la m&eacute;thode est sensible &agrave; la casse.</strong> Si GET
  -est employ&eacute;, il restreindra &eacute;galement les
  -requ&ecirc;tes HEAD. 
  +la méthode est sensible à la casse.</strong> Si GET
  +est employé, il restreindra également les
  +requêtes HEAD. 
   
   <hr>
   <h2><a name="limitexcept">Directive &lt;LimitExcept&gt;</a></h2>
   
   <!--%plaintext &lt;?INDEX {\tt LimitExcept} section directive&gt; -->
   <a href="directive-dict.html#Syntax" rel="Help"><strong>Syntaxe
  -:</strong></a> &lt;LimitExcept <em>m&eacute;thode</em>
  -[<em>m&eacute;thode</em>] ... &gt; ... &lt;/LimitExcept&gt;<br>
  +:</strong></a> &lt;LimitExcept <em>méthode</em>
  +[<em>méthode</em>] ... &gt; ... &lt;/LimitExcept&gt;<br>
   <a href="directive-dict.html#Context" rel="Help"><strong>Contexte
   :</strong></a> tous<br>
   <a href="directive-dict.html#Status" rel="Help"><strong>Statut
   :</strong></a> noyau<br>
   <a href="directive-dict.html#Compatibility" rel=
  -"Help"><strong>Compatibilit&eacute; :</strong></a> disponible
  -&agrave; partir de la version 1.3.5 d'Apache. 
  +"Help"><strong>Compatibilité :</strong></a> disponible
  +à partir de la version 1.3.5 d'Apache. 
   
   <p>&lt;LimitExcept&gt; et &lt;/LimitExcept&gt; sont
  -employ&eacute;s pour entourer un groupe de directives de
  -contr&ocirc;le d'acc&egrave;s qui s'appliqueront pour n'importe
  -quelle m&eacute;thode d'acc&egrave;s ne se trouvant
  +employés pour entourer un groupe de directives de
  +contrôle d'accès qui s'appliqueront pour n'importe
  +quelle méthode d'accès ne se trouvant
   <strong>pas</strong> en arguments Cette directive est
  -l'opps&eacute;e de <a href="#limit">&lt;Limit&gt;</a> et peut
  -&ecirc;tre employ&eacute;e pour contr&ocirc;ler les
  -m&eacute;thodes non reconnues ou non standard. Voir la
  +l'oppsée de <a href="#limit">&lt;Limit&gt;</a> et peut
  +être employée pour contrôler les
  +méthodes non reconnues ou non standard. Voir la
   documentation de <a href="#limit">&lt;Limit&gt;</a> pour plus de
  -d&eacute;tails.</p>
  +détails.</p>
   
   <hr>
   <h2><a name="limitrequestbody">Directive
  @@ -1766,45 +1765,45 @@
   <a href="directive-dict.html#Syntax" rel="Help"><strong>Syntaxe
   :</strong></a> LimitRequestBody <em>octets</em><br>
   <a href="directive-dict.html#Default" rel=
  -"Help"><strong>D&eacute;faut :</strong></a>
  +"Help"><strong>Défaut :</strong></a>
   <code>LimitRequestBody 0</code><br>
   <a href="directive-dict.html#Context" rel="Help"><strong>Contexte
  -:</strong></a> configuration serveur, h&ocirc;te virtuel,
  -r&eacute;pertoire .htaccess<br>
  +:</strong></a> configuration serveur, hôte virtuel,
  +répertoire .htaccess<br>
   <a href="directive-dict.html#Status" rel="Help"><strong>Statut
   :</strong></a> noyau<br>
   <a href="directive-dict.html#Compatibility" rel=
  -"Help"><strong>Compatibilit&eacute; :</strong></a>
  -LimitRequestBody est disponible &agrave; partir de la version
  +"Help"><strong>Compatibilité :</strong></a>
  +LimitRequestBody est disponible à partir de la version
   1.3.2. 
   
  -<p>Cette directive d&eacute;termine la taille maximale en octets
  -que peut avoir le corps d'une requ&ecirc;te. Elle peut aller de 0
  -(illimit&eacute;) &agrave; 2147483647 (2GB). La valeur par
  -d&eacute;faut est d&eacute;termin&eacute;e &agrave; la
  +<p>Cette directive détermine la taille maximale en octets
  +que peut avoir le corps d'une requête. Elle peut aller de 0
  +(illimité) à 2147483647 (2GB). La valeur par
  +défaut est déterminée à la
   compilation par la constante
   <code>DEFAULT_LIMIT_REQUEST_BODY</code> (0 dans les
   distributions).</p>
   
  -<p>La directive LimitRequestBody directive permet &agrave;
  -l'utilisateur de fixer une limite &agrave; la taille du corps
  -d'une requ&ecirc;te &agrave; l'int&eacute;rieur du contexte
  -o&ugrave; cette directive est situ&eacute;e (serveur, par
  -r&eacute;pertoire, par fichier). Si le client effezctue une
  -requ&ecirc;te exc&eacute;dant cette limite, le serveur retournera
  -un message d'erreur au lieu de traiter la requ&ecirc;te. La
  -taille d'une requ&ecirc;te normale peut beaucoup varier en
  -fonction de la nature de la ressource demand&eacute;e et des
  -m&eacute;thodes d'acc&egrave;s permise sur cette ressource.
  +<p>La directive LimitRequestBody directive permet à
  +l'utilisateur de fixer une limite à la taille du corps
  +d'une requête à l'intérieur du contexte
  +où cette directive est située (serveur, par
  +répertoire, par fichier). Si le client effezctue une
  +requête excédant cette limite, le serveur retournera
  +un message d'erreur au lieu de traiter la requête. La
  +taille d'une requête normale peut beaucoup varier en
  +fonction de la nature de la ressource demandée et des
  +méthodes d'accès permise sur cette ressource.
   Typiquement les scripts CGI utilise le corps du message pour
  -passer des informations au serveur. Des impl&eacute;mentation de
  -la m&eacute;thode PUT n&eacute;cessite une valeur au moins aussi
  +passer des informations au serveur. Des implémentation de
  +la méthode PUT nécessite une valeur au moins aussi
   grande que le serveur souhaite recevoir pour cette ressource.</p>
   
  -<p>Cette directive donne &agrave; l'administrateur un plus grand
  -contr&ocirc;le par rapport &agrave; des requ&ecirc;tes anormales
  -de clients, et peut &ecirc;tre utile pour &eacute;viter certaines
  -formes d'attaques par d&eacute;ni de service.</p>
  +<p>Cette directive donne à l'administrateur un plus grand
  +contrôle par rapport à des requêtes anormales
  +de clients, et peut être utile pour éviter certaines
  +formes d'attaques par déni de service.</p>
   
   <hr>
   <h2><a name="limitrequestfields">Directive
  @@ -1814,44 +1813,44 @@
   <a href="directive-dict.html#Syntax" rel="Help"><strong>Syntaxe
   :</strong></a> LimitRequestFields <em>number</em><br>
   <a href="directive-dict.html#Default" rel=
  -"Help"><strong>D&eacute;faut :</strong></a>
  +"Help"><strong>Défaut :</strong></a>
   <code>LimitRequestFields 100</code><br>
   <a href="directive-dict.html#Context" rel="Help"><strong>Contexte
   :</strong></a> configuration serveur<br>
   <a href="directive-dict.html#Status" rel="Help"><strong>Statut
   :</strong></a> noyau<br>
   <a href="directive-dict.html#Compatibility" rel=
  -"Help"><strong>Compatibilit&eacute; :</strong></a>
  -LimitRequestFields est disponible &agrave; partir de la version
  +"Help"><strong>Compatibilité :</strong></a>
  +LimitRequestFields est disponible à partir de la version
   1.3.2. 
   
   <p><em>Number</em> est un entier allant de 0 (signifiant sans
  -limite) &agrave; 32767. La valeur par d&eacute;faut est
  -d&eacute;finie &agrave; la compilation par la constante
  +limite) à 32767. La valeur par défaut est
  +définie à la compilation par la constante
   <code>DEFAULT_LIMIT_REQUEST_FIELDS</code> (100 dans la
   distribution).</p>
   
  -<p>La directive LimitRequestFields permet &agrave;
  +<p>La directive LimitRequestFields permet à
   l'administrateur du serveur de modifier le nombre maximum de
  -champs autoris&eacute; &agrave; l'int&eacute;rieur de
  -l'en-t&ecirc;te d'une requ&ecirc;te HTTP. Un serveur doit avoir
  -cette valeur sup&eacute;rieure au nombre de champs qu'un client
  -normal peut inclure. Le nombre de champs utilis&eacute; par un
  -client exc&egrave;de rarement 20, mais ceci peut varier en
  -fonction de l'impl&eacute;mentation des clients, le plus souvent
  -il d&eacute;pend du niveau auquel le client a configur&eacute;
  -son butineur pour accepter une n&eacute;gociation de contenu
  -tr&egrave;s fine. Les extensions HTTP optionnelles sont
  -exprim&eacute;es en utilisant des champs dans l'en-t&ecirc;te de
  -requ&ecirc;te.</p>
  -
  -<p>Cette directive permet &agrave; l'administrateur un meilleur
  -contr&ocirc;le par rapport &agrave; des requ&ecirc;tes anormales,
  -ce qui peut &ecirc;tre utile pour &eacute;viter certaines
  -attaques par d&eacute;ni de service. Cette valeur doit &ecirc;tre
  -augment&eacute;e si certains clients obtiennent un message
  -d'erreur &agrave; leurs requ&ecirc;tes indiquant que trop de
  -champs sont envoy&eacute;s dans la requ&ecirc;te.</p>
  +champs autorisé à l'intérieur de
  +l'en-tête d'une requête HTTP. Un serveur doit avoir
  +cette valeur supérieure au nombre de champs qu'un client
  +normal peut inclure. Le nombre de champs utilisé par un
  +client excède rarement 20, mais ceci peut varier en
  +fonction de l'implémentation des clients, le plus souvent
  +il dépend du niveau auquel le client a configuré
  +son butineur pour accepter une négociation de contenu
  +très fine. Les extensions HTTP optionnelles sont
  +exprimées en utilisant des champs dans l'en-tête de
  +requête.</p>
  +
  +<p>Cette directive permet à l'administrateur un meilleur
  +contrôle par rapport à des requêtes anormales,
  +ce qui peut être utile pour éviter certaines
  +attaques par déni de service. Cette valeur doit être
  +augmentée si certains clients obtiennent un message
  +d'erreur à leurs requêtes indiquant que trop de
  +champs sont envoyés dans la requête.</p>
   
   <hr>
   <h2><a name="limitrequestfieldsize">Directive
  @@ -1861,41 +1860,41 @@
   <a href="directive-dict.html#Syntax" rel="Help"><strong>Syntaxe
   :</strong></a> LimitRequestFieldsize <em>octets</em><br>
   <a href="directive-dict.html#Default" rel=
  -"Help"><strong>D&eacute;faut :</strong></a>
  +"Help"><strong>Défaut :</strong></a>
   <code>LimitRequestFieldsize 8190</code><br>
   <a href="directive-dict.html#Context" rel="Help"><strong>Contexte
   :</strong></a> configuration serveur<br>
   <a href="directive-dict.html#Status" rel="Help"><strong>Statut
   :</strong></a> noyau<br>
   <a href="directive-dict.html#Compatibility" rel=
  -"Help"><strong>Compatibilit&eacute; :</strong></a>
  -LimitRequestFieldsize est disponible &agrave; partir de la
  +"Help"><strong>Compatibilité :</strong></a>
  +LimitRequestFieldsize est disponible à partir de la
   version 1.3.2. 
   
  -<p>Cette directive indique la taille maximale de l'en-t&ecirc;te
  -d'une requ&ecirc;te HTTP et peut aller de 0 <em>octets</em>
  -&agrave; la valeur d&eacute;finit &agrave; la compilation par la
  +<p>Cette directive indique la taille maximale de l'en-tête
  +d'une requête HTTP et peut aller de 0 <em>octets</em>
  +à la valeur définit à la compilation par la
   constante <code>DEFAULT_LIMIT_REQUEST_FIELDSIZE</code> (8190 dans
   la distribution standard).</p>
   
  -<p>La directive LimitRequestFieldsize permet &agrave;
  -l'administrateur de limiter la taille autoris&eacute;e pour le
  -champ d'en-t&ecirc;te HTTP d'une requ&ecirc;te &agrave; une
  -valeur inf&eacute;rieure &agrave; celle d&eacute;finie &agrave;
  +<p>La directive LimitRequestFieldsize permet à
  +l'administrateur de limiter la taille autorisée pour le
  +champ d'en-tête HTTP d'une requête à une
  +valeur inférieure à celle définie à
   la compilation. Un serveur doit avoir cette valeur suffisamment
  -grande pour pouvoir traiter les requ&ecirc;tes de clients
  -normaux. La taille d'une requ&ecirc;te noramle peut beaucoup
  -varier en fonction de l'impl&eacute;mentation du client, le plus
  -souvent il d&eacute;pend du niveau auquel le client a
  -configur&eacute; son butineur pour accepter une
  -n&eacute;gociation de contenu tr&egrave;s fine.</p>
  +grande pour pouvoir traiter les requêtes de clients
  +normaux. La taille d'une requête noramle peut beaucoup
  +varier en fonction de l'implémentation du client, le plus
  +souvent il dépend du niveau auquel le client a
  +configuré son butineur pour accepter une
  +négociation de contenu très fine.</p>
   
   <p>Cette directive permet l'administrateur d'avoir un meilleur
  -contr&ocirc;le sur des requ&ecirc;tes ayant un comportement
  -anormale, ce qui peut &ecirc;tre utile afin d'&eacute;viter
  -certaines formes d'attaques par d&eacute;ni de service. Dans des
  +contrôle sur des requêtes ayant un comportement
  +anormale, ce qui peut être utile afin d'éviter
  +certaines formes d'attaques par déni de service. Dans des
   conditions normales, cette valeur doit rester celle par
  -d&eacute;faut.</p>
  +défaut.</p>
   
   <hr>
   <h2><a name="limitrequestline">Directive
  @@ -1905,90 +1904,90 @@
   <a href="directive-dict.html#Syntax" rel="Help"><strong>Syntaxe
   :</strong></a> LimitRequestLine <em>octets</em><br>
   <a href="directive-dict.html#Default" rel=
  -"Help"><strong>D&eacute;faut :</strong></a>
  +"Help"><strong>Défaut :</strong></a>
   <code>LimitRequestLine 8190</code><br>
   <a href="directive-dict.html#Context" rel="Help"><strong>Contexte
   :</strong></a> configuration serveur<br>
   <a href="directive-dict.html#Status" rel="Help"><strong>Statut
   :</strong></a> noyau<br>
   <a href="directive-dict.html#Compatibility" rel=
  -"Help"><strong>Compatibilit&eacute; :</strong></a>
  -LimitRequestLine est disponible &agrave; partir de la version
  +"Help"><strong>Compatibilité :</strong></a>
  +LimitRequestLine est disponible à partir de la version
   1.3.2. 
   
  -<p>Cette directive indique la taille maximale d'une requ&ecirc;te
  -HTTP et peut aller de 0 <em>octets</em> &agrave; la valeur
  -d&eacute;finit &agrave; la compilation par la constante
  +<p>Cette directive indique la taille maximale d'une requête
  +HTTP et peut aller de 0 <em>octets</em> à la valeur
  +définit à la compilation par la constante
   <code>DEFAULT_LIMIT_REQUEST_LINE</code> (8190 dans la
   distribution standard).</p>
   
  -<p>La directive LimitRequestLine permet &agrave; l'administrateur
  -de r&eacute;duire la limite fix&eacute;e pour une requ&ecirc;te
  -HTTP en dessous de la valeur fix&eacute;e &agrave; la
  -compilation. Comme une requ&ecirc;te est compos&eacute;e de la
  -m&eacute;thode HTTP, d'une URI et de la version du protocole
  -utilis&eacute;, la directive LimitRequestLine place une
  +<p>La directive LimitRequestLine permet à l'administrateur
  +de réduire la limite fixée pour une requête
  +HTTP en dessous de la valeur fixée à la
  +compilation. Comme une requête est composée de la
  +méthode HTTP, d'une URI et de la version du protocole
  +utilisé, la directive LimitRequestLine place une
   restriction sur la taille maximale que peut avoir une URI dansune
  -requ&ecirc;te. Un serveur doit avoir cette valeur suffisamment
  +requête. Un serveur doit avoir cette valeur suffisamment
   grande pour pouvoir traiter n'importe quelle de ses ressources,
  -en prenant en compte les informations qui pourrait &ecirc;tre
  -pass&eacute;es dans une requ&ecirc;te GET.</p>
  +en prenant en compte les informations qui pourrait être
  +passées dans une requête GET.</p>
   
   <p>Cette directive permet l'administrateur d'avoir un meilleur
  -contr&ocirc;le sur des requ&ecirc;tes ayant un comportement
  -anormale, ce qui peut &ecirc;tre utile afin d'&eacute;viter
  -certaines formes d'attaques par d&eacute;ni de service. Dans des
  +contrôle sur des requêtes ayant un comportement
  +anormale, ce qui peut être utile afin d'éviter
  +certaines formes d'attaques par déni de service. Dans des
   conditions normales, cette valeur doit rester celle par
  -d&eacute;faut.</p>
  +défaut.</p>
   
   <hr>
   <h2><a name="listen">Directive Listen</a></h2>
   
   <a href="directive-dict.html#Syntax" rel="Help"><strong>Syntaxe
   :</strong></a> Listen
  -[<em>adresseIp</em>:]<em>num&eacute;roPort</em><br>
  +[<em>adresseIp</em>:]<em>numéroPort</em><br>
   <a href="directive-dict.html#Context" rel="Help"><strong>Contexte
   :</strong></a> configuration serveur<br>
   <a href="directive-dict.html#Status" rel="Help"><strong>Statut
   :</strong></a> noyau<br>
   <a href="directive-dict.html#Compatibility" rel=
  -"Help"><strong>Compatibilit&eacute; :</strong></a> Listen est
  -disponible &agrave; partir de la version 1.1 d'Apache. 
  +"Help"><strong>Compatibilité :</strong></a> Listen est
  +disponible à partir de la version 1.1 d'Apache. 
   
  -<p>La directive <tt>Listen</tt> enjoint Apache &agrave;
  -&eacute;couter plus d'une adresse IP ou port; par d&eacute;faut
  -Apache r&eacute;pond aux requ&ecirc;tes re&ccedil;ues sur toutes
  +<p>La directive <tt>Listen</tt> enjoint Apache à
  +écouter plus d'une adresse IP ou port; par défaut
  +Apache répond aux requêtes reçues sur toutes
   les interfaces IP, mais seulement celles arrivant sur le port
  -donn&eacute; par la directive <a href="#port">Port</a>.</p>
  +donné par la directive <a href="#port">Port</a>.</p>
   
  -<tt>Listen</tt> peut &ecirc;tre utilis&eacute;e &agrave; la place
  +<tt>Listen</tt> peut être utilisée à la place
   de <tt><a href="#bindaddress">BindAddress</a></tt> et
   <tt>Port</tt>. Elle indique au serveur d'accepter des
  -requ&ecirc;tes entrantes sur le port sp&eacute;cifi&eacute; ou
  +requêtes entrantes sur le port spécifié ou
   sur une combinaison adresse-port. Si le premier format est
  -utilis&eacute; (avec seule mention d'un num&eacute;ro de port),
  -le serveur "&eacute;coutera" tous les ports
  -sp&eacute;cifi&eacute;s sur chacune des interfaces IP qu'il
  -conna&icirc;t, plut&ocirc;t que sur le port donn&eacute; par la
  +utilisé (avec seule mention d'un numéro de port),
  +le serveur "écoutera" tous les ports
  +spécifiés sur chacune des interfaces IP qu'il
  +connaît, plutôt que sur le port donné par la
   directive <tt>Port</tt>. Si une adresse IP adresse IP est
  -pr&eacute;cis&eacute;e en compl&eacute;ment, le serveur
  -restreindra son &eacute;coute &agrave; la combinaison
  -adresse-port pr&eacute;cis&eacute;e.<br>
  +précisée en complément, le serveur
  +restreindra son écoute à la combinaison
  +adresse-port précisée.<br>
   <br>
    
   
   <p>Notez que vous avez toujours besoin de la directive
  -<tt>Port</tt> qui permettent &agrave; Apache de
  -g&eacute;n&eacute;rer les URL de retour vers votre serveur.</p>
  +<tt>Port</tt> qui permettent à Apache de
  +générer les URL de retour vers votre serveur.</p>
   
  -<p>Plusieurs directives <tt>Listen</tt> peuvent &ecirc;tre
  -utilis&eacute;es pour sp&eacute;cifier un ensemble d'adresses et
  -de ports &agrave; &eacute;couter. Le serveur r&eacute;pondra aux
  -requ&ecirc;tes re&ccedil;ues sur n'importe laquelle des
  -combinaisons adresse-port ainsi sp&eacute;cifi&eacute;e.</p>
  +<p>Plusieurs directives <tt>Listen</tt> peuvent être
  +utilisées pour spécifier un ensemble d'adresses et
  +de ports à écouter. Le serveur répondra aux
  +requêtes reçues sur n'importe laquelle des
  +combinaisons adresse-port ainsi spécifiée.</p>
   
  -<p>Par exemple, pour autoriser le serveur &agrave; accepter des
  -connexions sur les ports 80 et 8000, &eacute;crire :</p>
  +<p>Par exemple, pour autoriser le serveur à accepter des
  +connexions sur les ports 80 et 8000, écrire :</p>
   
   <blockquote>
   <pre>
  @@ -1998,8 +1997,8 @@
   </pre>
   </blockquote>
   
  -<p>Pour autoriser un serveur &agrave; accepter des connexions sur
  -deux "sockets" qualifi&eacute;s, &eacute;crire :</p>
  +<p>Pour autoriser un serveur à accepter des connexions sur
  +deux "sockets" qualifiés, écrire :</p>
   
   <pre>
   Listen 192.170.2.1:80
  @@ -2009,7 +2008,7 @@
   <p><strong>Voir aussi:</strong> <a href=
   "../dns-caveats.html">Apache et DNS</a><br>
   <strong>Voir aussi:</strong> <a href="../bind.html">Configurer
  -les ports et adresses utilis&eacute;e par Apache</a><br>
  +les ports et adresses utilisée par Apache</a><br>
   <strong>Voir aussi :</strong> <a href=
   "http://www.apache.org/info/known_bugs.html#listenbug">Bogues
   connus</a></p>
  @@ -2020,32 +2019,32 @@
   <a href="directive-dict.html#Syntax" rel="Help"><strong>Syntaxe
   :</strong></a> ListenBacklog <em>backlog</em><br>
   <a href="directive-dict.html#Default" rel=
  -"Help"><strong>D&eacute;faut :</strong></a> <code>ListenBacklog
  +"Help"><strong>Défaut :</strong></a> <code>ListenBacklog
   511</code><br>
   <a href="directive-dict.html#Context" rel="Help"><strong>Contexte
   :</strong></a> configuration serveur<br>
   <a href="directive-dict.html#Status" rel="Help"><strong>Statut
   :</strong></a> noyau<br>
   <a href="directive-dict.html#Compatibility" rel=
  -"Help"><strong>Compatibilit&eacute; :</strong></a>
  -<tt>ListenBacklog</tt> n'est disponible qu'&agrave; partir de la
  +"Help"><strong>Compatibilité :</strong></a>
  +<tt>ListenBacklog</tt> n'est disponible qu'à partir de la
   version 1.2.0 d'Apache. 
   
   <p>La longueur maximale de la file d'attente des connexions en
  -attente. En g&eacute;n&eacute;ral, aucun ajustement n'est
  -n&eacute;cessaire, cependant, il est souhaitable sur certains
  -syst&egrave;mes d'augmenter cette longueur de file pour
  -r&eacute;pondre &agrave; des attaques TCP SYN. Voir les
  -param&egrave;tres backlog dans l'appel syst&egrave;me
  +attente. En général, aucun ajustement n'est
  +nécessaire, cependant, il est souhaitable sur certains
  +systèmes d'augmenter cette longueur de file pour
  +répondre à des attaques TCP SYN. Voir les
  +paramètres backlog dans l'appel système
   <code>listen(2)</code>.</p>
   
  -<p>Cette directive est limit&eacute;e &agrave; un petit nombre
  -par le syst&egrave;me d'exploitation. Elle peut varier d'un
  -syst&egrave;me &agrave; un autre. Il faut &eacute;galement noter
  -que pour la plupart des syst&egrave;mes, la valeur
  -r&eacute;ellement utilis&eacute;e n'est pas celle
  -sp&eacute;cifi&eacute;e par la directive, mais un nombre
  -bas&eacute; sur cette valeur (g&eacute;n&eacute;ralement plus
  +<p>Cette directive est limitée à un petit nombre
  +par le système d'exploitation. Elle peut varier d'un
  +système à un autre. Il faut également noter
  +que pour la plupart des systèmes, la valeur
  +réellement utilisée n'est pas celle
  +spécifiée par la directive, mais un nombre
  +basé sur cette valeur (généralement plus
   grande).</p>
   
   <hr>
  @@ -2055,67 +2054,67 @@
   :</strong></a> &lt;Location <em>URL</em>&gt; ...
   &lt;/Location&gt;<br>
   <a href="directive-dict.html#Context" rel="Help"><strong>Contexte
  -:</strong></a> configuration serveur, h&ocirc;tes virtuels<br>
  +:</strong></a> configuration serveur, hôtes virtuels<br>
   <a href="directive-dict.html#Status" rel="Help"><strong>Statut
   :</strong></a> noyau<br>
   <a href="directive-dict.html#Compatibility" rel=
  -"Help"><strong>Compatibilit&eacute; :</strong></a>
  -<tt>Location</tt> est disponible &agrave; partir des versions 1.1
  +"Help"><strong>Compatibilité :</strong></a>
  +<tt>Location</tt> est disponible à partir des versions 1.1
   d'Apache. 
   
   <p>La directive <tt>&lt;Location&gt;</tt> permet d'instaurer un
  -contr&ocirc;le d'acc&egrave;s sur une base URL. Elle est
  -comparable &agrave; la directive <a href=
  -"#directory">&lt;Directory&gt;</a>, et doit s'apparier &agrave;
  +contrôle d'accès sur une base URL. Elle est
  +comparable à la directive <a href=
  +"#directory">&lt;Directory&gt;</a>, et doit s'apparier à
   une directive <tt>&lt;/Location&gt;</tt>. Les directives
  -s'appliquant &agrave; l'URL pr&eacute;cis&eacute;e seront
  -&agrave; inclure entre ces deux balises. Les sections
  -<tt>&lt;Location&gt;</tt> sont trait&eacute;es dans l'ordre
  -o&ugrave; elles apparaissent dans le fichier de configuration,
  +s'appliquant à l'URL précisée seront
  +à inclure entre ces deux balises. Les sections
  +<tt>&lt;Location&gt;</tt> sont traitées dans l'ordre
  +où elles apparaissent dans le fichier de configuration,
   une fois les sections <tt>&lt;Directory&gt;</tt> et les fichiers
  -<code>.htaccess</code> trait&eacute;s.</p>
  +<code>.htaccess</code> traités.</p>
   
  -<p>Il faut noter que les URL n'ont pas du tout &agrave; suivre la
  -m&ecirc;me organisation que le syst&egrave;me de fichiers, et il
  -faut souligner que la directive &lt;Location&gt; op&egrave;re de
  -mani&egrave;re totalement ind&eacute;pendante du syst&egrave;me
  +<p>Il faut noter que les URL n'ont pas du tout à suivre la
  +même organisation que le système de fichiers, et il
  +faut souligner que la directive &lt;Location&gt; opère de
  +manière totalement indépendante du système
   de fichiers.</p>
   
  -<p>Le <em>pr&eacute;fixe d'URL</em> devra, sauf pour des
  -requ&ecirc;tes &agrave; un proxy, &ecirc;tre de la forme
  +<p>Le <em>préfixe d'URL</em> devra, sauf pour des
  +requêtes à un proxy, être de la forme
   <code>/chemin/</code>, et ne devra pas inclure de mention
  -<code>http://nomserveur</code>. Elle ne prot&egrave;ge pas
  -n&eacute;cessairement un r&eacute;pertoire (cela peut &ecirc;tre
  +<code>http://nomserveur</code>. Elle ne protège pas
  +nécessairement un répertoire (cela peut être
   un fichier individuel, ou un ensemble de fichiers), et peut
  -inclure des m&eacute;tacaract&egrave;res. Dans un motif (avec des
  -m&eacute;tacaract&egrave;res), '?' remplace un caract&egrave;re
  -quelconque, et '*' remplace toute cha&icirc;ne quelconque de 0 ou
  -plus caract&egrave;res. POur les requ&ecirc;tes &agrave; un
  -proxy, l'URL doitt &ecirc;tre de la forme
  +inclure des métacaractères. Dans un motif (avec des
  +métacaractères), '?' remplace un caractère
  +quelconque, et '*' remplace toute chaîne quelconque de 0 ou
  +plus caractères. POur les requêtes à un
  +proxy, l'URL doitt être de la forme
   <code>scheme://nomserveur/serveur</code>, et vous devez inclure
  -le pr&eacute;fixe.</p>
  +le préfixe.</p>
   
   <p><strong>Apache 1.2 et plus :</strong> Des expression
  -r&eacute;guli&egrave;res peuvent &ecirc;tre utilis&eacute;es,
  -&agrave; condition de les faire pr&eacute;c&eacute;der du
  -caract&egrave;re <code>~</code>. Par exemple :</p>
  +régulières peuvent être utilisées,
  +à condition de les faire précéder du
  +caractère <code>~</code>. Par exemple :</p>
   
   <blockquote><code>&lt;Location ~
   "/(extra|special)/data"&gt;</code></blockquote>
   
  -<p>correspondrait &agrave; des URL contenant la sous-cha&icirc;ne
  +<p>correspondrait à des URL contenant la sous-chaîne
   "/extra/data" ou "/special/data". Cependant, sous Apache 1.3,
   l'utilisation de la directive <a href=
   "#locationmatch">&lt;LocationMatch&gt;</a> est
  -conseill&eacute;e.</p>
  +conseillée.</p>
   
  -<p>La fonctionnalit&eacute; <tt>Location</tt> est
  -particuli&egrave;rement pratique lorsque combin&eacute;e &agrave;
  +<p>La fonctionnalité <tt>Location</tt> est
  +particulièrement pratique lorsque combinée à
   la directive <a href="mod_mime.html#sethandler">SetHandler</a>.
  -Par exemple, pour permettre des requ&ecirc;tes sur les rapports
  -d'&eacute;tat, mais ne les autoriser que pour des agents
  -requ&eacute;rant &agrave; partir du domaine foo.com, vous
  -pourriez &eacute;crire :</p>
  +Par exemple, pour permettre des requêtes sur les rapports
  +d'état, mais ne les autoriser que pour des agents
  +requérant à partir du domaine foo.com, vous
  +pourriez écrire :</p>
   
   <blockquote>
   <pre>
  @@ -2130,37 +2129,37 @@
   </blockquote>
   
   <p><strong>Note sur / (barre oblique) pour les version
  -sup&eacute;rieures &agrave; 1.3</strong>: La caract&egrave;re
  -barre oblique &agrave; une signification particuli&egrave;re en
  -fonction de l'endroit o&ugrave; il se situe. Des personnes sont
  -habitu&eacute;s au comportement dans certains syst&egrave;mes de
  -fichiers o&ugrave; de multiples caract&egrave;res obliques sont
  -remplac&eacute;s par un caract&egrave;re unique (par exemple
  -<code>/home///foo</code> est identique &agrave;
  +supérieures à 1.3</strong>: La caractère
  +barre oblique à une signification particulière en
  +fonction de l'endroit où il se situe. Des personnes sont
  +habitués au comportement dans certains systèmes de
  +fichiers où de multiples caractères obliques sont
  +remplacés par un caractère unique (par exemple
  +<code>/home///foo</code> est identique à
   <code>/home/foo</code>). Dans le monde des URL ceci n'est pas
   obligatoirement vrai. La directive
   <code>&lt;LocationMatch&gt;</code> et la version avec expression
  -r&eacute;guli&egrave;re de <code>&lt;Location&gt;</code> demande
  -de sp&eacute;cifier plusieurs caract&egrave;res obliques si ceci
  +régulière de <code>&lt;Location&gt;</code> demande
  +de spécifier plusieurs caractères obliques si ceci
   est votre intention. Par exemple, <code>&lt;LocationMatch
   ^/abc&gt;</code> fonctionnera avec l'URL <code>/abc</code> mais
   pas avec l'URL <code>//abc</code>. La directive (sans expression
  -r&eacute;guli&egrave;re) <code>&lt;Location&gt;</code> se
  -comporte de mani&egrave;re similaire quand elle est
  -employ&eacute;e pour des requ&ecirc;tes proxy. Mais si la
  -directive (sans expression r&eacute;guli&egrave;re)
  -<code>&lt;Location&gt;</code> est utilis&eacute;e pour des
  -requ&ecirc;tes sans proxy, il associera implicitement plusieurs
  -obliques &agrave; un seul. Par exemple, si vous sp&eacute;cifiez
  -<code>&lt;Location /abc/def&gt;</code> et que la requ&ecirc;te
  +régulière) <code>&lt;Location&gt;</code> se
  +comporte de manière similaire quand elle est
  +employée pour des requêtes proxy. Mais si la
  +directive (sans expression régulière)
  +<code>&lt;Location&gt;</code> est utilisée pour des
  +requêtes sans proxy, il associera implicitement plusieurs
  +obliques à un seul. Par exemple, si vous spécifiez
  +<code>&lt;Location /abc/def&gt;</code> et que la requête
   est <code>/abc//def</code> celle ci correspondra.</p>
   
   <p><strong>Voir aussi</strong>: <a href=
   "../sections.html">Comment fonctionnent les sections concernant
  -les r&eacute;pertoires, chemins et fichiers</a> pour une
  -explication plus pr&eacute;cise concernant la mani&egrave;re dont
  -ces sections sont combin&eacute;es lorsqu'une requ&ecirc;te est
  -trait&eacute;e.</p>
  +les répertoires, chemins et fichiers</a> pour une
  +explication plus précise concernant la manière dont
  +ces sections sont combinées lorsqu'une requête est
  +traitée.</p>
   
   <hr>
   <h2><a name="locationmatch">Directive
  @@ -2170,31 +2169,31 @@
   :</strong></a> &lt;LocationMatch <em>regex</em>&gt; ...
   &lt;/LocationMatch&gt;<br>
   <a href="directive-dict.html#Context" rel="Help"><strong>Contexte
  -:</strong></a> configuration serveur, h&ocirc;te virtuel<br>
  +:</strong></a> configuration serveur, hôte virtuel<br>
   <a href="directive-dict.html#Status" rel="Help"><strong>Statut
   :</strong></a> noyau<br>
   <a href="directive-dict.html#Compatibility" rel=
  -"Help"><strong>Compatibilit&eacute; :</strong></a> Location est
  -disponible &agrave; partir de la version 1.3 d'Apache. 
  +"Help"><strong>Compatibilité :</strong></a> Location est
  +disponible à partir de la version 1.3 d'Apache. 
   
   <p>La directive <tt>&lt;LocationMatch&gt;</tt> permet
  -l'&eacute;tablissement d'un contr&ocirc;le d'acc&egrave;s sur une
  -base URL, d'une fa&ccedil;on identique &agrave; la directive <a
  +l'établissement d'un contrôle d'accès sur une
  +base URL, d'une façon identique à la directive <a
   href="#location">&lt;Location&gt;</a>. Cependant, elle n'accepte
  -qu'une expression r&eacute;guli&egrave;re comme argument. Par
  +qu'une expression régulière comme argument. Par
   exemple :</p>
   
   <blockquote><code>&lt;LocationMatch
   "/(extra|special)/data"&gt;</code></blockquote>
   
  -repr&eacute;sente des URL contenant l'une des sous-cha&icirc;nes
  +représente des URL contenant l'une des sous-chaînes
   "/extra/data" ou "/special/data". <br>
   <br>
    <strong>Voir aussi</strong> : <a href="../sections.html">Comment
  -fonctionnent les sections concernant les r&eacute;pertoires,
  -chemins et fichiers</a> pour une explication plus pr&eacute;cise
  -concernant la mani&egrave;re dont ces sections sont
  -combin&eacute;es lorsqu'une requ&ecirc;te est trait&eacute;e. 
  +fonctionnent les sections concernant les répertoires,
  +chemins et fichiers</a> pour une explication plus précise
  +concernant la manière dont ces sections sont
  +combinées lorsqu'une requête est traitée. 
   
   <hr>
   <h2><a name="lockfile">Directive LockFile</a></h2>
  @@ -2202,7 +2201,7 @@
   <a href="directive-dict.html#Syntax" rel="Help"><strong>Syntaxe
   :</strong></a> LockFile <em>nomfichier</em><br>
   <a href="directive-dict.html#Default" rel=
  -"Help"><strong>D&eacute;faut :</strong></a> <code>LockFile
  +"Help"><strong>Défaut :</strong></a> <code>LockFile
   logs/accept.lock</code><br>
   <a href="directive-dict.html#Context" rel="Help"><strong>Contexte
   :</strong></a> configuration serveur<br>
  @@ -2210,27 +2209,27 @@
   :</strong></a> noyau 
   
   <p>La directive <tt>LockFile</tt> indique le chemin
  -d'acc&egrave;s du fichier de verrouillage utilis&eacute;
  -lorsqu'Apache est compil&eacute; en mode
  +d'accès du fichier de verrouillage utilisé
  +lorsqu'Apache est compilé en mode
   <code>USE_FCNTL_SERIALIZED_ACCEPT</code> ou
  -<code>USE_FLOCK_SERIALIZED_ACCEPT</code>. Ce param&egrave;tre
  -sera laiss&eacute; g&eacute;n&eacute;ralement dans son
  -&eacute;tat par d&eacute;faut. La raison principale qui
  -conduirait &agrave; modifier ce param&egrave;tre serait le fait
  -que le r&eacute;pertoire des traces (<code>logs</code>) soit
  -mont&eacute; sous NFS, le fichier de verrouillage devant de
  -pr&eacute;f&eacute;rence &ecirc;tre situ&eacute; sur un disque
  -local &agrave; la machine serveur pour autant que possible. Le
  +<code>USE_FLOCK_SERIALIZED_ACCEPT</code>. Ce paramètre
  +sera laissé généralement dans son
  +état par défaut. La raison principale qui
  +conduirait à modifier ce paramètre serait le fait
  +que le répertoire des traces (<code>logs</code>) soit
  +monté sous NFS, le fichier de verrouillage devant de
  +préférence être situé sur un disque
  +local à la machine serveur pour autant que possible. Le
   PID du processus serveur principal est automatiquement
  -rajout&eacute; au nom de fichier.</p>
  +rajouté au nom de fichier.</p>
   
  -<p><strong>SECURITE :</strong> il vaut mieux &eacute;viter de
  -metttre ce fichier dans un r&eacute;pertoire inscriptible par
  +<p><strong>SECURITE :</strong> il vaut mieux éviter de
  +metttre ce fichier dans un répertoire inscriptible par
   tout le monde tel que <code>/var/tmp</code> cas quelqu'un
  -pourrait cr&eacute;er une attaque par d&eacute;ni de service et
  -emp&eacute;cher le serveur de red&eacute;marrer en cr&eacute;ant
  -un fichier de verrouillage de m&ecirc;me nom que celui que veut
  -cr&eacute;er le serveur.</p>
  +pourrait créer une attaque par déni de service et
  +empécher le serveur de redémarrer en créant
  +un fichier de verrouillage de même nom que celui que veut
  +créer le serveur.</p>
   
   <hr>
   <h2><a name="loglevel">Directive LogLevel</a></h2>
  @@ -2238,20 +2237,20 @@
   <a href="directive-dict.html#Syntax" rel="Help"><strong>Syntaxe
   :</strong></a> LogLevel <em>niveau</em><br>
   <a href="directive-dict.html#Default" rel=
  -"Help"><strong>D&eacute;faut :</strong></a> <code>LogLevel
  +"Help"><strong>Défaut :</strong></a> <code>LogLevel
   error</code><br>
   <a href="directive-dict.html#Context" rel="Help"><strong>Contexte
  -:</strong></a> configuration serveur, h&ocirc;tes virtuels<br>
  +:</strong></a> configuration serveur, hôtes virtuels<br>
   <a href="directive-dict.html#Status" rel="Help"><strong>Statut
   :</strong></a> noyau<br>
   <a href="directive-dict.html#Compatibility" rel=
  -"Help"><strong>Compatibilit&eacute; :</strong></a> LogLevel est
  -disponible &agrave; partir de la version 1.3. 
  +"Help"><strong>Compatibilité :</strong></a> LogLevel est
  +disponible à partir de la version 1.3. 
   
  -<p>LogLevel ajuste le niveau de verbosit&eacute; des messages
  +<p>LogLevel ajuste le niveau de verbosité des messages
   inscrits dans les traces d'erreur (voir la directive <a href=
   "#errorlog">ErrorLog</a>). Les niveaux possibles sont par ordre
  -de gravit&eacute; d&eacute;croissante :</p>
  +de gravité décroissante :</p>
   
   <table>
   <tr>
  @@ -2266,7 +2265,7 @@
   
   <tr>
   <td><code>emerg</code> </td>
  -<td>Urgences - le syst&egrave;me est inutilisable.</td>
  +<td>Urgences - le système est inutilisable.</td>
   </tr>
   
   <tr>
  @@ -2276,7 +2275,7 @@
   
   <tr>
   <td><code>alert</code> </td>
  -<td>Une action doit &ecirc;tre prise imm&eacute;diatement.</td>
  +<td>Une action doit être prise immédiatement.</td>
   </tr>
   
   <tr>
  @@ -2338,7 +2337,7 @@
   
   <tr>
   <td><code>debug</code> </td>
  -<td>Messages de d&eacute;boguage</td>
  +<td>Messages de déboguage</td>
   </tr>
   
   <tr>
  @@ -2347,15 +2346,15 @@
   </tr>
   </table>
   
  -<p>Quand un niveau est sp&eacute;cifi&eacute;, les messages des
  -niveaux de plus haute gravit&eacute; seront &eacute;galement
  -rapport&eacute;s. Par exemple, quand la directive <code>LogLevel
  -info</code> est d&eacute;finie, les messages de niveau
  +<p>Quand un niveau est spécifié, les messages des
  +niveaux de plus haute gravité seront également
  +rapportés. Par exemple, quand la directive <code>LogLevel
  +info</code> est définie, les messages de niveau
   <code>notice</code> et <code>warn</code> seront aussi
  -notifi&eacute;s.</p>
  +notifiés.</p>
   
  -<p>L'utilisation d'un niveau de gravit&eacute; d'au moins
  -<code>crit</code> est recommand&eacute;.</p>
  +<p>L'utilisation d'un niveau de gravité d'au moins
  +<code>crit</code> est recommandé.</p>
   
   <hr>
   <h2><a name="maxclients">Directive MaxClients</a></h2>
  @@ -2364,7 +2363,7 @@
   <a href="directive-dict.html#Syntax" rel="Help"><strong>Syntaxe
   :</strong></a> MaxClients <em>nombre</em><br>
   <a href="directive-dict.html#Default" rel=
  -"Help"><strong>D&eacute;faut :</strong></a> <code>MaxClients
  +"Help"><strong>Défaut :</strong></a> <code>MaxClients
   256</code><br>
   <a href="directive-dict.html#Context" rel="Help"><strong>Contexte
   :</strong></a> configuration serveur<br>
  @@ -2372,19 +2371,19 @@
   :</strong></a> noyau 
   
   <p>La directive <tt>MaxClients</tt> indique le nombre limite de
  -requ&ecirc;tes simultan&eacute;es pouvant &ecirc;tre
  -accept&eacute;es par le serveur ; il repr&eacute;sente le nombre
  -maximum de processus serveur fils qui peuvent tourner &agrave; un
  -instant donn&eacute;. Pour configurer plus de 256 clients, vous
  +requêtes simultanées pouvant être
  +acceptées par le serveur ; il représente le nombre
  +maximum de processus serveur fils qui peuvent tourner à un
  +instant donné. Pour configurer plus de 256 clients, vous
   devez modifier la constante HARD_SERVER_LIMIT du fichier source
   d'Apache httpd.h et recompiler Apache.</p>
   
  -<p>Les tentatives de connexions au del&agrave; de MaxClients sont
  -normalement mises en attente, jusqu'&agrave; une limite
  -fix&eacute;e par la directive <a href=
  +<p>Les tentatives de connexions au delà de MaxClients sont
  +normalement mises en attente, jusqu'à une limite
  +fixée par la directive <a href=
   "#listenbacklog">ListenBacklog</a>. Une fois qu'un processus fils
  -est libre &agrave; la fin d'une requ&ecirc;te diff&eacute;rente,
  -la connexion en attente est trait&eacute;e.</p>
  +est libre à la fin d'une requête différente,
  +la connexion en attente est traitée.</p>
   
   <hr>
   <h2><a name="maxkeepaliverequests">Directive
  @@ -2393,25 +2392,25 @@
   <a href="directive-dict.html#Syntax" rel="Help"><strong>Syntaxe
   :</strong></a> MaxKeepAliveRequests <em>nombre</em><br>
   <a href="directive-dict.html#Default" rel=
  -"Help"><strong>D&eacute;faut :</strong></a>
  +"Help"><strong>Défaut :</strong></a>
   <code>MaxKeepAliveRequests 100</code><br>
   <a href="directive-dict.html#Context" rel="Help"><strong>Contexte
   :</strong></a> configuration serveur<br>
   <a href="directive-dict.html#Status" rel="Help"><strong>Statut
   :</strong></a> noyau<br>
   <a href="directive-dict.html#Compatibility" rel=
  -"Help"><strong>Compatibilit&eacute; :</strong></a> Uniquement
  -&agrave; partir de la version 1.2 d'Apache. 
  +"Help"><strong>Compatibilité :</strong></a> Uniquement
  +à partir de la version 1.2 d'Apache. 
   
   <p>La directive <tt>MaxKeepAliveRequests</tt> limite le nombre de
  -requ&ecirc;tes permises pour une connexion unique lorsque la
  -directive <a href="#keepalive">KeepAlive</a> est activ&eacute;e.
  +requêtes permises pour une connexion unique lorsque la
  +directive <a href="#keepalive">KeepAlive</a> est activée.
   Si <em>nombre</em> vaut "<code>0</code>", chaque connexion peut
  -admettre un nombre illimit&eacute; de requ&ecirc;tes. Nous
  -recommendons que ce param&egrave;tre soit r&eacute;gl&eacute; sur
  +admettre un nombre illimité de requêtes. Nous
  +recommendons que ce paramètre soit réglé sur
   une valeur relativement haute pour obtenir des performances
   optimales du serveur. Dans la version 1.1 d'Apache, ceci est
  -contr&ocirc;l&eacute; par la directive Keepalive</p>
  +contrôlé par la directive Keepalive</p>
   
   <hr>
   <h2><a name="maxrequestsperchild">Directive
  @@ -2421,7 +2420,7 @@
   <a href="directive-dict.html#Syntax" rel="Help"><strong>Syntaxe
   :</strong></a> MaxRequestsPerChild <em>nombre</em><br>
   <a href="directive-dict.html#Default" rel=
  -"Help"><strong>D&eacute;faut :</strong></a>
  +"Help"><strong>Défaut :</strong></a>
   <code>MaxRequestsPerChild 0</code><br>
   <a href="directive-dict.html#Context" rel="Help"><strong>Contexte
   :</strong></a> configuration serveur<br>
  @@ -2429,40 +2428,40 @@
   :</strong></a> noyau 
   
   <p>La directive <tt>MaxRequestsPerChild</tt> indique le nombre
  -limite de requ&ecirc;tes qu'un processus serveur fils peut
  -tra&icirc;ter. Apr&egrave;s <tt>MaxRequestsPerChild</tt>
  -requ&ecirc;tes, ce processus fils meurt. Si ce param&egrave;tre
  -est fix&eacute; &agrave; 0, alors les processus fils ne meurent
  +limite de requêtes qu'un processus serveur fils peut
  +traîter. Après <tt>MaxRequestsPerChild</tt>
  +requêtes, ce processus fils meurt. Si ce paramètre
  +est fixé à 0, alors les processus fils ne meurent
   jamais.</p>
   
  -<p>Le fait de mettre <tt>MaxRequestsPerChild</tt> &agrave; une
  -valeur non nulle a deux cons&eacute;quences
  -b&eacute;n&eacute;fiques :</p>
  +<p>Le fait de mettre <tt>MaxRequestsPerChild</tt> à une
  +valeur non nulle a deux conséquences
  +bénéfiques :</p>
   
   <ul>
  -<li>cela limite le volume de m&eacute;moire qu'un processus peut
  -consommer (accidentellement) et &eacute;vite une saturation
  -m&eacute;moire ;</li>
  -
  -<li>en donnant &agrave; un processus un temps de vie fini, le
  -nombre total de processus impliqu&eacute;s dans le serveur
  -d&eacute;croit lorsque la charge du serveur retombe.</li>
  +<li>cela limite le volume de mémoire qu'un processus peut
  +consommer (accidentellement) et évite une saturation
  +mémoire ;</li>
  +
  +<li>en donnant à un processus un temps de vie fini, le
  +nombre total de processus impliqués dans le serveur
  +décroit lorsque la charge du serveur retombe.</li>
   </ul>
   
  -<p>Cependant sur les syst&egrave;mes Win32, il est
  -recommand&eacute; de mettre cette valeur &agrave; 0. Si celle ci
  -est &agrave; une valeur non nulle, quand le nombre de
  -requ&ecirc;tes est atteint, le processus fils quitte, et est
  -relanc&eacute; en relisant les fichiers de configuration. Ceci
  -peut conduire &agrave; un comportement impr&eacute;visible si
  -vous avez modifi&eacute; un fichier de configuration, mais ne
  +<p>Cependant sur les systèmes Win32, il est
  +recommandé de mettre cette valeur à 0. Si celle ci
  +est à une valeur non nulle, quand le nombre de
  +requêtes est atteint, le processus fils quitte, et est
  +relancé en relisant les fichiers de configuration. Ceci
  +peut conduire à un comportement imprévisible si
  +vous avez modifié un fichier de configuration, mais ne
   souhaitez pas que ces changements soient pris en compte. Voir
  -&eacute;galement <a href=
  +également <a href=
   "#threadsperchild">ThreadsPerChild</a>.</p>
   
  -<p><strong>NOTE:</strong> pour les requ&ecirc;tes
  -<em>KeepAlive</em> requests, seule la premi&egrave;re
  -requ&ecirc;te est compt&eacute;e. En r&eacute;alit&eacute;, il
  +<p><strong>NOTE:</strong> pour les requêtes
  +<em>KeepAlive</em> requests, seule la première
  +requête est comptée. En réalité, il
   change le comportement afin de limiter le nombre de
   <em>connexions</em> par fils.</p>
   
  @@ -2473,7 +2472,7 @@
   <a href="directive-dict.html#Syntax" rel="Help"><strong>Syntaxe
   :</strong></a> MaxSpareServers <em>nombre</em><br>
   <a href="directive-dict.html#Default" rel=
  -"Help"><strong>D&eacute;faut :</strong></a> <code>MaxSpareServers
  +"Help"><strong>Défaut :</strong></a> <code>MaxSpareServers
   10</code><br>
   <a href="directive-dict.html#Context" rel="Help"><strong>Contexte
   :</strong></a> configuration serveur<br>
  @@ -2483,17 +2482,17 @@
   <p>La directive <tt>MaxSpareServers</tt> indique le nombre
   maximal de processus fils en <em>attente</em>. Un processus en
   attente est un processus qui existe, mais qui ne traite pas de
  -requ&ecirc;te. S'il existe plus de <tt>MaxSpareServers</tt> de
  -ces processus, alors le p&egrave;re viendra tuer les processus en
  -suppl&eacute;mentaires.</p>
  -
  -<p>L'activation de cette fonctionnalit&eacute; ne devrait
  -&ecirc;tre n&eacute;cessaire que sur les site vraiment
  -tr&egrave;s charg&eacute;s. R&eacute;gler ce param&egrave;tre sur
  -une grande valeur est de toutes fa&ccedil;on toujours une
  -mauvaise id&eacute;e.</p>
  +requête. S'il existe plus de <tt>MaxSpareServers</tt> de
  +ces processus, alors le père viendra tuer les processus en
  +supplémentaires.</p>
  +
  +<p>L'activation de cette fonctionnalité ne devrait
  +être nécessaire que sur les site vraiment
  +très chargés. Régler ce paramètre sur
  +une grande valeur est de toutes façon toujours une
  +mauvaise idée.</p>
   
  -<p>Cette directive n'a aucun effet quand elle est employ&eacute;e
  +<p>Cette directive n'a aucun effet quand elle est employée
   sur les plates-formes WIndows.</p>
   
   <p>Voir aussi <a href="#minspareservers">MinSpareServers</a> et
  @@ -2506,7 +2505,7 @@
   <a href="directive-dict.html#Syntax" rel="Help"><strong>Syntaxe
   :</strong></a> MinSpareServers <em>nombre</em><br>
   <a href="directive-dict.html#Default" rel=
  -"Help"><strong>D&eacute;faut :</strong></a> <code>MinSpareServers
  +"Help"><strong>Défaut :</strong></a> <code>MinSpareServers
   5</code><br>
   <a href="directive-dict.html#Context" rel="Help"><strong>Contexte
   :</strong></a> configuration serveur<br>
  @@ -2516,17 +2515,17 @@
   <p>La directive <tt>MinSpareServers</tt> indique le nombre
   minimum de processus fils en <em>attente</em> qu'un serveur
   pourra conserver. S'il existe moins de <tt>MinSpareServers</tt>
  -processus serveurs fils en attente, le processus p&egrave;re
  -recr&eacute;era des processus fils au rythme de 1 par
  +processus serveurs fils en attente, le processus père
  +recréera des processus fils au rythme de 1 par
   seconde.</p>
   
  -<p>L'activation de cette fonctionnalit&eacute; ne devrait
  -&ecirc;tre n&eacute;cessaire que sur des sites tr&egrave;s
  -charg&eacute;s. R&eacute;gler ce param&egrave;tre sur une grande
  -valeur est de toutes fa&ccedil;ons toujours une mauvaise
  -id&eacute;e.</p>
  +<p>L'activation de cette fonctionnalité ne devrait
  +être nécessaire que sur des sites très
  +chargés. Régler ce paramètre sur une grande
  +valeur est de toutes façons toujours une mauvaise
  +idée.</p>
   
  -<p>Cette directive n'a aucun effet quand elle est employ&eacute;e
  +<p>Cette directive n'a aucun effet quand elle est employée
   sur les plates-formes WIndows.</p>
   
   <p>Voir aussi <a href="#maxspareservers">MaxSpareServers</a> et
  @@ -2543,53 +2542,53 @@
   <a href="directive-dict.html#Status" rel="Help"><strong>Statut
   :</strong></a> noyau<br>
   <a href="directive-dict.html#Compatibility" rel=
  -"Help"><strong>Compatibilit&eacute; :</strong></a>
  -<tt>NameVirtualHost</tt> n'est disponible qu'&agrave; partir de
  +"Help"><strong>Compatibilité :</strong></a>
  +<tt>NameVirtualHost</tt> n'est disponible qu'à partir de
   la version 1.3 d'Apache. 
   
  -<p>La directive <tt>NameVirtualHost</tt> est n&eacute;cessaire si
  +<p>La directive <tt>NameVirtualHost</tt> est nécessaire si
   vous souhaitez configurer <a href="../vhosts/index.html">des
  -h&ocirc;tes virtuels nomm&eacute;s</a>.</p>
  +hôtes virtuels nommés</a>.</p>
   
  -<p>Bien que <em>addr</em> puisse &ecirc;tre exprim&eacute;e comme
  -un nom d'h&ocirc;te, il est recommand&eacute; d'utiliser une
  +<p>Bien que <em>addr</em> puisse être exprimée comme
  +un nom d'hôte, il est recommandé d'utiliser une
   adresse IP, exemple :</p>
   
   <blockquote><code>NameVirtualHost
   111.22.33.44</code></blockquote>
   
   <p>Avec cette directive <tt>NameVirtualHost</tt>, l'adresse
  -nomm&eacute;e par le nom de votre h&ocirc;te virtuel se
  -r&eacute;sout. Si vous exploitez plusieurs h&ocirc;tes
  -nomm&eacute;s sur des adresses multiples, r&eacute;p&eacute;tez
  -cette directive autant de fois que n&eacute;cessaire (pour chaque
  +nommée par le nom de votre hôte virtuel se
  +résout. Si vous exploitez plusieurs hôtes
  +nommés sur des adresses multiples, répétez
  +cette directive autant de fois que nécessaire (pour chaque
   adresse).</p>
   
   <p>Note: le "serveur principal" et tous les serveurs "par
  -d&eacute;faut" ne seront <strong>jamais</strong> servis pour une
  -requ&ecirc;te vers une adresse IP NameVirtualHost (&agrave; moins
  -que pour une raison donn&eacute;e vous d&eacute;finissiez
  -NameVirtualHost mais qu'aucun VirtualHosts ne soit d&eacute;fini
  +défaut" ne seront <strong>jamais</strong> servis pour une
  +requête vers une adresse IP NameVirtualHost (à moins
  +que pour une raison donnée vous définissiez
  +NameVirtualHost mais qu'aucun VirtualHosts ne soit défini
   pour cette adresse).</p>
   
  -<p>En option, vous pouvez pr&eacute;ciser un num&eacute;ro de
  -port sur lequel l'h&ocirc;te virtuel nomm&eacute; sera atteint,
  +<p>En option, vous pouvez préciser un numéro de
  +port sur lequel l'hôte virtuel nommé sera atteint,
   par exemple :</p>
   
   <blockquote><code>NameVirtualHost
   111.22.33.44:8080</code></blockquote>
   
   A partir de la version 1.3.13, vous pouvez donner comme adresse
  -<code>*</code> Ceci cr&eacute;e un NameVirtualHost qui correspond
  -&agrave; toutes les connexions venant de toutes les adresses IP
  -qui ne sont pas configur&eacute;s avec une autre directive
  +<code>*</code> Ceci crée un NameVirtualHost qui correspond
  +à toutes les connexions venant de toutes les adresses IP
  +qui ne sont pas configurés avec une autre directive
   NameVirtualHost ou un section <a href=
   "#virtualhost">&lt;VirtualHost&gt;</a>. Cette option est pratique
  -si vous n'utilisez que des h&ocirc;tes virtuels nomm&eacute;s et
  +si vous n'utilisez que des hôtes virtuels nommés et
   que vous ne souhaitez pas coder en dur l'adresse IP de votre
   machine dans le fichier de configuration.<br>
   <br>
  - <strong>Voir aussi :</strong> <a href="../vhosts/">H&ocirc;tes
  + <strong>Voir aussi :</strong> <a href="../vhosts/">Hôtes
   virtuels sur Apache</a> 
   
   <hr>
  @@ -2599,19 +2598,19 @@
   <a href="directive-dict.html#Syntax" rel="Help"><strong>Syntaxe
   :</strong></a> Options <em>[+|-]option [+|-]option ...</em><br>
   <a href="directive-dict.html#Context" rel="Help"><strong>Contexte
  -:</strong></a> configuration serveur, h&ocirc;te virtuel,
  -r&eacute;pertoire, .htaccess<br>
  +:</strong></a> configuration serveur, hôte virtuel,
  +répertoire, .htaccess<br>
   <strong>Surcharge:</strong> Options<br>
   <a href="directive-dict.html#Status" rel="Help"><strong>Statut
   :</strong></a> noyau 
   
  -<p>La directive <tt>Options</tt> contr&ocirc;le quelles fonctions
  -du serveur sont disponibles dans un r&eacute;pertoire
  +<p>La directive <tt>Options</tt> contrôle quelles fonctions
  +du serveur sont disponibles dans un répertoire
   particulier.</p>
   
   <p><em>option</em> peut valoir <code>None</code>, auquel cas
  -aucune fonction suppl&eacute;mentaire n'est disponible, ou une ou
  -plus des possibilit&eacute;s suivantes :</p>
  +aucune fonction supplémentaire n'est disponible, ou une ou
  +plus des possibilités suivantes :</p>
   
   <dl>
   <dt>All</dt>
  @@ -2621,17 +2620,17 @@
   <dt>ExecCGI</dt>
   
   <dd><!--%plaintext &lt;?INDEX {\tt ExecCGI} option&gt; -->
  -L'ex&eacute;cution des scripts CGI est autoris&eacute;e.</dd>
  +L'exécution des scripts CGI est autorisée.</dd>
   
   <dt>FollowSymLinks</dt>
   
   <dd><!--%plaintext &lt;?INDEX {\tt FollowSymLinks} option&gt; -->
  -Le serveur est autoris&eacute; &agrave; suivre les liens
  -symboliques dans ce r&eacute;pertoire. 
  +Le serveur est autorisé à suivre les liens
  +symboliques dans ce répertoire. 
   
  -<p><strong>Note</strong>: m&ecirc;me si le serveur suit le lien
  +<p><strong>Note</strong>: même si le serveur suit le lien
   symbolique, il <b>ne</b> doit <b>pas</b> changer le chemin
  -d'acc&egrave;s afin de ne pas entrer en contradiction avec les
  +d'accès afin de ne pas entrer en contradiction avec les
   sections <tt>&lt;Directory&gt;</tt>.</p>
   </dd>
   
  @@ -2643,23 +2642,23 @@
   <dt>IncludesNOEXEC</dt>
   
   <dd><!--%plaintext &lt;?INDEX {\tt IncludesNOEXEC} option&gt; -->
  -Les SSI sont autoris&eacute;s, mais pas la commande #exec ni
  +Les SSI sont autorisés, mais pas la commande #exec ni
   <code>#include</code> des scripts CGI.</dd>
   
   <dt>Indexes</dt>
   
   <dd><!--%plaintext &lt;?INDEX {\tt Indexes} option&gt; -->
  -Si une URL requise pointe sur un r&eacute;pertoire, et aucun
  -fichier d&eacute;fini par <tt>DirectoryIndex</tt> (ex.
  -index.html) n'existe dans ce r&eacute;pertoire, alors le serveur
  -retourne une liste format&eacute;e du contenu du
  -r&eacute;pertoire.</dd>
  +Si une URL requise pointe sur un répertoire, et aucun
  +fichier défini par <tt>DirectoryIndex</tt> (ex.
  +index.html) n'existe dans ce répertoire, alors le serveur
  +retourne une liste formatée du contenu du
  +répertoire.</dd>
   
   <dt>MultiViews</dt>
   
   <dd><!--%plaintext &lt;?INDEX {\tt MultiViews} option&gt; -->
   <a href="../content-negotiation.html">Un contenu
  -n&eacute;goci&eacute;</a> en <code>MultiViews</code> est
  +négocié</a> en <code>MultiViews</code> est
   permis.</dd>
   
   <dt>SymLinksIfOwnerMatch</dt>
  @@ -2667,21 +2666,21 @@
   <dd>
   <!--%plaintext &lt;?INDEX {\tt SymLinksIfOwnerMatch} option&gt; -->
   Le serveur ne suivra les liens symboliques uniquement si le
  -fichier vis&eacute; ou le r&eacute;pertoire vis&eacute;
  -appartiennent au m&ecirc;me utilisateur que le lien
  -lui-m&ecirc;me.</dd>
  +fichier visé ou le répertoire visé
  +appartiennent au même utilisateur que le lien
  +lui-même.</dd>
   </dl>
   
   <p>Normalement, si plusieurs options <code>Options</code> peuvent
  -&ecirc;tre appliqu&eacute;es &agrave; un r&eacute;pertoire, alors
  -la plus restrictive est appliqu&eacute;e ; les options ne sont
  -pas combin&eacute;es. Cependant, si <i>all</i> les options dans
  +être appliquées à un répertoire, alors
  +la plus restrictive est appliquée ; les options ne sont
  +pas combinées. Cependant, si <i>all</i> les options dans
   la directive <code>Options</code>
  -sontpr&eacute;c&eacute;d&eacute;es d'un symbole + ou -, alors les
  -options sont alors combin&eacute;es entre elles. Toute option
  -pr&eacute;c&eacute;d&eacute;e d'un + est ajout&eacute;e aux
  -options en cours, toute option pr&eacute;c&eacute;d&eacute;e d'un
  -- est d&eacute;sactiv&eacute;e.</p>
  +sontprécédées d'un symbole + ou -, alors les
  +options sont alors combinées entre elles. Toute option
  +précédée d'un + est ajoutée aux
  +options en cours, toute option précédée d'un
  +- est désactivée.</p>
   
   <p>Par exemple, sans symboles + ni - :</p>
   
  @@ -2697,8 +2696,8 @@
   </pre>
   </blockquote>
   
  -<p>seul <code>Includes</code> sera activ&eacute; pour le
  -r&eacute;pertoire <code>/web/docs/spec</code>. Cependant, si la
  +<p>seul <code>Includes</code> sera activé pour le
  +répertoire <code>/web/docs/spec</code>. Cependant, si la
   seconde directive d'<code>Options</code> utilise les symboles +
   et - :</p>
   
  @@ -2715,8 +2714,8 @@
   </blockquote>
   
   <p>alors les options <code>FollowSymLinks</code> et
  -<code>Includes</code> sont valid&eacute;es pour le
  -r&eacute;pertoire <code>/web/docs/spec</code>.</p>
  +<code>Includes</code> sont validées pour le
  +répertoire <code>/web/docs/spec</code>.</p>
   
   <hr>
   <h2><a name="pidfile">Directive PidFile</a></h2>
  @@ -2725,32 +2724,32 @@
   <a href="directive-dict.html#Syntax" rel="Help"><strong>Syntaxe
   :</strong></a> PidFile <em>filename</em><br>
   <a href="directive-dict.html#Default" rel=
  -"Help"><strong>D&eacute;faut :</strong></a> <code>PidFile
  +"Help"><strong>Défaut :</strong></a> <code>PidFile
   logs/httpd.pid</code><br>
   <a href="directive-dict.html#Context" rel="Help"><strong>Contexte
   :</strong></a> configuration serveur<br>
   <a href="directive-dict.html#Status" rel="Help"><strong>Statut
   :</strong></a> noyau 
   
  -<p>La directive <tt>PidFile</tt> d&eacute;finit le fichier dans
  +<p>La directive <tt>PidFile</tt> définit le fichier dans
   lequel le serveur enregistre l'identificateur de processus du
  -d&eacute;mon. Si le nom de fichier ne commence pas par un slash
  -(/) alors le fichier est d&eacute;fini relativement au <a href=
  +démon. Si le nom de fichier ne commence pas par un slash
  +(/) alors le fichier est défini relativement au <a href=
   "#serverroot">ServerRoot</a>. Le fichier <tt>PidFile</tt> n'est
  -utilis&eacute; que dans le mode <a href=
  +utilisé que dans le mode <a href=
   "#servertype">standalone</a>.</p>
   
   <p>Il est souvent utile de pouvoir envoyer un signal au serveur,
  -pour qu'il referme et r&eacute;ouvre ses fichiers <a href=
  +pour qu'il referme et réouvre ses fichiers <a href=
   "#errorlog">ErrorLog</a> et <tt>TransferLog</tt>, et relise ses
  -fichiers de configuration. Ceci peut &ecirc;tre fait en envoyant
  -un signal SIGHUP (kill -1) au processus identifi&eacute; par
  -l'identificateur de processus marqu&eacute; dans
  +fichiers de configuration. Ceci peut être fait en envoyant
  +un signal SIGHUP (kill -1) au processus identifié par
  +l'identificateur de processus marqué dans
   <tt>PidFile</tt>.</p>
   
  -<p>Le fichier <tt>PidFile</tt> est concern&eacute; par les
  -m&ecirc;mes probl&egrave;mes d'emplacement et de <a href=
  -"../misc/security_tips.html">securit&eacute;</a> que les fichiers
  +<p>Le fichier <tt>PidFile</tt> est concerné par les
  +mêmes problèmes d'emplacement et de <a href=
  +"../misc/security_tips.html">securité</a> que les fichiers
   de trace.</p>
   
   <hr>
  @@ -2758,82 +2757,82 @@
   
   <!--%plaintext &lt;?INDEX {\tt Port} directive&gt; -->
   <a href="directive-dict.html#Syntax" rel="Help"><strong>Syntaxe
  -:</strong></a> Port <em>num&eacute;ro</em><br>
  +:</strong></a> Port <em>numéro</em><br>
   <a href="directive-dict.html#Default" rel=
  -"Help"><strong>D&eacute;faut :</strong></a> <code>Port
  +"Help"><strong>Défaut :</strong></a> <code>Port
   80</code><br>
   <a href="directive-dict.html#Context" rel="Help"><strong>Contexte
   :</strong></a> configuration serveur<br>
   <a href="directive-dict.html#Status" rel="Help"><strong>Statut
   :</strong></a> noyau 
   
  -<p><em>num&eacute;ro</em> est un nombre compris entre 0 et 65535;
  -certains num&eacute;ros de ports (surtout en dessous de 1024)
  -sont r&eacute;serv&eacute;s pour des protocoles
  -sp&eacute;cifiques. Une liste des ports pr&eacute;d&eacute;finis
  +<p><em>numéro</em> est un nombre compris entre 0 et 65535;
  +certains numéros de ports (surtout en dessous de 1024)
  +sont réservés pour des protocoles
  +spécifiques. Une liste des ports prédéfinis
   est consultable dans la RFC 1340 "Assigned Numbers"
  -<code>/etc/services</code>; le port standard assign&eacute; au
  +<code>/etc/services</code>; le port standard assigné au
   protocole http est le port 80.</p>
   
   <p>La directive <tt>Port</tt> a deux comportements, le premier
  -est n&eacute;cessaire pour assurer la compatibilit&eacute; NCSA
  -(et qui peut pr&eacute;ter &agrave; confusion dans le contexte
  +est nécessaire pour assurer la compatibilité NCSA
  +(et qui peut préter à confusion dans le contexte
   d'Apache).</p>
   
   <ul>
   <li>En absence de toute directive <a href="#listen">Listen</a> ou
  -<a href="#bindaddress">BindAddress</a> sp&eacute;cifiant un
  -num&eacute;ro de port, la directive <tt>Port</tt> d&eacute;finit
  -le port r&eacute;seau que le serveur &eacute;coute. S'il existe
  +<a href="#bindaddress">BindAddress</a> spécifiant un
  +numéro de port, la directive <tt>Port</tt> définit
  +le port réseau que le serveur écoute. S'il existe
   une directive <tt>Listen</tt> ou <tt>BindAddress</tt>
  -sp&eacute;cifiant un <code>:num&eacute;ro</code> alors la
  +spécifiant un <code>:numéro</code> alors la
   directive Port n'a aucun effet quant au socket que le serveur
  -&eacute;coute.</li>
  +écoute.</li>
   
  -<li>La directive Port d&eacute;finit la variable d'environnement
  +<li>La directive Port définit la variable d'environnement
   <code>SERVER_PORT</code> (pour les <a href="mod_cgi.html">CGI</a>
   et les <a href="mod_include.html">SSI</a>), laquelle est
  -utilis&eacute;e lorsque le serveur g&eacute;n&egrave;re une URL
  -qui point sur lui-m&ecirc;me (par exemple lorsqu'il indique une
  -indirection externe vers lui-m&ecirc;me).</li>
  +utilisée lorsque le serveur génère une URL
  +qui point sur lui-même (par exemple lorsqu'il indique une
  +indirection externe vers lui-même).</li>
   </ul>
   
  -<p>Dans aucun cas une d&eacute;finition du <tt>Port</tt> ne
  -d&eacute;finit &agrave; quel port un <a href=
  -"#virtualhost">VirtualHost</a> r&eacute;pond, la directive
  -<tt>VirtualHost</tt> elle-m&ecirc;me se chargeant de cette
  -d&eacute;finition.</p>
  +<p>Dans aucun cas une définition du <tt>Port</tt> ne
  +définit à quel port un <a href=
  +"#virtualhost">VirtualHost</a> répond, la directive
  +<tt>VirtualHost</tt> elle-même se chargeant de cette
  +définition.</p>
   
   <p>Le comportement premier de la directive <tt>Port</tt> doit
  -&ecirc;tre consid&eacute;r&eacute; comme similaire &agrave; celui
  +être considéré comme similaire à celui
   de la directive <a href="#servername">ServerName</a>.
  -<tt>ServerName</tt> et <tt>Port</tt> sp&eacute;cifient
  -conjointement ce que vous consid&eacute;rez &ecirc;tre l'adresse
  +<tt>ServerName</tt> et <tt>Port</tt> spécifient
  +conjointement ce que vous considérez être l'adresse
   <em>canonique</em> du serveur.</p>
   
  -<p>Le Port 80 est l'un des ports pr&eacute;d&eacute;finis d'Unix.
  -Tous les ports num&eacute;rot&eacute;s en dessous de 1024 sont
  -r&eacute;serv&eacute;s &agrave; un usage syst&egrave;me,
  -c-&agrave;-d. que des utilisateurs non privil&eacute;gi&eacute;s
  +<p>Le Port 80 est l'un des ports prédéfinis d'Unix.
  +Tous les ports numérotés en dessous de 1024 sont
  +réservés à un usage système,
  +c-à-d. que des utilisateurs non privilégiés
   (non-root) ne peuvent les utiliser ; ces derniers peuvent par
   contre utiliser des ports de plus haut rang. Pour utiliser le
  -port 80, le serveur doit &ecirc;tre ex&eacute;cut&eacute; sous
  -<code>root</code>. Apr&egrave;s avoir li&eacute; le port (bind)
  -et avant d'accepter des requ&ecirc;tes, Apache changera son
  -utilisateur associ&eacute; tel que d&eacute;fini par la directive
  +port 80, le serveur doit être exécuté sous
  +<code>root</code>. Après avoir lié le port (bind)
  +et avant d'accepter des requêtes, Apache changera son
  +utilisateur associé tel que défini par la directive
   <a href="#user">User</a>.</p>
   
   <p>Si vous ne pouvez utiliser le port 80, choisissez tout autre
   port libre. Les utilisateurs non-root devront choisir un
  -num&eacute;ro de port sup&eacute;rieur &agrave; 1023, 8000 par
  +numéro de port supérieur à 1023, 8000 par
   exemple.</p>
   
  -<p><strong>S&eacute;curit&eacute; :</strong> si vous
  -d&eacute;marrez le serveur sous <code>root</code>, assurez vous
  +<p><strong>Sécurité :</strong> si vous
  +démarrez le serveur sous <code>root</code>, assurez vous
   que la directive <a href="#user">User</a> ne mentionne pas
  -<code>root</code>. Si vous traitez des requ&ecirc;tes en
  -disposant toujours de super privil&egrave;ges, vous ouvrez votre
  -syst&egrave;me &agrave; des attaques majeures.</p>
  +<code>root</code>. Si vous traitez des requêtes en
  +disposant toujours de super privilèges, vous ouvrez votre
  +système à des attaques majeures.</p>
   
   <hr>
   <h2><a name="require">Directive require</a></h2>
  @@ -2842,39 +2841,39 @@
   <a href="directive-dict.html#Syntax" rel="Help"><strong>Syntaxe
   :</strong></a> require <em>nomEntite Entite Entite...</em><br>
   <a href="directive-dict.html#Context" rel="Help"><strong>Contexte
  -:</strong></a> r&eacute;pertoire, .htaccess<br>
  +:</strong></a> répertoire, .htaccess<br>
   <strong>Surcharge:</strong> AuthConfig<br>
   <a href="directive-dict.html#Status" rel="Help"><strong>Statut
   :</strong></a> noyau 
   
  -<p>Cette directive choisi quels utilisateurs autoris&eacute;s
  -peuvent acc&eacute;der &agrave; un r&eacute;pertoire. Les
  +<p>Cette directive choisi quels utilisateurs autorisés
  +peuvent accéder à un répertoire. Les
   syntaxes valides sont :</p>
   
   <ul>
   <li>require user <em>utilisateur utilisateur ...</em> 
   
  -<p>Seuls les utilisateurs nomm&eacute;s peuvent acc&eacute;der au
  -r&eacute;pertoire.</p>
  +<p>Seuls les utilisateurs nommés peuvent accéder au
  +répertoire.</p>
   </li>
   
   <li>require group <em>nomGroupe nomGroupe ...</em> 
   
  -<p>Seuls les utilisateurs des groupes cit&eacute;s peuvent
  -acc&eacute;der au r&eacute;pertoire.</p>
  +<p>Seuls les utilisateurs des groupes cités peuvent
  +accéder au répertoire.</p>
   </li>
   
   <li>require valid-user 
   
  -<p>Tout utilisateur reconnu peut acc&eacute;der au
  -r&eacute;pertoire (par opposition aux non utilisateurs).</p>
  +<p>Tout utilisateur reconnu peut accéder au
  +répertoire (par opposition aux non utilisateurs).</p>
   </li>
   </ul>
   
  -<p>Si <code>require</code> appara&icirc;t dans une section <a
  +<p>Si <code>require</code> apparaît dans une section <a
   href="#limit">&lt;Limit&gt;</a>, alors les restrictions ne sont
  -appliqu&eacute;es qu'aux m&eacute;thodes http mentionn&eacute;es.
  -Autrement, toutes les m&eacute;thodes http sont restreintes.
  +appliquées qu'aux méthodes http mentionnées.
  +Autrement, toutes les méthodes http sont restreintes.
   Exemple :</p>
   
   <blockquote>
  @@ -2891,12 +2890,12 @@
   </blockquote>
   
   <p>Pour fonctionner correctement, la directive Require doit
  -&ecirc;tre accompagn&eacute; de directives <a href=
  +être accompagné de directives <a href=
   "#authname">AuthName</a> et <a href="#authtype">AuthType</a>, et
   de directives de type <a href=
   "mod_auth.html#authuserfile">AuthUserFile</a> et <a href=
  -"mod_auth.html#authgroupfile">AuthGroupFile</a> (servant &agrave;
  -d&eacute;finir les utilisateurs et les groupes).</p>
  +"mod_auth.html#authgroupfile">AuthGroupFile</a> (servant à
  +définir les utilisateurs et les groupes).</p>
   
   <hr>
   <h2><a name="resourceconfig">Directive ResourceConfig</a></h2>
  @@ -2905,19 +2904,19 @@
   <a href="directive-dict.html#Syntax" rel="Help"><strong>Syntaxe
   :</strong></a> ResourceConfig <em>nomfichier</em><br>
   <a href="directive-dict.html#Default" rel=
  -"Help"><strong>D&eacute;faut :</strong></a> <code>ResourceConfig
  +"Help"><strong>Défaut :</strong></a> <code>ResourceConfig
   conf/srm.conf</code><br>
   <a href="directive-dict.html#Context" rel="Help"><strong>Contexte
  -:</strong></a> configuration serveur, h&ocirc;te virtuel<br>
  +:</strong></a> configuration serveur, hôte virtuel<br>
   <a href="directive-dict.html#Status" rel="Help"><strong>Statut
   :</strong></a> noyau 
   
   <p>Le serveur lit dans ce fichier des directives
  -suppl&eacute;mentaires, apr&egrave;s avoir lu le fichier
  +supplémentaires, après avoir lu le fichier
   <code>httpd.conf</code>. <em>nomfichier</em> est
  -consid&eacute;r&eacute; relativement &agrave; <a href=
  -"#serverroot">ServerRoot</a>. Cette fonctionnalit&eacute; peut
  -&ecirc;tre d&eacute;sactiv&eacute;e par l'&eacute;criture :</p>
  +considéré relativement à <a href=
  +"#serverroot">ServerRoot</a>. Cette fonctionnalité peut
  +être désactivée par l'écriture :</p>
   
   <blockquote><code>ResourceConfig /dev/null</code></blockquote>
   
  @@ -2926,16 +2925,16 @@
   <blockquote><code>ResourceConfig nul</code></blockquote>
   
   <p>Historiquement, ce fichier contenait essentiellement les
  -directives autres que celles servant &agrave; la configuration du
  +directives autres que celles servant à la configuration du
   serveur ou les sections <a href=
   "#directory">&lt;Directory&gt;</a> ; en fait, il peut contenir
   maintenant toute directive admise dans le contexte
   <em>configuration serveur</em>.</p>
   
   <p>A partir de la version 1.3.13, si la directive
  -<code>ResourceConfig</code> pointe sur un r&eacute;pertoire
  +<code>ResourceConfig</code> pointe sur un répertoire
   plutot qu'un fichier, Apache lira tous les fichiers de ce
  -r&eacute;pertoire ou de ses sous-r&eacute;pertoires et les
  +répertoire ou de ses sous-répertoires et les
   traitera comme fichiers de configuration.</p>
   
   <p>Voir aussi <a href="#accessconfig">AccessConfig</a>.</p>
  @@ -2949,36 +2948,36 @@
   :</strong></a> RLimitCPU <em># ou 'max'</em> <em>[# ou
   'max']</em><br>
   <a href="directive-dict.html#Default" rel=
  -"Help"><strong>D&eacute;faut :</strong></a> <em>Non
  -pr&eacute;cis&eacute;; utilise le d&eacute;faut du syst&egrave;me
  +"Help"><strong>Défaut :</strong></a> <em>Non
  +précisé; utilise le défaut du système
   d'exploitation</em><br>
   <a href="directive-dict.html#Context" rel="Help"><strong>Contexte
  -:</strong></a> configuration serveur, h&ocirc;te virtuel<br>
  +:</strong></a> configuration serveur, hôte virtuel<br>
   <a href="directive-dict.html#Status" rel="Help"><strong>Statut
   :</strong></a> noyau<br>
   <a href="directive-dict.html#Compatibility" rel=
  -"Help"><strong>Compatibilit&eacute; :</strong></a> RLimitCPU
  -n'est disponible qu'&agrave; partir de la version 1.2 d'Apache 
  +"Help"><strong>Compatibilité :</strong></a> RLimitCPU
  +n'est disponible qu'à partir de la version 1.2 d'Apache 
   
  -<p>Accepte 1 ou 2 paramet&egrave;res. Le premier param&egrave;tre
  +<p>Accepte 1 ou 2 parametères. Le premier paramètre
   indique la limite logicielle pour tous les processus et le second
  -param&egrave;tre la limite sup&eacute;rieure en termes de
  -ressources. Chacun des param&egrave;tres peut &ecirc;tre
  -exprim&eacute; par un nombre, ou <em>max</em> pour indiquer au
  -serveur que la limite est celle impos&eacute;e par le
  -syst&egrave;me d'exploitation. La limite sup&eacute;rieure en
  -ressource ne peut &ecirc;tre atteinte que si le serveur tourne
  -sous root, ou &eacute;ventuellement pendant la phase de
  -d&eacute;marrage.</p>
  -
  -<p>Ceci est valide pour les processus lanc&eacute;s par les
  -processus fils d'Apache pour le traitement des requ&ecirc;tes et
  -non pour les processus fils d'Apache eux-m&ecirc;mes. Cela inclut
  +paramètre la limite supérieure en termes de
  +ressources. Chacun des paramètres peut être
  +exprimé par un nombre, ou <em>max</em> pour indiquer au
  +serveur que la limite est celle imposée par le
  +système d'exploitation. La limite supérieure en
  +ressource ne peut être atteinte que si le serveur tourne
  +sous root, ou éventuellement pendant la phase de
  +démarrage.</p>
  +
  +<p>Ceci est valide pour les processus lancés par les
  +processus fils d'Apache pour le traitement des requêtes et
  +non pour les processus fils d'Apache eux-mêmes. Cela inclut
   les scripts CGI, les commandes exec SSI, mais pas les processus
  -lanc&eacute;s par le processu Apache p&egrave;re tels que les
  +lancés par le processu Apache père tels que les
   traces.</p>
   
  -<p>La limite de ressources CPU est exprim&eacute;e en secondes
  +<p>La limite de ressources CPU est exprimée en secondes
   par processus.</p>
   
   <p>Voir aussi <a href="#rlimitmem">RLimitMEM</a> ou <a href=
  @@ -2992,36 +2991,36 @@
   :</strong></a> RLimitMEM <em># ou 'max'</em> <em>[# ou
   'max']</em><br>
   <a href="directive-dict.html#Default" rel=
  -"Help"><strong>D&eacute;faut :</strong></a> <em>Non
  -pr&eacute;cis&eacute; ; utilise le d&eacute;faut du
  -syst&egrave;me d'exploitation</em><br>
  +"Help"><strong>Défaut :</strong></a> <em>Non
  +précisé ; utilise le défaut du
  +système d'exploitation</em><br>
   <a href="directive-dict.html#Context" rel="Help"><strong>Contexte
  -:</strong></a> configuration serveur, h&ocirc;te virtuel<br>
  +:</strong></a> configuration serveur, hôte virtuel<br>
   <a href="directive-dict.html#Status" rel="Help"><strong>Statut
   :</strong></a> noyau<br>
   <a href="directive-dict.html#Compatibility" rel=
  -"Help"><strong>Compatibilit&eacute; :</strong></a> RLimitMEM is
  +"Help"><strong>Compatibilité :</strong></a> RLimitMEM is
   only available in Apache 1.2 and later 
   
  -<p>Accepte 1 ou 2 param&egrave;tres. Le premier param&egrave;tre
  -fixe la limite logicielle en ressources m&eacute;moire pour tous
  -les processus tandis que le second param&egrave;tre fixe la
  -limite absolue de ressources m&eacute;moire. Chaque
  -param&egrave;tre peut &ecirc;tre un nombre, ou <em>max</em> pour
  -indiquer au serveur que la limite est fix&eacute;e par le
  -syst&egrave;me d'exploitation. La limite sup&eacute;rieure en
  -ressource ne peut &ecirc;tre atteinte que si le serveur tourne
  -sous root, ou &eacute;ventuellement pendant la phase de
  -d&eacute;marrage.</p>
  -
  -<p>Ceci est valide pour les processus lanc&eacute;s par les
  -processus fils d'Apache pour le traitement des requ&ecirc;tes et
  -non pour les processus fils d'Apache eux-m&ecirc;mes. Cela inclut
  +<p>Accepte 1 ou 2 paramètres. Le premier paramètre
  +fixe la limite logicielle en ressources mémoire pour tous
  +les processus tandis que le second paramètre fixe la
  +limite absolue de ressources mémoire. Chaque
  +paramètre peut être un nombre, ou <em>max</em> pour
  +indiquer au serveur que la limite est fixée par le
  +système d'exploitation. La limite supérieure en
  +ressource ne peut être atteinte que si le serveur tourne
  +sous root, ou éventuellement pendant la phase de
  +démarrage.</p>
  +
  +<p>Ceci est valide pour les processus lancés par les
  +processus fils d'Apache pour le traitement des requêtes et
  +non pour les processus fils d'Apache eux-mêmes. Cela inclut
   les scripts CGI, les commandes exec SSI, mais pas les processus
  -lanc&eacute;s par le processu Apache p&egrave;re tels que les
  +lancés par le processu Apache père tels que les
   traces.</p>
   
  -<p>Les ressources m&eacute;moire sont exprim&eacute;es en octets
  +<p>Les ressources mémoire sont exprimées en octets
   par processus.</p>
   
   <p>Voir aussi <a href="#rlimitcpu">RLimitCPU</a> ou <a href=
  @@ -3035,41 +3034,41 @@
   :</strong></a> RLimitNPROC <em># ou 'max'</em> <em>[# ou
   'max']</em><br>
   <a href="directive-dict.html#Default" rel=
  -"Help"><strong>D&eacute;faut :</strong></a> <em>Unset; uses
  +"Help"><strong>Défaut :</strong></a> <em>Unset; uses
   operating system defaults</em><br>
   <a href="directive-dict.html#Context" rel="Help"><strong>Contexte
  -:</strong></a> configuration serveur, h&ocirc;te virtuel<br>
  +:</strong></a> configuration serveur, hôte virtuel<br>
   <a href="directive-dict.html#Status" rel="Help"><strong>Statut
   :</strong></a> noyau<br>
   <a href="directive-dict.html#Compatibility" rel=
  -"Help"><strong>Compatibilit&eacute; :</strong></a> RLimitNPROC
  -n'est disponible qu'&agrave; partir de la version 1.2 d'Apache 
  +"Help"><strong>Compatibilité :</strong></a> RLimitNPROC
  +n'est disponible qu'à partir de la version 1.2 d'Apache 
   
  -<p>Accepte 1 ou 2 param&egrave;tres. Le premier param&egrave;tre
  +<p>Accepte 1 ou 2 paramètres. Le premier paramètre
   fixe la limite logicielle en ressources pour tous les processus
  -tandis que le second param&egrave;tre fixe la limite absolue de
  -ressources m&eacute;moire. Chaque param&egrave;tre peut
  -&ecirc;tre un nombre, ou <em>max</em> pour indiquer au serveur
  -que la limite est fix&eacute;e par le syst&egrave;me
  -d'exploitation. La limite sup&eacute;rieure en ressource ne peut
  -&ecirc;tre atteinte que si le serveur tourne sous root, ou
  -&eacute;ventuellement pendant la phase de d&eacute;marrage.</p>
  -
  -<p>Ceci est valide pour les processus lanc&eacute;s par les
  -processus fils d'Apache pour le traitement des requ&ecirc;tes et
  -non pour les processus fils d'Apache eux-m&ecirc;mes. Cela inclut
  +tandis que le second paramètre fixe la limite absolue de
  +ressources mémoire. Chaque paramètre peut
  +être un nombre, ou <em>max</em> pour indiquer au serveur
  +que la limite est fixée par le système
  +d'exploitation. La limite supérieure en ressource ne peut
  +être atteinte que si le serveur tourne sous root, ou
  +éventuellement pendant la phase de démarrage.</p>
  +
  +<p>Ceci est valide pour les processus lancés par les
  +processus fils d'Apache pour le traitement des requêtes et
  +non pour les processus fils d'Apache eux-mêmes. Cela inclut
   les scripts CGI, les commandes exec SSI, mais pas les processus
  -lanc&eacute;s par le processu Apache p&egrave;re tels que les
  +lancés par le processu Apache père tels que les
   traces.</p>
   
  -<p>Cette limite contr&ocirc;le le nombre de processus maximum par
  +<p>Cette limite contrôle le nombre de processus maximum par
   utilisateur.</p>
   
   <p><strong>Note :</strong> Si les processus CGI <b>ne</b>
   tournent <b>pas</b> sous un autre utilisateur que l'utilisateur
   du serveur, cette directive limitera aussi le nombre de processus
  -que le serveur lui-m&ecirc;me peut cr&eacute;er. Cette situation
  -sera indiqu&eacute;e de fa&ccedil;on &eacute;vidente par des
  +que le serveur lui-même peut créer. Cette situation
  +sera indiquée de façon évidente par des
   messages d'erreur <b><em>cannot fork</em></b> dans le fichier
   error_log.</p>
   
  @@ -3083,31 +3082,31 @@
   <a href="directive-dict.html#Syntax" rel="Help"><strong>Syntaxe
   :</strong></a> Satisfy <em>'any' ou 'all'</em><br>
   <a href="directive-dict.html#Default" rel=
  -"Help"><strong>D&eacute;faut :</strong></a> Satisfy all<br>
  +"Help"><strong>Défaut :</strong></a> Satisfy all<br>
   <a href="directive-dict.html#Context" rel="Help"><strong>Contexte
  -:</strong></a> r&eacute;pertoire, .htaccess<br>
  +:</strong></a> répertoire, .htaccess<br>
   <a href="directive-dict.html#Status" rel="Help"><strong>Statut
   :</strong></a> noyau<br>
   <a href="directive-dict.html#Compatibility" rel=
  -"Help"><strong>Compatibilit&eacute; :</strong></a>
  -<tt>Satisfy</tt> n'est disponible qu'&agrave; partir de la
  +"Help"><strong>Compatibilité :</strong></a>
  +<tt>Satisfy</tt> n'est disponible qu'à partir de la
   version 1.2 d'Apache 
   
  -<p>Politique d'acc&egrave;s si &agrave; la fois 'allow' et
  -'require' sont utilis&eacute;s. Le param&egrave;tre peut valoir
  +<p>Politique d'accès si à la fois 'allow' et
  +'require' sont utilisés. Le paramètre peut valoir
   soit <em>'all'</em> soit <em>'any'</em>. Cette directive n'est
  -utile que si l'acc&egrave;s &agrave; une zone particuli&egrave;re
  -est &agrave; la fois restreinte par un username/password
  -<em>et</em> et par l'adresse d'h&ocirc;te client. Dans ce cas le
  -comportement par d&eacute;faut ("all") impose au client de passer
  +utile que si l'accès à une zone particulière
  +est à la fois restreinte par un username/password
  +<em>et</em> et par l'adresse d'hôte client. Dans ce cas le
  +comportement par défaut ("all") impose au client de passer
   la restriction d'adresse <em>et</em> d'entrer un identificateur
   d'utilisateur et un mot de passe valides. Avec l'option "any", le
  -client sera servi si son adresse d'h&ocirc;te est conforme
  -<em>ou</em> s'il rentre des param&egrave;tres d'identification
  -corrects. Ceci peut &ecirc;tre utilis&eacute; pour restreindre un
  +client sera servi si son adresse d'hôte est conforme
  +<em>ou</em> s'il rentre des paramètres d'identification
  +corrects. Ceci peut être utilisé pour restreindre un
   zone par un mot de passe, tout en laissant quelques client bien
  -identifi&eacute;s entrer dans le domaine sans avoir &agrave; se
  -soumettre &agrave; la proc&eacute;dure d'identification.</p>
  +identifiés entrer dans le domaine sans avoir à se
  +soumettre à la procédure d'identification.</p>
   
   <p>Voir aussi <a href="#require">Require</a> et <a href=
   "mod_access.html#allow">Allow</a>.</p>
  @@ -3119,31 +3118,31 @@
   <a href="directive-dict.html#Syntax" rel="Help"><strong>Syntaxe
   :</strong></a> ScoreBoardFile <em>nomfichier</em><br>
   <a href="directive-dict.html#Default" rel=
  -"Help"><strong>D&eacute;faut :</strong></a> <code>ScoreBoardFile
  +"Help"><strong>Défaut :</strong></a> <code>ScoreBoardFile
   logs/apache_status</code><br>
   <a href="directive-dict.html#Context" rel="Help"><strong>Contexte
   :</strong></a> configuration serveur<br>
   <a href="directive-dict.html#Status" rel="Help"><strong>Statut
   :</strong></a> noyau 
   
  -<p>La directive <tt>ScoreBoardFile</tt> est n&eacute;cessaire sur
  -certaines architectures pour cr&eacute;er un fichier servant
  -&agrave; la communication entre des processus p&egrave;res et des
  -processus fils. La meilleure fa&ccedil;on de savoir si votre
  -syst&egrave;me n&eacute;cessite un tel fichier est
  -d'ex&eacute;cuter Apache et de voir s'il cr&eacute;e le fichier
  -mentionn&eacute; dans la directive. Si votre syst&egrave;me
  -n&eacute;cessite l'emploi de ce fichier, alors vous devez vous
  -assurer que celui-ci ne peut &ecirc;tre utilis&eacute; que par
  +<p>La directive <tt>ScoreBoardFile</tt> est nécessaire sur
  +certaines architectures pour créer un fichier servant
  +à la communication entre des processus pères et des
  +processus fils. La meilleure façon de savoir si votre
  +système nécessite un tel fichier est
  +d'exécuter Apache et de voir s'il crée le fichier
  +mentionné dans la directive. Si votre système
  +nécessite l'emploi de ce fichier, alors vous devez vous
  +assurer que celui-ci ne peut être utilisé que par
   une et une seule invocation d'Apache.</p>
   
   <p>Si vous devez utiliser un <tt>ScoreBoardFile</tt>, vous
  -pourrez optimiser votre temps d'ex&eacute;cution en le
  -pla&ccedil;ant sur un disque virtuel en RAM. Cependant,
  -rappelez-vous que les m&ecirc;mes recommandations sont &agrave;
  +pourrez optimiser votre temps d'exécution en le
  +plaçant sur un disque virtuel en RAM. Cependant,
  +rappelez-vous que les mêmes recommandations sont à
   prendre en compte pour la position de ce fichier que pour la
  -position des fichiers de trace quant &agrave; la <a href=
  -"../misc/security_tips.html">securit&eacute;</a>.</p>
  +position des fichiers de trace quant à la <a href=
  +"../misc/security_tips.html">securité</a>.</p>
   
   <p><i>A partir d'Apache 1.2 :</i></p>
   
  @@ -3151,10 +3150,10 @@
   <code>-DHAVE_SHMGET</code> aux <code>EXTRA_CFLAGS</code> dans
   leur fichier de <code>Configuration</code>. Ceci devrait
   fonctionner sur certaines installations en 1.x, mais pas
  -forc&eacute;ment sur toutes.</p>
  +forcément sur toutes.</p>
   
  -<p>Les utilisateurs de SVR4 devront consid&eacute;rer
  -l'opportunit&eacute; d'ajouter <code>-DHAVE_SHMGET</code> aux
  +<p>Les utilisateurs de SVR4 devront considérer
  +l'opportunité d'ajouter <code>-DHAVE_SHMGET</code> aux
   <code>EXTRA_CFLAGS</code> dans leur fichier de
   <code>Configuration</code>. Il semble que cela fonctionne, mais
   nous n'avons pu le tester pour la version 1.2. (avant la version
  @@ -3165,7 +3164,7 @@
    
   
   <p><strong>Voir aussi</strong> : <a href=
  -"../stopping.html">Arr&ecirc;ter et red&eacute;marrer
  +"../stopping.html">Arrêter et redémarrer
   Apache</a></p>
   
   <hr>
  @@ -3176,22 +3175,22 @@
   <a href="directive-dict.html#Syntax" rel="Help"><strong>Syntaxe
   :</strong></a> ScriptInterpreterSource registry|script<br>
   <a href="directive-dict.html#Default" rel=
  -"Help"><strong>D&eacute;faut :</strong></a>
  +"Help"><strong>Défaut :</strong></a>
   <code>ScriptInterpreterSource script</code> <br>
   <a href="directive-dict.html#Context" rel="Help"><strong>Contexte
  -:</strong></a> r&eacute;pertoire, .htaccess<br>
  +:</strong></a> répertoire, .htaccess<br>
   <a href="directive-dict.html#Status" rel="Help"><strong>Statut
   :</strong></a> noyau (seulement sur Windows) 
   
  -<p>Cette directive sert, &agrave; partir de la version 1.3.5
  -d'Apache, &agrave; d&eacute;terminer o&ugrave; trouver
  -l'interpr&eacute;teur employ&eacute; pour ex&eacute;cuter les
  -scripts CGI. La technique par d&eacute;faut est de prendre
  -l'interpr&eacute;teur point&eacute; par les caract&egrave;res #!
  -dans le script. En fixant ScriptInterpreterSource &agrave;
  +<p>Cette directive sert, à partir de la version 1.3.5
  +d'Apache, à déterminer où trouver
  +l'interpréteur employé pour exécuter les
  +scripts CGI. La technique par défaut est de prendre
  +l'interpréteur pointé par les caractères #!
  +dans le script. En fixant ScriptInterpreterSource à
   registry, La table de registration de Windows sera
  -employ&eacute;e pour chercher l'interpr&eacute;teur, en prenant
  -l'extension du fichier comme cl&eacute; (par exemple .pl).</p>
  +employée pour chercher l'interpréteur, en prenant
  +l'extension du fichier comme clé (par exemple .pl).</p>
   
   <hr>
   <h2><a name="sendbuffersize">Directive SendBufferSize</a></h2>
  @@ -3204,9 +3203,9 @@
   <a href="directive-dict.html#Status" rel="Help"><strong>Statut
   :</strong></a> noyau 
   
  -<p>Le serveur r&egrave;gle la taille du tampon interne de TCP au
  -nombre d'octets sp&eacute;cifi&eacute;. Tr&egrave;s utile pour
  -augmenter les tailles par d&eacute;faut dans le cas d'utilisation
  +<p>Le serveur règle la taille du tampon interne de TCP au
  +nombre d'octets spécifié. Très utile pour
  +augmenter les tailles par défaut dans le cas d'utilisation
   de liaisons haute vitesse (ex. des liaisons transcontinantales
   rapides).</p>
   
  @@ -3217,85 +3216,85 @@
   <a href="directive-dict.html#Syntax" rel="Help"><strong>Syntaxe
   :</strong></a> ServerAdmin <em>adresseEMail</em><br>
   <a href="directive-dict.html#Context" rel="Help"><strong>Contexte
  -:</strong></a> configuration serveur, h&ocirc;te virtuel<br>
  +:</strong></a> configuration serveur, hôte virtuel<br>
   <a href="directive-dict.html#Status" rel="Help"><strong>Statut
   :</strong></a> noyau 
   
  -<p>La directive <tt>ServerAdmin</tt> d&eacute;finit l'adresse
  +<p>La directive <tt>ServerAdmin</tt> définit l'adresse
   e-mail que le serveur inclut dans tout message d'erreur
  -retourn&eacute; au client.</p>
  +retourné au client.</p>
   
  -<p>Il peut &ecirc;tre utile de d&eacute;dier une adresse
  -r&eacute;serv&eacute;e &agrave; cet usage, par exemple :</p>
  +<p>Il peut être utile de dédier une adresse
  +réservée à cet usage, par exemple :</p>
   
   <blockquote><code>ServerAdmin
   www-admin@foo.bar.com</code></blockquote>
   
   <p>car les utilisateur ne rappellent pas toujours dans leur
  -message ce &agrave; propos de quoi ils interviennent!</p>
  +message ce à propos de quoi ils interviennent!</p>
   
   <hr>
   <h2><a name="serveralias">Directive ServerAlias</a></h2>
   
   <a href="directive-dict.html#Syntax" rel="Help"><strong>Syntaxe
  -:</strong></a> ServerAlias <em>h&ocirc;te1 h&ocirc;te2
  +:</strong></a> ServerAlias <em>hôte1 hôte2
   ...</em><br>
   <a href="directive-dict.html#Context" rel="Help"><strong>Contexte
  -:</strong></a> h&ocirc;te virtuel<br>
  +:</strong></a> hôte virtuel<br>
   <a href="directive-dict.html#Status" rel="Help"><strong>Statut
   :</strong></a> noyau<br>
   <a href="directive-dict.html#Compatibility" rel=
  -"Help"><strong>Compatibilit&eacute; :</strong></a>
  -<tt>ServerAlias</tt> est disponible &agrave; partir de la version
  +"Help"><strong>Compatibilité :</strong></a>
  +<tt>ServerAlias</tt> est disponible à partir de la version
   1.1 d'Apache 
   
  -<p>La directive <tt>ServerAlias</tt> d&eacute;fini un nom
  -secondaire pour un h&ocirc;te, utilisable dans le contexte d'<a
  -href="../vhosts/name-based.html">h&ocirc;te virtuels
  -nomm&eacute;s</a>.</p>
  +<p>La directive <tt>ServerAlias</tt> défini un nom
  +secondaire pour un hôte, utilisable dans le contexte d'<a
  +href="../vhosts/name-based.html">hôte virtuels
  +nommés</a>.</p>
   
   <p><strong>Voir aussi :</strong> <a href=
  -"../vhosts/index.html">H&ocirc;tes virtuels sur Apache</a></p>
  +"../vhosts/index.html">Hôtes virtuels sur Apache</a></p>
   
   <hr>
   <h2><a name="servername">Directive ServerName</a></h2>
   
   <!--%plaintext &lt;?INDEX {\tt ServerName} directive&gt; -->
   <a href="directive-dict.html#Syntax" rel="Help"><strong>Syntaxe
  -:</strong></a> ServerName <em>nom de domaine enti&egrave;rement
  -qualifi&eacute;</em><br>
  +:</strong></a> ServerName <em>nom de domaine entièrement
  +qualifié</em><br>
   <a href="directive-dict.html#Context" rel="Help"><strong>Contexte
  -:</strong></a> configuration serveur, h&ocirc;te virtuel<br>
  +:</strong></a> configuration serveur, hôte virtuel<br>
   <a href="directive-dict.html#Status" rel="Help"><strong>Statut
   :</strong></a> noyau 
   
  -<p>La directive <tt>ServerName</tt> d&eacute;finit le nom
  -d'h&ocirc;te du serveur ; celui-ci n'est utilis&eacute; que pour
  -cr&eacute;er des URL de redirection. S'il n'est pas
  -d&eacute;fini, alors le serveur tentera de le r&eacute;soudre
  -&agrave; partir de sa propre adresse IP ; cependant, cette
  -r&eacute;solution n'est pas d'une fiabilit&eacute; absolue, ou
  -peut r&eacute;sulter en un nom autre que le nom
  -"souhait&eacute;". Par exemple :</p>
  +<p>La directive <tt>ServerName</tt> définit le nom
  +d'hôte du serveur ; celui-ci n'est utilisé que pour
  +créer des URL de redirection. S'il n'est pas
  +défini, alors le serveur tentera de le résoudre
  +à partir de sa propre adresse IP ; cependant, cette
  +résolution n'est pas d'une fiabilité absolue, ou
  +peut résulter en un nom autre que le nom
  +"souhaité". Par exemple :</p>
   
   <blockquote><code>ServerName www.wibble.com</code></blockquote>
   
  -<p>peut &ecirc;tre d&eacute;fini lorsque le nom canonique
  +<p>peut être défini lorsque le nom canonique
   (principal) de la machine actuelle est
   <code>monster.wibble.com</code>.</p>
   
   <p>Si vous utilisez des <a href=
  -"../vhosts/name-based.html">h&ocirc;tes virtuels
  -nomm&eacute;s</a>, la directive <code>ServerName</code> &agrave;
  -l'int&eacute;rieur d'une section <a href=
  +"../vhosts/name-based.html">hôtes virtuels
  +nommés</a>, la directive <code>ServerName</code> à
  +l'intérieur d'une section <a href=
   "#virtualhost"><code>&lt;VirtualHost&gt;</code></a> impose que
  -quel nom d'h&ocirc;te doit appara&icirc;tre dans l'en-t&ecirc;te
  -<code>Host:</code> d'une requ&ecirc;te pour &ecirc;tre
  -associ&eacute; &agrave; cet h&ocirc;te virtuel.</p>
  +quel nom d'hôte doit apparaître dans l'en-tête
  +<code>Host:</code> d'une requête pour être
  +associé à cet hôte virtuel.</p>
   
   <p><strong>Voir aussi</strong> : <a href=
   "../dns-caveats.html">Apache et DNS</a> <a href=
  -"../vhosts/">documentation sur les h&ocirc;tes virtuels
  +"../vhosts/">documentation sur les hôtes virtuels
   Apache</a><br>
   <a href="#usecanonicalname">UseCanonicalName</a><br>
   <a href="#namevirtualhost">NameVirtualHost</a><br>
  @@ -3308,49 +3307,49 @@
   <a href="directive-dict.html#Syntax" rel="Help"><strong>Syntaxe
   :</strong></a> ServerPath <em>chemin</em><br>
   <a href="directive-dict.html#Context" rel="Help"><strong>Contexte
  -:</strong></a> h&ocirc;te virtuel<br>
  +:</strong></a> hôte virtuel<br>
   <a href="directive-dict.html#Status" rel="Help"><strong>Statut
   :</strong></a> noyau<br>
   <a href="directive-dict.html#Compatibility" rel=
  -"Help"><strong>Compatibilit&eacute; :</strong></a>
  -<tt>ServerPath</tt> est disponible &agrave; partir de la version
  +"Help"><strong>Compatibilité :</strong></a>
  +<tt>ServerPath</tt> est disponible à partir de la version
   1.1 d'Apache. 
   
  -<p>La directive <tt>ServerPath</tt> d&eacute;finit le chemin
  -d'acc&egrave;s servant de base pour les URL ciblant un <a href=
  -"../vhosts/index.html">h&ocirc;te virtuel nomm&eacute;</a>.</p>
  +<p>La directive <tt>ServerPath</tt> définit le chemin
  +d'accès servant de base pour les URL ciblant un <a href=
  +"../vhosts/index.html">hôte virtuel nommé</a>.</p>
   
   <p><strong>Voir aussi :</strong> <a href=
  -"../vhosts/index.html">H&ocirc;tes virtuels sur Apache</a></p>
  +"../vhosts/index.html">Hôtes virtuels sur Apache</a></p>
   
   <hr>
   <h2><a name="serverroot">Directive ServerRoot</a></h2>
   
   <!--%plaintext &lt;?INDEX {\tt ServerRoot} directive&gt; -->
   <a href="directive-dict.html#Syntax" rel="Help"><strong>Syntaxe
  -:</strong></a> ServerRoot <em>nomr&eacute;pertoire</em><br>
  +:</strong></a> ServerRoot <em>nomrépertoire</em><br>
   <a href="directive-dict.html#Default" rel=
  -"Help"><strong>D&eacute;faut :</strong></a> <code>ServerRoot
  +"Help"><strong>Défaut :</strong></a> <code>ServerRoot
   /usr/local/apache</code><br>
   <a href="directive-dict.html#Context" rel="Help"><strong>Contexte
   :</strong></a> configuration serveur<br>
   <a href="directive-dict.html#Status" rel="Help"><strong>Statut
   :</strong></a> noyau 
   
  -<p>La directive <tt>ServerRoot</tt> d&eacute;finit le
  -r&eacute;pertoire dans lequel se situe le serveur. Typiquement,
  -ce r&eacute;pertoire contiendra les sous-r&eacute;pertoires
  +<p>La directive <tt>ServerRoot</tt> définit le
  +répertoire dans lequel se situe le serveur. Typiquement,
  +ce répertoire contiendra les sous-répertoires
   <code>conf/</code> et <code>logs/</code>. Les chemins
  -d'acc&egrave;s relatifs pour d'autres fichiers de configuration
  -seront consid&eacute;r&eacute;s relativement &agrave; ce
  -r&eacute;pertoire.<br>
  +d'accès relatifs pour d'autres fichiers de configuration
  +seront considérés relativement à ce
  +répertoire.<br>
   Voir aussi <a href="../invoking.html">les <code>-d</code> options
   de httpd</a>.</p>
   
   <p>Voir aussi <a href="../misc/security_tips.html#serverroot">les
  -trucs de s&eacute;curit&eacute;</a> pour plus d'informations sur
  -comment correctment d&eacute;finir les droits d'acc&egrave;s
  -&agrave; ServerRoot.</p>
  +trucs de sécurité</a> pour plus d'informations sur
  +comment correctment définir les droits d'accès
  +à ServerRoot.</p>
   
   <hr>
   <h2><a name="serversignature">Directive ServerSignature</a></h2>
  @@ -3359,35 +3358,35 @@
   <a href="directive-dict.html#Syntax" rel="Help"><strong>Syntaxe
   :</strong></a> ServerSignature On|Off|EMail<br>
   <a href="directive-dict.html#Default" rel=
  -"Help"><strong>D&eacute;faut :</strong></a> <code>ServerSignature
  +"Help"><strong>Défaut :</strong></a> <code>ServerSignature
   Off</code><br>
   <a href="directive-dict.html#Context" rel="Help"><strong>Contexte
  -:</strong></a> configuration serveur, h&ocirc;te virtuel,
  -r&eacute;pertoire, .htaccess<br>
  +:</strong></a> configuration serveur, hôte virtuel,
  +répertoire, .htaccess<br>
   <a href="directive-dict.html#Status" rel="Help"><strong>Statut
   :</strong></a> noyau<br>
   <a href="directive-dict.html#Compatibility" rel=
  -"Help"><strong>Compatibilit&eacute; :</strong></a>
  -ServerSignature est disponible &agrave; partir de la version 1.3.
  +"Help"><strong>Compatibilité :</strong></a>
  +ServerSignature est disponible à partir de la version 1.3.
   
   
   <p>La directive ServerSignature permet la configuration d'une
   ligne de bas de page pour les documents
  -g&eacute;n&eacute;r&eacute;s par le serveur (messages d'erreur,
  -liste des r&eacute;pertoire ftp, affichage de mod_info, ...)
  -L'utilit&eacute; de l'emploi d'une telle ligne appara&icirc;t
  -dans la cas d'encha&icirc;nement de proxy, o&ugrave;
  -l'utilisateuir souvent n'a aucune possibilit&eacute; de
  -d&eacute;terminer quel &eacute;l&eacute;ment de la cha&icirc;ne
  +générés par le serveur (messages d'erreur,
  +liste des répertoire ftp, affichage de mod_info, ...)
  +L'utilité de l'emploi d'une telle ligne apparaît
  +dans la cas d'enchaînement de proxy, où
  +l'utilisateuir souvent n'a aucune possibilité de
  +déterminer quel élément de la chaîne
   de proxies a produit un message d'erreur.<br>
  -La valeur par d&eacute;faut <samp>Off</samp> supprime la ligne
  +La valeur par défaut <samp>Off</samp> supprime la ligne
   d'erreur (et est compatible avec le comportement d'Apache 1.2 et
  -pr&eacute;c&eacute;dents). La valeur <samp>On</samp> ajoute une
  +précédents). La valeur <samp>On</samp> ajoute une
   ligne contenant la version du serveur, la valeur de <a href=
  -"#servername">ServerName</a> de l'h&ocirc;te virtuel et la valeur
  -<samp>EMail</samp> ajoute une r&eacute;f&eacute;rence "mailto:"
  +"#servername">ServerName</a> de l'hôte virtuel et la valeur
  +<samp>EMail</samp> ajoute une référence "mailto:"
   vers l'adresse <a href="#serveradmin">ServerAdmin</a> du document
  -demand&eacute;.</p>
  +demandé.</p>
   
   <hr>
   <h2><a name="servertokens">Directive ServerTokens</a></h2>
  @@ -3396,23 +3395,23 @@
   <a href="directive-dict.html#Syntax" rel="Help"><strong>Syntaxe
   :</strong></a> ServerTokens Minimal|ProductOnly|OS|Full<br>
   <a href="directive-dict.html#Default" rel=
  -"Help"><strong>D&eacute;faut :</strong></a> <code>ServerTokens
  +"Help"><strong>Défaut :</strong></a> <code>ServerTokens
   Full</code><br>
   <a href="directive-dict.html#Context" rel="Help"><strong>Contexte
   :</strong></a> configuration serveur <br>
   <a href="directive-dict.html#Status" rel="Help"><strong>Statut
   :</strong></a> noyau<br>
   <a href="directive-dict.html#Compatibility" rel=
  -"Help"><strong>Compatibilit&eacute; :</strong></a> ServerTokens
  -est disponible &agrave; partir de la version 1.3 d'Apache. Le mot
  -cl&eacute; <code>ProductOnly</code> est disponible &agrave;
  +"Help"><strong>Compatibilité :</strong></a> ServerTokens
  +est disponible à partir de la version 1.3 d'Apache. Le mot
  +clé <code>ProductOnly</code> est disponible à
   pertir de la version 1.3.12 
   
  -<p>Cette directive contr&ocirc;le si le champ <samp>Server</samp>
  -de l'en-t&ecirc;te de r&eacute;ponse qui est renvoy&eacute; aux
  -clients inclut une description du type de syst&egrave;me de du
  +<p>Cette directive contrôle si le champ <samp>Server</samp>
  +de l'en-tête de réponse qui est renvoyé aux
  +clients inclut une description du type de système de du
   serveur ainsi que des informations sur les odules
  -compil&eacute;s.</p>
  +compilés.</p>
   
   <dl>
   <dt><code>ServerTokens Prod[uctOnly]</code></dt>
  @@ -3431,15 +3430,15 @@
   (Unix)</samp></dd>
   
   <dt><code>ServerTokens Full</code> (ou non
  -sp&eacute;cifi&eacute;)</dt>
  +spécifié)</dt>
   
   <dd>Le serveur renvoie par exemple : <samp>Server: Apache/1.3.0
   (Unix) PHP/3.0 MyMod/1.2</samp></dd>
   </dl>
   
  -<p>Cette directive s'applique &agrave; la globalit&eacute; du
  -serveur et ne paut pas &ecirc;tre activ&eacute; ou
  -d&eacute;sactiv&eacute; sur la base d'h&ocirc;tes virtuels.</p>
  +<p>Cette directive s'applique à la globalité du
  +serveur et ne paut pas être activé ou
  +désactivé sur la base d'hôtes virtuels.</p>
   
   <hr>
   <h2><a name="servertype">Directive ServerType</a></h2>
  @@ -3448,48 +3447,48 @@
   <a href="directive-dict.html#Syntax" rel="Help"><strong>Syntaxe
   :</strong></a> ServerType <em>type</em><br>
   <a href="directive-dict.html#Default" rel=
  -"Help"><strong>D&eacute;faut :</strong></a> <code>ServerType
  +"Help"><strong>Défaut :</strong></a> <code>ServerType
   standalone</code><br>
   <a href="directive-dict.html#Context" rel="Help"><strong>Contexte
   :</strong></a> configuration serveur<br>
   <a href="directive-dict.html#Status" rel="Help"><strong>Statut
   :</strong></a> noyau 
   
  -<p>La directive <tt>ServerType</tt> d&eacute;finit comment le
  -serveur est ex&eacute;cut&eacute; par le syst&egrave;me
  +<p>La directive <tt>ServerType</tt> définit comment le
  +serveur est exécuté par le système
   d'exploitation. <em>Type</em> peut prendre l'une des valeurs
   suivantes :</p>
   
   <dl>
   <dt>inetd</dt>
   
  -<dd>Le serveur sera ex&eacute;cut&eacute; &agrave; partir du
  -processus system inetd ; la commande n&eacute;cessaire au
  -d&eacute;marrage du serveur devra &ecirc;tre ajout&eacute;e au
  +<dd>Le serveur sera exécuté à partir du
  +processus system inetd ; la commande nécessaire au
  +démarrage du serveur devra être ajoutée au
   fichier <code>/etc/inetd.conf</code></dd>
   
   <dt>standalone</dt>
   
  -<dd>Le serveur est lanc&eacute; en tant que d&eacute;mon ; la
  -commande de d&eacute;marrage du serveur sera ajout&eacute;e aux
  -scripts de d&eacute;marrage du syst&egrave;me d'exploitation.
  +<dd>Le serveur est lancé en tant que démon ; la
  +commande de démarrage du serveur sera ajoutée aux
  +scripts de démarrage du système d'exploitation.
   (<code>/etc/rc.local</code> ou <code>/etc/rc3.d/...</code>.)</dd>
   </dl>
   
  -<p>Inetd est l'option la moins utilis&eacute;e des deux. Pour
  -chaque connexion http demand&eacute;e, une nouvelle instance du
  -serveur est cr&eacute;&eacute;e ; une fois la connexion
  -&eacute;tablie, ce programme tourne. Ceci implique un co&ucirc;t
  +<p>Inetd est l'option la moins utilisée des deux. Pour
  +chaque connexion http demandée, une nouvelle instance du
  +serveur est créée ; une fois la connexion
  +établie, ce programme tourne. Ceci implique un coût
   important en ressources pour chaque connexion, mais certains
  -administrateurs pr&eacute;f&egrave;rent parfois ce mode pour des
  -raisons de s&eacute;curit&eacute;.</p>
  +administrateurs préfèrent parfois ce mode pour des
  +raisons de sécurité.</p>
   
  -<p>Standalone est l'option la plus fr&eacute;quente pour la
  -directive <tt>ServerType</tt> dans la mesure o&ugrave; ce dernier
  +<p>Standalone est l'option la plus fréquente pour la
  +directive <tt>ServerType</tt> dans la mesure où ce dernier
   est de loin plus performant. Le serveur n'est
  -d&eacute;marr&eacute; qu'une fois, et dessert toutes les
  -connexions ult&eacute;rieures. Si vous utilisez Apache sur un
  -site tr&egrave;s charg&eacute;, le mode standalone sera
  +démarré qu'une fois, et dessert toutes les
  +connexions ultérieures. Si vous utilisez Apache sur un
  +site très chargé, le mode standalone sera
   certainement le seul choix possible.</p>
   
   <hr>
  @@ -3499,28 +3498,28 @@
   <a href="directive-dict.html#Syntax" rel="Help"><strong>Syntaxe
   :</strong></a> StartServers <em>nombre</em><br>
   <a href="directive-dict.html#Default" rel=
  -"Help"><strong>D&eacute;faut :</strong></a> <code>StartServers
  +"Help"><strong>Défaut :</strong></a> <code>StartServers
   5</code><br>
   <a href="directive-dict.html#Context" rel="Help"><strong>Contexte
   :</strong></a> configuration serveur<br>
   <a href="directive-dict.html#Status" rel="Help"><strong>Statut
   :</strong></a> noyau 
   
  -<p>La directive <tt>StartServers</tt> d&eacute;finit le nombre de
  -processus fils cr&eacute;&eacute;s d&egrave;s le d&eacute;marrage
  -du serveur. Le nombre de ces processus &eacute;tant
  -contr&ocirc;l&eacute; dynamiquement en fonction de la charge, il
  -y a en g&eacute;n&eacute;ral peu d'int&eacute;r&ecirc;t &agrave;
  -modifier la valeur par d&eacute;faut de ce param&egrave;tre.</p>
  +<p>La directive <tt>StartServers</tt> définit le nombre de
  +processus fils créés dès le démarrage
  +du serveur. Le nombre de ces processus étant
  +contrôlé dynamiquement en fonction de la charge, il
  +y a en général peu d'intérêt à
  +modifier la valeur par défaut de ce paramètre.</p>
   
  -<p>Lorsque le serveur est ex&eacute;cut&eacute; sous Microsoft
  +<p>Lorsque le serveur est exécuté sous Microsoft
   Windows, cette directive n'a aucun effet. Comme la version
  -Windows d'Apache est &eacute;crite en multithread, un seul
  -processus g&egrave;re l'int&eacute;gralit&eacute; des
  -requ&ecirc;tes. La directive <a href=
  -"#threadsperchild">ThreadsPerChild</a> contr&ocirc;le le nombre
  -maximal de threads traitant les requ&ecirc;tes, ce qui a un effet
  -similaire &agrave; la directive Unix
  +Windows d'Apache est écrite en multithread, un seul
  +processus gère l'intégralité des
  +requêtes. La directive <a href=
  +"#threadsperchild">ThreadsPerChild</a> contrôle le nombre
  +maximal de threads traitant les requêtes, ce qui a un effet
  +similaire à la directive Unix
   <samp>StartServers</samp></p>
   
   <p>Voir aussi <a href="#minspareservers">MinSpareServers</a> et
  @@ -3532,24 +3531,24 @@
   <a href="directive-dict.html#Syntax" rel="Help"><strong>Syntaxe
   :</strong></a> ThreadsPerChild <em>nombre</em><br>
   <a href="directive-dict.html#Default" rel=
  -"Help"><strong>D&eacute;faut :</strong></a> <code>ThreadsPerChild
  +"Help"><strong>Défaut :</strong></a> <code>ThreadsPerChild
   50</code><br>
   <a href="directive-dict.html#Context" rel="Help"><strong>Contexte
   :</strong></a> configuration serveur<br>
   <a href="directive-dict.html#Status" rel="Help"><strong>Statut
   :</strong></a> noyau (Windows)<br>
   <a href="directive-dict.html#Compatibility" rel=
  -"Help"><strong>Compatibilit&eacute; :</strong></a> Disponible
  -seulement &agrave; partir de la version 1.3 pour Windows d'Apache
  +"Help"><strong>Compatibilité :</strong></a> Disponible
  +seulement à partir de la version 1.3 pour Windows d'Apache
   
   
   <p>Cette directive indique au serveur combien de threads il doit
  -lancer. Cela est &eacute;quivalent au nombre maximum de
  -connexions que le serveur peut traiter simultan&eacute;ment ;
  -soyez s&ucirc;r de vous et r&eacute;glez le nombre suffisament
  -haut si votre site est tr&egrave;s fr&eacute;quent&eacute;.</p>
  +lancer. Cela est équivalent au nombre maximum de
  +connexions que le serveur peut traiter simultanément ;
  +soyez sûr de vous et réglez le nombre suffisament
  +haut si votre site est très fréquenté.</p>
   
  -<p>Cette directive n'a aucun effet sur les syst&egrave;mes Unix.
  +<p>Cette directive n'a aucun effet sur les systèmes Unix.
   Les utilisateurs Unix regarderont les directives <a href=
   "#startservers">StartServers</a> et <a href=
   "#maxrequestsperchild">MaxRequestsPerChild</a>.</p>
  @@ -3560,22 +3559,22 @@
   <a href="directive-dict.html#Syntax" rel="Help"><strong>Syntaxe
   :</strong></a> ThreadStackSize <em>nombre</em><br>
   <a href="directive-dict.html#Default" rel=
  -"Help"><strong>D&eacute;faut :</strong></a> <code>ThreadStackSize
  +"Help"><strong>Défaut :</strong></a> <code>ThreadStackSize
   65536</code><br>
   <a href="directive-dict.html#Context" rel="Help"><strong>Contexte
   :</strong></a> configuration serveur<br>
   <a href="directive-dict.html#Status" rel="Help"><strong>Statut
   :</strong></a> noyau (NetWare)<br>
  -<strong>Compatibilit&eacute; :</strong> disponible &agrave;
  +<strong>Compatibilité :</strong> disponible à
   partir de la version d'Apache 1.3 sur Netware. 
   
  -<p>Cette directive indique la taille de la pile &agrave; utiliser
  -pour les threads. Si vous rencontrer un probl&egrave;me de
  -d&eacute;bordement de pile, vous devez augmenter cette
  +<p>Cette directive indique la taille de la pile à utiliser
  +pour les threads. Si vous rencontrer un problème de
  +débordement de pile, vous devez augmenter cette
   valeur.</p>
   
   <p>Cette directive n'a aucun effet sur les autres
  -syst&egrave;mes.</p>
  +systèmes.</p>
   
   <hr>
   <h2><a name="timeout">Directive TimeOut</a></h2>
  @@ -3584,37 +3583,37 @@
   <a href="directive-dict.html#Syntax" rel="Help"><strong>Syntaxe
   :</strong></a> TimeOut <em>nombre</em><br>
   <a href="directive-dict.html#Default" rel=
  -"Help"><strong>D&eacute;faut :</strong></a> <code>TimeOut
  +"Help"><strong>Défaut :</strong></a> <code>TimeOut
   300</code><br>
   <a href="directive-dict.html#Context" rel="Help"><strong>Contexte
   :</strong></a> configuration serveur<br>
   <a href="directive-dict.html#Status" rel="Help"><strong>Statut
   :</strong></a> noyau 
   
  -<p>La directive <tt>TimeOut</tt> d&eacute;finit la temporisation
  +<p>La directive <tt>TimeOut</tt> définit la temporisation
   courante pendant laquelle Apache attendra l'une de ces trois
   choses :</p>
   
   <ol>
  -<li>Le temps total de r&eacute;ception d'une requ&ecirc;te
  +<li>Le temps total de réception d'une requête
   GET.</li>
   
  -<li>Le temps entre la r&eacute;ception de paquets TCP lors d'une
  -requ&ecirc;te POST ou PUT.</li>
  +<li>Le temps entre la réception de paquets TCP lors d'une
  +requête POST ou PUT.</li>
   
   <li>Le temps entre deux acquittements lors de la transmission de
  -paquets TCP de r&eacute;ponse.</li>
  +paquets TCP de réponse.</li>
   </ol>
   
  -<p>Nous pr&eacute;voyons dans le futur de permettre une
  +<p>Nous prévoyons dans le futur de permettre une
   configuration individuelle de chacune de ces temporisations. La
  -valeur par d&eacute;faut &eacute;tait de 1200 avant la version
  -1.2, mais a &eacute;t&eacute; abaiss&eacute;e &agrave; 300
  -depuis, ce qui est d&eacute;j&agrave; largement plus que
  -n&eacute;cessaire dans la plupart des situations. Il n'est
  -cependant pas r&eacute;gl&eacute; plus bas car il peut exister
  +valeur par défaut était de 1200 avant la version
  +1.2, mais a été abaissée à 300
  +depuis, ce qui est déjà largement plus que
  +nécessaire dans la plupart des situations. Il n'est
  +cependant pas réglé plus bas car il peut exister
   (encore) des portions de code un peu "floues" par lesquelles le
  -temporisateur n'est pas remis &agrave; z&eacute;ro lors de la
  +temporisateur n'est pas remis à zéro lors de la
   transmission d'un paquet.</p>
   
   <hr>
  @@ -3625,75 +3624,75 @@
   <a href="directive-dict.html#Syntax" rel="Help"><strong>Syntaxe
   :</strong></a> UseCanonicalName on|off|dns<br>
   <a href="directive-dict.html#Default" rel=
  -"Help"><strong>D&eacute;faut :</strong></a>
  +"Help"><strong>Défaut :</strong></a>
   <code>UseCanonicalName on</code><br>
   <a href="directive-dict.html#Context" rel="Help"><strong>Contexte
  -:</strong></a> configuration serveur, h&ocirc;te virtuel,
  -r&eacute;pertoire<br>
  +:</strong></a> configuration serveur, hôte virtuel,
  +répertoire<br>
   <a href="directive-dict.html#Override" rel=
   "Help"><strong>Surcharge :</strong></a> Options<br>
   <a href="directive-dict.html#Compatibility" rel=
  -"Help"><strong>Compatibilit&eacute; :</strong></a>
  -UseCanonicalName est disponible &agrave; partir de la verion 1.3 
  +"Help"><strong>Compatibilité :</strong></a>
  +UseCanonicalName est disponible à partir de la verion 1.3 
   
   <p>Dans beaucoup de situations, Apache doit construire des URL
  -<em>s'autor&eacute;f&eacute;ren&ccedil;ant</em>, autremnet dit,
  -des URL r&eacute;f&eacute;ren&ccedil;ant le m&ecirc;me serveur.
  +<em>s'autoréférençant</em>, autremnet dit,
  +des URL référençant le même serveur.
   Avec la directive <code>UseCanonicalName on</code> (dans les
  -versions d'Apache inf&eacute;rieures &agrave; 1.3) Apache utilise
  +versions d'Apache inférieures à 1.3) Apache utilise
   les valeurs des directives <a href="#servername">ServerName</a>
   et <a href="#port">Port</a> pour construire un nom canonique du
  -serveur. Ce nom est utilis&eacute; pour toutes les URL
  -autor&eacute;f&eacute;rentes et pour les valeurs de
  +serveur. Ce nom est utilisé pour toutes les URL
  +autoréférentes et pour les valeurs de
   <code>SERVER_NAME</code> et <code>SERVER_PORT</code> pour les
   scripts CGI.</p>
   
   <p>Avec <code>UseCanonicalName off</code>, Apache formera les
  -URLS autor&eacute;f&eacute;rentes en utilisant le nom
  -d'h&ocirc;te le num&eacute;ro de port fourni par le client si
  +URLS autoréférentes en utilisant le nom
  +d'hôte le numéro de port fourni par le client si
   ceux ci sont fournis (sinon il utilisera le nom canonique). Ces
  -valeurs sont les m&ecirc;mes qui sont employ&eacute;es pour
  -impl&eacute;menter les <a href=
  -"../vhosts/name-based.html">h&ocirc;tes virtuels bas&eacute;s sur
  -des noms</a>, et sont disponibles pour les m&ecirc;mes clients.
  +valeurs sont les mêmes qui sont employées pour
  +implémenter les <a href=
  +"../vhosts/name-based.html">hôtes virtuels basés sur
  +des noms</a>, et sont disponibles pour les mêmes clients.
   Les variable CGI <code>SERVER_NAME</code> et
  -<code>SERVER_PORT</code> seront aussi construites &agrave; partir
  +<code>SERVER_PORT</code> seront aussi construites à partir
   des valeurs fournies par les clients.</p>
   
  -<p>Un exemple o&ugrave; cette directive est utile est le cas d'un
  -serveur intranet o&ugrave; des utilisateurs se connectent
  -&agrave; la machine en utilisant des noms courts tels que
  +<p>Un exemple où cette directive est utile est le cas d'un
  +serveur intranet où des utilisateurs se connectent
  +à la machine en utilisant des noms courts tels que
   <code>www</code>. Vous noterez que si l'utilisateur tape un nom
  -court et que l'URL est un r&eacute;pertoire tel que
  -<code>http://www/splat</code>, <em>sans le caract&egrave;re
  -oblique / final</em> , Apache redirigera la requ&ecirc;te vers
  +court et que l'URL est un répertoire tel que
  +<code>http://www/splat</code>, <em>sans le caractère
  +oblique / final</em> , Apache redirigera la requête vers
   <code>http://www.domain.com/splat/</code>. Si vous avez une
   authentification active, lu'tilisateur devra s'authentifier deux
  -fois, (une premi&egrave;re fois pour <code>www</code> et une
  -deuxi&egrave;me fois pour An example where this may be useful is
  +fois, (une première fois pour <code>www</code> et une
  +deuxième fois pour An example where this may be useful is
   on an intranet server where you have users connecting to the
   machine using short names such as . You'll notice that if the
   users type a <code>www.domain.com</code>). Mais si la directive
  -<code>UseCanonicalName</code> est &agrave; off, Apache redirigera
  +<code>UseCanonicalName</code> est à off, Apache redirigera
   vers <code>http://www/splat/</code>.</p>
   
  -<p>Il existe une troisi&egrave;me option, <code>UseCanonicalName
  -DNS</code>, qui est pr&eacute;vu pour &ecirc;tre employ&eacute;
  -avec de nombreux h&ocirc;tes virtuels bas&eacute;s sur les
  +<p>Il existe une troisième option, <code>UseCanonicalName
  +DNS</code>, qui est prévu pour être employé
  +avec de nombreux hôtes virtuels basés sur les
   adresses IP afin de supporter les clients qui ne fournissent pas
  -d'en-t&ecirc;te <code>Host:</code>. Avec cette option Apache
  -effectue une r&eacute;solution DNS inverse sur l'adresse IP du
  +d'en-tête <code>Host:</code>. Avec cette option Apache
  +effectue une résolution DNS inverse sur l'adresse IP du
   serveur sur lequel le client se connecte afin de travailler avec
  -pour les URL autor&eacute;f&eacute;rentes.</p>
  +pour les URL autoréférentes.</p>
   
   <p><strong>Attention :</strong> si les scripts CGI font des
   suppositions sur les valeurs de <code>SERVER_NAME</code> il
   peuvent ne plus fonctionner avec cette option. Mais le script CGI
   utilise uniquement <code>SERVER_NAME</code> pour construire des
  -URL autor&eacute;f&eacute;rentes, il ne evrait y avoir aucun
  -probl&egrave;mes.</p>
  +URL autoréférentes, il ne evrait y avoir aucun
  +problèmes.</p>
   
  -<p><strong>Voir &eacute;galement :</strong> <a href=
  +<p><strong>Voir également :</strong> <a href=
   "#servername">ServerName</a>, <a href="#port">Port</a></p>
   
   <hr>
  @@ -3703,69 +3702,69 @@
   <a href="directive-dict.html#Syntax" rel="Help"><strong>Syntaxe
   :</strong></a> User <em>utilisateurUnix</em><br>
   <a href="directive-dict.html#Default" rel=
  -"Help"><strong>D&eacute;faut :</strong></a> <code>User
  +"Help"><strong>Défaut :</strong></a> <code>User
   #-1</code><br>
   <a href="directive-dict.html#Context" rel="Help"><strong>Contexte
  -:</strong></a> configuration serveur, h&ocirc;te virtuel<br>
  +:</strong></a> configuration serveur, hôte virtuel<br>
   <a href="directive-dict.html#Status" rel="Help"><strong>Statut
   :</strong></a> noyau 
   
  -<p>La directive <tt>User</tt> d&eacute;finit l'utilisateur
  -associ&eacute; au serveur. Pour utiliser cette directive, un
  -serveur standalone devra &ecirc;tre lanc&eacute; sous
  +<p>La directive <tt>User</tt> définit l'utilisateur
  +associé au serveur. Pour utiliser cette directive, un
  +serveur standalone devra être lancé sous
   <code>root</code>. <em>utilisateurUnix</em> est l'un parmi :</p>
   
   <dl>
   <dt>un nom d'utilisateur</dt>
   
  -<dd>se r&eacute;f&egrave;re &agrave; un utilisateur
  -d&eacute;clar&eacute; du syst&egrave;me.</dd>
  +<dd>se réfère à un utilisateur
  +déclaré du système.</dd>
   
  -<dt># suivi d'un num&eacute;ro d'utilisateur.</dt>
  +<dt># suivi d'un numéro d'utilisateur.</dt>
   
  -<dd>se r&eacute;f&egrave;re &agrave; l'utilisateur
  -d&eacute;clar&eacute; du syst&egrave;me portant ce
  -num&eacute;ro.</dd>
  +<dd>se réfère à l'utilisateur
  +déclaré du système portant ce
  +numéro.</dd>
   </dl>
   
  -<p>L'utilisateur peut n'avoir aucun privil&egrave;ge ce qui lui
  -permet n&eacute;anmoins de pouvoir avoir acc&egrave;s &agrave;
  -des fichiers qui ne sont pas sens&eacute;s &ecirc;tre visibles du
  -"reste du monde", mais pas d'ex&eacute;cuter du code qui ne
  -serait pas explicitement ex&eacute;cutable par l'utilisateur
  -associ&eacute; &agrave; httpd. Il est d'ailleurs
  -recommand&eacute; de cr&eacute;er un utilisateur et un groupe
  -specialement pour ex&eacute;cuter le serveur. Certains
  +<p>L'utilisateur peut n'avoir aucun privilège ce qui lui
  +permet néanmoins de pouvoir avoir accès à
  +des fichiers qui ne sont pas sensés être visibles du
  +"reste du monde", mais pas d'exécuter du code qui ne
  +serait pas explicitement exécutable par l'utilisateur
  +associé à httpd. Il est d'ailleurs
  +recommandé de créer un utilisateur et un groupe
  +specialement pour exécuter le serveur. Certains
   administrateurs utilisent souvent l'utilisateur
   <code>nobody</code>, mais ceci n'est pas toujours possible ou
   souhaitable. Par exemple, le cache de mod_proxy quancd celui est
  -activ&eacute; , doit &ecirc;tre accessible &agrave; cette
  +activé , doit être accessible à cette
   utilisateur (voir la directive <a href=
   "mod_proxy.html#cacheroot"><code>CacheRoot</code></a> ).</p>
   
  -<p><strong>Note :</strong> si vous d&eacute;marrez le serveur
  +<p><strong>Note :</strong> si vous démarrez le serveur
   sous un utilisateur non-root, la tentative pour passer sous un
  -utilisateur de moindre privil&egrave;ge &eacute;chouera, et le
  -serveur continuera &agrave; sex&eacute;cuter sous l'utilisateur
  -d'origine. Si vous d&eacute;marrez le serveur sous
  +utilisateur de moindre privilège échouera, et le
  +serveur continuera à sexécuter sous l'utilisateur
  +d'origine. Si vous démarrez le serveur sous
   <code>root</code>, alors il sera normal que le processus
  -p&egrave;re continue &agrave; s'ex&eacute;cuter sous
  +père continue à s'exécuter sous
   <code>root</code>.</p>
   
  -<p><strong>Note sp&eacute;cifique :</strong> L'utilisation de
  +<p><strong>Note spécifique :</strong> L'utilisation de
   cette directive dans une section <tt>&lt;VirtualHost&gt;</tt>
  -n&eacute;cessite un <a href="../suexec.html">wrapper suEXEC</a>
  -correctement configur&eacute;. Lorsqu'elle est utilis&eacute;e de
  -cette fa&ccedil;on dans une section <tt>&lt;VirtualHost&gt;</tt>,
  -seul l'utilisateur associ&eacute; &agrave; l'ex&eacute;cution des
  -scripts CGI est affect&eacute;. Les requ&ecirc;tes non-CGI seront
  -toujours trait&eacute;es sous l'utilisateur d&eacute;fini dans la
  +nécessite un <a href="../suexec.html">wrapper suEXEC</a>
  +correctement configuré. Lorsqu'elle est utilisée de
  +cette façon dans une section <tt>&lt;VirtualHost&gt;</tt>,
  +seul l'utilisateur associé à l'exécution des
  +scripts CGI est affecté. Les requêtes non-CGI seront
  +toujours traitées sous l'utilisateur défini dans la
   directive User de la section principale.</p>
   
  -<p><strong>S&eacute;curit&eacute; :</strong> Ne d&eacute;finissez
  +<p><strong>Sécurité :</strong> Ne définissez
   pas l'utilisateur (ni le <a href="#group">groupe</a>) comme
   <code>root</code> sauf si vous savez exactement ce que vous
  -faites, et si vous &ecirc;tes totalement conscients des risques
  +faites, et si vous êtes totalement conscients des risques
   qui sont encourus.</p>
   
   <hr>
  @@ -3780,31 +3779,31 @@
   <a href="directive-dict.html#Status" rel="Help"><strong>Statut
   :</strong></a> Core<br>
   <a href="directive-dict.html#Compatibility" rel=
  -"Help"><strong>Compatibilit&eacute; :</strong></a> la
  -"virtualisation" d'h&ocirc;tes non bas&eacute;s sur l'adressage
  -IP n'est disponible qu'&agrave; partir de la version 1.1
  +"Help"><strong>Compatibilité :</strong></a> la
  +"virtualisation" d'hôtes non basés sur l'adressage
  +IP n'est disponible qu'à partir de la version 1.1
   d'Apache<br>
   <a href="directive-dict.html#Compatibility" rel=
  -"Help"><strong>Compatibilit&eacute; :</strong></a> le support
  -d'adresses multiples n'est disponible qu'&agrave; partir de la
  +"Help"><strong>Compatibilité :</strong></a> le support
  +d'adresses multiples n'est disponible qu'à partir de la
   version 1.2 d'Apache 
   
   <p>Les directives &lt;VirtualHost&gt; et &lt;/VirtualHost&gt;
  -sont utilis&eacute;es pour "encapsuler" un groupe de directives
  -qui s'appliquent &agrave; un h&ocirc;te virtuel particulier.
  -Toute directive autoris&eacute;e dans un contexte "h&ocirc;te
  -virtuel" peut &ecirc;tre pr&eacute;sente. Lorsque le serveur
  -re&ccedil;oit une requ&ecirc;te demandant un document
  -sp&eacute;cifique sur un h&ocirc;te virtuel sp&eacute;cifique, il
  -utilise les directives de configuration explicit&eacute;es dans
  +sont utilisées pour "encapsuler" un groupe de directives
  +qui s'appliquent à un hôte virtuel particulier.
  +Toute directive autorisée dans un contexte "hôte
  +virtuel" peut être présente. Lorsque le serveur
  +reçoit une requête demandant un document
  +spécifique sur un hôte virtuel spécifique, il
  +utilise les directives de configuration explicitées dans
   la section &lt;VirtualHost&gt; correspondante. <em>Adresse</em>
  -peut &ecirc;tre :</p>
  +peut être :</p>
   
   <ul>
  -<li>l'adresse IP de l'h&ocirc;te virtuel</li>
  +<li>l'adresse IP de l'hôte virtuel</li>
   
  -<li>un nom de domaine enti&egrave;rement qualifi&eacute; pour
  -l'adresse IP de cet h&ocirc;te virtuel.</li>
  +<li>un nom de domaine entièrement qualifié pour
  +l'adresse IP de cet hôte virtuel.</li>
   </ul>
   
   <p>Exemple :</p>
  @@ -3822,22 +3821,22 @@
   </pre>
   </blockquote>
   
  -<p>Chaque h&ocirc;te virtuel doit &ecirc;tre associ&eacute;
  -&agrave; une adresse IP, &agrave; un num&eacute;ro de port ou
  -&agrave; un nom d'h&ocirc;te diff&eacute;rents que celui
  -attribu&eacute; au serveur, dans le dernier cas la machine du
  -serveur doit &ecirc;tre configur&eacute;e pour accepter des
  +<p>Chaque hôte virtuel doit être associé
  +à une adresse IP, à un numéro de port ou
  +à un nom d'hôte différents que celui
  +attribué au serveur, dans le dernier cas la machine du
  +serveur doit être configurée pour accepter des
   paquets IP sur plusieurs adresses. (Si la machine ne dispose pas
  -de plusieurs interfaces r&eacute;seau physiques, ceci peut
  -&ecirc;tre obtenu par la commande <code>ifconfig alias</code> (si
  +de plusieurs interfaces réseau physiques, ceci peut
  +être obtenu par la commande <code>ifconfig alias</code> (si
   votre OS l'accepte), ou par des patchs du kernel du type <a href=
   "../misc/vif-info.html">VIF</a> (pour SunOS(TM) 4.1.x)).</p>
   
  -<p>Vous pouvez sp&eacute;cifier plus d'une adresse IP. Ceci peut
  -&ecirc;tre utile si une machine r&eacute;pond au m&ecirc;me nom
  -venant de deux diff&eacute;rentes interfaces. Par exemple, si
  -vous avez un h&ocirc;te virtuel qui est accessible des
  -h&ocirc;tes &agrave; partir d'un r&eacute;seau interne (intranet)
  +<p>Vous pouvez spécifier plus d'une adresse IP. Ceci peut
  +être utile si une machine répond au même nom
  +venant de deux différentes interfaces. Par exemple, si
  +vous avez un hôte virtuel qui est accessible des
  +hôtes à partir d'un réseau interne (intranet)
   et externe (internet). Exemple :</p>
   
   <blockquote><code>&lt;VirtualHost 192.168.1.2
  @@ -3847,56 +3846,56 @@
   ServerAlias host<br>
   &lt;/VirtualHost&gt;</code></blockquote>
   
  -<p>Le nom pr&eacute;d&eacute;fini <code>_default_</code> peut
  -&ecirc;tre attribu&eacute; auquel cas cet h&ocirc;te virtuel lira
  +<p>Le nom prédéfini <code>_default_</code> peut
  +être attribué auquel cas cet hôte virtuel lira
   toutes les adresses IP qui ne sont pas explicitement
  -list&eacute;es dans les autres h&ocirc;tes virtuels
  -d&eacute;finis. En l'absence d'un h&ocirc;te virtuel _default_,
  -la configuration serveur "principale", &agrave; savoir toutes les
  -d&eacute;finitions en dehors des sections VirtualHost, seront
  -utilis&eacute;es si aucun h&ocirc;te virtuel ne reconna&icirc;t
  +listées dans les autres hôtes virtuels
  +définis. En l'absence d'un hôte virtuel _default_,
  +la configuration serveur "principale", à savoir toutes les
  +définitions en dehors des sections VirtualHost, seront
  +utilisées si aucun hôte virtuel ne reconnaît
   l'adresse.</p>
   
  -<p>Vous pouvez sp&eacute;cifier une commande <code>:port</code>
  -pour changer le port reconnu par l'h&ocirc;te virtuel. Si aucun
  -port n'est mentionn&eacute;, alors le port reconnu est par
  -d&eacute;faut celui mentionn&eacute; dans la derni&egrave;re
  +<p>Vous pouvez spécifier une commande <code>:port</code>
  +pour changer le port reconnu par l'hôte virtuel. Si aucun
  +port n'est mentionné, alors le port reconnu est par
  +défaut celui mentionné dans la dernière
   directive de <code><a href="#port">Port</a></code> de la section
  -principale qui pr&eacute;c&egrave;de. Vous pouvez
  -&eacute;galement sp&eacute;cifier <code>:*</code> pour
  -reconna&icirc;tre tous les ports &agrave; cette adresse. (Ceci
  -est conseill&eacute; lorsque l'h&ocirc;te virtuel est le
  +principale qui précède. Vous pouvez
  +également spécifier <code>:*</code> pour
  +reconnaître tous les ports à cette adresse. (Ceci
  +est conseillé lorsque l'hôte virtuel est le
   <code>_default_</code>.)</p>
   
  -<p><strong>S&eacute;curit&eacute;</strong>: Voir les <a href=
  +<p><strong>Sécurité</strong>: Voir les <a href=
   "../misc/security_tips.html">conseils de
  -s&eacute;curit&eacute;</a> pour plus de d&eacute;tails sur les
  -risques encourus si le r&eacute;pertoire contenant les fichiers
  -de trace peut &ecirc;tre &eacute;crit par un autre utilisateur
  -que celui sous lequel est ex&eacute;cut&eacute; le serveur.</p>
  +sécurité</a> pour plus de détails sur les
  +risques encourus si le répertoire contenant les fichiers
  +de trace peut être écrit par un autre utilisateur
  +que celui sous lequel est exécuté le serveur.</p>
   
   <p><strong>Note</strong>: L'utilisation de la directive
   &lt;VirtualHost&gt; <strong>n'</strong> affecte
  -<strong>pas</strong> les adresses qu'&eacute;coute Apache. Vous
  -devez vous assurer que les adresses d&eacute;finies pour les
  -h&ocirc;tes virtuels font aussi partie de l'ensemble des adresses
  -&eacute;cout&eacute;es par Apache et d&eacute;finies par des
  +<strong>pas</strong> les adresses qu'écoute Apache. Vous
  +devez vous assurer que les adresses définies pour les
  +hôtes virtuels font aussi partie de l'ensemble des adresses
  +écoutées par Apache et définies par des
   directives <a href="#bindaddress">BindAddress</a> ou <a href=
   "#listen">Listen</a>.</p>
   
   <p><strong>Voir aussi :</strong> <a href=
  -"../vhosts/index.html">H&ocirc;tes virtuels sur Apache</a><br>
  +"../vhosts/index.html">Hôtes virtuels sur Apache</a><br>
   <a href="../dns-caveats.html">Avertissement concernant DNS et
   Apache</a><br>
   <a href="../bind.html">Configurer les ports et adresses
  -utilis&eacute;s par Apache</a></p>
  +utilisés par Apache</a></p>
   
   <p><strong>Voir aussi</strong> : <a href=
   "../sections.html">Comment fonctionnent les sections concernant
  -les r&eacute;pertoires, chemins et fichiers</a> pour une
  -explication plus pr&eacute;cise concernant la mani&egrave;re dont
  -ces sections sont combin&eacute;es lorsqu'une requ&ecirc;te est
  -trait&eacute;e. <!--#include virtual="footer.html" -->
  +les répertoires, chemins et fichiers</a> pour une
  +explication plus précise concernant la manière dont
  +ces sections sont combinées lorsqu'une requête est
  +traitée. <!--#include virtual="footer.html" -->
   </p>
   </body>
   </html>
  
  
  

Mime
View raw message